Contrôles d'Identité à ANTANANARIVO - Prudence

Je voudrais, au travers de la narration de deux scènes dont j'ai été le témoin ces derniers jours, inviter les étrangers - touristes comme résidents - à la plus grande vigilance en regard du renforcement et de l'intensification des contrôles des étrangers circulant - a priori surtout le soir et la nuit - à ANTANANARIVO.

La première a eu lieu il y a une dizaines de jours, vers 22 h 00 mn, aux abords d'un restaurant du Centre Ville où j'avais dîné en compagnie d'un ami.

En regagnant mon véhicule, j'avais remarqué, à proximité, la présence de trois personnes "blanches" - une dame et deux jeunes hommes - en "vive" discussion avec un groupe de policiers.

Je me suis approché d'eux à la demande de la dame, manifestement désemparée, qui a commencé à m'expliquer qu'elle état allemande et que, accompagnée de ses deux fils, ils étaient sortis de leur hôtel distant de quelques centaines de mètres pour dîner et qu'ils avaient malencontreusement laissés leurs passeports à l'hôtel.

Les policiers exigeaient donc qu'ils demandent à une quatrième  personne, restée à l'hôtel, de les rejoindre avec leurs passeports pour contrôle de leurs identités.

J'ai alors pris l'un des policiers à part lequel m'a expliqué posément que des équipes mobiles avaient été mises en place pour renforcer les contrôles d'identité des étrangers et qu'ils ne faisaient, en l'occurrence, qu'obéir aux instructions de leur hiérarchie, lesquelles stipulant que, à défaut de pouvoir présenter un document d'identité, l'étranger devait être "embarqué".

J'ai réussi, en engageant la conversation avec le policier en malgache et sur le ton de la "cordialité" - avec un billet de 10.000,00 Ariary à le clef -, à lui faire admettre que cette "brave" famille était apparemment de bonne foi et qu'ils n'avaient clairement pas le profil de contrevenants et j'ai fini par les raccompagner en voiture à leur hôtel.

Hier soir, "bis repetita".

Nous sortions tout juste - avec le même ami - du restaurant pour voir deux jeunes filles françaises - qui avaient dîné à la table juste derrière nous - monter à l'arrière d'un véhicule de police.

Aux dires des témoins, elles n'avaient pas de pièces d'identité sur elles et ayant manifestement pris les policiers "de haut", ces derniers avaient décidé de les embarquer.

J'a appelé ce matin un ami, haut gardé de la Police Nationale, pour lui demander quelques renseignements.

Il m'a ainsi confirmé que des dispositions avaient été prises pour renforcer les contrôles des étrangers du fait de la prolifération, tout à la fois des visas de tourisme prorogés irrégulièrement à l'aéroport - "magouille" bien connue - et des visas de résident obtenus de manière "non conventionnelle".

Il a ajouté que des équipes dotées de véhicules avaient été constituées avec consigne de se poster à des endroits généralement fréquentés par les étrangers le soir et la nuit et que les directives étaient claires, tout étranger dans l'incapacité de prouver son identité ou porteur de documents "suspects" devait être arrêté.

J'en déduis, personnellement, plusieurs constats.

En premier lieu, que les autorités ne sont pas dupes des "magouilles" auxquelles se prêtent certains étrangers.

En second lieu, que ces opérations organisées dépassent le cadre des contrôles "aléatoires" menés par des policiers en quête de "petits kado".

Au bout du compte, les conseils restent toujours les mêmes.

Toujours avoir ses papiers sur soi et rester courtois en toutes circonstances.

Ou alors, si l'on a pas la "conscience tranquille", raser les murs ou changer de trottoir à la vue des contrôles.

Merci de ce témoignage Crusaders !
Selon vous, il est préférable d'avoir son passeport original ou sa carte de résident sur soi ou une photocopie suffit ?

