La dot au Cameroun

moi-adele :

je pense (ça n'engage que moi :)  ) qu'un débat de vive voix devrait être organisé sur ce thème.

Ceux qui sont pour, lever le doigt  :D

Vous avez votre point de vue, d'autres en ont un autre.
Je vous retourne le vôtre : on ne peut pas faire comme si le mari n'avait pas un passé et issu d'une lignée etc...
C'est l'affaire de deux personnes qui s'aiment. Leurs familles peuvent avoir des souhaits mais il y a des limites à leur intervention dans le nouveau couple formé...

Ne pensez surtout pas que le baby-blue soit compris dans toutes les familles Européennes, la maman du nouveau papa a vite fait de vous faire comprendre qu' "elle aussi a enfanté". (Aôut 2018)
De la même manière ma petite fille est née a Douala, toute la famille au complet était aux 60 printemps d'un ami de la mère, donc de la grand mère. (Nord).
Si mon fils se marie, la dot sera une somme bloquée dans un compte, pour les futurs études de leurs enfants). Ni papa, ni maman, ni tonton, ni tata. Le respect est réciproque ou n'est pas, lorsque ma belle fille étudiait en France, les sous pas beaucoup.

Bonjour,
Pour faire bref, la dot au Cameroun est incontournable. Elle va servir à faire des cadeaux à toute la famille: Oncles, tantes, cousins etc etc....
Un mariage sans dot est une source d'ennuis en devenir pour les parents de la mariée.
Faits vécus dans ma famille.

Je vous comprends parfaitement, mais pour ma part il n'en n'est pas question.
D'autant plus si elle sert à faire des cadeaux à la famille.
Un cadeau se fait par plaisir, non pas par habitude, cela perd tout son charme.
Normalement, les cadeaux sont pour les nouveaux mariés?

Personnellement je n'aime pas les cadeaux, après l'on se sent redevable, de plus un vrai casse tête Chinois pour trouver le cadeau qui convient.

Tous, héritons de nos aïlleux des coutûmes et traditions, un jour un futé les cassent, et chacun dans sa chaumière respire longuement. Sans vouloir offencer.
Bonne soirée

Je pense que c'est un choix personnel à définir avec sa future femme. Une sorte de juste milieu entre ses propres valeurs et celles de notre femme.
Il n'y a pas de réponse absolue du style "c'est obligatoire " ou "c'est à abolir c'est n'importe quoi ". Chaque couple trouvera sa réponse.
Il est important surtout de comprendre la dot, sa raison d'être. Ensuite on est à même de décider ce que l'on fait.
Pour ma part je ferai la dot avec des limites clairement définies. Non parce qu'on me l'impose mais parce que j'ai compris ce que cela représente.

Beaucoup de sagesse dans votre réponse. J'aime beaucoup. Il faut le vivre et  il y a toujours des solutions entre les extrêmes.

Merci Educsport.  :)

J'ai pris grand plaisir à lire entièrement ce post sur la dot, avec des avis divergents mais très respectueux les uns pour les autres.
Apparemment en fonction de l'éducation de base, de l'ethnie etc... le choix est très variable tout autant que les demandes.
Pour partager, de mon coté voici ce que nous mettons en place avec ma future femme. Son père ne souhaite aucune dot, il dit ne jamais vouloir "vendre une de ses filles", il s'agit de sa décision, mais de mon coté, j'ai pris des renseignements sur ce qui se fait "question tradition", ma femme m'a expliqué que lors de la demande en mariage il est coutume d'offrir à sa femme une machette, une lime, la cola, le vin de palme et le rhum plantation qu'elle remet ensuite à son père en guise d'acceptation de son futur époux et ensuite les parents font une liste de demande de dot, ce que mon beau père refuse catégoriquement, mais je tiens à faire quand même une offrande, la encore m'a femme m'a dit un boubou et un pagne pour ma belle-mère, pour moi il s'agit plus d'un cadeau symbolique qu'une véritable dot. Mon futur beau frère camerounais, lui lorsqu'il c'est marié, il lui a été demandé 1 000 000 fcfa.
Voilà la dot reste comme nos dossiers de mariage et nos visa lol chacun un parcours proche mais différents. Mais tous animés du même amour pour nos futurs époux, épouses, là au final reste l'essentiel.

Bien cordialement à toutes et tous.

La pression a été mise sur mes beaux parents . Eux été cool, mais la famille proche, cousins, tantes, frères, sœurs sont impitoyables. S'ils n'ont pas leurs cadeaux ils mettent la famille a l'index...
Ma belle-sœur a été dans ce cas, et la réaction ne s'est pas fait attendre....

Il faut respecter ses beaux parents, (dans votre cas ils sont cools)
Le reste de la famille doit s'occuper de ses problèmes.
"Un cadeau a deux problèmes le recevoir et l'offrir. un sentiment de culpabilité" l'un ne sait pas quoi offrir, l'autre est souvent déçu.

