transport des agents du 2d degré mutés à Mayotte à la tentrée 2015

bonjour à tous
la discussion arrété de mutation a été un peu détournée, alors je préfère relancer une discussion.
Mon syndicat, par la voix de son correspondant à Mayotte, réafirme que les agents devront prendre en charge 20 pour cent de leur titre de transport, quelqu'un peut il confirmer??? ou infirmer???? (il est clair que la plupart des DAF des académies de France métropolitaine ne seraient pas au courant de ces modifications qui apparaissent à l'issue du mvt iner 2015....)

Je confirme pour les 20% à notre charge. Je viens de l'apprendre par le rectorat de Bx !!!

Les DAF des différentes académies semblent prévenues seulement maintenant, ça veut dire que cette décision est récente et que c'est pas très loyal de la part du ministère d'avoir pris cette décision après le mouvement inter, surtout pour ceux qui partent avec famille nombreuse!!!!

Salut tous!
Si c'est vrai, je me demande comment cela va se faire dans la pratique.
Ils vont nous retenir les 20% dans une paie?
Nous devons  les payer par chèque avant de prendre l'avion?

en pratique, pour les autres dom, on achète ses billets et on nous rembourse ensuite 80/100 sur présentation des billets. Il y a des chances que ça ce passe comme ça....ça veut dire avancer les frais pendant un certain temps.

Savez-vous ce qu'il en est pour les enseignants dont c'est la première affectation ? Je suis stagiaire cette année et il me semble que l'académie ne nous rembourse rien sur notre billet...

Bonsoir,
Les discussions sur les billets tournent à la paranoïa... lorsque j'ai demandé ma mutation en décembre il y avait des conditions ! lorsque que l'on m'informe de ma mutation en mars, pas de nouvelles conditions !  si donc nouvelles conditions elles ne peuvent être que pour la rentrée 2016 ? pour ma part j'attendrai mon billet électronique fourni par l'administration et payé à 100% ! certains on écrit que l'année dernière ils l'avaient reçu la veille du départ !
Je pense qu'il ne faut pas se laisser faire ; passer d'une situation ou ils s'occupent du billet payé à 100 %,  à tu te "démerdes" et on t'en rembourse 80 %... tourne à la tromperie sur la marchandise !

Hier j'ai appelé le service voyage de Mayotte qui m'a affirmé qu'ils ne paieront pas le billet mais que ce sont nos académies d'origine.  par contre elle n'a pas su me dire sur quel texte elle s'appuyait. Ensuite j'ai donc appelé son homologue du rectorat de Bordeaux. Elle a effectué des recherches puis m'a rappelé en affirmant que c'est tjs Mayotte qui paie le billet. Selon elle, elle avait sous les yeux la dernière circulaire. Puis j'ai appelé mon syndicat à Mayotte qui n'a pas su me donner de réponse. Ils m'en diront plus après la réunion de jeudi avec le VR. Enfin j'ai contacté mon syndicat en métropole qui se charge de contacter "Paris".
Bref j'espère avoir qq éclaircissements avant la fin de la semaine que je vous transmettrai.  :)

Pour Turmay et loic bienvenue à Mayotte ! Ca fait deux ans que les conditions changent en permanence. IE non imposable en juin et imposable en septembre, académie d'origine, pérennité des points d'ancienneté, condition de réintégration dans les postes au changement de statut,...et la liste est en cours d'allongement.

pareil que toi yoyo! Pas le même discours ici et la bas...mon représentant syndical national a écrit au ministère, dans un bureau nommé "DAF-C1" et me tient au courant...

Salut!

J'ai eu une personne du rectorat de Grenoble et en effet : c'est notre académie de départ qui s'occupe du billet. Cependant, mauvaise nouvelle : il y a peut-être 20% à notre charge!! Pas cool!!!

effectivement, mon syndicat m'a appelé pour me dire que le décret était sur le point de paraitre, du coup j'ai acheté mes 4 billets,en faisant un crédit à la banque, et j'en serai pour 80 p cent de ma poche...c'est assez peu loyal de la part du ministère qui modifie les conditions en cours de route...