Bonjour

Une carte de resident suffit, Il n'est pas demandé de passeport aux residents, par contre les photocopies ne sont pas les bienvenues et peuvent engendrer des problèmes memes si elles sont certifiées conformes.
Je conseille d avoir, comme l'a indiqué Crusaders, toujours sur soi, soit son passeport soit sa carte de resident.

Je reste quand même dubitatifs sur ces nombreux vazahas qui résideraient illégalement à Mada.

Que ferait un vazaha ici sans être retraité, sans travail, sans revenu ? De quoi vivrait-il ?

Qu'il y ai des cas isolés je veux bien, mais c'est tout.

Quel rapport avec cette discussion ???????
Le gout de la polémique peut être ....

lord2laze :

Je reste quand même dubitatifs sur ces nombreux vazahas qui résideraient illégalement à Mada.

Que ferait un vazaha ici sans être retraité, sans travail, sans revenu ? De quoi vivrait-il ?

Qu'il y ai des cas isolés je veux bien, mais c'est tout.

Quelques exemples.

Les gars qui vivent quasiment à l'année à MADAGASCAR mais qui, ne remplissant pas les conditions requises pour obtenir un visa de long séjour ni n'ayant les moyens financiers d'aller à l'ÎLE DE LA REUNION tous les trois mois, "magouillent" en se faisant apposer des tampons de sortie et d'entrée sur le territoire par des policiers de la PAF particulièrement conciliants.

D'autres qui ont obtenu des visas de long séjour au moyen de contrats de travail/autorisations d'emploi de complaisance.

D'autres encore dont les visas de long séjour reposent sur des créations d'entreprises ou d'activités "bidons". Les autorités les détectent maintenant en vérifiant auprès du Registre du Commerce et des Sociétés si ces entreprises honorent régulièrement leurs obligations légales et fiscales.

Enfin, ceux qui ont "acheté" leur visa avec des "fonds de dossiers" inexistants au niveau du MINISTERE DE L'INTERIEUR.

Les malgaches progressent et l'informatisation de l'Administration offre maintenant de multiples moyens de contrôle.

Sais-tu que tous les passagers sont désormais "fichés" à l'aéroport au moyen de la prise de leurs empreintes.

il doit ainsi être beaucoup plus aisé de retracer les entrées/sorties de chacun.

Mais sont-ce des cas si nombreux que ca ?

Je reste persuadé que ce sont des cas isolés. Quel intérêt de vivre à Mada sans source de revenu et sans statut ?

Si tu ne sais pas lire et ne pas voir le rapport, on ne peut malheureusement plus rien pour toi.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que l'on parle beaucoup de marginaux ainsi que des étrangers qui ont des problèmes a Madagascar alors qu il y aurait plus ou moins 20 000 français sur Mada qui y vivent sans problèmes.
Je pense que toutes ces discussions relèvent de l'anecdote.

Je reste dubitative...
Est ce une opération main propre engendrée par ce nouveau premier ministre qu'on nous présente comme le champion de la lutte anti corruption... ou un moyen supplémentaire de racketter ceux qui sont les plus à même de fournir des devises ou des sommes conséquentes... ?

Je ne comprends pas une chose tout de même... comment être en terre étrangère et se promener les mains dans les poches sans papiers ?
Pour avoir assisté, parfois avec une certaine honte, à des contrôles de délits de sales gueules en France... je peux vous dire que que le "bronzé" qui se risque sans ses justificatifs de résidence en France va passer un sale moment... aussi il ne me semble pas que la réciproque soit anormale...
Perso je me déplace avec ma carte de résidente ou mon récépissé de demande de renouvellement et la photocopie de mon passeport couleur et certifié... mais on ne m'a jamais jusqu'à présent demander de justifier de mon autorisation de séjour ici... par contre le contrôle technique, c'est parfois jusqu'à 6 fois par jour (surtout en temps de fête...) !!

J'ai vécu 11 ans à Mahajanga sans jamais avoir des problèmes avec les contrôles par la police d'immigration - je me suis toujours promenée avec une copie certifiée à la Mairie, mais attention: il faut la renouveler tous les 3 mois! de même pour le permis de conduire.

