Questions sur la fiscalité et l'assurance voiture

Bonjour,

Mon épouse et moi sommes à quelques mois de notre retraite et étudions la possibilité de nous installer en Italie qui est un pays qui nous plait bien.
Pour le moment, nous n'avons réussi à recueillir aucune informations si ce n'est le taux d'imposition.

Dans un premier temps, il n'y aura que la pension de mon épouse, moi je toucherais la mienne à 67 ans.
Quelqu'un pourrait-il nous dire pour un couple à partir de quel seuil de revenu on doit payer des impôts?
Avec ce que va toucher mon épouse, nous savons déjà que nous serons pas imposable mais en Italie qu'en est-il?
Mon épouse va avoir une petite partie de sa pension en tant qu'ancienne fonctionnaire pour le reste c'est sur le secteur privé.
Savez-vous si l'état Italien prend en considération dans son calcul la pension de fonctionnaire?
J'ai vu qu'en Espagne et Portugal c'est très clair, ils prennent en compte la totalité des revenus public et privé mais en Italie je n'ai rien vu de comparable.

Pour l'assurance voiture, le coût semble très important certains parlent du triple de la France.
J'ai essayé d'aller sur Internet sur ds sites d'assurances Italiennes mais rien ne ressort car je n'ai pas les plaques Italiennes ou bien mon numéro de portable n'est pas pris en compte. Donc, impossible d'avancer.

L'ambassade d'Italie ne délivre aucune informations de ce type quant au consulat il ne répond jamais.

Par avance, je remercie la communauté des expatriés des informations qu'elle voudra bien m'apporter

Buonasera à tutti.

bonjour
pour les impôts sur le revenu même si vous vivez en Italie vu que se sont des salaires , retraites , ou rentes qui sont de France vous payer en France les impôts pas en Italie , (l'Italie fait payer des impôts que sur les euros gagnés en Italie ) pour la secu demandez le formulaire S1 et donnez le à la secu italienne INSS comme ça vous bénéficierez des soins en Italie car les deux secu correspondent pour les paiements , remboursements .les loyers sont pas chers bien moins qu'en France , après il parait que les assurances oui , le gaz et l'électricité un peu moins cher qu'en France faut voir votre consommation !les impôts locaux =taxe cadastral sont pour les acheteurs de maison ou apparts pour les locations je sais pas.   mais il parait que les agences de location peuvent demander jusqu'à 3et 6 mois de dépôts de garantie renseignez vous !!! pour l'assurance voiture ce serait cher et en plus gros déboires il faut payer le changement des plaques d'immatriculation , et la douane , renseigner vous !! il parait que ça coute plus cher que d'acheter une occasion sur place .

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse.
J'ai vu que vous habitiez actuellement Melun et que vous étiez en train de préparer votre projet d'expatriation dans le nord de l'Italie.
Nous visons également le nord près de Milan mais nous attendons d'en savoir plus avant de nous prononcer.
Nous avons fait le calcul d'impots pour l'Espagne et le Portugal après les 10 ans d'exonération fiscal et le montant par an est exorbitant et sans pour autant avoir une super pension bien au contraire.
Bonne journée.

Bonjour

Pour habiter en Italie il faut demander â l'ambassade le " codice fiscale" je suis allée  â l'ambassade d'Italie dans le 16e  je l'ai  obtenu tout de suite. Il faut remplir préalablement un formulaire Sur leur site et fournir les documents demandés.

Pour l'assurance du véhicule en Italie on redevient jeune conducteur, donc un tarif élevé ... il faut négocier avec la compagnie Allianz.. je l'ai  lu sur l'un des forums..

Pour les impôts  en Italie en tant que retraité vos impôts sont payés en France et vous êtes exonéré de la csg et rds. En Italie pas de taxe d'habitation seulement une taxe foncière, en cas d'achat les droits sont calculés  sur la valeur du bien figurant au cadastre et non sur sa valeur vénale, le coût est dérisoire

Si vous prenez la residence en Italie,   vous bénéficiez de tarifs préférentiels  pour le gaz l'électricité internet etc..

.....

Bonjour et merci de votre réponse.

Êtes-vous déjà installé en Italie et si oui quelle région avez-vous choisie?

