COVID-19 et expatriation au Paraguay

Bonjour à tous,

Le COVID-19 impacte forcément le Paraguay, entre aéroports fermés ou période de confinement dans certaines villes, voire le pays entier…
Nous souhaiterions avoir votre témoignage pendant cette période spéciale, savoir quelles sont les conséquences de cette pandémie sur votre expatriation ou projet d’expatriation au Paraguay.

La crise actuelle remet-elle en question votre projet d'expatriation sur le long terme ?

Si vous vivez déjà au Paraguay, envisagez-vous de rentrer dans votre pays d'origine ?

Comment vivez-vous cette période incertaine, surtout si vous êtes loin de vos proches ?

Avez-vous dû mettre fin à votre expatriation au Paraguay de manière inopinée ?

Paradoxalement, cette crise vous a-t-elle permis de vous rapprocher de certaines personnes ?

Quels sont vos projets pour la suite ?

Merci beaucoup pour vos retours.

En espérant que vous vous portiez bien.

Loïc

Rentrer en France ? SURTOUT PAS !!! C'est la mort programmée en France avec ce confinement qui ne sert à rien, avec la carence de tout ce qui est utile et l'interdiction de se soigner avec l'hydroxychloroquine qu'on ne consent à donner qu'à l'article de la mort quand elle devient aussi efficace que l'eau bénite.

+1.053 morts en un jour ! Record mondial battu ! Plus fort que la Chine et les USA ! Cocoricouic !

Ici j'ai pu acheter l'hydroxychloroquine et l'azithromycine avant que cela cesse d'être en vente libre et ne soit délivré que sur ordonnance "bajo receta". De quoi faire un traitement si je suis contaminé. Mais cette mesure est plus pour ne pas qu'il y ait du trafic et donc de la pénurie que pour empêcher les gens de se soigner comme en France. Ici le professeur Raoult est très populaire pour les paraguayens lettrés.

Bon pour les expatriés, ou tout simplement visiteurs, on ne passe plus avec un passeport français que ce soit au Paraguay ou dans les autres pays d'Amérique du Sud (ou du monde)

Il faut comprendre que dans ces pays une frontière c'est sacré, on ne la passe que dans les règles. Par exemple un garçon qui m'accompagnait et qui voulait juste voir Posadas (Argentine) en face d'Encarnación (Paraguay) s'est fait gentiment retoqué par une policière argentine car il avait 17 ans et demi et non 18. Rien à voir avec la France où tous les illégaux rentrent comme ils veulent sans même un contrôle sanitaire. Ce qui surprenait mes amis paraguayens.

Et avec un passeport français on ne va plus nulle part (et sur la planète entière).

Donc que ce soit pour des vacances ou un projet d'expatriation, on ne sort plus de l'amère patrie (déjà qu'on ne peut même plus sortir de chez soi).

Je dois dire qu'ici cette épidémie qui n'en est qu'à ses débuts est mieux gérée qu'en France. Pas de confinement mais une sectorisation (je peux me déplacer comme je veux dans ma ville, mais pour aller ailleurs il me faudra une très bonne raison car il y a des barrages filtrants).

Pour le moment il n'y a que 96 cas à ce jour et juste 3 morts inchangés depuis 4 jours.

Williamhoustra :

1 > Rentrer en France ? SURTOUT PAS !!! C'est la mort programmée en France avec ce confinement qui ne sert à rien,
2 > avec la carence de tout ce qui est utile et l'interdiction de se soigner avec l'hydroxychloroquine qu'on ne consent à donner qu'à l'article de la mort
3 > +1.053 morts en un jour ! Record mondial battu ! Plus fort que la Chine et les USA ! Cocoricouic !
4 > pour empêcher les gens de se soigner comme en France.
5 > on ne passe plus avec un passeport français que ce soit au Paraguay ou dans les autres pays d'Amérique du Sud (ou du monde)
6 > Rien à voir avec la France où tous les illégaux rentrent comme ils veulent sans même un contrôle sanitaire.
7 > Et avec un passeport français on ne va plus nulle part (et sur la planète entière).
8 > Donc pour des vacances on ne sort plus de l'amère patrie (déjà qu'on ne peut même plus sortir de chez soi).
9 > Je dois dire qu'ici cette épidémie est mieux gérée qu'en France.

William, je te remercie de bien vouloir respecter la charte de ce forum et de garder tes opinions politiques pour toi  !
Dénigrer la politique (ou le gouvernement) d'un pays quel qu'il soit est interdit sur ce forum, et même lorsqu'il s'agit de son propre pays d'origine.
Expat.com propose un forum dédié à l’expatriation : ce n’est ainsi pas l’espace adapté pour aborder des sujets liés à la politique ou à la religion.

Tu ne réponds à aucune des questions de Loïc, en plus d'être ridicule dans tes propos...

Tu as raison ! Si on ne peut rien dire qui dérange la doxa officielle je n'ai rien à dire sur expat.com.
Je n'y interviendrais plus et je me coupe de toute relation avec ce site.
Tu peux supprimer mon compte.

Williamhoustra :

Si on ne peut rien dire qui dérange la doxa officielle je n'ai rien à dire sur expat.com.
Je n'y interviendrais plus et je me coupe de toute relation avec ce site.
Tu peux supprimer mon compte.

Il manque un truc à la fin, le « NA ! » et tu aurais pu aussi taper du pied !
Personne ne te met dehors, j'essaye simplement de te remettre sur les rails quand tu t'évapores dans tes hautes sphères embrumées, et toi,  tu nous fais une crise d'ado...
La doxa, la doxa,...tu ne peux pas employer des mots simples comme tout le monde ? Il n’y a pas de doxa ici, d’ailleurs je te signale que le mot n’est pas approprié lorsqu’on est face à une charte qu’on enfreint, surtout quand c'est très fréquent... lis-la cette charte, au moins une fois,
Hier tu as posté dans une discussion  créée par toi et qui n'intéresse que toi  (Retraités : la corvée de l'attestation d'existence trimestrielle, zéro réponse)   La bureaucratie stalino-macronienne dans toute son horreur. Mais est-ce que tu te rends au moins compte du ridicule de ce que tu écris parfois ?  Tu ne peux pas t'en empêcher, il faut que la haine sorte, c'est plus fort que toi !
Nous avons tous nos problèmes personnels William, à chacun de nous de les régler, mais Expat.com n’est pas un divan de psy.

Alors je te répète, inlassablement : nous sommes dans un site où des gens ou modérateurs-animateurs posent des questions et d’autres répondent aux questions.
Mais le site n'est pas un défouloir destiné à  juguler tes souffrances et excédents.  Comprends bien que de nous expliquer que tu n’arrives pas à récupérer ta retraite de 89€ auprès d’une des caisses parce que tout en France est mal foutu, non seulement ça n’intéresse personne car ça se passe en France et ça sort du sujet Paraguay, mais ça fait carrément dévier la conversation dans une autre rubrique pour peu que quelqu’un te suive dans ton gentil délire

Regarde le cas présent : Loïc essaye de relancer un peu l’animation en posant 6 questions, très simples. 
Tu nous colles une tartine complètement hors sujet en répondant partiellement à la première question, et par une agression caractérisée ; je cite :

« Rentrer en France ? SURTOUT PAS !!! C'est la mort programmée »

Et crac, l’entreprise de démolition commence son travail, avec des propos complètement irresponsables du type « +1.053 morts en un jour ! Record mondial battu ! Plus fort que la Chine et les USA ! Cocoricouic »
Non, Cocoricouac pour toi au vu de la situation d’aujourd’hui. Les USA rattrapent tout le monde, y compris ton « amère patrie » alors qu’ils ne sont qu’en début de leurs misères. Quant à la Chine, tout le monde est d’accord pour dire que les vrais chiffres sont cachés, car catastrophiques.

