plage au Costa Rica
Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

Un faible taux de chômage et une économie forte permettent au Costa Rica de se distinguer de ses voisins. Si vous êtes tombé amoureux de la jungle et des montagnes de ce pays célèbre pour sa biodiversité, lisez cet article pour savoir comment travailler dans le pays.

Plus de 50 000 expatriés nord-américains vivent au Costa Rica : des surfeurs aux professionnels de l’environnement, en passant par les jeunes familles et les retraités. Certains étrangers trouvent du travail avant d'arriver dans le pays, tandis que d'autres arrivent avec leur CV en poche, dans l'espoir de décrocher un poste qui leur permettra de vivre dans ce petit paradis d'Amérique centrale.

La plupart des expatriés s’installent en bord de mer ou dans la vallée centrale, car ce sont les régions les plus dynamiques en termes d’emploi. Certains expatriés sont embauchés dans les domaines du tourisme ou de l'immobilier, mais les emplois les plus courants pour les étrangers sont l'enseignement de l'anglais et le travail en centre d'appel. Si vous possédez un diplôme comme le TEFL, le TESOL ou le CELTA, cela peut être un bon moyen de gagner votre vie dans le pays.

Le salaire horaire moyen des professeurs d'anglais est plutôt généreux, bien que l’on ne soit payé que pour le temps passé en classe, et non pour le temps de préparation et les déplacements.

La concurrence reste féroce pour les postes dans l’une des nombreuses entreprises internationales ayant ouvert des bureaux dans le pays, d'autant plus que le Costa Rica dispose d'une main-d'œuvre bien formée et bon marché. En général, les étrangers qui y sont embauchés sont en fait mutés depuis une filiale basée dans un autre pays.

Comment travailler au Costa Rica

Au Costa Rica, les lois du travail sont plutôt strictes. Les étrangers doivent être parrainés par un employeur et prouver qu'ils occupent un poste qui ne peut être pourvu par un Costaricien. Il est donc parfois difficile pour les étrangers de trouver un emploi déclaré. De plus, il peut être difficile d’obtenir un permis de travail. Si une entreprise vous offre de travailler sans permis, sachez que vous risquez l’expulsion si vous êtes découvert.

Ne vous laissez pas décourager, car il existe d’autres solutions pour gagner de l’argent légalement au Costa Rica. Par exemple, vous pourriez vous installer comme télétravailleur, si vous avez des compétences qui se prêtent au travail à distance. Vous pourriez ainsi vivre au Costa Rica tout en " télé-travaillant " pour des entreprises étrangères. Les emplois les plus populaires comprennent le conseil en informatique, la conception de sites Web, la rédaction et la révision de textes et la traduction. Ce type de jobs offre une certaine souplesse ainsi qu'un meilleur revenu que celui que vous pourriez obtenir en travaillant pour une entreprise costaricienne. Les télétravailleurs sont parmi ceux qui vivent le plus confortablement au Costa Rica. Tant que vous recevez votre chèque de paie de l'étranger, vous restez dans la légalité. Cependant, vous devrez tout de même demander la résidence si vous souhaitez rester longtemps dans le pays.

Si vous avez résidé légalement au Costa Rica pendant environ cinq ans, ou si vous avez un enfant né dans le pays, vous pourriez être admissible à la résidence permanente. Ceci vous permettra de n’être soumis à aucune restriction en matière d’emploi. Il en va de même si vous épousez un Costaricain.

Être travailleur autonome ou démarrer votre propre entreprise peut être une autre bonne façon de gagner de l’argent au Costa Rica. Le gouvernement a facilité le processus de création d’entreprise dans le but de stimuler l’emploi pour les gens du pays. Vous n'avez même pas besoin d'être résident, car un visa touristique de 90 jours vous permet d'acheter une entreprise existante ou de démarrer votre propre entreprise.

Si vous avez l'intention d'investir dans le pays, vous pourriez être admissible à la résidence d'inversionniste (investisseur) et être autorisé à posséder une entreprise de laquelle vous pourriez tirer un revenu. Sachez que, bien que les étrangers puissent posséder une entreprise, ils ne sont pas autorisés à y travailler. On considérerait alors que vous enlevez une possibilité d'emploi à un Costaricain. Si vous dirigez une entreprise, vous pouvez demander la résidence de représentant(e). Elle vous permettrait d’être administrateur d'une société costaricienne.