20 p cent c'est déjà assez...

Coucou à tous !
Etant très prise en ce moment, j'ai un peu "délaissé" ExpatBlog...  :sosad: 
Voici des news fraîches que je détiens du Rectorat de Toulouse avec circulaire à l'appui. En voici un extrait pour l'IFCR et la prise en charge du billet d'avion :

CES INDEMNITES (IFCR) sont réduites de 20% et la prise en charge des frais de voyage limitée à 80% dans le cas des mutations entrant dans le cadre de l’article 19, I, 2, du décret n° 89-271 du 12/04/1989 modifié (cas général des mutations sur demande).

Je confirme donc que le billet d'avion est pris en charge à 80% par l'académie d'origine, nous en avons donc pour 20% de notre poche + nous perdons 20% sur l'IFCR. Nous devons obtenir un poste à titre définitif pour bénéficier de l'IFCR et des 80% du billet d'avion. Pour ceux qui le souhaitent, je peux vous envoyer les circulaires + les formulaires à remplir (formulaires de l'académie de Toulouse). Envoyez moi vos email en MP.
Pour info, la circulaire précise :

I - TRANSPORT DES PERSONNES
Si le droit à prise en charge de vos frais de changement de résidence vous a été ouvert, vous pouvez :
--> SOIT SOLLICITER UNE REQUISITION DE PASSAGE AERIEN pour rejoindre votre poste, pour vous-même, et, le cas échéant, vos ayants droit...
-->  SOIT ACHETER VOUS-MEME VOS TITRES DE TRANSPORT : Dans cette hypothèse, vous devez renvoyer l’attestation sur l’honneur (cf. Annexe IV) par laquelle vous déclarez ne pas solliciter de réquisition de passage aérien. Vous devrez ensuite conserver vos titres de transport ainsi que ceux de vos ayants droit éventuels (originaux) et en demander le remboursement au bureau DLG 3 du Rectorat de Toulouse. Ce remboursement sera effectué sur la base du tarif le plus économique et fera l’objet de l’abattement de 20% précité.

Voilà !   :top:
Rappel : je suis PE en SEGPA.

Attention ce n'est pas la circulaire qui précise comment faire pour les billets. C'est la notice explicative propre à l'académie de Toulouse.  Dans une autre académie les modalités d'application de la circulaire peuvent être différentes. ..

L'académie de NANCY-METZ à reçu cette même circulaire aujourd'hui, je dois les contacter début de semaine prochaine pour modalités techniques.

PS.Pour la prise en charge de 80% c'est sur un aller-retour ?

Ci-dessous le lien vers le BO de ce jour :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/b … d_bo=88195

batman88 :

PS.Pour la prise en charge de 80% c'est sur un aller-retour ?

Non, aller simple

Nous devrions (en plus des syndicats) faire un courrier style "pétition" en nous appuyant sur les textes en vigueur au moment de nos vœux en novembre. Pour ma part,  l'ordre de mes vœux à l'inter aurait été diffèrent si j'avais été informée des modifications afférentes à Mayotte cette année . J'estime avoir été trompée. Dans ma situation les dégâts sont limités, mais je suis très solidaire des personnes comme safar78 qui se retrouve dans des galères pas possible...C'est  pas normal!
J'en ai fait part à mes collègues et à ma hiérarchie aujourd'hui et tout le monde est d'accord pour dire qu'il y a une erreur quelque part. J'espère que ça va se régler et que nous retrouverons les conditions qui ont conditionnés nos choix pour cette destination.
Sinon la guerre est declarée :dumbom:

Mes chers collègues, Bonjour ou Bonsoir,
C’est vraiment égoïste et manipulateur de nous prendre en otage de dernière minute. Quand ils font tomber le couplet d’un soit disant avantage masqué, d’un artifice, d’un remboursement de 80% (surtout pour une famille nombreuse)  si cela s’avère vrai. Nous nageons en eau trouble pourtant nous étions en destination d’un lagon bleu ! ? … il me semblait difficile de rester taciturne devant ce fait !
We wait & see !

