chercher un job aux US depuis la France

Je recherche vos avis et expériences sur le fait de chercher un job aux US depuis la France( sans etre en possession de GC ou de visa de travail).
Je souhaiterais partir dans le MA en octobre pr qqs semaines en espérant avoir décroché qqs interviews en postulant depuis la France.
Mais j'ai besoin de bien m'organiser au niveau timing.
merci pour vos conseils ;-)

LINKEDIN LINKEDIN LINKEDIN LINKEDIN !  :top:
Tout passe par le réseau, donc il faut que tu arrives à entrer en contact avec des personnes de ton secteur d'activité et dans ta ville de prédilection. Après il n'y a pas de solution miracle, mais c'est sur que Linkedin est un excellent début !

oui comme le dit OhmyGaelle: reseautage a fond.
et aussi repondre a des annonces, car comme tu le dis, tu as un bon profil pour interesser un employeur americain.

Salut,

En plus de reseauter sur LinkedIn, contacte a fond les anciens de ton ecole pour prendre contact avec ceux qui sont aux Etats-Unis.
C'est pas facile mais je l'ai fait (j'ai commence par un stage par contre). Sans faire de pub j'en ai fait un long article sur mon blog si ca t'interesse. Pour octobre de cette annee par contre, ca va etre mort.

OhMyGaelle a écrit:

LINKEDIN LINKEDIN LINKEDIN LINKEDIN !  :top:
Tout passe par le réseau, donc il faut que tu arrives à entrer en contact avec des personnes de ton secteur d'activité et dans ta ville de prédilection. Après il n'y a pas de solution miracle, mais c'est sur que Linkedin est un excellent début !


He oui !! LinkedIn !! mon profil doit etre très poussiéreux, cela fait un moment que je ne l'ai pas réactualisé ...c'est le moment de le briquer à fond lol !!
un p'tit coup de peinture et j'espère qu'il va être étincelant !
un Golden CV  :one pour les recruteurs américains !!
merci beaucoup du tuyau  OhMyGaelle  :top:

BenNY04 a écrit:

oui comme le dit OhmyGaelle: reseautage a fond.
et aussi repondre a des annonces, car comme tu le dis, tu as un bon profil pour interesser un employeur americain.


Merci Ben  :cheers:
oui les annonces je les regarde tous les jours, j'ai créer des alertes "cadrées" et du coup je reçois des postes ciblés et il y en a de très intéressants, mais après la difficulté c'est de "sortir" du lot, d'etre la seule et unique prétendante
même si j'ai des diplômes reconnus et de l'expérience, la difficulté c'est vraiment d'être "meilleur" qu'un américain pour un psote donné...mais bon c'est un vrai challenge pour moi, je suis hyper motivée...et il faut vraiment que je me prépare aux entretiens car là ce serait bête de tout gâché à cause d'un langage anglais défaillant...

hello Sarah,
bah la difficulté c'est que je ne connais personne de ma formation aux US, ils sont tous partis en post-doc en Europe ou en Asie...et la plupart sont rentrés en France ou perdus de vue..
tu as un blog, je vais y aller , et lire ton article
par contre oui, pour cette année, je ne pense pas pouvoir faire grand chose  :(
a moins de trouver un poste dans une Université privée, non soumise à des quotas et donc qui pourrait embaucher sans contrainte de délai de dossiers...mais bon nettement moins intéressant financiérement et je dois me renseigner davantage, j'ai peu d'éléments sur le sujet

tu vas y arriver, c'est sur.

par contre, ne te ferme pas aux autres etats, surtout au debut.

courage!

BenNY04 a écrit:

tu vas y arriver, c'est sur.

par contre, ne te ferme pas aux autres etats, surtout au debut.

courage!


Merci Ben
Par contre si, j'ai une contrainte : pour des raisons personnelles, je veux trouver absolument dans le MA
mais il ya un grand nombre de postes là-bas dans les domaines technologiques
Reste à trouver l'opportunité qui me permettra de faire la différence

oui j'ai bien compris que tu cherches que dans le MA...mais je maintiens: ne te ferme pas d'autres opportunites dans les etats voisins, quitte (surtout) a bouger apres ou a transferer ton H1b (par ex) apres.

Je comprends moi aussi je cherchais exclusivement en PA. Ca rend la tache x fois plus dure par contre. Comme le dis Ben, envisage de trouver une entreprise autour et suck it up pour un petit bout de temps avant de transferer ton H1B

ok Sarah et Ben, c'est noté ;-)
je vais regarder un peu à coté...dans les états les plus proche du MA

J'ai une question sur la période d'essai : existe t'elle sous la même forme qu'en France ?
de quelle durée est-elle environ pour un cadre ?
quels sont les droits du salarié pendant cette période ?
merci  :cheers:

Bonjour! Cela va dépendre de ton employeur. Les périodes d'essai ne sont pas régulées par la loi. (il me semble!) Dans mon entreprise elle est de 90 jours mais je sais que mon copain n'avait pas eu de période d'essai ou alors une semaine ou deux.

Il me semble que tu ne peux pas encore bénéficier des congés et des benefits.

Il n'y a pas vraiment de contract (enfin ce qu'on voit a la francaise )
Ici c'est plutot 'at will' ... Donc pas vraiment de periode d 'essai ni de periode que tu 'leur dois'.
Mais si tu es en H1b (ou autre visa) ils vont faire en sorte de te garder...