Les formalités pour travailler au Costa Rica

Pour travailler au Costa Rica en tant qu'étranger, vous aurez besoin d'un permis de séjour temporaire ou d'un permis de travail. En raison du grand nombre de demandes de résidence déposées, sachez que le délai de 90 jours normalement indiqué pour l’approbation de la demande peut ne pas être respecté. Cette approbation prend plutôt entre trois et huit mois. Par conséquent, beaucoup d'entreprises embauchent des étrangers en tant que consultants et leur versent une allocation appelée servicio professionale. Ces consultants ne sont pas considérés comme des employés. Cependant, ils doivent quitter le pays et y revenir tous les 30 à 90 jours (selon la nationalité), pour conserver un statut légal.

Si vous trouvez un emploi au Costa Rica, votre employeur devra demander votre permis de travail et soumettre les documents suivants à l'immigration :

  • Une copie notariée de toutes les pages de votre passeport
  • Un formulaire de demande émit par le ministère de l'Immigration, rempli et signé, accompagné d'un reçu de paiement pour chaque page de la demande.
  • Une lettre comprenant votre nom, votre nationalité, votre âge, votre profession et votre adresse, qui précise les motifs de votre demande de permis de travail. Ce document doit être signé devant un avocat ou un employé du ministère de l'Immigration.
  • Deux photos d'identité récentes
  • Une copie certifiée conforme de votre acte de naissance
  • Un casier judiciaire du pays où vous avez vécu au cours des trois dernières années.
  • Une preuve d’enregistrement de vos empreintes digitales au ministère de la Sécurité publique.
  • Une preuve d’inscription à votre consulat ou ambassade
  • Une offre d'emploi, signée par votre employeur, qui précise vos tâches et votre salaire
  • Une preuve que l'entreprise est à jour avec ses cotisations CCSS (Caja), ses paiements d'assurance et ses paiements de taxes municipales et d’impôt sur le revenu.
  • Une certification de l'entreprise et de l'employeur

Tous les documents doivent être apostillés et traduits par un traducteur officiel s’ils ne sont pas rédigés en espagnol.

Si vous êtes entré au Costa Rica en tant que touriste et que vous souhaitez demander une résidence temporaire, vous devrez payer 200 $US supplémentaires pour votre demande. Veuillez noter que celle-ci ne sera pas acceptée le dernier vendredi du mois.

Les salaires au Costa Rica

Les salaires costariciens sont généralement inférieurs à ceux d’Amérique du Nord et d’Europe. Le salaire mensuel moyen oscille autour de 500 $US. Ayez en tête vos dépenses quotidiennes lorsque vous accepterez un emploi. La location d’un appartement meublé et partagé ou d’une petite maison peut coûter entre 300 et 800 $US, tandis que vos courses pourraient vous coûter environ 200 $US par mois. De plus, vous aurez besoin d’un budget suffisant pour vos déplacements et vos loisirs. En tenant compte de tout, y compris des besoins quotidiens, tels que les transports, vous aurez probablement besoin de gagner entre 1 000 et 1 500 dollars US par mois pour mener une vie confortable.

Si vous travaillez environ 20 heures par semaine à enseigner l'anglais, vous gagnerez plutôt environ 750 $US par mois. Si vous êtes un enseignant qualifié, vous pourriez trouver un emploi à temps plein dans une école privée bilingue et gagner un salaire beaucoup plus élevé d'environ 1 200 $US par mois, avec des avantages supplémentaires. Sachez que, même si vous pouvez gagner plus que le salaire moyen en enseignant l'anglais, vous pourriez avoir du mal à couvrir vos dépenses si vous êtes habitué à un niveau de vie élevé.

Les professionnels de l'informatique et les cadres supérieurs gagnent beaucoup plus, de l'ordre de 2 000 à 2 500 $ US, alors que le travail de guide touristique ou en centre d'appel ne rapporte qu'environ 500 $ US mensuels.

Pour vérifier si un emploi paie le salaire minimum, vous pouvez consulter le site Web du ministère du Travail.

Trouver un emploi au Costa Rica

Si vous n'avez pas trouvé d'emploi avant d'arriver au Costa Rica, vous pouvez consulter la version costaricaine de CraigList et éplucher les offres du journal anglophone The Tico Times. Vous pouvez également rejoindre un groupe de réseautage, comme Costa Rica Central Valley Living Info ; un club d'expatriés, comme The Women's Club of Costa Rica ou l'Association of Residents of Costa Rica (ARCR) ; ou un groupe Facebook, comme Francophones qui habitent au Costa Rica ou Costa Rica Friends. Des contacts locaux pourront vous conseiller sur la meilleure façon de trouver un travail.

Si vous êtes à la recherche d'un emploi en tant qu'enseignant de langue étrangère, vous pouvez contacter directement les écoles de langues locales pour savoir si des postes sont disponibles.

 Liens utiles :

Chambre de commerce française du Costa Rica
Chambre de commerce internationale Costa Rica

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.