Champignons

Bonjour,
J’adore faire la cueuillette de champignons depuis fort longtemps et les déguster bien sûr . En cherchant sur le net je n’ai pas trouvé beaucoup d’info sur le sujet à Madagascar . Quelques renseignements seraient bienvenue Merci

Bonjour,

On trouve essentiellement des girolles et des cèpes.

Maintenant, je ne suis pas sûr que l'on puisse se balader librement en forêt à Madagascar pour en ramasser...

A voir...

Merci, reste à savoir où ? Si c’est comme en France ont ne dévoile pas facilement ses coins .
Ce qui m’interesse dans un premier temps c’est l’association des arbres et des champignons , l’altitude aussi .

Cher Luc, si vous me provoquez sur ce sujet, je vous préviens gentiment vous allez vous lasser avant moi.
Mais si vous y tenez, on va donc commencer par le début: à savoir éliminer le risque de s'empoisonner.
Et justement hier j'ai trouvé des tas de champignons mortels dont le quart d'un chapeau pourrait nous envoyer en enfer.
C'est une variante de l'Amanite phalloïde et plus précisément sa forme blanche que j'ai pris en photo. Elle est très commune autant sous anacardier, eucalyptus ou acacia entre autres. La nature du sol ne semble pas être un obstacle pour sa poussée car on la trouve sur beaucoup de substrats différents.
Pour la reconnaitre facilement, elle possède un anneau retombant en haut du pied et un bulbe un peu comme un oignon dans le sac en bas du pied qu'on appelle la volve (ce mot vient effectivement de vulve ).
Oui je sais c'est barbant d'apprendre à connaitre les espèces sans intérêt culinaire mais si on veut sérieusement s'intéresser aux champignons il est plus prudent de commencer par là d'autant que je vais essayer de rendre cette discussion un peu plus intéressante en y incluant un domaine de prédilection de quelques forumeurs à savoir un sujet tabou: le sexe dans toute sa splendeur. Pardon pour les âmes sensibles qui s'abstiendront s'ils voient que le sujet des champignons est au menu.
:lol:
https://i.ibb.co/p1VCDCN/Amanite-phallo-de-blanche.jpg

En réponse à votre question, les champignons n'ayant pas vraiment le vertige on peut les trouver autant en bord de mer que sur les hauteurs de Mandraka à un peu plus d'une soixantaine de km de la capitale.
Mais sachant que la plupart des champignons comestibles poussent en symbiose avec les arbres, inutile d'en chercher en terrain découvert.
Si vous habitez la capitale, vous pouvez vous rendre une fois par semaine au marché des plantes sauvages que les habitants de la brousse vont chercher dans la nature et sont autorisés à vendre (je ne me rappelle plus quel jour). Cela se trouve près du marché au fleurs non loin de L'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona sur la RN1 et là vous pouvez demander aux marchands de plantes sauvages qu'ils vous guident dans les coins de la brousse où ils ont certainement vu des champignons lors de leurs pérégrinations dans les forêts.
En fait j'ai trouvé jadis des Russules comestibles sur le marché des pavillons. En ce qui concerne les giroles vendues dans les rues de la ville haute, je ne leur trouve pas un excellent goût comme celles de France. (Mais naturellement entre nous soit dit, quand on a le choix on commence à avoir un esprit critique).
Pour reconnaitre facilement les Russules, il suffit de casser le pied qui ressemble à de la craie ou du polystyrène car contrairement à d'autres champignons qui ont plutôt une structure de la chair fibreuse, les lactaires et les Russules ont une consistance granuleuse. Il n'y a pas de champignons vraiment toxiques dans ces deux famille. il y a ceux qui sont indigestes ou amers et ceux qui sont comestibles donc pas de grand risque à part pour la russule émétique qui est indigeste mais je ne sais pas si elle supporterait le climat de Madagascar.
En réalité si on veut vraiment trouver des champignons à Madagascar il faut sortir par un temps pluvieux qui dure plusieurs jours car s'il pleut à verse pendant un jour et que le lendemain le soleil brille il ne mettra pas longtemps à réduire à néant l'humidité du sol et tout est à refaire.
Pour ma part, voici les espèces que j'ai trouvé autour de chez moi:
Les Lycoperdon ou vesses de Loup... (oui ceux qui font de la "fumée" quand on marche dessus et qui sont comestibles quand ils sont encore blanc à l'intérieur).
Puis j'ai trouvé des Agarics dans les près près de chez moi ils sont de la famille des rosés des prés sauf que la couleur du chapeau est plutôt de couleur vineuse (excellent comestible). Puis naturellement sur les poteaux, les planches etc on trouve par temps humide des oreilles de judas ou champignons noirs chinois que l'on peut faire sécher et les conserver et qui sont délicieux dans un plat de riz cantonnais mais également dans les soupes dans les sauces, les pâtés truffés avec ce champignon etc.
J'ai même trouvé des Marasmes des oréades sur un terrain de foot pas loin de chez moi. Il est facilement reconnaissable car son pied très fibreux peut supporter qu'on le torsades plusieurs fois sans qu'il se casse. Il fait souvent la réputation de plats régionaux dans certains restaurants en France.
Bien entendu à Madagascar il y a des tas de champignons qui diffèrent de ceux qu'on trouve en Europe et avec l'endémisme cela n'arrange pas toujours la détermination car d'éminents mycologues sont passés à Madagascar mais rares sont les ouvrages de référence.
J'ai bien connu le mycologue qui travaillait au Centre National de la Recherche et de l'Environnement à Tzimbazaza mais il ne pouvait plus sortir sur le terrain car il avait la goutte (non pas au nez) et n'avait que trois ans d'expérience en bibliographie...
Bon si vous avez d'autres questions... il n'y a pas de problèmes sans solution concernant la mycologie.
Voici une espèce pour les esprits salaces. Je ne l'ai pas encore trouvé à Madagascar mais il est comestible tant qu'il se trouve dans un œuf... j'ai déjà gouté cru et cela a un vague goût de radis mais une fois sorti de son œuf le champignon à une odeur pestilentielle qui attire les mouches qui se régalent de la glèbe du chapeau.
https://i.pinimg.com/736x/3c/f7/9c/3cf79cd78bb2e87538b793245f88c6ba.jpg
https://i.ibb.co/ZKP4Drm/Sans-titre-1.jpg