Ils m'ont souvent demandée pourquoi je n'emporte pas l'original, mais quand je leur ai dit qu'il y avait trop de voleurs et que c'est très compliqué de se faire restituer ces documents, ils ont touours accepté.

Mais j'avoue qu'à Tana ils seraient - selon ce que j'entends - plus "masika".

Ouais faut pas tomber dans la parano non plus, des contrôles d étrangers j en ai toujours connu et ce sont surtout des personnes qui sont en fin de visa de séjour touristique qui sont pistés, en 15 ans je me suis fais contrôler une seule fois pour mon visa, par contre les contrôles papiers de ma moto ou véhicule je ne peux les compter tellement il y en a eu!

lord2laze :

Mais sont-ce des cas si nombreux que ca ?

Je reste persuadé que ce sont des cas isolés. Quel intérêt de vivre à Mada sans source de revenu et sans statut ?

Avec 500,00 Euros par mois, en FRANCE, tu es "à la rue".

Avec la même somme à MADAGASCAR, certains "vazaha" ont le sentiment d'être riches.

Je connais des dizaines de "vazaha" qui vivent à MADAGASCAR de "petits boulots au noir" ou qui sont salariés d'entreprises sans autorisation d'emploi.

tigresse :

Merci de ce témoignage Crusaders !
Selon vous, il est préférable d'avoir son passeport original ou sa carte de résident sur soi ou une photocopie suffit ?

Légalement, je pense, il doit falloir être muni d'une pièce d'identité "originale".

La photocopie "certifiée conforme" n'est, à mon sens, qu'une tolérance.

Personnellement, j'ai toujours sur moi une photocopie "certifié conforme" de ma Carte de Résident.

Ceci étant, si ma mémoire est bonne, la validité d'un document "certifié conforme" est limitée à six mois.

Lys de Diego :

Je reste dubitative...
Est ce une opération main propre engendrée par ce nouveau premier ministre qu'on nous présente comme le champion de la lutte anti corruption... ou un moyen supplémentaire de racketter ceux qui sont les plus à même de fournir des devises ou des sommes conséquentes... ?

Je ne comprends pas une chose tout de même... comment être en terre étrangère et se promener les mains dans les poches sans papiers ?

Rebelote ce soir, toujours à proximité du même restaurant.

Une tablée d'une dizaine de "vazaha" contrôlés dans la rue, les trois-quarts sans papiers sur eux.

Résultat, pour trois ou quatre d'entre eux, direction leur hôtel accompagnés de deux policiers, les autres restant en "otages" auprès du véhicule de police en faction.

Je suis bien d'accord avec vous. Comment peut-on être "inconscient" au point de se balader à l'étranger sans pièce d'identité sur soi ?

Je suis, après coup, re-rentré dans le restaurant en suggérant au patron de "râler un peu" en demandant aux policiers d'éviter de "camper" à proximité même de son établissement car, commercialement, "ça fout un peu mal".

Et lui de me répondre, "j'ose pas sinon ils risquent de se poster là systématiquement tous les soirs".     

Sur ce que j'ai pu voir cette semaine, cela semble déjà être le cas !!!!!

Lys de Diego :

Je reste dubitative...
Est ce une opération main propre engendrée par ce nouveau premier ministre qu'on nous présente comme le champion de la lutte anti corruption... ou un moyen supplémentaire de racketter ceux qui sont les plus à même de fournir des devises ou des sommes conséquentes... ?

J'ai eu l'occasion de rencontrer le Premier Ministre cette semaine, dans un cadre professionnel.

Bien que le monsieur soit d'un abord "assez simple" - pas hautain pour un sou -, il n'en dégage pas moins une impression générale "très militaire", du style à ne pas rigoler tous les jours.

Je trouve les policiers malgaches assez "charmants" de raccompagner à leur hôtel les touristes vahazas pour qu'ils montrent leurs papiers... il n'est pas sûr qu'en France les policiers aient ce genre de délicatesse...