Si tu avais un peu de réflexion et de sagesse,  tu éviterais de faire des jugements hâtifs au travers de chiffres qui, pour l’instant, ne reposent sur rien, en dehors des pays européens et nord-américains où la statistique est culturelle avec des chiffres publiés.
D’autre part, tous les pays n’ont pas été contaminés de la même façon, encore moins en même temps, donc pour l’instant, on se tait, car on ne sait rien du résultat final, sinon que dans l’histoire de l’humanité, le covid19 restera probablement la moins tueuse de toutes les pandémies puisqu’elle devrait toucher 0,04% de la population en termes de décès, alors que la grippe espagnole avait décimé plus de 100 millions de personnes avec les récentes réévaluations, soit 6% (200 fois plus) de la population qui était de 1,7 milliard en 1917

Ce qui me scotche, c’est ton manque de discernement sachant que l’intelligence ne te manque pas -
Quand il s’agit d’un tremblement de terre ou un tsunami, on ne peut pas accuser le gouvernement, je suis certain que tu es d’accord là-dessus... Alors tu dois également reconnaitre qu’un virus inconnu est a prendre exactement comme tel !
il faut arrêter ce mal franco-français (que tu illustres bien) qui consiste à toujours chercher des responsables à tout, même quand toute la planète est touchée et que tout le monde est démuni et tâtonne
Devant un virus qu’on ne connait pas, chaque pays fait ce qu’il peut, avec ce qu’il a, et fonction de sa culture. Et comme disent les chercheurs : on apprend en marchant !

Qu’il s’agisse de critiques sur l’incapacité à gérer la crise sanitaire ou du faux débat sur la chloroquine, fais donc comme moi et essaye de te poser les bonnes questions avant d’accuser stupidement un gouvernement qui subit une situation et qui n’a aucune de marge de manœuvre, car tributaire de multiples décrets en place depuis des années, et englué dans un système où il faut un agrément pour tout.
Vois-tu William, dans ton « amère patrie » un ministre ou un président n’a pas le pouvoir d’imposer un produit ou traitement médical s’il ne dispose pas des agréments délivrés par les « gendarmes » de la santé comme l’ANSM et cie, un système de santé en place depuis 30 ans et complètement verrouillé par l’empire pharmaceutique.
Et si tu n'as pas encore compris qu’en public on ne peut pas envoyer une bouée non homologuée à quelqu’un qui se noie, sans s’attirer la foudre des médias, des opposants et des détracteurs, tu as encore du chemin à faire dans la réflexion.

Pour revenir sur ton souhait de quitter le site,  Expat.com n’a pas été conçu dans le but de faire étalage de son savoir et de sa culture, ni pour se faire sa propre thérapie, et encore moins pour critiquer les gouvernements, je le répète, même de son propre pays.

Franchement, je ne comprends pas... Tu es un type sympathique et intelligent, capable d’ apporter des infos intéressantes pour tout le monde... mais dans tous tes propos, il n’y a jamais rien de positif, et sur le Paraguay c’est pareil, il y a toujours le petit truc ironique et dévalorisant. Tu dis que les enfants te fuient et que leurs mères les cachent, et moi ils me sautent au cou, et leurs mères sont ravies ; comment expliques-tu cela ? Pose-toi les bonnes questions...

J’ai connu un type qui pensait comme toi il y a une douzaine d’années, un Français nommé Rolland qui tenait la Posada de Limpio et qui, tout comme toi, était toujours en train de vomir sa haine sur la France et le gouvernement français…
Jusqu’au jour où il a eu un cancer du côlon. Ce jour-là, il est rentré directement dans son pays qui lui semblait tout à coup beaucoup moins détestable. Il a été opéré, suivi, traité et il est complètement guéri, avec 60cm d’intestin en moins. Depuis, c’est amusant, mais il ne critique plus la France

Tu devrais méditer là-dessus...

Bonjour je devais aller au mois de mai au paraguay, voyage suspendu biensur avec le coronavirus
mon projet d'aller m'installer au Paraguay est toujours d'actualité car j y ai une maison depuis 2 ans et je suis a la retraite en octobre 2021
Solfege

solfege :

mon projet d'aller m'installer au Paraguay est toujours d'actualité car j y ai une maison depuis 2 ans et je suis a la retraite en octobre 2021
Solfege

Bonjour Solfege,
Tu as bien raison, car pour moi le Paraguay reste l'un des pays du monde les plus agréables pour vivre une retraite paisible dans un pays qui n'est pas encore contaminé par un autre fléau beaucoup plus sournois : l'industrialisation à outrance, aux effets beaucoup plus pervers et qui détourne les gens de certaines valeurs essentielles.
Le covid19 aura au moins l'avantage d'avoir fait prendre conscience à tous qu'avant de venir s'installer dans un pays où tout semble beau et paisible, il y a des choses à ne pas négliger, et en particulier l'aspect santé !
Mais comme tu es jeune retraité, ça devrait bien se passer...
J'imagine que tu es musicien ou prof de musique ?

Un coucou à Rogers qui est en ligne

Bonjour Loïc
Ce virus est vraiment handicapant pour les "projets"
Notre projet est bien sûr toujours d'actualité et j'espère qu'il se fera le plus tôt possible mais certainement pas avant début 2021 (à cause de ce virus)
Mon épouse et moi-même n'avons aucun problème en ce moment. Nous respectons absolument le confinement. Nous sommes de "bons petits soldats"......
Notre seule envie est de rejoindre notre fils unique au Paraguay le plus tôt possible.

Faîtes attention à vous.
Rogers

rogers38 :

le plus tôt possible mais certainement pas avant début 2021 (à cause de ce virus)
Notre seule envie est de rejoindre notre fils unique au Paraguay le plus tôt possible.

Salut Rogers,
Je n'ai pas compris, qu'est-ce qui t'empêche de venir avant puisque les vols reprendront en septembre (visiblement)

je pensait pouvoir partir en Septembre mais en France on va être confiné jusqu'à fin mai (en principe et si tout va bien..... - avec les cons que l'on a c'est moins sûr - ....). Donc si tout va bien j'ai un type qui doit venir voir ma maison et ne le fera pas avant juin. De plus Il a une période de rétractation pour le compromis.  Les vacances suivent....les notaires vont se faire bronzer donc reprise des événements en septembre. s'en suit un délai de 3 mois réglementaire (2 à 3 mois) donc le temps de gérer tout çà je ne pense pas partir avant la fin 2020 ou le début 2021
Toi qui est déjà passé par là peux-tu me dire ce qu'il faut faire et surtout ce qu'il ne faut pas oublier de faire ...
Merci

rogers38 :

Toi qui est déjà passé par là peux-tu me dire ce qu'il faut faire et surtout ce qu'il ne faut pas oublier de faire ...Merci

Je n'ai pas bien compris... dans quel domaine ?

