Tour du monde de l'égalité des genres

  • egalite
    Shutterstock.com
Article
Publié le 2020-01-23 10:00

Vous seriez sans doute d'accord si l'on vous disait qu’être femme n'a jamais été chose facile. L'on s'attend des femmes à ce qu'elles fassent preuve de grâce et d’élégance, même si avoir le courage et la force est aujourd'hui plus qu'une nécessité. Malheureusement, les préjugés contre les femmes sévissent toujours dans de nombreux pays, comme en témoigne l’inégalité salariale, à titre d'exemple. Quid des pays qui valorisent les femmes et les encouragent à poursuivre leurs rêves ?

L'une des priorités de l’Institut pour les femmes, la paix et la sécurité de l’Université de Georgetown est de renforcer l’inclusion des femmes dans tous les domaines. D'ailleurs, cet institut a initié de nombreuses recherches visant à promouvoir le leadership féminin. Avec la collaboration du Peace Research Institute d'Oslo, l'université a lancé le Global Women, Peace and Security Index qui compare 167 pays en matière d'inclusion des femmes, de justice et de sécurité.

Selon les résultats, environ 60 pays affichent un niveau élevé d'acceptation et d'inclusion des femmes, prenant en compte des aspects tels que l'emploi, l'éducation, la violence entre partenaires, l'inclusion financière, l'utilisation d'appareils et la sécurité de la communauté. Les pays les mieux notés sont la Norvège, la Suisse, le Danemark, la Finlande et l'Islande. Ces pays semblent offrir plus de liberté et une meilleure inclusion pour les différents genres que de nombreux autres endroits dans le monde, pouvant donc être des destinations de choix pour les expatriés qui souhaitent vivre dans une société d'intellect.

La Norvège se place ainsi en première position parmi les pays offrant les meilleures conditions de vie et le plus de bien-être aux femmes. Aujourd'hui, la Norvège mise beaucoup sur la promotion des droits humains, particulièrement en ce qui concerne les femmes et les jeunes filles. L'Association norvégienne pour les droits de la femme est une organisation qui aide à promouvoir ces valeurs et à prendre des mesures pour encourager les femmes à participer à la réunion des dirigeants mondiaux, ainsi qu'à préparer une loi sur l'égalité et contre la discrimination. Une loi qui ambitionne à atteindre l'égalité absolue, tant au sein de la famille que sur le lieu de travail. Le pourcentage des mères qui travaillent est un élément clé dans ce sens, même si cela dépend de nombreux facteurs comme les horaires de travail, les congé de paternité, l'inclusion au sein des entreprises ou encore le comportement du partenaire. Ainsi, les mères vivant dans les pays méditerranéens, balkaniques et sud-américains sont les plus nombreuses à sacrifier leur carrière au profit de leur vie de famille. En revanche, les pays nordiques encouragent les jeunes mamans à être plus indépendantes.

En 2e position, on retrouve la Suisse pour la justice, la sécurité et l'inclusion des femmes. Il s'agit d'un pays qui offre non seulement des conditions de vie agréables mais aussi une grande stabilité financière et de nombreuses opportunités professionnelles auprès des multinationales. Faisant partie des pays offrant le niveau de vie le plus élevé au monde, la Suisse affiche l'un des taux de chômage le plus faible d'Europe et un pourcentage très élevé de mamans actives. Traditionnellement, le pays fut l'un des derniers à adopter le suffrage féminin. Aujourd'hui, les salariées gagnent toujours environ 19,6% de moins que les hommes. Heureusement, cette situation est en train de changer. De nombreuses organisations militent activement pour l'égalité des chances et pour le changement des politiques.

La Finlande se retrouve également parmi les meilleurs pays pour l'égalité des genres, et ce pour une bonne raison. Il s'agit d'ailleurs du premier pays d'Europe à avoir accordé le droit de vote aux femmes en 1906. L'année suivante, 19 femmes sont devenues membres du Parlement. Cet élan féministe se manifeste dans de nombreux domaines. A titre d'exemple, les Finlandaises se présentent par leur prénom, suivi de leur nom de jeune fille, puis le nom de famille de leur conjoint. Même les rôles tels que le service militaire et la prêtrise sont ouverts à tous les genres. La Finlande a élu la première femme présidente, Tarja Halonen, en 2000. Depuis, elle est devenue l'un des pays les plus ouverts aux droits des LGBTQ. Même si elle a pris une longueur d'avance sur les pays européens, la Finlande travaille constamment sur l'amélioration des problématiques comme la violence à l'égard des femmes, l’inégalité salariale et la discrimination. Raison pour laquelle elle a créé le Prix international pour l'égalité des sexes.

Considéré comme l'un des meilleurs endroits au monde pour l'égalité des genres et la parité salariale, ainsi que la sécurité et le développement, le Danemark arrive en 4e position. Il affiche le pourcentage le plus élevé de mères qui travaillent que tout autre pays. Plus de 80% d'entre elles bénéficient d'avantages tels que des horaires de travail plus courts et flexibles, des services de garde d'enfants abordables et de très bonne qualité, ainsi que diverses options de transport. Qui plus est, le Danemark fut le premier pays au monde à légaliser les unions homosexuelles et reconnaît, depuis 2012, les mariages homosexuels.

L'Islande arrive, pour sa part, en 5e position. Il est intéressant de noter de la réduction de l’inégalité des genres a entraîné un pourcentage d'inscription féminin plus élevé auprès des ses universités. Afin de garantir davantage l’équilibre familial, le pays offre des congés maternité et paternité obligatoires. L'Islande affiche, par ailleurs, un soutien indéfectible à la communauté LGBTQIA tout en offrant la possibilité de s'inscrire en tant que citoyen de genre non-binaire.