création d'une maison d'hôtes

Bonjour chers expatriés,
Me voilà à mon tour nourrissant l'espoir de partir pour un ailleurs et une vie plus harmonieuse, je vais donc  contribuer à augmenter la communauté  des expat.
Actuellement masseuse bien être, je suis une formation de réflexo-thérapeute jusqu'à mars 2018. Après quoi j'envisage de partir m'installer vers Tamarindo ,côte Pacifique Nord, pour créer une maison d'hôte plus 2 gîtes indépendants qui devraient assurer l'essentiel de mes revenus. En gros, je projète de m'installer au 2ème semestre 2018, le temps de tout préparer ici et là-bas.

Ma question est la suivante, comment est on perçus par les Costariciens  en venant s'installer chez eux et probablement comme à chaque fois dans ces situations, en contribuant à faire grimper les prix de l'immobilier?
Dans un 2ème temps, si vous pouvez m'aiguiller sur l'offre immobilière sur place, les prix par rapport à ici...tout ce que vous savez sera le bienvenue, même si j'ai déjà quelques pistes.
J'ai entendu dire que nous étions les bienvenus en tant que touristes mais beaucoup moins quand on investit sur place, entraînant parfois des fermetures et revente du business à bas prix, ce qui est donc très dommageable quand on y a investi toutes ses économies!
Je ne voudrais surtout pas être perçue comme une néo-colonisatrice, bien au contraire puisque j'envisage d'y employer 1 à 2 personnes.
Merci de vos retours d'expérience neutres et désintéressés qui m'aideront, j'en suis sûre à me faire une idée plus précise de la question.
Au plaisir de vous lire
Elise

Bonjour Elise,
Ce qui entraine les fermetures et ventes à bas prix, ce ne sont pas les " vilains" ticos, mais généralement le manque de préparation des expatriés.
Vous parlez de 2 gîtes indépendant pour assurer l'essentiel de vos revenus, pensez-vous que ce sera suffisant pour vivre toute l'année ? Que savez vous du métier d'hôtelier ?
Posez vous les bonnes questions dés le début de votre projet afin de ne pas être un expat de plus qui ferme et vend en urgence.
Je rappelle que la nouvelle loi sur la fraude fiscale a beaucoup plus d'influence qu'elle ne le parait et que dorénavant, au Costa Rica, toute location de séjour de mois d'1 mois, et ce dés le premier jour de loc et dés le premier logement, est soumis aux mêmes lois que celles de l'hôtellerie, en matière de patente, d'imposition, de réglementation ...
Cordialement
Laetitia

Merci pour votre réponse malgré un ton particulièrement moqueur et vindicatif. Si je connaissais parfaitement le marché de l'hôtellerie au Costa Rica, je ne serais pas sur ce site. Concernant l'activité de maison d'hôte je la connais très bien pour l'avoir exercée en France avec succès. Quant au chapitre sur la fiscalité, il me semble tout a fait déplacé. Je ne craignais pas les vilains Ticos, mais plutôt les expats arrivant en terrain conquis, qui par leur comportement entrainent des changements de comportements; Je m'aperçois à votre lecture que la bienveillance n'est pas de mise ici, remplacée plutôt par le jugement sans fondements.
Je crains donc ne pas trouver ici l'aide et les conseils désintéressés que j'espérai. Bonne continuation au Costa Rica ou ailleurs.
Elise

Fait comme moi la miss prend ce qui est bon à prendre et laisse le reste. J ai un projet similaire et je vais réussir à le faire car je veux le faire. J ai presque fais le tour du monde et je peux dire que ts les pays ont des hauts et des bas. Maintenant quand je fais la moyenne je trouve le CR très bien . Bon courage .

Pour vivre depuis deux ans au Costa Rica et avoir adopté  le mode de vie des Ticos et
voyant l'attitude de pas mal d'étrangers je me permets de me ranger de l'avis
de Laetitia qui a du bon sens .
Effectivement la vie au CR au demeurant est très agréable ,le climat,la gentillesse
des ticos,... mais la vie est excrément chère . Et gagner sa vie n'est pas simple.
Beaucoup d'expatriés font des mauvais choix en pensant que l'hotelerie, les gîtes,
cabinas sont la panacée et après un certain temps se rendent compte que le bénéfice escompté
fait défaut et rentrent au pays, déçus.
En plus avec la nouvelle lois applicable dès maintenant les chambres d'hôtes sont considérés comme
hotel et doivent suivre les mêmes normes(pompiers,aménagement pour handicapés,taxes,...)
Pour venir au Costa Rica il faut avoir un bon capital de départ ou des revenus mensuels réguliers (pensions,rentiers,...) .
Bonne chance et surtout bonne réflexion .
Noche

