accueil des français en Suisse

Bonjour à tous,

   Médecin généraliste français (né au Vietnam), je souhaiterais me renseigner au sujet de la Suisse Romande (Jura ou Neuchatel) pour un projet d'expatriation  (résidence permanente) soit en Suisse soit au Québec.

  Sur le Web, les avis sur la Suisse sont assez partagés, avec notamment un sérieux problème concernant les frontaliers français et une mauvaise notation de la Suisse en ce qui concerne son accueil des expatriés dans les classements internationaux.

  Existe t il  réellement un problème d'intégration des français expatriés en Suisse (résidant en Suisse) dans la vie quotidienne (restaurant, administration, scolarité pour les enfants, sorties...).

  Merci beaucoup pour vos retours.

Le classement des pays les plus appréciés vient de sortir et la Suisse est le pays préféré des expatriés dans le monde.


La Suisse numéro un mondial pour les expatriés

la Suisse arrive en tête de l’étude annuelle de HSBC. Selon plus de 80% des expatriés, la qualité de vie en Suisse est supérieure à celle de leur pays d'origine.

La Suisse est le meilleur endroit au monde pour vivre et travailler, selon le 12e classement annuel de HSBC Expat, qui a détrôné Singapour après quatre années consécutives au sommet. Une meilleure qualité de vie et des salaires très compétitifs, associés à un environnement magnifique, ont permis au pays de prendre la première place

Huitante-deux pour cent des personnes qui s'installent en Suisse déclarent avoir constaté une amélioration de leur qualité de vie. Septante pour cent disent que l'environnement est plus propre et plus agréable que dans leur pays d'origine et 42 pourcent se sentent en meilleure santé physique depuis leur déménagement, soit plus que la moyenne mondiale de 33 pourcent. Plus de la moitié (59%) ont un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée en Suisse par rapport à leur pays d'origine, et les deux tiers se sentent en sécurité et plus en sécurité depuis leur déménagement.

Sur une année où près de la moitié de ceux qui se sont délocalisés pour travailler se disent préoccupés par l'économie de leur pays et l'autre moitié incertains du climat politique local, beaucoup trouvent du réconfort dans l'indépendance de la Suisse. La grande majorité de ceux qui sont venus s'installer en Suisse sont satisfaits de la stabilité politique (86 %) et économique (80%) du pays. En fait, seul un expatrié sur cinq en Suisse s'inquiète pour son économie - le plus bas niveau parmi les 163 marchés étudiés.
Les enfants ont une plus grande confiance en eux
et des compétences plus vastes depuis qu'ils vivent en Suisse.

Les parents qui ont déménagé en Suisse y voient un endroit idéal pour élever leurs enfants et en faire un foyer à long terme.

Jean-François Bunlon, Market Head Switzerland, chez HSBC Private Banking, a déclaré: «L'étude confirme ce que nous entendons de la part de nos clients, dont beaucoup s'installent en Suisse en raison de sa qualité de vie élevée, de ses bonnes perspectives commerciales et de sa stabilité économique et politique. Lorsqu'ils s'installent en Suisse, de nombreux clients souhaitent rester en contact avec des opportunités internationales, qu'il s'agisse d'investissements immobiliers en Europe ou d'introductions en bourse en Chine.»

Bonjour,
Française, installée en suisse romande depuis 4 ans avec ma famille, je n’ai jamais ressentie de difficulté d’integration. Idem pour mes enfants qui vont à l’ecole Publique. Les Suisses apprécient beaucoup le fait de venir s’installer en Suisse et d’y vivre pleinement contrairement aux frontaliers qui par leur statut et lieu de résidence ne s’intègre pas à tout ce qui rend la suisse romande si différente de la France. J’airai Envie de vous dire :Foncez et n’ayez aucune inquiétude, si c’est la qualité de vie que vous cherchez, vous la trouverez.
Belle continuation à vous

Et pourquoi ne pas vous installer en Belgique ?  :whistle:

phipiemar :

Et pourquoi ne pas vous installer en Belgique ?  :whistle:

Bonjour,

  Je n'avais jamais pensé à la Belgique...mais j'hésite avec le Québec où j'ai beaucoup de bons retours..alors que pour la Suisse c'est blanc ou noir: certains avis très positifs, d'autres très négatifs...difficile de s'y retrouver.