Attention à ne pas offenser la famille non plus ils peuvent se retourner contre votre femme belle mère ou autre j'en ai discuté avec ma mère du Cameroun et elle se méfie beaucoup de certains qui n'auraient pas assez à manger pour moi c'est elle qui va négocier, après tout dépend de l'ethnie qui peuvent demander plus ou moins mais la famille ne rigole pas avec la dote surtout les oncles car c'est à eux que la dote est distribuée cousin cousines c'est pas le plus important

De toutes les façons, la dot a été détournée de son objet social et traditionnel. Du coup, on a tous les cas de figures. Par conséquent, on ne peut pas parler de la dot dans un sens général

Lilianez, voilà exactement ce que je voulais dire tout le reste c'est du blablabla merci pour ce témoignage tellement réel 😉

Exact, la dote c'est essentiellement fait par des cadeaux de nourriture. Une dizaine de cochons, mais uniquement dans la famille paternelle. Pour la famille maternelle très cool, je me rendrai dans leur village pour faire une fête avec des cochons aux menus également...lol...

olivier71310 :

J'ai pris grand plaisir à lire entièrement ce post sur la dot, avec des avis divergents mais très respectueux les uns pour les autres.
Apparemment en fonction de l'éducation de base, de l'ethnie etc... le choix est très variable tout autant que les demandes.
Pour partager, de mon coté voici ce que nous mettons en place avec ma future femme. Son père ne souhaite aucune dot, il dit ne jamais vouloir "vendre une de ses filles", il s'agit de sa décision, mais de mon coté, j'ai pris des renseignements sur ce qui se fait "question tradition", ma femme m'a expliqué que lors de la demande en mariage il est coutume d'offrir à sa femme une machette, une lime, la cola, le vin de palme et le rhum plantation qu'elle remet ensuite à son père en guise d'acceptation de son futur époux et ensuite les parents font une liste de demande de dot, ce que mon beau père refuse catégoriquement, mais je tiens à faire quand même une offrande, la encore m'a femme m'a dit un boubou et un pagne pour ma belle-mère, pour moi il s'agit plus d'un cadeau symbolique qu'une véritable dot. Mon futur beau frère camerounais, lui lorsqu'il c'est marié, il lui a été demandé 1 000 000 fcfa.
Voilà la dot reste comme nos dossiers de mariage et nos visa lol chacun un parcours proche mais différents. Mais tous animés du même amour pour nos futurs époux, épouses, là au final reste l'essentiel.

Bien cordialement à toutes et tous.

L'esprit originel de la dot c'est ça, un mariage coutumier avec des cadeaux symboliques. C'est la rencontre et l'union entre 2 familles, on est accepté et accueilli dans la famille de la mariée.
Tous ceux qui réclament de l'argent pour la dot en détournent le sens à leur simple profit...J'ai vu un reportage l'autre jour où le pauvre gars devait payer 4,5 millions de CFA !!! Si la femme accepte ça, ça dénote bien son état d'esprit, personnellement ça me ferait fuir...

Moi aussi, mais si c'est une coutume, chacun le voit, une belle soeur donne des problèmes, là oui je ne comprends pas, une belle soeur doit se préoccuper du bonheur de sa soeur, pas du compte en banque du beau frère,

Vous avez mal interprété mon message. Ma belle sœur s'est marié bien avant nous avec un camerounais...Cela ne change rien, son mari aurait du la doter. Ses parents ont subit les foudres de la famille, particulièrement de ses frères cotés paternel.
Quand sa petite sœur s'est mariée a son tour, de plus avec un blanc, il a fallut rattrapé cet oubli.
J'étais réticent au début mais j'ai vite compris que si j'acceptais de partager ma vie avec mon épouse Camerounaise il me fallait aussi accepter les coutumes.
Après le mariage et la distribution de  cadeaux tout est rentré dans l'ordre.

Voilà tout ce que j'ai dit tout à l'heure c'est la famille la mère la femme ou les sœurs qui risquent les foudres de la famille (oncles) le plus, souvent

Pardon, vous avez raison.
Je ne sais pas si c'est un défaut ou une qualité, mais j'ai beaucoup de mal à comprendre : la famille, les relations se mettent dans la vie d'un couple et se permettent de juger leurs enfants, j'en parle à titre personnel. A présent, je vois très peu ma famille, et celle de mon mari, les années passent mais rien ne change "Ou vis tu un appartement ou une maison? La marque de ta voiture? Et tes enfants que font ils? etc..." Et comme je suis très évasives dans mes réponses, alors, nous avons droit : "Nous ceci, Nous cela, Il n'est pas toujours aisé de régler sa propre vie, comment peut on se mettre dans celle des autres.

Nouvelle discussion