Le ton n'est ni moqueur ni vindicatif. Désolée que vous l'ayez pris dans ce sens.
Je vous posais la question sur votre connaissance du métier car beaucoup arrivent ici des rêves plein la tête et redescendent brutalement sur terre une fois qu'ils ont tout investi. Juste sur Cahuita et sur la communauté francaise : un lodge ouvert en décembre et déjà à la vente en avril, des cabinas rachetées en juillet et à la vente en février. Et je ne parle pas de tous ceux qui sont déjà repartis:
Le chapitre sur la fiscalité n'est pas déplacé du tout sur ce style de projet. Beaucoup sont partis sur des projets de bungalows qui paraissaient rentables il y a encore un an et qui ne le sont plus aujourd'hui avec ce changement de loi, et cette nouvelle loi n'a pas seulement de conséquences sur la fiscalité mais aussi sur le fonctionnement. On parle de différences de charges qui sont comme même de l'ordre de 40%  alors oui, je pense qu'il est important de le rappeler.
Mon rôle n'est pas de vous dégoûter mais de vous mettre en garde pour que vous puissiez prendre vos décisions et monter votre projet en toute connaissance de cause, que vous ayez le maximum d'informations concrétes et réelles.
Maintenant, si votre projet est sérieux et bien abouti, oui le Costa Rica peut être un petit paradis : pas de stress, des charges moins importantes, des gens souriants ...
Je pense qu'il vaut mieux être prévenu sur la réalité pour monter son projet.
Cordialement
Laetitia

Merci à vous pour tous ces éléments bien utiles.

Bonjour . 40% de taxe. J ai lu les différents postes sur les nouvelles taxes et je n arrive pas à ce taux. Pourriez vous nous aider en faisant un détail de cela ? Merci pour ces renseignements.

Les 40% sont des charges supplémentaires. Dedans il y a des taxes mais pas seulement. on y retrouve aussi les frais engagés pour respecter ces nouvelles directives : patente, frais bancaires, fonctionnement piscine (surtout pour ceux qui n'ont pas encore la résidence et ne peuvent donc pas avoir la capacitacion operador de piscina), extincteurs,  rotulacion, comptable ... La on parle de fonctionnement.
Dans le cadre d'un démarrage de projet, il y a des coûts supplémentaires pour respecter toutes les normes normalement appliquées aux hôtels : loi 7600, loi sur les piscines, ...
Et d'autres choses sont en cours : Le projet de Canatur de taxer de 5% de plus sur les ventes les structures qui n'ont pas la declaratoria turistica, le projet d'obliger ceux qui font les petits déjeuner à avoir la manipulacion de alimentos voir à avoir une cuisine aux normes SODA ...
Pour le moment on ne ressent pas trop les conséquences car ce changement étant nouveau, ce n'est pas encore réellement appliqué. Mais les institutions travaillent pour s'organiser et faire appliquer le plus rapidement possible, alors autant en tenir compte.

Laetitia bonjour,
Vous semblez bien connaître la fiscalité du pays êtes vous sur place?

Oui nous sommes sur place

Re bonjour, déjà merci pour votre réactivité. Travailler vous dans l'hôtellerie ou la restauration sur place?

Lettre pour Elise ...

Vous avez un bon métier en mains (masseuse)
Une de mes filles a un centre de remise en forme en Belgique, pratique le Reiki, reflexologie et autres techniques que j' ignore... Et ça cartonne !
Ça peut marcher dans la région de Tamarindo où débarquent pas mal de touristes fortunés.

Dans un premier temps, je vous conseille de louer un local pour y ouvrir votre cabinet.
Vous aurez ainsi tout le temps de vous faire une opinion sur le style de vie içi et de vous rendre compte par vous même du coût de la vie, du manque d' éducation et suivi médical, de l' état des routes, du climat, de l' incompétance des ticos, etc... Ceci dit, il y a des bons côtés, la vie est plus cool et la qualité de vie meilleure.
Vous pouvez également proposer vos services dans un hotel de luxe sans entammer votre capital. Il y a sur ce forum des hoteliers qui seraient peut être intéressés ?

Surtout ne vous précipitez pas pour acheter un bien immobilier, les gìtes d' hotes, il y en a déjà de trop ! et comme vous l' on dit d' autres expats, beaucoup mettent la clef sous le paillasson après quelques mois. Je confirme.

Donc, venez nous voir, en bonne santé et avec beaucoup de sous et pour l' immobilier : comme on dit en swahili : POLE POLE

Christian

Hotellerie. Et je suis aussi dans la camara de turismo

Bonsoir Christian Ravaux,

Vous devriez réfléchir avant d'écrire "l'incompétence des ticos", c'est tout de même un peu gonflé,  non  ? Et si vous n'aimez pas l'état des routes, la couverture médicale, l ' éducation, que faites vous au Costa Rica  ?
Quand au coût de la vie, il est lié en particulier à la présence d'étrangers, les mêmes qui s'installeront à Playa Naranjo grâce à vous !!!
Un peu de décence, s'il vous plaît  !

