Des plans sur la comète !!

Voilà, J'aimerais avoir l'avis de tous les habitués de DCSQ et RP  et si possible de Néo-québécois.
Je me propose de suivre ce plan "d'immigration" et j'ai besoin d'avoir des avis extérieur.
1er étapes : envoi de la demande d'évaluation de diplôme.
Fait le 24/07. J'attends l'AR de la poste dans un premier temps

2ième etape : La demande de CSQ qui devrait partir 1ère semaine de Septembre si tout ce passe bien

3ième étape : A réception du CSQ  (je vais compter 7 mois pour faire au plus juste donc Mars 2011), Vente de la maison

4ième étape : Envoi du dossier au Fédérale 2 mois plus tard (je prend de la marge)

5ième étape : Octobre 2011 2 semaines à Quebec Avec de la chance on aura notre IVM au même  moment.

6ième étape : la brune. Pour Noel 2011 ça serait bien !!

7ième étape : Les visa en Janvier 2012. demande de congé sabbatique de 6 mois à partir de Mai 2012

8ième étape : Départ en famille au moment des vacances de pâques. Validation de tout les documents administratifs.
Retour des enfants et de ma femme après 2 semaines

9ième étapes : je reste seul pour trouver du travail et un petit meublé pour l'instant.

10ième étapes: tout ce passe bien d'ici la fin de l'été (emploi ou bonne perspective) et le reste de la famille me rejoint définitivement après avoir tout soldé sur place.
Si par contre les recherches semblent très infructueuse (par exemple même pas de petit job de hotliner ou de support technique ), alors retour au bercail pour moi et fin de l'expérience canadienne.

Pourquoi ces tergiversation. Parce que l'argent n'est pas inépuisable et que même si l'envie est forte elle ne m'empêche pas de penser avant tout à la "sécurité" de la famille.

Bref vos avis et conseils seront les bienvenues.

CIC écrit régilièrement dans tous ses documents
« Ne quittez pas votre travail et ne vendez pas votre maison avant d'avoir en main votre VRP »
En cas de gros pépin, on ne pourra pas dire qu'on est pas prévenu...

C'est très clair en effet. Je ne vends pas ma maison pour immigrer mais parce que j'ai décidé de toute façon d'en changer. Donc, avant de racheter en France, je cherche à savoir si le Québec pourra nous réussir.
De même, je n'ai pas l'intention de démissionner mais de demander un congé sabbatique une fois les visa RP en poche. Donc, je pense prendre de bonne précaution. Au "pire" je perds 6 mois de salaire plus quelques économie qui m'auront permis de survivre à Québec.
Je n'ai en aucun cas envie de jouer à l'apprenti immigrant avec une famille.

Bref, je ne vois pas très bien ce qu'on peut te donner d'autre comme conseils sur ton plan d'immigration.

Nouvelle discussion