Excuse je n'ai pas été très clair.
Je voulais juste savoir ce qu'il ne fallait pas oublier de faire au point de vue "choses importantes" avant de partir (banques - assurance - sécu - mutuelle - etc...)
je voulais juste des conseils pour ne rien oublier.
Est-ce que tu as expédié tes affaires personnelles quand tu es parti ?

je stress un peu seulement pour ne rien laisser derrière moi....

Ak OK

Tu vas trouver TOUT TON BONHEUR - et même beaucoup plus - dans ma LETTRE OUVERTE AUX FUTURS ENTREPRENEURS INDIVIDUELS du 3 septembre 2019 qui est valable aussi pour les particuliers...

Je te conseille de passer l'intro qui est plus consacrée à ceux qui viennent monter une affaire.
Ou mieux, lire en diagonale et passer les choses qui ne t'intéressent pas.

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=862183

Salut JC - j'espère que tout va pour toi
Merci pour ta lettre ouverte...elle me permet de me faire une réelle idée.
Juste  2 petites questions (encore...).
1 - Comment as-tu fais quand tu es parti, en matière d'assurance santé ?
Je me suis renseigné (April et CFE) mais celà reste cher. Comment as-tu fais toi ? Aujourd'hui encore as-tu une assurance en France ?
2 - As-tu expédié des effets personnels  en conteneur ?
Merci pour toutes ces réponses. Elles vont me permettre d'avancer un peu plus près du Paraguay.
Je pense que notre départ va se faire fin d'année voir début 2021, car il faut que le Paraguay accepte la venue de ressortissants Français....
En France le confinement va commencer à prendre fin le 11 mai prochain (du moins pour certains).
J'ai hâte de partir car j'ai 70 ans et je voudrais pouvoir terminer ma vie "au soleil"..
Amitiés à toi

Salut Rogers, mille excuses pour répondre si tard

rogers38 :

Merci pour ta lettre ouverte...elle me permet de me faire une réelle idée.

De rien, c'était le but visé !

rogers38 :

1 - Comment as-tu fais quand tu es parti, en matière d'assurance santé ?
Je me suis renseigné (April et CFE), mais cela reste cher. Comment as-tu fait toi ? Aujourd'hui encore as-tu une assurance en France ?

Tu as la réponse dans la partie que je t'avais conseillé de zapper : LA SOLUTION DE REPLI, ET LE RETOUR, LES DEUX GRANDS OUBLIÉS DES FORUMS...


rogers38 :

2 - As-tu expédié des effets personnels  en conteneur ?

Quelques-uns en partageant un conteneur d'un copain, mais j'ai des choses intimes et sans valeur qui se sont perdues au chargement en France. Je dis perdues et non volées, car ça ne présentait aucun intérêt pour personne. C'est pour cela qu'il faut absolument étiqueter parfaitement tous les éléments de ton envoi avec un format A4 lisible de loin.

rogers38 :

J'ai hâte de partir, car j'ai 70 ans et je voudrais pouvoir terminer ma vie au soleil..

Je comprends, mais sache que tout n'est pas rose même au soleil !
Par exemple les problèmes de santé et pour ne citer que cela. A moins d'accepter de payer le prix de la médecine privée des hôpitaux comme La Costa, tout ce qui sort du petit bobo ou de la rhino-pharyngite devient rapidement un casse-tête souvent sans solution, ou pire, la mauvaise solution. Pars du principe que tous les bons médecins sont dans le privé. Dès que tu sors de la médecine privée, tu as des médecins qui sortent de la FAC de médecine du Paraguay dont le diplôme n'est même pas reconnu dans les pays voisins.
Pour moi, un vieux corps c’est comme une vieille voiture, ça marche et puis un jour ça marche moins bien, et on ne le sent pas forcément venir. Le moteur manque de compression et on monte moins bien les cotes, les durites s’encrassent, se fragilisent, on risque à tout instant la rupture du joint de culasse. La suspension se dégrade tout comme les tubulures d’échappement, les rotules et la crémaillère de direction prennent du jeu... etc.  Si bien qu’on arrive au moment où on passe plus de temps chez le mécano que sur la route.

Donc attention : en ce moment de Covid et plus que jamais, je répète ce que je dis dans la lettre ouverte : il faut être en bonne santé pour venir au Paraguay, et surtout ne pas s’obstiner à vouloir rester à tout prix lorsque l’âge fait qu’on a besoin de contrôles réguliers de tous les organes vitaux, mieux vaut rentrer, d’ou l’intérêt de ma SOLUTION DE REPLI

Je vais t’illustrer cela par une situation vécue la semaine dernière et qui va amuser tout le monde, mais je vais la mettre dans LE SYNDROME PARAGUAYEN,  plus adapté, car ça ne concerne pas le Covid:

rogers38 :

J'ai hâte de partir, car j'ai 70 ans et je voudrais pouvoir terminer ma vie au soleil..

En clair, si tu viens au Paraguay à 70 ans mon conseil (avisé + expérience perso) est de ne rien changer à ta situation administrative actuelle, et de ne surtout pas faire la bêtise de tout plaquer et perdre ta couverture sociale.
Je sais qu'il faut bien mourir quelque part, mais sache qu'au Paraguay, ta vie ne peut que s'abréger au moindre incident de santé un peu sérieux, du moins par rapport à la France
A ton âge, il faut venir en touriste
Après, c'est toi qui voit... comme on dit !
Moi, j'ai fait mon boulot :D

Bonjour JC,

Je profite de ce post pour te poser quelques petites questions relatives à la santé, et la qualité des soins au Paraguay.

Tu dis à de nombreuses reprises que les hôpitaux publics n'offrent aucune garantie concernant la qualité des soins, et les médecins ne sont malheureusement pas suffisamment formés pour pouvoir prétendre soigner une quelconque maladie plus importante qu'un simple rhume.

En cas de pépin imprévu nécessitant une intervention urgente, l'unique solution consisterait donc à se tourner vers les cliniques privées (en imaginant une urgence qui ne te permette pas un rapatriement sanitaire rapide...ce que nous ne souhaitons à personne évidemment).

Quelle est la qualité des soins dans ce genre de cliniques privées ?
Le niveau général d'attention correspond-il à l'hôpital public en France, ou pouvons nous attendre d'une clinique privée paraguayenne un traitement et une attention de qualité irréprochable et rassurante avec des médecins très qualifiés ?

Au cas ou tu en connaîtrais une, quelle clinique privée recommanderais-tu ?

En bien entendu.... quel est le coût d'une hospitalisation dans une des ces cliniques privées, ou le coût d'une intervention ?
L'idée étant ici d'évaluer le rapport qualité des soins / coût financier, afin que chacun puisse se faire sa propre idée.

Ces questions de santé sont très importantes lors d'une expatriation, et comme tu le sais, un homme averti en vaut deux !

A bientôt,

excellente question...çà m'évite de la poser. Merci Nico

Bonjour à tous

A voir absolument, d’autant que pour une fois on ne parle pas de la France, mais de la Suisse qui a fait les mêmes erreurs que les autorités sanitaires françaises, belges, italiennes, espagnoles, etc
Jean-Dominique Michel explique aussi comment la France a pris la décision de confiner, ainsi les lenteurs de réaction constatées.
Pas de débat passionnel, pas d’accusations malsaines, pas de règlement de comptes,  une objectivité sans faille et beaucoup d’humour...