Bonjour LaGuaria,
Je pense que Christian  donne un avis objectif de la situation au Costa Rica et que les lecteurs ont le droit de savoir .
Il faut être aisé et riche pour y vivre. J'aime venir au Costa Rica pour 2 , 3 mois l'année .Je me refais une santé a vivre dans la jungle bien sûre avec toutes les commodités, le confort . Nous mangeons nos fruits de la propriété et profitons de la belle nature et d'une vie simple mais pour y vivre « temps plein » impossible car tout est hors de prix et
on se fait soutirer son argent dans tous les sens du terme.
L'insecurité est de plus en plus présente partout même dans des endroits réputés calmes.
A chacun son expérience.....
Noche

@Elise. z  Cf Post #1

Bonsoir,

A propos de "création d'une maison d'hôtes", déjà en 2000, époque à laquelle la vie était réputée bon marché,  on trouvait énormément de petites structures (genre B&B) à vendre, dans tout le Costa Rica ... Mais je tiens à préciser que nombreuses étaient celles qui étaient un peu de bric et de broc, tenues généralement par des européens ou des "gringos", et en tous cas, ne répondant aucunement aux critères de confort et de qualité qu'on est en droit d'attendre, compte tenu des tarifs pratiqués, dans ces petits établissements, déjà "en ce temps là" ...
A l'opposé, je connaissais des amis, qui avaient des B&B, qui en vivaient, et même très bien, parce qu'ils étaient sérieux, en avaient fait leur métier, et savaient recevoir.
Ça rappelle un peu les réunions de patrons, où l'on trouve des excellents professionnels, mais également des "farceurs" qui n'ont de patron que le titre ...
Notez que la proximité de la capitale, et même jusqu'à Hérédia, un B&B, voire même assorti d'un Centre de Massage Thérapeutique et/ou de bien être, risque de "fonctionner" peut être mieux que perdu dans un coin poussiéreux de Tamarindo ...
Pour avoir vécu au Costa Rica, y avoir fait construire en pleine "jungle", dans le sud de la péninsule de Nicoya, avoir vécu là bas, puis ensuite en vallée centrale, et nous avions aussi, dans le même temps, une de nos filles qui étudiait à la UNA à Heredia, où nous avions aussi une maison qu'elle habitait, je me garderai bien de parler de "l'incompétence des Ticos et de leur manque d'éducation" (Cf Post #13).  :whistle:
Il existe ici des gens compétents dans tous les métiers. En plus très investis et agréables. Ne les sous-estimez pas car ils possèdent comme un sixième sens, ils perçoivent très bien ce que vous pensez d'eux ...

Pour le reste, je n'ai rien à ajouter, LaetetGil explique parfaitement dans quel cadre réglementaire vous vous trouverez ... :top:

Amitiés  :cheers:

Merci de ton soutien, noche
Tout comme toi, j' aime ma propriété mais dès que je sors de chez moi, cela devient l' enfer.
Il faut vivre ici pour pouvoir pour se faire une idée des problèmes du niveau d' incompétence ou si le mot déplait, je pourrais dire de jem'enfoutisme, du manque de professionalisme, de négligeance, d' erreurs, de lenteur, de complications, d' incapacité etc...
Allez faire les files à la poste, à l' ICE, à la caja, à la banque ou dans un ministère et vous comprendrez !
Dans le domaine de la construction, c' est pareil, ils ne viennent pas aux rendez-vous, ne répondent pas aux offres, ne rapellent jamais au telephone, bref : ils sont IRRESPONSABLES.
Je pourrais continuer ma liste, que dis-je, un bouquin, mais j' ai d' autres choses à faire.

C' est vrai qu' il y a des gens compétents, mais ils sont rares du fait que les études primaires et moyennes sont de très mauvais niveau. Ils se rattrapent au niveau universitaire qui est très bon. Mais ils ont créé un fossé (volontaire) entre l' élite et les défavorisés ou en d' autres mots entre les riches et les pauvres, entre les exploitants et exploités.

Un mot pour les français qui vivent à Olhao, un conseil : restez-y ! vous êtes dans un pays civilisé magnifique qui n' a aucune comparaison avec le Costa Rica, vous devriez vous en rendre compte et si vous ètes objectif vous l' admeteriez. Je connais bien la région.
Dernière chose: si je n' avais pas d' obligations içi (expliquées sur d' autres forums), je ferais ma valise cette après midi !

C' est dommage que du a des critiques, on s' éloigne de ce forum débuté par Elise qui essayait d' avoir un soutien et qui doit se poser pas mal de questions !...

Christian

@laetetgil merci pour cette reponse complete moi sui voulait faire le meme projet, je vais aller voir dans d autres pays , je fais aussi du airbnb en belgique avec succes mais je ne lacherai pas pour tout perdre, ca m a bien aide

Bonjour @hjoannis et vivithomas,


Bienvenue !


juste pour vous informer que vous participez à une vieille discussion. Ces membres n'ont plus été actifs depuis un moment déjà.


Si vous avez des questions, pensez à ouvrir une nouvelle discussion sur le forum Costa Rica afin que les membres actifs puissent vous renseigner.


Bonne continuation,

Bhavna