ça ne fait que commencer pourtant!!!!
oui vous pouvez faire la guerre mais je vous conseille vivement de garder TOUTE votre énergie pour votre installation à Mayotte, edm 2 à 3 h de queue minimun, orange idem smae un peu mieux qd même, passage à la sim pour ceux qui ont réservé une maison sim, etc.....
et puis franchement c'est comme ça le ministère et tout le monde nous entu.e l'ile au lagon n'est malheureusement pas une priorité de nos gouvernants successifs, juste un passage maritime ds le canal du mozambique, et en ce qui nous concerne on fait notre devoir d'enseignant l'etat nous paye de moins en moins d'ailleurs on le voit les primes à la baisse, imposition, l'indexation ok d'accord mais vu les prix des denrées, je suis plus à découvert qu'en métropole!!!!, le prix des billets d'avion exhorbitant, résultat 600 postes non pourvus, alors ils sont obligés quand même  de trouver des enseignants à mettre devant les élèves alors on fait appel aux   contractuels de métro de la Réunion, de Mayotte et tant mieux pour eux d'ailleurs ,
(si vous avez des connaissances autour de vous avec une licence voire un bac Mayotte est le seul département où on embauche sans être trop regardant sur les diplomes ici on recrute....des enseignants autant être prof à Mayotte que chomeur en metropole !! non!! ), mais quand même sans rire est ce bien raisonnable toute cette démagogie  !!!en 1973 la France était bien contente d'avoir l'ile ds sa poche, interet stratégique oblige!!!
Mayotte département, j'hallucine, même les mahorais regrettent la départementalisation, encore une fois les boules  lol
je parais amère mais il n'en est rien, je suis ravie d'être à Mayotte mais je suis dégoutée de ce qu'ils font de cette ile de ce qu'ils font de l'enseignement à Mayotte, de la braderie, du on recolle les morceaux,  :sosad:

Salut Sylmimi,

Je suis d'accord sur le fait qu'en arrivant à Mayotte il faudra livrer d'autres "batailles" administratives et autres, mais je ne pense pas que l'on veuille mener une guerre.
Non bizarrement contrairement à ceux sur place qui se sont sentis lésés au moment où on leur annonçait  la fin du décret 96 ( petit rappel, ce changement s'opérait à la fin du "contrat de 2 ans " et à ce moment là ils avaient le CHOIX de renouveler ou pas les 2 ans).
Dans notre cas tu n'as pas le "CHOIX", le mouvement est passé, et beaucoup de personnes ( de familles nombreuses par ex ) vont se retrouver dans des situations financières catastrophiques.
Ce n'est pas la guerre que l'on veut entamer, mais mener un combat juste, car il est injuste d'être traiter de cette manière.

Effectivement, en sortant d'un tiroir de nouvelles conditions à la fin des procédures de mutation, l'administration a vraiment fait preuve de manque de loyauté et de transparence. Ces 2 notions ont elles une valeur juridique devant le T.A..... J'en doute fortement.
D'ailleurs je me demandai si les décisions de fiscaliser par ex les indemnités avaient été conteste devant le TA?
Moi en tout cas j'envisage veaiment d'annuler ma mut. Le problème : est ce possible à ce stade? 2' problème : si c'est accepte, où vais je atterrir? Si quelqu'un a déjà eu connaissance d'une annulation de muration. Car à première vue, d'après les textes ça me paraît plus possible.....

Tout à fait d'accord avec Tiffette!

C'est comme si on jouait au Monopoly et qu'au milieu de la partie on nous annonçait : "Ah bah non, maintenant on ne touche plus 200 euros lorsqu'on passe par la case départ"...

Et puis il faut se bouger !