Jean-Dominique Michel « Anatomie d'une crise sanitaire »   Avril 2020
GRAND FORMAT - Les propos de Jean-Dominique Michel peuvent choquer – ou rassurer.
Le Genevois est depuis 30 ans l’un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique.
Il a travaillé nuit et jour ces dernières semaines pour comprendre ce qui nous arrive.
Interview grand format à écouter absolument

https://www.youtube.com/watch?v=4MqArCj … e=youtu.be

Victime du Covid_19, du syndrome de Reye, ou bien d'autre chose ?

Il y a peu de temps et dans ma région, une mère de famille s’est présentée aux urgences d’un hôpital public que je ne citerai pas, à 6 h du mat avec son bébé dans les bras, avec 39 de fièvre.
On a appelé un médecin qui lui a dit qu’il n’avait pas de médocs et qu’elle devait les acheter.
Très pauvre, la mère a essayé de faire baisser la fièvre avec de l'aspirine, et elle a attendu le dernier moment, car elle n'avait pas d'argent. Ce sont des gens qui récupèrent les bouteilles en plastique et les cartons dans les poubelles.
Le mari est parti essayer de trouver l’argent. Revenu vers 9h avec les médocs achetés avec l’argent emprunté à la famille, le médecin était parti prendre son petit déjeuner, et l’infirmière lui a dit « moi je ne peux pas prendre la responsabilité d’entrer dans le service des contagieux avec le bébé si je n’ai pas de protection. Comme l’hôpital n’en fournit pas, ou bien vous allez m’en acheter un, ou bien vous retournez soigner votre bébé chez vous, 39° ça arrive souvent il ne faut pas s’affoler ! »
Craignant le pire avec le Covid, le père est reparti et n’est revenu qu’à midi, mais sans rien, ni la combinaison ni l’argent pour l’acheter. Et même s’il avait eu l’argent nécessaire, personne ne sait où on peut se la procurer.
A midi, le bébé était mort dans les bras de sa mère...

Comme disait Nelson Mandela : la pauvreté n’est pas naturelle, c’est une création de l’homme !

LA FIN DES H1N1 - SRAS - H7N9 - COVID/19 ?

Une info en provenance de Chine est passée inaperçue et qui pourrait bien donner un espoir à tous pour le futur, sachant que déjà la grippe espagnole était un H1N1 en provenance de Chine
Je me permets donc de la faire figurer ici pour ceux que ça intéresse...

l’Assemblée nationale du peuple a voté en février une résolution pour interdire le commerce illégal des animaux sauvages et la consommation de leur viande. (rat - chauve-souris - serpent - pangolin - crapaud épineux - etc.)

Comme le dit l’article ci-dessous, depuis, la recherche scientifique a confirmé que les grandes maladies contagieuses comme le SRAS, la grippe aviaire H7N9, le Covid_19 ou encore la maladie à virus Ebola étaient bien d’origine animale. Les amateurs de gibier en Chine auraient donc fait passer les virus grippaux de leur table au monde entier.

COURRIER INTERNATIONAL - ASIE / SANTÉ / CHINE - Publié le 01/06/2020 - 12:16
https://www.courrierinternational.com/a … -de-gibier

LE PARAGUAY CHAMPION DU MONDE DE LA LUTTE ANTI-COVID
LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DU PLUS MAUVAIS RÉSULTAT


Même si le match n’est pas encore terminé et qu’il reste une dizaine de minutes avant le coup de sifflet final, le Paraguay a un taux de 0,85% mort /cas confirmé, contre 18,43% pour le pays qui en a le plus dans le monde... la France !

CAR LE TERRAIN A ENFIN RENDU SON VERDICT dans le conflit « pour ou contre l’hydroxychloroquine »

L’heure du déconfinement général est également l’heure des premiers résultats, comme dans les élections. Les données en attente sur les pays contaminés plus tardivement ne changeront plus rien.

Certes, dans une pandémie le taux de mortalité se mesure habituellement en nombre de morts par million d'habitants, mais ce n’est pas ce que nous recherchons, ceci pour 3 raisons :. 
- Il ne faut pas confondre taux de mortalité d'une pandémie avec mesure d'efficacité des soins prodigués, celle-ci ne pouvant s'évaluer que sur le nombre de personnes réellement  atteintes.
-  Une telle méthode basée  le nombre de morts par million d'habitants fausserait complètement les résultats, car le virus a délaissé des zones entières dans beaucoup de pays à population disséminée sans que l’on sache exactement pourquoi, la dissémination n'expliquant pas tout, même si son incidence est évidemment très importante... Par exemple, aux USA, la carte des Etats contaminés est déconcertante.  Dans mon approche d’efficacité des traitements sur les personnes atteintes, les gens non touchés ne nous intéressent pas.
- Mesurer les taux par million d'habitants pénaliserait certains pays dits « à petit territoire » et population concentrée, et pris en étau entre des pays fortement contaminés, par exemple la Belgique.

Mon calcul a été fait sur la base des pays les plus représentatifs - pays riches et pays pauvres - et au regard du nombre de morts de chacun,  par rapport au nombre de cas confirmés. Ensuite, je suis allé voir comment était traité le Covid dans chacun des pays.

Les pays concernés sont : la Russie, le Maroc, l’Argentine, l’Inde, la Colombie, Cuba, le Brésil, les USA, l’Equateur, la Suède, le Mexique, l’Espagne Le Royaume-Uni, l’Italie, la Belgique, la France, le Portugal et enfin le Paraguay, puisque j’y vis ! J’ai laissé la Chine de côté, car on ne peut rien savoir de ce qui se passe réellement en Chine.

Ensuite j’ai classé les pays en 3 groupes

GROUPE 1
Les moins de 4% de taux de mortalité : ils font tous partie - sans exception - des pays ayant suivi le protocole préconisé par notre équipe de Marseille, à la lettre ou très proche du protocole.
Le taux moyen de mortalité est de 2,28% du nombre des contaminés. C’est curieusement un résultat très proche de celui de la ville de Marseille, alors que la France, sur l’ensemble du territoire, est à 18,43% ... CQFD

GROUPE 2
Les pays entre 4% et 10% : la majeure partie d’entre eux a utilisé l’hydroxychloroquine (Bresil, USA, Suede), mais pas dans les conditions requises pour obtenir un bon résultat :  traitements administrés trop tardivement, traitements isolés, posologies complètement disparates, etc.)
Le taux moyen de mortalité est de 5,10% du nombre de contaminés
A noter que la Suède qui n’avait pas confiné s’en sort bien avec un taux de 8,48%. Elle aura pu être dans les moins de 3% si elle n’avait pas abandonné rapidement l’hydroxychloroquine sur les recommandations de l’Agence Européenne du Médicament. Quant au Brésil qui n'a rien fait du tout sinon d'avoir accumulé les erreurs, il est actuellement à 4,61%, il terminera peut-être aux alentours de 7%, soit la moitié du taux de mortalité en France.

GROUPE 3
Les plus de 10% : le taux moyen est de 13,86%. Certains comme l’Espagne inspirée par les résultats stupéfiants du Maroc (2,07%) qui appliquait le traitement Raoult à la lettre, s’y sont enfin mis, mais beaucoup trop tard. D’autres comme la Belgique avaient la liberté d’appliquer le traitement, mais l’ont boudé sur les recommandations de l’OMS et de l’agence européenne du médicament. Ceci étant la Belgique s’en sort mieux que la France de 2,46% en moins ce qui est considérable.
Enfin la France bat tous les records de taux de mortalité avec 18,43% soit 17 fois plus de mortalité qu’au Paraguay, 9 fois plus qu’au Maroc. Il faut dire que c’est le seul pays au monde (à ma connaissance) où l’hydroxychloroquine a été interdite du jour au lendemain, et dans lequel le ministère de la Santé a fait tout pour empêcher les médecins d’utiliser le produit, allant même jusqu’à demander au conseil de l’ordre d’interdire aux médecins indépendants de l’utiliser, ce qui sort complètement de ses attributions.