Ce restau que vous fréquentez me semble un bon "nid" à crétins (ah  les touristes français qui se croient chez eux partout dans le monde)... aussi pourquoi les policiers, en quête de résultats, se gêneraient ils, alors qu'ils n'ont qu'à attendre les "oisillons" qui en tombent... ?

Ceci dit... on parle tant d'insécurité à Tana que peut être les hôteliers conseillent ils à leurs clients de laisser leurs papiers sur place quand ils sortent en ville le soir...

Le portrait que vous dressez du Premier Ministre est proche de celui qu'on m'a indiqué... ce n'est pas un rigolo certes... mais beaucoup lui accordent quelque crédit... alors... wait and see...

Je pense aussi que l'on conseille aux touristes de laisser leur passeport au coffre de l'hôtel pour éviter de se le faire voler. On leur suggère de n'avoir que la photocopie.
Une fois à Tana la nuit, nous
étions 4, 2 hommes et 2 femmes,
2 malgaches et 2 vazaha. Je
n'avais qu'un récépissé et le
policier avec sa torche l'a regardé
d'abord à travers la vitre puis en
le prenant en mains et ça ne lui
allait pas alors le français qui
avait son passeport a dit que
j'étais sa femme, ce qui était faux
et le policier nous a laissés
partir.J'ai souvent eu des soucis
avec ce récépissé notamment
dans les aéroports : ils allaient
chercher le chef de sécurité ...à
Tuléar, c'était un français en
mission qui lui même n'avait
qu'un récépissé :-)) Je l'ai revu à Ivato.

Lys de Diego :

Je trouve les policiers malgaches assez "charmants" de raccompagner à leur hôtel les touristes vahazas pour qu'ils montrent leurs papiers... il n'est pas sûr qu'en France les policiers aient ce genre de délicatesse...

Ce restau que vous fréquentez me semble un bon "nid" à crétins (ah  les touristes français qui se croient chez eux partout dans le monde)... aussi pourquoi les policiers, en quête de résultats, se gêneraient ils, alors qu'ils n'ont qu'à attendre les "oisillons" qui en tombent... ?

Ceci dit... on parle tant d'insécurité à Tana que peut être les hôteliers conseillent ils à leurs clients de laisser leurs papiers sur place quand ils sortent en ville le soir...

Le portrait que vous dressez du Premier Ministre est proche de celui qu'on m'a indiqué... ce n'est pas un rigolo certes... mais beaucoup lui accordent quelque crédit... alors... wait and see...

Ne pas confondre quand même "rigolo" et "du style à ne pas rigoler tous les jours".

J'ai voulu par là indiquer que le Premier Ministre m'était apparu avoir un style "très militaire".

Assez directif et "ça ne rigole pas".

Crusaders :
lord2laze :

Mais sont-ce des cas si nombreux que ca ?

Je reste persuadé que ce sont des cas isolés. Quel intérêt de vivre à Mada sans source de revenu et sans statut ?

Avec 500,00 Euros par mois, en FRANCE, tu es "à la rue".

Avec la même somme à MADAGASCAR, certains "vazaha" ont le sentiment d'être riches.

Je connais des dizaines de "vazaha" qui vivent à MADAGASCAR de "petits boulots au noir" ou qui sont salariés d'entreprises sans autorisation d'emploi.

Pourtant la demande d'autorisation de travail n'est vraiment pas compliquée à faire. Juste un contrat de travail, un document à remplir et les copies certifiées des pièces d'identité à envoyer au ministère. Et généralement, ce n'est jamais refusé.

Et gagner 500 € par mois, il faut avoir un travail à Mada, vu qu'on m'a dit que Pole Emploi était beaucoup lus à cheval sur les contrôles qu'auparavant.

Crusaders :
tigresse :

Merci de ce témoignage Crusaders !
Selon vous, il est préférable d'avoir son passeport original ou sa carte de résident sur soi ou une photocopie suffit ?

