Français - comment protéger mon achat immobilier au Vietnam ?

Bonjour
Y a t un moyen de faire un achat immobilier au Vietnam sans pour autant risquer de s'en faire dépossédé  ?
Par exemple en achetant ce bien par le biais d'une société ?
Si vous avez une piste de réflexion , je suis preneur .
Merci

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=690964

Ce lien parle d'achat immo par les intervenants journaliers de ce forum.

Votre phrase sur:
Comment ne pas s'en faire déposséder.
Il n'y a que des risques au Vietnam, aucunes garanties pour les foreigners.

Oui en effet, aucune garantie pour personne, il y a toujours une prise de risque mais le soleil brille pour tout le monde.....

Poivre.

Vu le montant des loyers pratiqués et la baisse qu'ils subissent depuis plusieurs années, je ne vois pas l'interret de prendre le risque d'acheter.
Si on ajoute à ça la qualité des constructions... je vois encore moins...  :cool:

CarinioG :

sans pour autant risquer de s'en faire dépossédé  ?

Par qui ?

rodolphe38 :

Vu le montant des loyers pratiqués et la baisse qu'ils subissent depuis plusieurs années, je ne vois pas l'interret de prendre le risque d'acheter.

Bonjour,

J'ai longtemps partagé ton point de vue. Néanmoins, l'idée d'être à la merci des augmentations arbitraires ou de devoir régulièrement déménager me gênait.

Ayant eu la possibilité d'acheter et n'ayant pas la préoccupation d'un éventuel rapatriement des fonds, je n'ai pas hésité et à ce stade je n'ai aucune raison de regretter.

rodolphe38 :

Si on ajoute à ça la qualité des constructions... je vois encore moins...

La qualité n'est pas uniforme et là aussi, je suis satisfait.

Bien à toi.

Philippe

Bonjour, mets toi en rapport avec @Delafon de ma part

Si c'est pour la retraite, inutile d'acheter en plein centre ville. Plus tu seras loin d'un centre ville, plus ça sera abordable. Après tout dépend si tu achètes seul (ou marié à une française) ou avec ta chère et tendre épouse vietnamienne qui est tout à fait d'accord de mettre la maison à son nom bien que tu puisses acheter un appartement à ton nom...

Bonjour,
Nous nous sommes souvent posés la question puisque mon épouse franco-viet et moi-même travaillons au VN environ la moitié de l'année au VN.
Après études et hésitation, la législation actuelle (et son interprétation par les Comités Pouulaires) font qu'il y a encore trop de risques de spoilier involontairement l'héritage de nos 2 enfants français (qui vivent et travaillent en France).
Nous avons donc décidé (à ce stade) de rester locataire quand on est au VN.
Cdlt

C'est hélas  du garanti pur-porc pour le bon (mauvais) vouloir du comité populaire comme tu dis @BichetPat si les héritiers ne sont pas vietnamiens. Une première chose de sûre, si les enfants n'ont pas un parent ou grand-parent né au Viêt-Nam (et aussi vietnamien de nationalité d'origine) pas de grande chance d'hériter d'une maison. Pour un appartement acheté neuf dans un immeuble avec un quota d'étranger-acheteur c'est le grand flou à ce stade (cela fait 10-15 ans qu'on attend des textes clairs) mais avec toutefois plus de sûreté au final. J'ai le sentiment que cela ne sera JAMAIS clair, afin que le communiste-de-garde  :cool:  au Comité Pop puisse arranger l'affaire à sa sauce.

Merci beaucoup

Bonjour,

Il y a un an j'ai achete a Saigon 1 appartement et 1 maison au nom de mon entreprise.
J'ai egalement achete 1 autre appartement en mon nom propre. Avec le recul, j'aurai prefere l'acheter au nom de mon entreprise afin de pouvoir transformer une chambre en bureau avec une adresse professionnelle officielle, ce que je ne peux pas faire, legalement, en tant que particulier.

Ne jamais acheter au Vietnam.
Un jour un gars viendra prendre votre bien en vous disant que votre papier n'a pas de valeur, qu'il n'a pas eu la certification qu'il fallait, que vous êtes étranger donc n'avez aucun droit, et si vous allez à la police tout le monde rigolera !
Les contrats n'ont aucune valeur ici !
Et en plus dans 50 ans vous n'avez plus la propriété, et vos enfants ne pourront pas hériter. Bref ce n'est pas un achat mais une location. Ou alors il faut demander à Larousse de revoir la définition de propriété.

Bonjour RICKVN,

C'est un tableau bien noir que vous avez défini sur l'achat de l'immobilier au VN. Quant à moi, Je n'ai pas une vision si triste et catastrophique à ce sujet. Bien que le risque ZERO n'existe pas.