Les chiffres que je donne sont vérifiables par chacun d’entre vous. Il suffit de taper dans Google « Covid, Italie », par exemple,  et vous avez les résultats du jour, puis faire ça pour chaque pays, et mettre les résultats dans un tableau Excel. Ensuite il faudra aller vérifier sur les sites spécialisés les protocoles de traitement de chaque pays.  Mais c'est un énorme travail de recherche.
Notez que l’ai fait en priorité pour moi, tellement j’étais scandalisé par un tel acharnement sur une personne qui déplait à certains par son look et sa façon d’être, à d'autres pour ses idées de médecin militaire. Scandalisé aussi par les procédés honteux des organismes officiels à la solde de l’empire pharmaceutique.
Néanmoins, lorsqu’on sait que nous payons, au travers de la sécurité sociale, 8.000€ pour un seul comprimé de traitement contre l’hépatite C, que ce prix a été baissé suite à une pression du ministère de la Santé car il était avant à 25.000€ (info du cancérologue Professeur Henry Joyeux) et que c’est notre argent à tous, on comprend mieux l’acharnement contre une personne qui propose de soigner une pandémie mine d'or avec un traitement à quelques centimes d'euro le comprimé...

Chacun d’entre vous pourra également faire un calcul simple pour répondre à la question suivante : si la méthode de l’équipe de Marseille, qui fonctionne ailleurs avec un taux de mortalité moyenne de 2,28%, avait été appliquée de suite dans les principaux pays d’Europe, combien aurions-nous de morts en moins en Europe sachant qu’en France nous aurions seulement 4000 morts, au lieu des 29.000 actuels ?

Il est curieux de constater comme le hasard fait bien les choses : j'ai appris ce matin sur le canal France24 que l’Agence de sécurité du médicament a été jugée « défaillante » par le ministère public dans l’affaire du Mediator. Elle a été condamnée à une amende de 200.000€.

Une sacrée claque pour les détracteurs de l’hydroxychloroquine et de Didier Raoult, attaqué de toutes parts et principalement dans son propre pays.  Seul le journal France soir avait pris sa défense... Les journalistes de France Soir outrés d'entendre certains traiter le professeur Raoult de charlatan, dénonçaient les trucages et fausses informations des médias anti-hydroxychloroquine. http://www.francesoir.fr/societe-sante/ … -fautes-et
De toute manière, la vérité finit toujours par sortir un jour ou l'autre, et elle nous vient cette fois directement du terrain. Descartes avait dit dans son discours de la méthode « seul ce qui fonctionne est vrai » et nous en avons ici une démonstration éclatante en provenance du terrain.

Alors que se passera-t-il maintenant que le masque est tombé, que la réalité du terrain a parlé rendant les résultats non contestables, et que tout le monde va savoir la vérité ? 

Une chose est certaine c’est que dans certains pays, dont la France, ça commence à bouger, et des plaintes ont déjà été déposées en masse. En tête des contestataires, beaucoup de célébrités du monde médical, comme le Pr Henri Joyeux (cancérologue de renommée mondiale) l’ex-ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy (professeur de médecine en épidémiologie et  membre de la Société française de cardiologie ), ainsi que Christian Perronne, chef du service d'infectiologie de l'hôpital de Garches qui vient de publier son livre « Vingt-cinq mille morts en France faute d'hydroxychloroquine » dans lequel il accuse, je cite  « Il y a une véritable corruption qui a plongé des dizaines de milliers de Français dans la mort, les opposants à l'hydroxychloroquine sont [i]achetés par l'industrie pharmaceutique[/i] »

Dans son livre accusateur sur la gestion de la crise du Covid_19 intitulé  Y a-t-il une erreur qu'ILS n'ont pas commise, Christian Perronne (chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de Garches, et qui a présidé 15 ans le  Haut Conseil de la Santé publique (HCSP)) affirme que l'hydroxychloroquine, traitement promu par le Pr Didier Raoult, aurait permis d'éviter 25.000 morts si elle avait été prescrite largement en France.
https://fr.news.yahoo.com/pr-perronne-v … 16168.html

Une fois encore, on retombe sur les chiffres que les résultats du terrain nous donnent, mon travail se limitant à les synthétiser

Si tous les plaignants se groupent en association afin de se payer un avocat de poids, ceci pourrait bien déboucher sur un procès duquel beaucoup - Conseil Scientifique, politiques, Agence du Médicament, The Lancet, et beaucoup d'autres y compris certains médias - ne sortiront pas indemnes !


Sans vaines polémiques....

PARAGUAY CHAMPION DU COVID 
RETOUR RAPIDE SUR UN SUCCÈS AUSSI ÉTONNANT QU’INCONTESTABLE !


Si l’on tient compte du facteur de non-redistribution des richesses, le Paraguay est le pays le plus pauvre d’Amérique du Sud.
Son IDH (Indice de Developpement Humain) est beaucoup moins favorable qu’il ne figure sur le classement de l’ensemble des pays,  et le Paraguay profond qui vit en économie informelle stagne inlassablement au premier niveau de la pyramide des besoins de Maslow, celui des besoins physiologiques : boire, manger, dormir.
Ceci pour planter le décor pour ceux qui ne connaissent pas le pays.

Pas ou peu concerné par ce qui se passe en dehors du pays, le covid a été perçu comme une bombe bactériologique qui allait laminer tout le pays en un rien de temps, tant il y avait de dégâts dans cette Europe qui dispose pourtant d’autres moyens que le Paraguay, et qui était en panique totale. L’inquiétude était d’autant grandissante que le pays devait essuyer dans le même temps une épidémie intense de dengue.
Le gouvernement paraguayen a donc décidé d’appliquer le seul traitement qui était dans ses moyens : le protocole recommandé par l’équipe d’un professeur marseillais que personne ne connaissait, mais dont tous les pays pauvres vantaient la qualité de traitement à base de médicaments très bon marché, et disponibles dans toutes les pharmacies du pays. En 24h le gouvernement a réquisitionné toutes les boites de chloroquine et hydroxychloroquine de toutes les pharmacies pour les réorienter vers des « points covid » mis en place à la hâte un peu partout, et sur lesquels tous ceux qui avaient des signes de covid ou de dengue se sont immédiatement précipités, car plusieurs symptômes se confondent .

Dans le même temps, le pays est entré en confinement (difficile à respecter ici pour des raisons culturels) et afin de ne pas être à court de leurs seules munitions, les 2 plus grandes chaines de supermarchés -SuperSeis et Stock - usaient de toute leur influence pour approvisionner de la chloroquine en Argentine et au Brésil en se chargeant elles-mêmes de la répartition à l’aide des camions d’approvisionnement des supermarchés.  Une médecine de guerre !

Tous ceux qui se sont présentés ont été traités immédiatement dès les premiers symptômes, avec la mixture Raoult, sans se poser de questions, et surtout sans attendre. Ce succès étonnant vient d’une part de la précocité du traitement et d’autre part de l’adjonction de physiothérapie, et très souvent d’un 2e antibiotique en cas de complication.