Effectivement vous avez l’air de connaître votre affaire . Pour ma part je m’en tenais  à une quinzaine d’espèces (‘ sud est ) girolles, chanterelles, lactaires sanguin, cèpes tête de nègre ( désolé c’est le nom dans ma région ) associé aux chênes liège principalement , différents bolets, vesse-de-loup, morilles, etc  et le top du top l’oronge ou amanite des Césars . Je n’ai jamais acheté de champignons car le plaisir est double , petite sortie en forêt , marche et découverte , un bonheur .
Je suis sur Majunga , peut être quand cherchant bien .....

Effectivement, je connaissait le contenu de plusieurs livres de champignons sur le bout des doigts quand j'ai passé mon brevet de mycologie à la Société Lorraine de Mycologie qui avait organisé cet examen à la Faculté de Pharmacie de Nancy en Lorraine en 1996. J'étais d'ailleurs le seul a avoir obtenu l'examen cette année là car même les doctorants de la Fac avaient tous loupé.
L'examen consistait à inscrire sur une feuille le binôme latin des 60 champignons présentés sur des assiettes et comportant simplement un numéro. Il fallait reconnaître au moins 40 champignons et ne pas se tromper sur une espèce toxique. Pour ma part j'en avait 57 sur 60 car j'ai traduit du français la Lépiote élevée par Macrolepiota elata au lieu de Macrolepiota  procera. Puis je me suis trompé également en confondant le bolet pulvérulent avec le bolet beurre qui sont identique mais l'un bleuit intensément. Puis la troisième espèce que je n'ai pas reconnu car elle avait perdu son odeur d'iris très caractéristique quand elle est fraîche ainsi que sa couleur qui avait pâlit car elle avait été récoltée deux jours avant.
En ce qui concerne les champignons en Lorraine, les cèpes sont très nombreux et souvent on rencontre également le cèpe bronzé qui a changé de nom pour ne pas faire de peine aux personnes possédant une proportion de mélanine très importante sous la peau.
Pour ma part si on me nommait tête de lavabo cela me ferait plutôt sourire.

https://www.youtube.com/watch?v=UBdGIb8zoZk&t=20s


https://i.ytimg.com/vi/UBdGIb8zoZk/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEYCMQBEG5IVfKriqkDCwgBFQAAiEIYAXAB&rs=AOn4CLBOYLUtMjJQE18vJm8arsfrKK31nA

Pour en revenir aux vrais champignons, je sais qu'au Canada on peut trouver un lactaire de la famille des sanguins qui a la particularité d'avoir du sang bleu et qui est un bon comestible. Je n'ai jusqu'à ce jour pas encore trouvé un seul lactaire à Madagascar... aurai-je mal cherché?:
https://www.mycoquebec.org/bas.php?trie … ;gro=%2034

Nouvelle discussion