Clemisan :

Bonjour,
Française, installée en suisse romande depuis 4 ans avec ma famille, je n’ai jamais ressentie de difficulté d’integration. Idem pour mes enfants qui vont à l’ecole Publique. Les Suisses apprécient beaucoup le fait de venir s’installer en Suisse et d’y vivre pleinement contrairement aux frontaliers qui par leur statut et lieu de résidence ne s’intègre pas à tout ce qui rend la suisse romande si différente de la France. J’airai Envie de vous dire :Foncez et n’ayez aucune inquiétude, si c’est la qualité de vie que vous cherchez, vous la trouverez.
Belle continuation à vous

Bonjour,
  Merci pour votre témoignage. Cela me rassure un peu. Cependant, on retrouve aussi beaucoup de témoignages négatifs sur la Suisse dans les autres forums, avec même des cas de harcèlement quasi quotidien. L'expérience de chacun est vraiment variable !

Bonjour Medecinfrance.

J''aime bien votre dernière remarque : "L'expérience de chacun est vraiment variable !".
Je pense qu'en général, les autres nous renvoient l'image que nous leur donnons.

Il me semble qu'un Français qui a compris que, même si les Suisses romands parlent le français, ils ont un mode de vie et une mentalité très différent du mode de vie et de la mentalité français. Si ce même Français fait l'effort d'essayer de comprendre et de s'adapter, alors il n'aura aucun problème particulier en Suisse.

En revanche, un Français qui arrive ici, ouvre grand sa g* pour critiquer et comparer sans cesse avec la France, aura rapidement des problèmes avec son entourage. Malheureusement, un certain nombre de personnes de cette dernière catégorie ont un peu détérioré l'image des Français.

C'est d'ailleurs un peu la même chose au Québec (que je connais un peu). Je vous suggère d'aller voir le site : " http://francais-qc.com/maudits-francais.html ".

Au surplus, il y a un vrai problème avec les frontaliers, essentiellement à cause des bouchons invraisemblables que cela crée sur les routes. Et cela vise l'ensemble des frontaliers, indépendamment de leur nationalité (il y a passablement de Suisses habitant en France qui travaillent en Suisse). J'habite dans le canton de Genève, plus de 85.000 frontaliers viennent y travailler chaque jour avec, la plupart du temps, une seule personne par véhicule. Vous pouvez donc imaginer le ressentiment que les résidents locaux peuvent ressentir lorsqu'ils sont pris dans d'interminable bouchons.
Vous n'aurez pas de problème si vous privilégiez une résidence en Suisse.

Permettez-moi une petite question personnelle : vous nous dites être né au Vietnam, êtes-vous d'origine vietnamienne ?
C'est le cas de mon épouse, arrivée en Suisse en 1964, à l'âge de 22 ans, elle s'est parfaitement intégrée connaît plus de monde que moi dans notre localité, qui est pourtant le gros village où je suis né.
À titre anecdotique, ma mère était française d'origine et mon père suisse. Mon fils, qui n'a qu'un quart de sang suisse dans les veines, est pourtant plus suisse que suisse.

Pour moi qui suis Suisse c'est vite vu, quant tu vient à Genève la journée ta plus de plaque Française que Suisse, certe dans le lots y'a des Suisse mais c'est pas loin de 180k par jours dans toutes la Suisse qui viennent des pays limitrophe. Alors bon le ras le bol oui c'est clair, et quant ont à un gouvernement qui ne fait rien d'autre que s'occuper des milliard qu'il va filer au autres pays tu peu pas avancer. Donc oui en Suisse l'étranger à intérêt à se tenir à carreau sinon il se fera vite rappeler à l'ordre et encore ont est loin d'être les pires, aller faire un tour en Pologne si vous n'avez pas la tête du local vous aller comprendre. Et c'est sur ont aime pas les grandes gueules qui viennent de France la encore ca c'est un  truc rédhibitoire en Suisse. Le phénomène c'est accentué quant les quota de permis de travail ont sauté, la Suisse c'est l'eldorado de l'étranger qui veut gagner du fric pour le dépenser ailleurs qu'en Suisse. Mais ca je doute que ca dure encore longtemps.

mimilebe :

Bonjour Medecinfrance.

J''aime bien votre dernière remarque : "L'expérience de chacun est vraiment variable !".
Je pense qu'en général, les autres nous renvoient l'image que nous leur donnons.