Il faut dire que la culture n’est pas la même ici. Face à un ennemi, on tire d’abord et on discute après. En France, on polémique sur la méthode, le bon calibre, si l’arme est homologuée ou non, avec conflits d’intérêts, d’opinion et d’égo, et pendant ce temps, les gens se font tuer.
Quant à la réactivité, elle est due au fait qu’il n’y a pas de conseil scientifique, pas d’agence nationale ni européenne du médicament, pas d'INSERM, personne n’a de liens avec l’empire pharmaceutique, et que les conseils de l’OMS, tout le monde s’en fout ! 
Résultat : Face au Covid-19 le Paraguay a contre-attaqué sans attendre, et avec les moyens du bord. Il s’est adapté comme on dit chez les Marines américains !

Donc bravo, mais quelle peine que nos dirigeants européens n'aient pas eu les mêmes réflexes, même s'il faut reconnaitre que les enjeux économiques, et les mentalités, sont vraiment très différents. Ici, pas ou peu d'industries, aucune indemnisation à verser à qui que ce soit, et le peuple se débrouille, je devrais employer un autre mot...

Maintenant attention : si le Paraguay a obtenu un succès sur le Covid_19 grâce à un traitement tombé du ciel, le traitement des maladies graves reste toujours très problématique dans le pays

Nota : Les sceptiques devront savoir que mes infos sont en « béton armé ». Elles proviennent d’une part, d’un ami ministre (en fonction actuellement) qui vient en weekend dans mon hôtel 2 fois par mois avec sa famille, et d’autre part d’un médecin traitant les cas Covid à l’hôpital IPS (la Sécu d’ici).

Bonjour JC,

Merci pour ces informations.
J'ai également trouvé un article qui confirme que le Paraguay et l'Uruguay se débrouillent plutôt bien dans la lutte contre la propagation du virus :

https://www.lci.fr/international/corona … 57622.html

Je me permets une petite question tout de même concernant les chiffres évoqués :

- Sont-ils fiables ? Pouvons-nous affirmer que le Paraguay répertorie bien, et remonte bien tous les cas détectés afin de donner une vision la plus précise possible du nombre de contaminations et de décès ?

Nous savons que le nombre de cas au Brésil est plus important que les chiffres communiqués par manque de test, et très certainement aussi par une manipulation des chiffres.

Dans tous les cas, les résultats rapportés pour le Paraguay (et l'Uruguay) sont plutôt encourageants surtout si on compare au Brésil, à l'Equateur, ou même à la France.

Bonne journée,
Nicolas,

Salut Nicolas, c'est toujours un grand plaisir de te retrouver sur le forum

nico_ff :

J'ai également trouvé un article qui confirme que le Paraguay et l'Uruguay se débrouillent plutôt bien dans la lutte contre la propagation du virus :

Que dit l’article ?  selon Rafael Radi, l'un des principaux conseillers du gouvernement uruguayen, la clé de leur succès a été une réponse rapide en détectant et en isolant les cas. l'Uruguay selon lui est le quatrième pays au monde en nombre de tests effectués par nouveaux cas confirmés (1.610 tests par nouveau cas)
1610 tests par nouveau cas ? tu comprends toi ? moi pas, donc ou bien je suis idiot, ou bien ça ne veut rien dire
La preuve que les tests et la contamination sont 2 choses bien différentes, n’en déplaise à certains. Les tests sont très importants nous le savons tous, mais pour comprendre comment se propage la maladie et les dégâts qu’elle fait, et quand ils sont analysés par des épidémiologistes qui savent quoi en faire. Si c’est « tester pour tester » en se gargarisant d’avoir testé massivement, et qu’il n’y a pas au moins un bon épidémiologiste de renommée pour analyser les résultats des tests, ça ne sert strictement à rien. En Corée oui, à Taiwan oui, mais en Uruguay…Ce que je dis n’est pas une opinion personnelle, je ne me permettrais pas,  je n’ai pas le savoir pour cela, mais note que c’est ce qu’a déclaré Didier Raoult dans divers interviews et devant la commission d’enquête parlementaire dont j’ai suivi les 3 heures de débat.
L’Uruguay a 929 cas confirmés aujourd’hui pour une population de 3,5 millions d’habitants soit un taux de contamination de 0,027% contre 0,030% pour le Paraguay qui n’a pas fait de tests... CQFD
Quant à l’efficacité du traitement par rapport aux cas contaminés, l’Uruguay a presque 2,9% de taux de mortalité, presque 3% des contaminés, là où le Paraguay est à seulement 0,73%.
Néanmoins, ce bon résultat de l’Uruguay le place dans mon GROUPE 1 (plus haut), et le pays le doit à sa réaction immédiate en administrant le traitement dès les premiers symptômes, avec la bonne posologie, et sans attendre que les poumons ne soient atteints, sinon ça ne sert plus à rien.
Donc tu vois, une fois encore les journalistes racontent n’importe quoi.  Il s’agit de déclarations venant cette fois d’un homme politique uruguayen qui surfe sur des chiffres en sa faveur et qu’il a peut-être inventés, personne ne le saura jamais. Des déclarations qui sont reprises bêtement, sans rien vérifier,  par des journalistes britanniques aussi stupides que les nôtres. Les politiques de tous ces pays disent ce qu’ils veulent, personne n’ira vérifier sur le terrain, et surtout pas le journaliste qui n’a même pas bougé de son bureau puisque les avions ne circulent pas...

Moi ça me fait plus peur que le Covid tout cela… Car si les journalistes prennent tout comme du bon pain, sans rien vérifier, ça veut dire que le « vai-vai » guarani a contaminé l’Europe. 
j’imagine le dialogue à la rédaction :
- Tiens, toi-là, fais-moi un papier sur le Covid Paraguay
- T’inquiète, j’appelle un grand hôpital d’Asuncion et je te donne ça pour 15h :D

nico_ff :

Je me permets une petite question tout de même concernant les chiffres évoqués sont-ils fiables ?

A part les pays industrialisés, aucun résultat n’est fiable, tu le sais... comment sont comptés les morts dans tous ces pays opaques, personne ne le sait exactement, mais il faut bien se fier un peu aux chiffres donnés sinon comment faire ?

Néanmoins on peut aisément recouper les données au travers de la forme que chaque pays a choisie pour soigner ses cas. Et ça fonctionne, puisque moi qui suis une buse en la matière, coincé dans mon Paraguay profond avec rien d’autre à faire que de compter les morts (pas de clients) j’arrive à m’en sortir. J’arrivais à 20.000 morts desquels on aurait pu se passer en France si on avait usé le bon protocole, simplement par la méthode que j’ai expliquée et que tout le monde peut faire. Or, ce chiffre a été confirmé par Raoult lui-même lors de son témoignage du lendemain de la publication de mon post, dans la commission d’enquête parlementaire, dans laquelle il a dû prêter serment. Et il n’est pas seul à donner ce résultat puisque le professeur Christian Perronne, chef du service d'infectiologie de l’hôpital universitaire de Garches et ex-membre du Conseil Scientifique,  « dégagé » pour laisser la place aux technocrates actuels, arrive lui à 25000 morts qui auraient pu être « économisés »
https://fr.news.yahoo.com/covid-19-v%C3 … 00628.html

nico_ff :

Pouvons-nous affirmer que le Paraguay répertorie bien, et remonte bien tous les cas détectés afin de donner une vision la plus précise possible du nombre de contaminations et de décès ?