à pointbapt,

Il me semble bien que pour les néo titulaires, on ait 100% du billet non remboursé, idem pour femme, enfants, déménagement...

A Safar Si un médecin notifie que ton état de santé n'est pas compatible avec la vie à Mayotte (climat, désert médical, alimentation ou autre...) Tu peux sans doute annuler ton départ et ta mutation.
Bon courage à tous.

larbouv :

A Safar Si un médecin notifie que ton état de santé n'est pas compatible avec la vie à Mayotte (climat, désert médical, alimentation ou autre...) Tu peux sans doute annuler ton départ et ta mutation.
Bon courage à tous.

safar est a Mayotte. Il me semble que c'est sont retour en métropole qui est compromis. La problématique est dans les deux sens.
Un refus de mutation à ce stade est considéré comme une démission, sauf cas de force majeur (décès conjoint, enfant, ou mutation obligatoire du conjoint) tu perds ton emploi dans la fonction publique si tu refuses ta nouvelle affectation.. C'est dans les textes qui régissent le mouvement des personnels. Désolée.

Pour m'être penchée sur la question de très près il y a trois ans il est normalement demandé aux agents mutés sur Mayotte de fournir un certificat médical (rarement demandé pour les enseignants dans la réalité) mais pourtant bien demandé par les textes.  Il est un des leviers sur lequel tu peux jouer pour annuler ta mutation. Je vais essayer de trouver le texte mais il me semble qu'on le trouve sur le BO du mouvement. Je partage en tout cas votre colère et je trouve que c'est vraiment honteux de modifier à ce point les règles en fin de mouvement.

Bonsoir a tous,

J'ai essaye de lire a tête reposée la circulaire du 17/04/2015 publiée au BO le 30/04/2015
Dans le style alambiquée caractéristique de ce genre de documents, on est noyée par un tas d'infos et de situations prévues par l'administration. Au milieu de tout cela je lis dans le titre II, un rappel des règles applicables jusqu'ici: ancienneté de 2 ans requise et prise en charge a 100% des billets et une IFCR sans abattement de 20%.....
La phrase suivante
"Seuls les agents affectés à Mayotte dans le cadre des campagnes de mobilité organisées en 2014 demeurent indemnisés selon ces règles spécifiques à Mayotte" indique que nous restons sur ce système... Nous faisons bien parti du mouvement 2014 pour la rentree 2015 ? Corrigez moi si je me trompe...
Plus loin "Les agents qui changeront de résidence  à compter des opérations de mobilité de 2015, entre Mayotte et la métropole ou un autre Dom, et inversement, sont désormais indemnisés dans les conditions communes prévues par le décret précité du 12 avril 1989, à savoir :...." Ne concernent donc que ceux qui participeront au prochain mouvement.... Corrigez moi si je me trompe.
Pour résumer notre billet devra être paye entièrement par le rectorat, et l'IFCR ne subira pas d'abattement. La seule chose qui évolue semble être le fait que c'est l'académie d'origine qui gère cela au lieu de Mayotte précédemment.
Ps: pour Christine, je suis a Versailles, mais j'étais précédemment a Sada (j'ai pas modifié mon pseudo ;) ) ; pour larbouv, merci pour ces infos, j'espère a ne pas avoir a les utiliser avec les infos citées precedemment ...
Pour rappel le lien du BO cité sur ce post.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/b … d_bo=88195

Bonjour,
Je trouve ton msg injuste et offensant envers les contractuels. Premièrement il y en a en métropole recrutés ac une licence, master ou doctorat mais certainement pas ac le bac !! Mayotte non plus ne recrute pas en dessous de la licence pr le 2nd degré. Peut-être que cela concerne le 1er degré mais je ne me hasarderai pas sur un sujet que je ne connais pas.Deuxièmement, dire qu il est préférable de partir à Mayotte que d être au chômage en métropole, c est comme si je venais de prendre un coup de couteau !!!! Partout en métropole les académies recrutent des contractuels alors crois-moi que partir travailler à Mayotte sans indemnités ni aucune prise en charge concernant le billet d avion relève d une réelle motivation !! D ailleurs je n ai pas trouvé de conversations lancées par des contractuels se plaignant de leurs conditions matérielles ^^

Tu as raison c'est de la folie de venir à  mayotte comme contractuel,  vous allez galère à  tous les niveaux.

