conseil expatriation raiatea

Bonjour à tous,

Pour faire simple, j'envisage avec mon mari et mes 2 enfants de m'installer en Polynésie.

Je suis passionnée par les cétacés depuis toujours, j'ai un master 2 de biologie marine. J'ai travaillé quelques années à Mcdo et en boulangerie le temps de créer ma société. Je suis aujourd'hui gérante et associée d'une compagnie de Whale watching en France. Mon mari est titulaire d'un master 1 en assurance et a également travaillé plusieurs années comme employé commercial d'une grande surface avant de travailler dans notre société. Nos 2 enfants ont aujourd'hui 7 et 8 ans. Ils sont tout deux proches de la nature, de vrais petits robinson.

Malgré notre réussite professionnelle, le constat est simple: la vie passe vite et nous sommes lassés de la course aux objectifs et de la pression que nous vivons au quotidien.

Nous voulons un mode de vie plus simple sans écran intempestif, proche de la nature et ou lorsque nous sortirons du travail, nous pourrons nous retrouver en famille pour profiter de la plage et de l'océan. Notre passion pour les cétacés et notre envie de soleil toute l'année nous a conduit à envisager la polynésie et plus particulièrement Raiatea.

Cela fait un petit temps que nous parcourons les forums mais il est bien difficile de se faire une idée précise et d'estimer nos chances de réussite, j'entends surtout par là de trouver un emploi. Nos exigences en terme d'emploi sont faibles. Nous ne voulons pas faire carrière en polynésie mais simplement trouver un travail qui nous permette de vivre correctement et d'avoir du temps pour profiter de nos enfants.

Nous ne voulons pas un mode de vie à l'occidentale avec tout le modernisme que cela impose mais une vie plus simple. Pour vous donner une idée de notre style de vie, en France nous voyageons en camion et cela convient à toute notre petite famille. Une chose est importante, nous voulons pouvoir continuer à observer les cétacés.


Nous sommes actuellement propriétaire et nous avons la possibilité de conserver notre logement en france pour le louer ou de le vendre si nous trouvons une maison appropriée dans notre budget (aux alentours de 200 000 euros).

Sans compter les billets d'avion ni la vente de la maison, nous aurons environ 15 000 euros en poche.

Notre question est simple : pensez vous que nous pourrons trouver un emploi rapidement? L'idéal serait bien sûr de le trouver avant de partir mais soit nous cherchons sur de mauvais site, soit il n'y a pas d'annonce ? Est il  plus facile de trouver un emploi une fois sur place ?

Nous ne voulons pas venir sur tahiti car cela nous semble vraiment trop urbanisé et ce n'est pas ce que nous cherchons mais vous pouvez peut-être nous conseiller une autre ile que Raiatea ? Notre second choix serait Rangiroa pour ses grands dauphins sédentaires mais nous ne trouvons rien non plus en terme d'emploi ni de logement.

Merci à tous d'avoir pris le temps de me lire et merci d'avance pour vos conseils qui sauront je suis sure nous orienter.

à rurutu  australes  les baleines  viennent
pour avion  voir french bee
good luck

Ia orana,

Côté budget, en plus des billets d'avion, il faut le budget déménagement (même si tu n'emmènes pas de meubles, il faut au moins quelques cantines militaires avec tes affaires), les frais d'installation sur place (raccordements EDT à ton nom, ouvertures de ligne, mois de caution), l'achat d'une voiture, le prix d'un billet retour si ça se passe moins bien que prévu ou s'il y a une urgence familiale ... Donc il ne va pas rester grand chose sur tes 15000 €. Sachant qu'il vaut mieux partir avec plusieurs mois de côté et que le coût de la vie, même en vivant simplement, tourne autour de 2500 - 3000 € pour une famille de 4 sur Raiatea.
Raiatea est un bon choix pour la qualité de vie, moins pour le travail. En trouver un salarié est assez difficile car il n'y a pas de grosses entreprises et il est extrêmement rare d'en trouver un avant de venir quand on n'est pas muté ... Il vaut mieux se créer son emploi (je dirais même ses emplois car il faut souvent se diversifier dans plusieurs petites activités) mais il faut bien réfléchir à son projet pour voir si c'est viable car il y a peu d'habitants et le tourisme est plutôt de très court passage.
Rangiroa a encore moins de population mais un potentiel plus important côté tourisme. Après il faut voir aussi pour la vie quotidienne (école des enfants par exemple, accès aux soins, ...)
Comme on le répète souvent, il vaut mieux venir voir d'abord sur place pour mieux se faire une idée des spécificités de chaque île. C'est vrai que c'est un budget et qu'il faudra peut-être décaler votre installation pour économiser davantage, mais ça évite de se tromper et ça permet d'affiner le projet.
Evidemment, la problématique est différente sur Tahiti où il y a un peu plus de travail (et vous seriez peut-être agréablement surpris de découvrir certaines richesses naturelles de l'île).
D'autres complèteront sans doute mes quelques remarques pour que tu te fasses une meilleure idée.
En espérant te croiser un jour sur Raiatea ou ailleurs au fenua !

Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre participation.

Nous nous sommes beaucoup renseigné sur ces différents points. Mais nous ne pouvons pas venir avant sur place.

Nos principales questions, sont l'emploi et le logement.

Nous sommes débrouillards et vaillants mais nous trouvons tellement peu d'annonces sur les sites d'offres d'emploi que nous nous posons de réelles questions.

Sans compter que le site qui regroupe le plus d'offres (Sefi), nous ne pouvons pas l'utiliser pour postuler car pas résidents.
Nous regardons les sites de petites annonces, les pages FB....

Il y a vraiment peu d'offres.

Deux hypothèses,
- Soit il y a vraiment peu d'offres quelque soit le secteur d'activité
- Soit le bouche à oreille est très important pour une opportunité d'emploi.

Idem s'agissant des biens en vente, très peu d'annonces...

Nous pensons qu'il est inévitable d'être sur place pour réussir à trouver un poste, en effet, combien d'employeurs doivent recevoir des candidatures de métropolitains qui sont ;
- soit sont de passage (1 an ou 2)
- soit qui ne viendront jamais.

Quelle est donc la meilleure méthode pour s'intégrer et trouver un emploi ?

Avons nous autant de chances en faisant des candidatures de la métropole ou être sur place sera un réel avantage pour l'obtention d'un emploi ?

Est ce une illusion ou une réalité au sujet du nombre d'offres et d'annonces immobilières ?

Nous continuons nos recherches intensivement et vous remercions de votre participation.

Bonjour.
Je me permet de suivre ton sujet arrivant moi même fin février sur Raiatea.
Je n'ai pas les mêmes difficultés étant fonctionnaire et arrivant donc avec un emploi.
Mais tout ce qui aborde le logement et vie sur place m'intéresse.

Dans les îles, "il y a vraiment peu d'offres quel que soit le secteur d'activité"  et quand il y en a "le bouche à oreille est très important" donc il faut être sur place et beaucoup discuter avec les gens. Quand tu as une annonce du SEFI, même si tu ne peux pas répondre directement, tu finis toujours par trouver sur internet ou en discutant avec les gens qui est l'entreprise qui recrute.

Le logement sera moins problématique : quand un popa'a arrive, on lui propose toujours quelque chose à vendre ou à louer ... Sur Raiatea tu peux regarder raiatea immo (Maria) et nextimmo (Mata) ou poser des questions dans les groupes FB locaux. Tu pourras te donner un ordre d'idée des prix mais il faudra attendre aussi d'être sur place pour faire le tri car il y a vraiment de tout en terme de qualité et de propreté de logement.

En étant débrouillard, une telle installation est possible mais de mon point de vue trop risquée en famille avec 15000 € sans venir sur place au préalable.  Mais ce n'est que mon avis personnel, à comparer avec d'autres commentaires que tu auras certainement ...

Anavai987, un loyer peut il se négocier ou est ce mal vu ??

La seule fois où j'ai essayé de négocier c'est pas passé mais je ne peux pas faire une généralité. Encore faut-il avoir des arguments pour justifier une baisse ...

Merci pour la réponse.

Nouvelle discussion