Je vais te surprendre, mais je pense que oui. Très sincèrement je n’y croyais pas au début, mais mon copain/client ministre m’a expliqué plein de choses quant à la méthode employée. Je dois t’avouer que j’ai pris une bonne petite claque !

nico_ff :

Nous savons que le nombre de cas au Brésil est plus important que les chiffres communiqués par manque de test, et très certainement aussi par une manipulation des chiffres.

Comment veux-tu donner des chiffres dans un pays comme le Brésil (207 millions de personnes) où beaucoup sont disséminées dans la nature, sans même savoir combien ils ont d’enfants ni où sont leurs mères  :D
Certains même n’ont pas d’état civil.

nico_ff :

Dans tous les cas, les résultats rapportés pour le Paraguay (et l'Uruguay) sont plutôt encourageants surtout si on compare au Brésil, à l'Equateur, ou même à la France.

C’est ce qui va se passer maintenant en France qui m’inquiète. Une commission d'enquête parlementaire a été nommée pour des raisons que tout le monde connait. Si elle a été nommée, c’est qu’il y a eu des trucs énormes qui se sont passés et elle ne pourra pas être étouffée, car elle a une représentation proportionnelle des différents groupes politiques. Avec les pointures de la science qui vont défiler pour étriller le conseil scientifique, et les autres protagonistes, on va en apprendre des choses...
Parmi les témoignages il y aura aussi des représentants des médecins puisque 50% d'entre eux, en France, voulaient utiliser un traitement que le conseil de l’ordre leur a interdit, dépassant ses prérogatives et allant à l'encontre du Serment d'Hippocrate qu'ils ont la charge de faire respecter, c'est le monde à l'envers !
J’ai donc une « inquiétude rassurante » ça devrait déboucher sur un bon gros ménage.

Situation mondiale Covid_19 au 1er juillet dans le monde

Source OMS le 1er juillet 2020

- Nombre de contaminés 10 millions sur une population de 7,55 milliards soit 0,13% de la population
- Nombre de décès 500.000 sur 10 millions de contaminés, soit 5% des contaminés, record mondial pour la France avec un taux de plus de 18%.
- Nombre de décès 500.000 sur une population de 7,55 milliards soit 0,007% de la population, dont 90% des sujets les plus âgés et les plus fragiles. C'est « Peanuts » pour une pandémie qui secoue la planète dans tous les sens...

Pour comparaison, la grippe espagnole avait tué 6% de la population, soit 1000 fois plus !
Et même s'il faut admettre que la prise d'aspirine a bien contribué au résultat
il n'y avait que l'aspirine pour faire baisser la fièvre, avec les mêmes effets catastrophiques que l'Ibuprofene sur le Covid

Statistiquement, cette première pandémie de Covid (en espérant que d’autres ne suivent pas) restera la plus faible pandémie de toute l’histoire de l’humanité

Alors, tout ça pour ça ? Aussi, je me pose une question : qu’adviendra-t-il de nous face à une vraie pandémie, bien tueuse celle-là, et pour laquelle nos apprentis journalistes devront inventer de nouveaux qualificatifs ? Et ça concerne aussi le Paraguay car les virus n'ont pas de frontières, même quand on les ferme, ils passent quand même....

Nos démocraties défaillantes paraissent bien fragiles en regard des peurs et paniques engendrées, et dans le cas présent, plus destructrices que le virus lui-même !

Ça intéresse tout le monde

Je parle souvent de mon ami et voisin Colman qui m’a beaucoup aidé dans ma construction en premier lieu, et par sa compagnie ensuite.
Il a longtemps travaillé en Bolivie et il a eu la mauvaise idée de partir visiter des copains à Santa Cruz de la Sierra, juste avant la troimoitaine et le blocage des frontières.

Je l’ai eu avant-hier en visio par Whatsapp, je ne l’ai pas reconnu dans les 2 premières secondes tant il avait maigri. Ils n’ont plus rien à manger depuis longtemps, car plus d’argent. Que personne ne s’inquiète, j’ai fait le nécessaire hier...

Il m’a expliqué qu’en Bolivie rien, absolument rien n’a été fait pour le Covid, sauf de bloquer les gens chez eux avec un seul jour pour aller faire les courses (en fonction du dernier numéro de la cedula).
Il vit dans une ville qui est un peu comme Aregua par rapport à Asuncion. Toutes les routes d’accès à cette petite ville sont bloquées par des bennes de terres et de cailloux, et gardées par l’armée, avec fusil en main comme de coutume en Amérique latine. Seule une route d’accès très contrôlée permet d’acheminer les services à l’intérieur de la ville. Aucun déplacement n’est autorisé même pour les services d’urgence, de toute façon le seul hôpital ne peut prendre personne. Pas de soins dentaires, pas de prise en charge en cas d’AVC ou crise cardiaque. 

Quant au Codid, Colman m’a dit qu’une trentaine de vieux étaient morts ces derniers temps dans son coin... En chiffre rectifié - il faut diviser par 6, car il est paraguayen - ça veut dire 4 ou 5 morts, ce qui est déjà beaucoup !

Dernière chose : à voir ce qui suit. Ça ne dure pas longtemps et ça vaut franchement le coup, tout en confirmant à 100% mon post #22 du 24 juin LE PARAGUAY CHAMPION DU MONDE DE LA LUTTE ANTI-COVID // LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DU PLUS MAUVAIS RÉSULTAT.
https://www.youtube.com/watch?v=D8hvDKHIxKw

Bonjour à tous,

À ne rater sous aucun prétexte, surtout en ce moment !
LES TONTONS FLINGUEURS DU COVID 19

https://www.youtube.com/watch?v=gRvxIj_JeLM

Bonjour à tous

La vie reprend peu à peu dans notre coin du Paraguay... Le Superseis d’Aregua a rouvert toutes ses portes, les demandes de prix d’hôtellerie frémissent, mais je pense qu’il va falloir beaucoup de temps pour que la situation revienne au niveau d’avant Covid. Les gens sont frileux face au Covid, et ils ont les poches à sec, deux bons motifs pour ne pas sortir dépenser de l’argent, excepté bien sûr les choses essentielles. Quant à revenir à la situation de 2014 ou 2015, il faudra sans doute des années, déjà qu’avant le Covid, elle avait considérablement baissé avec la crise économique d’Amérique du Sud.
Et à condition que d’ici là, la pénurie mondiale d’eau qui se profile ne vienne pas s’accumuler...

Dans l’actualité covidienne mondiale, européenne et française, il y a du nouveau tous les jours, surtout dans son instrumentalisation poitico-économique.
Notre pauvre monde est en proie à un tout-à-l’égout de l’information dans une ambiance apocalyptique.  Avis divergents de tous côtés, scientifiques de renom - ou pas- aux opinions contradictoires, opinions en fonction des intérêts personnels et (ou) des alliances ou appartenances.

En tête du hit parade de l’actualité Covid, le port du masque. Déjà personne ne le supporte suivant un sondage récent, et la moitié des scientifiques contestent son utilité, sauf pour protéger le corps médical, où là, l’avis est unanime. 
La tendance générale que j’ai pu relever ici et là est que le virus passe à 90% par les mains et les contaminations se font principalement par contact.