Non Claude je ne me plains pas !! Je répondais simplement au msg de Sylmini.
A.

Bonjour Aude1375
Effectivement tu as raison. Il y a des contractuels et des profs qui tiennent la route; il y aussi des contractuels et des profs qui sont des branleurs; et il a en a d'autres qui font ce qu'ils peuvent...
Je pense que quitter la métropole pour enseigner à Mayotte comme contractuel démontre une motivation réelle. Et j'imagine que parfois tu dois halluciner quand tu lis que les profs se plaignent car ils doivent désormais payer 20% du billet et qu'un abattement de 20% sera fait sur l’indemnité de changement de résidence (10 800 euros pour une famille de 4 donc avec abattement ce sera 8640 euros). Alors, oui il faut se battre pour que l'Etat maintienne les conditions fixées au moment de nos voeux interacadémiques mais oui il faut garder à l'esprit qu'on est quand même privilégié. Cependant, je pense qu'il est inadmissible de changer l'ancienneté (4 ans au lieu de 2 ans); la situation financière de certains collègues est mise à rude épreuve. Ce sont eux qui sont vraiment "à plaindre" et si je peux leur apporter mon soutien quel qu'il soit, je le ferai (pétition, plainte...).

yoyo6440 :

... car ils doivent désormais payer 80% du billet ....

Heureusement non .... c'est le contraire !
L'agent paie 20 %, l'académie d'origine 80 % .....  ;)

Malindi: euh oui effectivement. Je me suis trompée!!!! J'ai donc corrigé mon post. :top:

Salut Safr78,

Hélas, même si le mouvement débutait en nov 2014, nous faisons parti du mouvement 2015 et donc à la relecture de ces différentes circulaires, la nouvelle ne concerne que l'IFCR et nous indique que seul 80 % seront pris en charge. Tandis que le rappel à la circulaire de 2012 nous indique seulement que c'est l'académie d'origine qui prend en charge cette IFCR.
Les frais de voyages ne sont pas mentionnés dans cette nouvelle circulaire, et les modalités paraîtront sans doute le 7 mai dixit un syndicat. (UNSA 976).
Bon courage et restons solidaires et vigilants.

Je pense aussi que nous avons tous participé à la campagne de mouvement 2015 et que malheureusement cette circulaire nous concerne (j'espère me tromper). Comme yoyo6440 pour moi ça ne représente "que" 2000€ alors que d'autres n'auront plus rien du tout. C'est injuste dans tous les cas. Il faut être tous solidaires et exiger que les modalités de départ restent en vigueur jusqu'à la fin du mouvement et notre installation (pour tout le monde!).
Les contractuels ou les néo-titulaires sont effectivement toujours "lésés" mais au moins eux ont fait un choix en toute connaissance de cause. Il ne faut pas rentrer dans un conflit de statuts et accepter des revenir sur nos conditions de titulaires sous prétexte que d'autres sont moins favorables (elle le sont dans plein de domaines).
C'est inacceptable de changer les règles maintenant!

Je soutiens vos revendications et déplore ce que vous subissez en tant que titulaires !
Je déplore la dégradation des conditions de travail de tous les agents de la fonction publique mais comme l a écrit Christine, ne rentrons pas ds des conflits de statuts déshonorants autant pr celui visé que celui qui en est à l origine. Nous autres les contractuels, sommes portés par les mm motivations que vous, d " élever" intelectuellement les enfants quelques soient leurs conditions sociales ou origines.

Bravo Aude1375 je trouve que ce que tu dis t'honore  :top:

Merci Tifette !

Nouvelle discussion