De notre côté, nous pensons à Monza et Lucca que nous connaissons très bien.

Pour le code fiscal pas de soucis nous connaissons le principe.

Pour l'assurance voiture, nous allons essayer d'avoir des devis et comme vous dites voir si nous pouvons négocier. Les assurances par internet sont moins chères d'après ce qu'on nous a dit.

En fait, ce qui nous questionne le plus sont les impots sur le revenu. A voir du côté de l'Espagne et du Portugal après les 10 ans d'exonération, ces pays font payer un différentiel en fonction de leurs taux d'imposition. Ce taux étant très haut par rapport à la France, les impots sont donc très haut sans aucune mesure par rapport à la France. Ce qui fait que même si on paie ses impots en France, l'Espagne fait payer la différence. Ce n'est donc pas du tout intéressant. Nos revenus n'étant pas assez élevé en tout cas pour les premiéres années, en France nous ne paieront pas d'impots. Un peu plus tard, quand je toucherais ma pension plutôt modeste alors le niveau de nos revenus s'élevant nous nous attendons à en payer mais d'après la simulation cet impot sera très faible.
Nos deux retraites émanent de la fonction publique donc imposables en France. Pour mon épouse, c'est un peu 0lus complexe car il y a une partie publique et l'autre privée mais émanant de la sécurité sociale. Nous savons que d'après les accords Franco/Italien, cette autre partie est soumis à l'impot Français.
Maintenant, nous voudrions être certain que le fisc Italien ne nous réclame rien d'autre.
Si j'ai bien compris, vous m'avez dit que les impots fonciers n'étaient pas très élevés. Je suppose que comme chez nous, il doit y avoir une différence selon que vous avez un appartement ou un pavillon. A combien estimez-vous le tarif foncier pour un habitat de 100m carré?

Si vous vivez déjà là-bas pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la vie où voys vous situez?
Cordialement.
Meyribelle.

Bonjour

Pour l'instant je suis toujours  en France, j'ai  l'intention  de m'installer à  Rimini pour me rapprocher  de ma famille  qui habite en république  de Saint Marin.
J'ai parlé  des droits à  payer en cas d'acquisition  d'un bien, en ce qui concerne la taxe foncière il me semble que les montants sont comme en France.
Pour l'impôt  sur le revenu ,les tranches sont plus élevées  en Italie. D'après ce jai lu sur un forum, on est imposé  en Italie sur les revenus perçus en Italie et des revenus financiers, et l'on  peut déduire  du revenu imposable les frais de santé par exemple mutuelle etc..je vous conseille de prendre un fiscaliste des que vous serez sur place.
Essayer de poser la question sur un forum pour l'impôt sur le revenu

Bonsoir,
Merci pour votre réponse.
Meyribelle.

Bonjour,
je peux essentiellement répondre pour l'assurance voiture et je vous conseille d'en acheter une sur place directement avec les plaques italiennes mais attention ce n'est pas si facile d'acheter une voiture (ou changer les plaques, même combat!)

1/ premièrement pour acheter une voiture, pouvoir l'immatriculer en son nom et l'assurer il faut avoir la résidence fiscale. Lorsque l'on arrive en Italie, on demande son code fiscal et c'est la première chose à faire. Ensuite il vous faudra être résident fiscal (vous payez vos impôts en Italie et vous vous détachez de la France) et d'après ce que j'ai compris c'est ce que vous comptez faire. Donc avant de vous lancer dans la recherche de la voiture, prenez le temps de vous installer, de faire la demande de résidence fiscale auprès de votre ville. Vous avez le droit de rouler avec les plaques françaises pour une durée de six mois. Vous pouvez donc envisager de prendre votre voiture française pendant le début de votre expatriation puis lorsque tout est en place, vous la revendez en France et en achetez une en Italie.

