La génération Z et le marché du travail

  • jeunes candidats a un entretien d'embauche
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 2 semaines

Si vous venez de décrocher votre diplôme ou que vous êtes en train de poursuivre vos études supérieures, vous songez sans doute à la carrière qui vous correspond le mieux. Découvrez, avec Expat.com, les ambitions à long terme et les attentes de la génération Z du marché du travail international selon une étude réalisée par la firme de recherche Universum auprès des étudiants vivant au sein des 12 puissances économiques mondiales.

Ce que recherchent les jeunes étudiants

jeunes employes au travail
Shutterstock.com

Il est important de dresser sa liste de priorités lorsque l'on est en quête de nouvelles perspectives de carrière à l’étranger. Que recherchez-vous exactement ? Est-ce un meilleur niveau de vie grâce à un revenu élevé ? Est-ce la possibilité de gravir plus rapidement l'échelle hiérarchique ? Ou souhaitez-vous tout simplement profiter d'un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle ? Il semble que l’équilibre vie privée-vie professionnelle soit aujourd'hui l'une des principales priorités de la génération Z comme en témoignent plus de la moitié des sondés autour du globe. Ce concept occupe d'ailleurs une place primordiale dans la vie des jeunes vivant notamment en Allemagne, au Canada, en France, ainsi qu'en Chine, en Corée du Sud, ou encore, au Brésil.

Pour d'autres, il s'agit plutôt de trouver la stabilité et la sécurité d'emploi (44%), ou encore, de pouvoir faire carrière à l'international et d'avoir la possibilité de diriger une équipe. Il est également intéressant de noter que de nombreux étudiants souhaitent pouvoir développer leur créativité et d'innover afin de se lancer dans l'entrepreneuriat dans les prochaines années. En effet, le développement de l'écosystème entrepreneurial autour du monde semble être un élément fortement motivateur, particulièrement pour les étudiants en ingénierie et en technologies de l'information et de la communication (TIC). La plupart d'entre eux sont d'ailleurs au fait des diverses perspectives disponibles dans ce domaine dynamique, principalement en raison de l'influence exercée par les start-ups à succès autour du globe.

D'une manière générale, les jeunes se montrent confiants en leur avenir même si bon nombre d'entre eux, plus ambitieux, préfèrent se forger une riche carrière petit à petit plutôt que se faire embaucher par une grande entreprise dès le départ et y passer le restant de leur vie professionnelle. La formation continue et le développement professionnel sont leurs principales aspirations.

Qu'est-ce que l’équilibre vie privée-vie professionnelle ?

jeune homme au cafe avec un ordinateur portable
Shutterstock.com

L'on a généralement tendance à associer le concept d’équilibre vie privée-vie professionnelle à la possibilité de s'occuper de sa famille après les heures de travail. Pour la génération Z, en revanche, ce concept va bien au delà de tout ce qu'on pourrait imaginer. Pour les étudiants interrogés, l’équilibre vie privée-vie professionnelle représente principalement la possibilité de travailler quand et où ils le souhaitent. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans le nomadisme digital qui leur permet de travailler n'importe où dans le monde grâce à un ordinateur portable et une bonne connexion internet. Mais s'agit-il uniquement de flexibilité pour s’échapper de leur routine métro-boulot-dodo ? On dirait bien que non !

L’équilibre vie privée-vie professionnelle représente, pour la génération Z, la chance de trouver un but et un sens à leur vie privée et professionnelle. D'ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à privilégier l’équilibre vie privée-vie professionnelle aux bénéfices à court terme, même si la flexibilité au travail n'est pas tout à fait réalisable lorsque l'on recherche son premier emploi. C'est surtout dans les pays comme le Japon et la Corée du Sud, où les horaires de travail sont contraignantes, que les étudiants disent rechercher l’équilibre vie privée-vie professionnelle. Autre élément intéressant : 76% des étudiants sondés, principalement ceux en études d’ingénierie et de TIC, rêvent de faire de leurs loisirs leur gagne-pain et 60% d'entre eux ambitionnent à faire un impact sur le monde entier.

Les secteurs les plus recherchés

jeune ingenieur en informatique
Shutterstock.com

Aujourd'hui, les secteurs les plus prometteurs pour les jeunes étudiants en commerce sont le conseil en gestion, les services financiers, la banque, l'audit et la comptabilité. Une faible proportion démontre aussi des intérêts pour les médias et la publicité, ainsi que le tourisme, l’hospitalité et les loisirs. Le commerce en ligne, en revanche, n’intéresse que très peu d'entre eux. En ce qu'il s'agit des étudiants en ingénierie et en TIC, ils sont plus nombreux à s’intéresser aux domaines du logiciel, des services informatiques et du multimédia, suivi de l’aérospatial et de la défense et de l'automobile. Les matériels et équipements technologiques, l’ingénierie industrielle et manufacturière, ainsi que l’énergie sont d'autres secteurs jugés porteurs. Cela étant dit, vous souhaitez sans doute en savoir plus sur les entreprises les plus attractives aux yeux des jeunes étudiants.

Les principaux employeurs autour du globe

maison mere de Google
Uladzik Kryhin / Shutterstock.com

Travailler pour de grandes sociétés comme Google, Goldman Sachs, EY (Ernst & Young), Deloitte, KPMG, PwC (PricewaterhouseCoopers), Apple, J.P. Morgan, McKinsey & Company, et Microsoft représente aujourd'hui le rêve de milliers de jeunes étudiants en commerce. Vous l'avez compris : il s'agit de quelques-unes des enseignes les plus prestigieuses du monde, ce qui signifie que les marques revêtent d'une importance significative pour les étudiants, particulièrement ceux en ingénierie et en TIC. On constate d'ailleurs la montée en puissance des firmes comme Amazon, ainsi que BCG, McKinsey, EY et PWC. Qui plus est, ces sociétés, qui sont une partie intégrante de l’économie du savoir, sont réputées pour l'importance qu'elles accordent au développement et à la transformation des talents afin de répondre aux besoins de leur clientèle.

D'autre part, Google, Microsoft, Apple, le groupe BMW, Intel, ainsi que General Electrics, IBM, Siemens, Samsung et Amazon semblent être les sociétés de prédilection des étudiants en ingénierie et en TIC. La plus grande amélioration du classement est démontrée par Amazon qui se distingue particulièrement sur les plans de la volonté de se transformer et de s'adapter aux besoins du marché tout en déployant des efforts pour satisfaire sa clientèle. Facebook, pour sa part, chute à la 32e place en raison des sérieuses critiques à son encontre durant l’année écoulée.