Démission ou année sabbatique ?

Bonjour,
Mon mari va signer un contrat local à Bangkok et bien évidemment je le suis avec nos deux enfants.
Je suis moi-même salariée et je ne peux pas me faire muter, ma société n'est pas implantée là bas.
Les questions que je me pose : si je démissionne pour suivre mon conjoint puis je toucher le chômage et si oui comment "pointer" ?
Ou bien vaut-il mieux prendre une année sabbatique et si l'adaptation de passe bien, démissionner?
Est-ce que quelqu'un aurait il était dans ce cas là ?
Merci

Bonjour,
Non, vous n'avez droit au chômage que si vous résidez en France.
Le salaire local de votre mari est-il suffisant pour faire vivre une famille de quatre personnes ?

a31amelie83 :

Bonjour,
Ou bien vaut-il mieux prendre une année sabbatique et si l'adaptation de passe bien, démissionner?
Est-ce que quelqu'un aurait il était dans ce cas là ?
Merci

oui c'est mieux, au retour éventuel, vous récupérez vos droits: emploi + chômage (sauf cotisation retraite), le contrat est juste suspendu.

Bonjour
Avec la possibilité de cotiser spontanément auprès des caisses de retraite, mais en tant qu’individuel cela coûte passablement cher.

oui, par contre la sécurité sociale maladie est maintenue 1 an il me semble, ce n'est pas négligeable.

Si tu démissionne pour suivi de conjoint, tu as quatre ans pour consommer tes droits, donc quatre ans de manoeuvre pour faire ce que tu veux à l'étranger avant de revenir. Demande leur la date exacte afin de ne pas te planter d'un ou deux mois.
Evidemment tu ne toucheras tes droits qu'une fois de retour au bercail.
Au delà de ce délai, tes droits sont perdus.

Bonjour Amélie 83

Si vous vous décidez r pour une année sabbatique voici le conseil que je vous donne pour ne pas perdre 1an de  retraite ( vos 4 trimestres cotisès ) .
Il suffit de démissionner en milieu d'année soit en mai-juin-juillet-août  et ainsi le total de vos salaires versés pendant 5 ,6 ou 7 mois suffisent â valider 4 trimestres .Evidemment il faut avoir un vrai salaire (même le smic suffit) et non un temps partiel qui serait sans doute insuffisant pour valider 4 trimestres .Et il faut revenir dans votre société un an plus tard â un mois près.
Attention si vous n'êtes pas dans la Fonction publique il y a des entreprises privées qui promettent de vous reprendre mais qui ne tiennent pas forcément leurs promesses.C'est hélas courant ,ça se termine aux prud'hommes .

edmond99 :

...Attention si vous n'êtes pas dans la Fonction publique il y a des entreprises privées qui promettent de vous reprendre mais qui ne tiennent pas forcément leurs promesses.C'est hélas courant ,ça se termine aux prud'hommes .

Oui et ces entreprises n'ont pas forcément tort ! Je trouve aberrant qu'il puisse exister un droit de congés sabbatique !  :dumbom:

C'est certain qu'une petite entreprise ne peut pas faire ce genre de fleur â un de ses employés surtout aujourd'hui .
Les grosses sociétés sont plus ouvertes â ce genre de demandes mais attention au retour  de bâton : vous êtes catalogué instable ou dilettante , vous êtes un peu barré pour les promotions sans compter les arrières pensées de la direction qui peut souhaiter votre départ définitif sans avoir à licencier.
Bien réfléchir avant de demander une année sabbatique  ,bien connaître les rouages de votre société et deviner qui dans la direction vous soutient ou vous torpille.Surtout si on est cadre avec un gros salaire.Les petites mains au smic sont moins exposées ...

Nouvelle discussion