Comme partout, il faut avoir un bon conseiller et être entouré par des hommes de l'Art.

Bon courage.

Olivier

La question qui est dans le titre de CarinioG, c'est la protection d'un achat immobilier au Vietnam.

Un homme intelligent n'a pas besoin de protéger un achat. (A part s'assurer contre dégats des eaux, incendie et vol).

Vivre dans la peur ou le doute, ça use, surtout au VN.

Donc comme Rickvn l'a dit, il faut louer et se tenir loin des pièges tendus de ce pays.
Louer c'est la tranquilité, ils (ces chers Viets) ont besoin de votre argent et pas le contraire.

Investir c'est du suicide, que des emmerdes dans la région. (A part pour les suicidaires, j'en connais plein, y en a). :D

Vous avez de la monnaie, très bien. Faites vous respectez. N'attendez pas comme un con comme De Funès avec Gabin dans le film: le Gentleman d'epson (1962) de vous faire plumer comme des claque-dents.

Bien à vous.

rickvn :

Ne jamais acheter au Vietnam.
Un jour un gars viendra prendre votre bien en vous disant que votre papier n'a pas de valeur, qu'il n'a pas eu la certification qu'il fallait, que vous êtes étranger donc n'avez aucun droit, et si vous allez à la police tout le monde rigolera !
Les contrats n'ont aucune valeur ici !
Et en plus dans 50 ans vous n'avez plus la propriété, et vos enfants ne pourront pas hériter. Bref ce n'est pas un achat mais une location. Ou alors il faut demander à Larousse de revoir la définition de propriété.

Bonjour rickvn, un peu vrai ce que vous dites il y a 30 ou 40 ans.
Plus maintenant, grace a la nouvelle loi sur l'immobilier de 2015, il y a des 10 aines de milliers de chinois, coreens, japonais, europeens, americains, etc... qui achetent des biens tous les ans dans ce pays....

Mais il s'agit toujours d'un achat sur au maximum 50 ans n'est ce pas ?  Renouvelable moyennant finances.
Si c'est toujours comme ça, on ne revend le cas échéant que le temps restant sur les 50 ans, la remise à zéro du compteur ne pouvant se faire que par le promoteur si j'ai bon.
Mais les règles ont peut être changées, ça arrive de temps en temps au Vietnam.

DELAFON :

il y a des 10 aines de milliers de chinois, coreens, japonais, europeens, americains, etc... qui achetent des biens tous les ans dans ce pays....

Oui, tous les pauvres dans leurs pays qui savent qui ne s'en sortiront plus chez eux, anticipant et qui viennent jouer le Schmiliblick chez les plus pauvres ou les prix sont low cost. Réfugiés économique jouant les riches.

Cher sambasp,

Vous devez etre tres riche pour qualifier de "low cost" des appartements qui se vendent a Saigon de 1 000 a 6000 euros le m2......

Vous n'êtes simplement pas sur la même longueur d'onde tous les deux :
- @sambasp a longtemps  vécu au Viêt-Nam et utilise régulièrement un style littéraire en mode "casseur de rêve de bisounours" en moins violent (mais beaucoup plus long) que @rickvn  :D
- et toi Michel @Delafon tu es arrivé ici tout frétillant  :)  à l'idée d'investir dans un pays dont la croissance est à deux chiffres.

Normal Philippe, il y a ceux pour qui ça se passe normalement et ceux qui ont peut-être  des griefs, à tord ou à raison, suite à des expériences négatives, et qui draissent par conséquent, un tableau noir du Vietnam.

Je ne les encourage pas bien-sûr, mais j'essaye de les comprendre, en partie. Car c'est toujours délicat de faire part aux autres des détails d'une mauvaise expérience, plus facile de tailler dans le vif........

Bien à vous.

Poivre

DELAFON :

Cher sambasp,

Vous devez etre tres riche pour qualifier de "low cost" des appartements qui se vendent a Saigon de 1 000 a 6000 euros le m2......

Cher Delafon, oui effectivement. Bien vu.
Et je dirai que pour le rester, il faut s'éloigner de tout type d'achats et ne faire que louer, et bouger d'endroit pour profiter des multiples paysages de ce beau pays acceuillant et classé low-cost, vu le systême de visa run changeant ne donnant aucune garantie. Le mariage étant exclue, tant la gente féminime coure après ce St Graal.
Donc ni achat, ni mariage. Le titre du topic étant comment se protéger. Ca ne s'invente pas.  :D

Nouvelle discussion