Le mouvement des bidons jaunes

A Madagascar nous sommes souvent confrontés à de sérieux casse-têtes. En effet quand on habite en bord de mer et que le sol est trop sablonneux pour y planter des légumes ou quand un arrosage s'évapore en quelques heures par exemple comment faire?
Heureusement il y a les bidons jaunes qu'il suffit de couper longitudinalement ou simplement les couper en deux dans leur hauteur pour faire deux pots de fleurs avec un seul bidon.
On peut faire un trou dans la terre pour y déposer le bidon jaune qu'on remplira d'une bonne terre noire après avoir naturellement fait un trou dans le fond du bidon pour évacuer le trop plein d'eau en cas de forte pluie et on y plante ce qu'on veut, puis on mets des copeaux de bois pour éviter une évaporation trop forte pendant les grosses chaleurs.
Mais ces bidons ne sont pas uniquement faits pour transporter ou stocker de l'eau, de l'essence, du gasoil ou autres liquides mais on peut facilement en  les coupant en deux dans le sens de la longueur en faire des... tiroirs ou des boîtes de rangement.
On peut également en fixer dans le coffre de sa voiture pour y ranger des courses, ainsi si vous avez des oeufs qui se cassent parce que vous avez roulé dans un nid de poule, il sera plus facile de nettoyer le bidon jaune dont on aura préalablement coupé un côté afin d'en faire un casier de rangement.
D'autant que ces bidons jaunes qui contenaient de l'huile alimentaire sont faciles à nettoyer et qu'un bidon ne coûtait que la somme de 0,25€. Bien entendu comme tout augmente aujourd'hui il faut plutôt compter sur un peu moins de 0,40 € pour en acheter un chez un épicier.
Donc si vous voulez rejoindre le mouvement des bidons jaunes et si avez des suggestions elles seront les bienvenues.


https://i.ibb.co/jLVG8kx/coupe-longitudinale-des-bidons.jpg

https://i.ibb.co/kMdyL4k/bidons-dans-le-sol.jpg

https://i.ibb.co/dJKrY2y/bidon-jaune-cach.jpg

Oups, je pensais en lisant l'intitulé, que c'était le nouveau mouvement de contestation à la Malgache en vue des gilets jaune  :o

Bonjour à tous..
Whoua madagaston c'est bien malin ça...
Quel beau persil..
Merci pour l'idée..
Bon dimanche à vous...

Sympa

Par manque de temps en France voilà ce que j'avais trouvé pour végétaliser un environnement tout en un :

http://www.vegetalid.fr/solutions-veget … opack.html

Bravo pour le mode malgache )))

Malgré leur esthétique douteuse, les bacs jaunes sont hélas incontournables par ici... il est  quasi impossible de trouver des pots en plastique de qualité qui tiennent un peu la route... ou tout du moins quelques mois...
Comme Madagaston... j'en ai plein chez moi....
Au départ ils servent au transport d'eau ou au stockage de l'essence... et quand ils se détériorent, ils se transforment en pot de fleur ou bac pour les semences...
Franchement je les ai en horreur mais j'avoue que je n'ai pas beaucoup d'alternatives... mais en tous cas je n'en ai aucun pour mes plantes à moi...
Pour elles je fabrique des pots ou des jardinières en tôles galva de 1.5... que je recouvre ensuite de bois dur... je préfère les tôles au ciment qui est un vrai poison pour les plantes et qui est un nid à maladies...

J'ai fait un jardin sur dune de sable à Sakalava... j'ai du enterrer les plantes et arbustes dans ces pots jaunes ou dans des fûts en tôle... bien percés dans le fond bien entendu pour le drainage

https://si3.photorapide.com/invites/photos/2018/12/31js22.jpg


https://si3.photorapide.com/invites/photos/2018/12/31pxha.jpg


https://si3.photorapide.com/invites/photos/2018/12/31bqit.jpg

En fait, il est possible de peindre avec une peinture antirouille par exemple ces bidons jaunes pour leur donner un aspect un peu moins voyant.
Ce n'est pas parce qu'une peinture est dite "antirouille qu'on ne peut pas l'utiliser sur un autre matériaux. En effet, une peinture antirouille est ce qui s'approche le plus des fameuses peintures à l'huile  de jadis qui mettaient des mois à sécher si on n'y mettait pas 2 à 5% de siccatif car une peinture qui se respecte est composée de charges...(blanc de zinc ou autres terres pour la colorer etc.) puis d'un liant (huile de lin ou de vidange au choix) ainsi que d'un diluant (thérébentine, gasoil, essence, pétrole au choix).
Vous pouvez également cacher ces vilains bidons jaunes transformés en jardinières avec des baguettes issues des planches à feuillures que les scieries vous offrirons contre menue monnaie. Vous achetez un rouleau de fil de fer d'un millimètre de section et vous attachez ces baguettes les unes aux autres en croisant le fil de fer afin que cela tienne.
En ce qui concerne la tôle galva, elle est de très mauvaise qualité et elle finira par rouiller au bout d'un certain temps alors que les bidons jaunes sont imputrescibles.
J'ai vu également des jardinières dans de vielles pirogues... mais au bout d'un certain temps ces pirogues dont la lignite est attaquée par des bactéries, champignons et autres xylophages se transformeront en poussière.
Aujourd'hui il existe dans le commerce à Madagascar des tôle en zinc-alu qui ne rouillent pas et j'en ai garni le toit de mes différents garages ateliers et rangements puis sur ces tôles qui ne sont pas très esthétiques j'ai posé des carrés de pelouse pour en faire un toit végétalisé... mais malheureusement avec le soleil qui plombe tout, l'herbe n'a pas mis longtemps à se faner. J'attends la saison des pluies pour savoir si un peu de verdure réapparaitra et si ce n'est pas le cas, je couvrirais à l'avenir ces toits plats avec du balatum que je recouvrirait simplement de terre et poussera ce qui voudra ou pourra en y mêlant également du substrat qui retient l'eau et peut-être aurais-je plus de chance avec des plantes grasses ou succulentes.
Voilà une image qui hante mes rêves les plus fous:

https://www.urbanews.fr/wp-content/uploads/2017/01/1457_bus_madrid.jpg

Attention, la sève et résidus (feuilles, tiges et autres) de plante se transforment en acide à la longue et attaque toutes sortes d'alliage...

Je préconise de mettre une couche d'isolation entre la toiture et le réceptacle des plantes.

On peut par exemple recycler de la moquette ou du lino sous lequel on fixe des boulettes non oxydable à l'aide de néoprène. Il suffit de mettre le substrat et la terre pour y faire pousser les plantes.

J'ai essayé différents types de plantes, il n'y a que les cactus et autres plantes grasses qui tiennent la route sous un soleil de plomb...

Faut juste faire attention au poids (mouillé) pour que ça ne s'effondre pas.

merci pour cette idée , application immédiate !

Nouvelle discussion