2/ Le coût : acheter une voiture d'occasion en Italie, coûte un peu moins cher que la même voiture d'occasion en France (pour les voitures neuves je n'en ai pas la moindre idée). Milan reste une zone où tout est cher, alors regardez dans la région pour rechercher votre voiture. En revanche, ce qui coûte cher c'est : le "libretto",  c'est la carte grise, qui coûte environ le double de ce que vous auriez payé en France. Puis l'assurance, et lorsque je vois au-dessus qu'il faut négocier, je suis au regret de vous dire que c'est quand même sacrément compliqué de négocier réellement les prix d'assurance. Oui vous aurez une petite marge de manoeuvre mais on vous enlèvera des options en fait. L'assurance c'est le triple à l'année par rapport à une assurance française. Par contre, faites des demandes de devis car d'une assurance à l'autre vous pouvez vous retrouver avec des offres allant du simple ou double et ce parce que vous retournez au niveau "débutant". Et oui, bien que la loi européenne prévoit que notre bonus acquis en France puisse être porté dans d'autres pays, en Italie, votre papier d'assurance ils n'en veulent pas.
Comparez les assurances une fois sur place en prenant rdv directement avec les compagnies et prenez avec vous votre papier d'assurance française, sait-on jamais !
Info : l'assurance telle qu'on la connait, au tiers ou tout risque n'existe pas, ici l'assureur ajoute ou enlève les options... Faites attention surtout aux montants indiqués pour le remboursement d'accidents graves à des personnes tiers.

N'hésitez pas si vous avez des questions, niveau voiture j'ai eu tellement de galère depuis deux ans que je suis "rôdée" !
Bonne journée,
Amélie

merci beaucoup pour la réponse qui est décourageante je vais allez au consulat voir ce qu'il en pense ! est ce bien légal?  pour ma part je vais à Rovigo c'est moins couru et connu que ces grandes villes . je me renseignerais sur place j'y vais le 23 mai . ciao Amelie

Bonjour,
c'est décourageant mais c'est la réalité... S'installer en Italie ce n'est pas franchement une partie de plaisir ! C'est un beau pays mais c'est aussi un "beau bordel" ou tout est payant. Ce qui en réalité nous parait compliqué car on vient de France, où nous sommes relativement bien épaulés dans pas mal de démarches.
Bien sûr renseignez-vous là où vous vivez, il se peut que les législations soient aussi différentes en fonction des régions / provinces.

Bonne journée,
Amélie

Bonjour,
Merci pour ce retour qui en dit long sur l'Italie. En fait, je connais un peu ce pays car je m'étais installé en 1985 il y a donc bien longtemps. J'avais à l'époque fait les démarches pour changer les plaques d'immatriculation de mon véhicule et du peu que je me souvienne, cela avait été le parcours du combattant mais finalement j'ai quand même réussi à le faire.
Pour des raisons personnelles, j'ai dû faire un autre choix et repartir deux mois plus tard et du coup refaire le contraire une fois arrivé en France. C'est vrai qu'en Italie le moindre papier était payant et je me suis bien rendu compte de la facilité de vie que l'on avait en France.
Pour le reste, je me plaisais beaucoup là où j'habitais et je me souviens également d'une bonne ambiance de travail professionnel.
Y retourner à présent est un choix de vie car nous aimons ce pays malgré ce qui est évoqué en Italie par beaucoup de gens.
Aujourd'hui, je vois ce pays un peu comme une relation amoureuse à savoir que l'on mesure son niveau d'amour à sa capacité d'accepter l'autre avec ses particularités et pour cela l'Italie n'en manque pas. C'est toujours plus facile de vivre des choses sympathiques que de faire face à des difficultés.
Avec mon épouse, nous sommes bien conscient de ce qui nous attend, là où nous allons mettre nos pieds mais nous le prenons comme une expérience de plus dans notre vie sachant très bien qu'il n'est pas impossible que nous décidions au bout de quelques temps de revenir en France.
Pour les impots, ça sera assez simple dans la mesure où nos retraites ne dépendront uniquement que de l'état Français. Nous avons été tout deux fonctionnaires donc pas de soucis de ce côté là mise à part que depuis janvier 2019 la France a modifié le taux d'imposition.
En clair, c'est passé de 12 à 20 pour cent de "0 à 27600€ "et 30 pour cent après ce montant ce qui est absolument exorbitant et scandaleux selon moi.
Du coup, je suppose que ça va en faire réfléchir plus d'un sur son envie d'expatriation. Il y a au moins quelques choses qui fonctionnent en Europe c'est bien le matraquage fiscal.

Nouvelle discussion