Légalement, je pense, il doit falloir être muni d'une pièce d'identité "originale".

La photocopie "certifiée conforme" n'est, à mon sens, qu'une tolérance.

Personnellement, j'ai toujours sur moi une photocopie "certifié conforme" de ma Carte de Résident.

Ceci étant, si ma mémoire est bonne, la validité d'un document "certifié conforme" est limitée à six mois.

Je crois qu'il faut être clair sur ce point:

Un résident doit avoir sur lui soit son passeport, soit sa carte de résident, la vraie, l'originale et non une photocopie.

Les photocopies de documents d'identité, même certifiés, ne sont qu'une tolérance. Cela veut dire que vous prenez le risque qu'un policier la refuse et donc il y aura des conséquences (PV, "promenade" au poste,...).

Si vol ou perte de la carte de résident, vous avez toujours votre passeport à "sortir" pour vous faire établir une nouvelle carte et dans ce cas, ce sera le reçu provisoire qui vous servira de pièce d'identité à présenter (comme c'est le cas quand on attend sa première carte ou d'avoir le retour de son renouvellement de visa).

Pardon, mais pour donner mon avis je suis obligé de piquer des passages de certains posts.

« Enfin, ceux qui ont "acheté" leur visa avec des "fonds de dossiers" inexistants au niveau du MINISTERE DE L'INTERIEUR. »
On commence à « renifler » ce qui va arriver « un de ces 4 » au sujet des visas. J’ai comme l’impression que la machine vient d’être mise en marche,  vous vous souvenez ? Celle qui finira par faire ouvrir ce fameux tiroir du ministère qui contient des visas « douteux »…….

« Les malgaches progressent et l'informatisation de l'Administration offre maintenant de multiples moyens de contrôle. »
« Sais-tu que tous les passagers sont désormais "fichés" à l'aéroport au moyen de la prise de leurs empreintes. »
« il doit ainsi être beaucoup plus aisé de retracer les entrées/sorties de chacun
. »
Evidemment ! Depuis un moment déjà notre propre consulat n’accepte QUE des passeports biométriques de la part des malgaches voulant voyager vers la France. Ce n’est pas innocent…

« faut pas tomber dans la parano non plus, des contrôles d étrangers j en ai toujours connu et ce sont surtout des personnes qui sont en fin de visa de séjour touristique qui sont pistés, en 15 ans je me suis fais contrôler une seule fois pour mon visa »
Allo !!! On se réveille !! En 15 ans, les choses ont évolué (dont la fréquence des contrôles). Pister ceux qui « oublient de repartir » est un axe de contrôle parmi d’autres..sans tomber dans la parano mais simplement dans la logique.

« Bien que le monsieur soit d'un abord "assez simple" - pas hautain pour un sou -, il n'en dégage pas moins une impression générale "très militaire", du style à ne pas rigoler tous les jours. »
TANT MIEUX !! Le pays a besoin « d’une main de fer » sans laquelle il ne se relèvera jamais. SI jamais il s’avère une bonne mentalité positive, on peut espérer que d’autres domaines « entreront dans l’ordre » au fil du temps donc OUI, attendons et voyons.

«  Je n'avais qu'un récépissé et le policier avec sa torche l'a regardé d'abord à travers la vitre puis en le prenant en mains et ça ne lui allait pas alors le français qui avait son passeport a dit que j'étais sa femme, ce qui était faux et le policier nous a laissés partir »
MDR !!!  Cela confirme de façon éclatante qu’il devait faire partie de la part des policiers analphabètes (on le savait déjà).

« J'ai souvent eu des soucis avec ce récépissé notamment dans les aéroports : ils allaient chercher le chef de sécurité »
….parce que le chef, lui, doit savoir lire. Le récépissé est une pièce 100% officielle ! Perso, jamais je n’ai eu ce souci et pourtant j’y ai eu droit plus d’une fois à ce type de policier.

Nouvelle discussion