Il me semble qu'un Français qui a compris que, même si les Suisses romands parlent le français, ils ont un mode de vie et une mentalité très différent du mode de vie et de la mentalité français. Si ce même Français fait l'effort d'essayer de comprendre et de s'adapter, alors il n'aura aucun problème particulier en Suisse.

En revanche, un Français qui arrive ici, ouvre grand sa g* pour critiquer et comparer sans cesse avec la France, aura rapidement des problèmes avec son entourage. Malheureusement, un certain nombre de personnes de cette dernière catégorie ont un peu détérioré l'image des Français.

C'est d'ailleurs un peu la même chose au Québec (que je connais un peu). Je vous suggère d'aller voir le site : " http://francais-qc.com/maudits-francais.html ".

Au surplus, il y a un vrai problème avec les frontaliers, essentiellement à cause des bouchons invraisemblables que cela crée sur les routes. Et cela vise l'ensemble des frontaliers, indépendamment de leur nationalité (il y a passablement de Suisses habitant en France qui travaillent en Suisse). J'habite dans le canton de Genève, plus de 85.000 frontaliers viennent y travailler chaque jour avec, la plupart du temps, une seule personne par véhicule. Vous pouvez donc imaginer le ressentiment que les résidents locaux peuvent ressentir lorsqu'ils sont pris dans d'interminable bouchons.
Vous n'aurez pas de problème si vous privilégiez une résidence en Suisse.

Permettez-moi une petite question personnelle : vous nous dites être né au Vietnam, êtes-vous d'origine vietnamienne ?
C'est le cas de mon épouse, arrivée en Suisse en 1964, à l'âge de 22 ans, elle s'est parfaitement intégrée connaît plus de monde que moi dans notre localité, qui est pourtant le gros village où je suis né.
À titre anecdotique, ma mère était française d'origine et mon père suisse. Mon fils, qui n'a qu'un quart de sang suisse dans les veines, est pourtant plus suisse que suisse.

Bonjour,

    Merci pour votre retour. Je suis chinois mais né au Vietnam à Saigon. IL nous faudra prendre une décision pour notre destination future qui est pour l'instant un peu indécise mais avec quand même un penchant pour le Québec.

Bonjour à tous,

Je vous informe que j'ai enlevé quelques posts inappropriés de cette discussion.

Bonne journée à tous,

Priscilla
Equipe Expat.com  :cheers:

J'arrive peut etre après la guerre ! ^^

J'ai emménagé en Suisse ( Estavayer le Lac, FR ) et après seulement ...   2 semaines, j'ai eu la chance d'avoir des voisins géniaux . Ils m'ont présenté beaucoup de personnes actives dans la ville ( Orga d’événement sur Esta, soirée de DJ etc ... ) .
Pour être sincère, ça a été difficile les premières semaines, parce que même après avoir exploré Google pendant des heures, ils ont des coutumes qu'on arrive pas à trouver ! ( Notamment une tournée de la jeunesse du village, ils ont sonné à la porte à je ne sais plus quelle heure le soir, avec des bouteilles de vin blanc .... on savais pas trop quoi faire é finalement, ils nous on tout expliqué ! )
Puis j'ai eu quelques " remarques " de la part des gens avec qui je sortait souvent . Du type " Ah mais t'es une Frouze ! On remarque à ton vocabulaire ! " . Mais rien de bien grave .

Si j'ai un conseil à donner c'est .... adaptez  vous à la Suisse, les " Septante " au lieux des " soixante dix " ( Et en Valais surtout ! hahaha ), vous demandez un " cornet " au lieu d'un " sac plastique " , un papier ménage, un Natel etc ....

Aucune raison d'etre mis de coté . J'ai pu voir que la Suisse était vraiment cosmopolite . Et c'est merveilleux parce que dans la rue, vous croiserez des personnes qui parlent des langues étrangères à la Suisse, qui vont "rester" entre elles .... mais qui seront " embarquées" dans la vie Helvète . Et c'est ce que je trouve de plus magique dans ce pays :)

Voilà voilà ! Je retourne vivre en Suisse d'ici quelques mois ! Mais si vous avez la moindre question, je serais ravie de vous répondre !

Et pour répondre à l'une de vos question ma fille, née en France, arrivée ne Suisse à 1 ans & demi, a été très bien accueillis par les mamans de jours sur place ! Aucun soucis à vous faire là dessus ! :)

Nouvelle discussion