Si c’est le cas, c’est alarmant, car suivant un sondage exclusif Harris Interactive pour LCI du 20 aout

Harris Interactive pour LCI :

Les habitudes d'usage sont insatisfaisantes pour 9 Français sur 10 qui reconnaissent ne pas suivre scrupuleusement au moins une recommandation sanitaire. Ils sont par exemple 81% à le manipuler autrement que par les élastiques, ou 65% à le ranger dans une poche entre deux utilisations. Enfin, une grande majorité (68%) confesse porter un masque plusieurs fois sans le laver, et la moitié le met plus de 4 heures consécutives sans le changer.

Pour ma part j’en ai vu accrochés au rétroviseur des voitures ! dans ce cas, il est aisé de comprendre que dans son utilisation quotidienne le masque est plus contaminant que protecteur, car les gens le mettent seulement pour ne pas avoir d’amende à payer ou pour rentrer dans un lieu clos. Lorsqu’on remet un masque qui a trainé partout, on a 100 fois plus de risques de se contaminer que de ne pas en porter du tout, CQFD !.

Suite de l’actualité :

UN INTERVIEW DU PROFESSEUR DR  DISPARAIT DE YOUTUBE
Le 13 septembre un interview de Didier Raoult publié sur YouTube a soudainement disparu. Comment,  je ne sais pas, toujours est-il que quelqu’un a réussi à le faire retirer de YouTube .
Dans cet interview, qui n’est resté que quelques heures en ligne, mais que j’ai eu le temps de voir,  DR parlait des « cas contact ». 
Pour ceux qui ne savent pas, le « cas contact » est un terme nouveau.
Pour les services sanitaires, on est un « cas contact »  :
- lorsqu’on a été en relation avec un cas positif pendant un quart d’heure dans la même pièce. En clair dans une réunion de société où il y a 40 personnes, s’il y a un seul cas positif il y a 39 cas contact qui viennent relever les statistiques du nombre de cas. 
- Lorsqu’on a croisé un cas positif  à moins d'un mètre dans la rue.
Comme nous allons tous faire nos courses et que les positifs asymptomatiques représentent plus de 50% des cas, bien chanceux celui d’entre nous qui n’en a pas croisé au moins un. Nous sommes donc  tous potentiellement des « cas contact ».
Comptabiliser les cas contact en fonction des besoins + tester à outrance les asymptomatiques + ne pas rectifier les chiffres à la baisse  = moyen idéal pour gonfler artificiellement le nombre de cas pour affoler les masses.

Ce système a particulièrement bien fonctionné en France, puisque c’est le seul pays du monde (d’après mes propres chiffres relevés) qui a augmenté de 74% son nombre de « cas » entre le 12 aout et le 12 septembre, quand dans le même temps, le nombre de morts continuait de s’éteindre.
En un petit mois, le nombre de cas est passé de 204.172  (12 aout) à 353.944 (12 septembre) soit une augmentation de 74%, d’où les infos alarmistes chaque jour sur les chaines télé françaises.

À noter que, toujours dans la même période, le Royaume-Uni revoyait ses chiffres à la baisse de 15%, invoquant des erreurs de fiabilité des tests dont la précision semble étonnante, les diverses estimations annonçant entre 20% et 90% de faux positifs. Pire, on savait que certains tests étaient carrément défectueux, mais ils ont été utilisés quand même. Il faut ajouter à tout cela des prises en compte de personnes qui n’avaient rien à faire dans la colonne des positifs, comme dans les autres pays finalement. L’Italie a revu également ses statistiques à la baisse pour les mêmes raisons, mais la France ne l’a pas fait.

Ce qui dérange c'est que seule la France a triché, tous les autres pays ont des hausses faibles et normales vu l’augmentation du nombre de tests...
Pour prendre un bon comparatif avec la France et ses plages en cette période estivale du mois d’aout, j’ai choisi l’Italie où la hausse n’a été que de 13% (et sur des chiffres revus à la baisse), contre 74% (sur des chiffres restés en l’état) pour la France.
La hausse artificielle de la France serait donc réellement de 109% si on lui applique la rectification effectuée en Angleterre et en Italie et il n’y a aucune raison de ne pas l'appliquer aux autres pays, dont la France.

Je tiens à disposition de toute personne qui le souhaite mes tableaux.XLS de stats sur les principaux pays (à demander par message privé)

Chiffres officiels de la Santé Publique à l’appui, DR parlait de la pandémie qui serait quasi éteinte d’après lui, puisque le virus qui circule aurait perdu toute sa virulence depuis 2 mois. En effet les chiffres montrent qu'il ne tue plus que les gens exceptionnellement fragilisés, en fin de vie, ou en phase terminale. Cette info est d’ailleurs confirmée par d’éminents professeurs comme le Pr Toussaint et Pr Péronne, pour ne citer qu’eux, mais par beaucoup d’autres tout aussi crédibles et qui s’indignent sur YouTube.

DR se demandait aussi où sont tous ces morts du Covid puisque les décédés sont, en très grande majorité, des gens en fin de vie pour des raisons d’âge, de fragilité ou sous traitement intensif. Également les morts de la grippe normale qui sont introuvables, surement comptabilisés au profit du Covid eux aussi…

Enfin, DR disait que sur la ville de Marseille le nombre de morts cette année n’est pas supérieur à 2018, et présentait la carte des pays qui ont utilisé l’hydroxychloroquine avec succès dans le monde en expliquant pourquoi ils ont beaucoup moins de morts (comparativement aux cas) que ceux qui ont suivi les conseils de l’OMS.

Le site Neurosatis vient de mettre en ligne des extraits de l’interview enlevé de YouTube. Ils en profitent aussi pour démonter le « grand mensonge »
Neurosatis est un site neutre, un institut de développement personnel qui enseigne - entre autres- sa méthode permettant de se déjouer les manipulations individuelles ou de masse. Il est clair que Neurosatis en profite pour assurer sa promo, mais ils ont au moins le mérite d’avoir récupéré l’interview qui reviendra certainement un jour ou l’autre, quand le masque sera tombé sans jeu de mots.

À voir si possible avant qu’il ne soit lui-même retiré de YouTube.
Ça dure 11 minutes entrecoupé d’une pub qu’il faut passer, car le plus important est à la suite

https://www.youtube.com/watch?v=WL2n1DMLAmU

Ici un site qui rassemble toutes les informations fallacieuses en matière de Covid.
https://covidinfos.net/

À chacun de se faire son opinion, toujours est-il que le port du masque obligatoire a une valeur symbolique pour de nombreux philosophes « taisez-vous et faites ce qu’on vous dit ! » bien en harmonie avec la manipulation des chiffres et l’instrumentalisation mondiale de cette pandémie qui décidément aura fait plus de dégâts collatéraux que de morts.

Ceux auxquels ces infos ont apporté une éclaircie sur quelques points ont le droit de mettre un like, ça a demandé beaucoup de travail d'investigation depuis le début de la pandémie.

Pour pouvoir partir en vacances il faut avant avoir pu travailler , ce n’est plu
Le cas depuis 7 mois alors je pense qu’il va falloir du temps un peu pour revenir à la normale

Salut Jean,
quand je parlais de "dépenser son argent" je ne pensais pas aux vacances car très peu de Paraguayens peuvent se permettre de partir en vacances.
Je parlais simplement de se payer un week end dans un hotel sympa.

Je suis en accord avec toi sur ce point , moi je vais enfin pouvoir regagner ma corse après ces 7 mois de carcel et envisager de gagner ma vie pour de prochaines vacances 😀

Nouvelle discussion