Comme le dit Ben, pourquoi avoir une période d'essai quand le seul contrat de travail qui existe est un contrat "at will" ?

avec le visa H1B, toutes les formalités juridiques et l'argent engagé par l'employeur, il vaut mieux qu'il ait fait le bon choix du candidat étranger qu'il a recruté
mais au niveau droit du travail US, est-ce que le fait de virer un employé du jour au lendemain, sans justification est un mythe ou non ?
c'est vrai que le droit du travail français est très protecteur pour le salarié, et en cas de conflit salarié /employeur sur fautes, on donne quasi exclusivement raison au salarié par voie de prud'hommes; il est donc difficile d'imaginer que le salarié américain se lève tous les matins avec une épée de Damonclés au-dessus de la tête, sachant ou non s'il va avoir la chance ce commencer sa journée de travail ...

Pescaraplace a écrit:

Comme le dit Ben, pourquoi avoir une période d'essai quand le seul contrat de travail qui existe est un contrat "at will" ?


le contrat "at will" cela veux dire que le contrat peut être rompu à tout moment, par n'importe laquelle des 2 parties ?

Sarah1777 a écrit:

Bonjour! Cela va dépendre de ton employeur. Les périodes d'essai ne sont pas régulées par la loi. (il me semble!) Dans mon entreprise elle est de 90 jours mais je sais que mon copain n'avait pas eu de période d'essai ou alors une semaine ou deux.

Il me semble que tu ne peux pas encore bénéficier des congés et des benefits.


90 jours pour un cadre ?

Nymphee a écrit:

avec le visa H1B, toutes les formalités juridiques et l'argent engagé par l'employeur, il vaut mieux qu'il ait fait le bon choix du candidat étranger qu'il a recruté
mais au niveau droit du travail US, est-ce que le fait de virer un employé du jour au lendemain, sans justification est un mythe ou non ?
c'est vrai que le droit du travail français est très protecteur pour le salarié, et en cas de conflit salarié /employeur sur fautes, on donne quasi exclusivement raison au salarié par voie de prud'hommes; il est donc difficile d'imaginer que le salarié américain se lève tous les matins avec une épée de Damonclés au-dessus de la tête, sachant ou non s'il va avoir la chance ce commencer sa journée de travail ...


Globalement c'est pas aussi simple car le droit du travail dépend beaucoup des Etats. Cependant c'est un mythe complet de dire qu'un employeur peut se débarrasser d'un employé sans raison du jour au lendemain. At will doit être compris comme en "fonction du besoin de l'entreprise" et non pas comme en "fonction de l'humeur de l'employeur".

Pas mal de licenciements se terminent au tribunal et bien souvent le salarié gagne. Un peu comme les prudhommes en France.

Nymphee a écrit:
Pescaraplace a écrit:

Comme le dit Ben, pourquoi avoir une période d'essai quand le seul contrat de travail qui existe est un contrat "at will" ?


le contrat "at will" cela veux dire que le contrat peut être rompu à tout moment, par n'importe laquelle des 2 parties ?


Oui c'est ça mais si c'est rompu par l'employeur, il faut que ce soit motivé par de réelles raisons.

Pas vraiment un mythe... Vire dans l'heure j'en ai vu bcp a mon job... Tres choquant en temps que Frenchy !
Et plutot assez facile pour l'employeur ...
Le plus simple et facile: restructuration de la team ou de la Compagnie.
Goals non atteints.
Trop de sick days pris.
Trop de retards (oui ils monitoraient)
Trop de personal calls (ok elle appelait l'Ecuador tous les soirs, après ses horaires qd meme)
Et je garde Le meilleur: gum crache dans l'ascenseur (!!) et pris en camera: vire juste après....
 
Et comme tu dis: oui la plupart des salaries vivent avec cette épée au Dessus de la tete!

On a beau dire qu'il faut une bonne excuse a la Compagnie pour virer, a 90% Elle en trouve et pas evident d'aller au court!

BenNY04 a écrit:

Pas vraiment un mythe... Vire dans l'heure j'en ai vu bcp a mon job... Tres choquant en temps que Frenchy !
Et plutot assez facile pour l'employeur ...
Le plus simple et facile: restructuration de la team ou de la Compagnie.
Goals non atteints.
Trop de sick days pris.
Trop de retards (oui ils monitoraient)
Trop de personal calls (ok elle appelait l'Ecuador tous les soirs, après ses horaires qd meme)
Et je garde Le meilleur: gum crache dans l'ascenseur (!!) et pris en camera: vire juste après....
 
Et comme tu dis: oui la plupart des salaries vivent avec cette épée au Dessus de la tete!

On a beau dire qu'il faut une bonne excuse a la Compagnie pour virer, a 90% Elle en trouve et pas evident d'aller au court!


Détrompe toi Ben, c'est bel et bien un mythe.
Comme je l'ai dis précédemment tout depend aussi de l'état dans lequel tu te trouves. Ici en Californie, c'est pas si simple que ça que licencier du personnel. Ce doit être a peu près la même chose a NY, dans la MA et sur toute la cote Est.

Je le sais car mon épouse est VP pour une grosse boite d'interim et est très régulièrement confrontée aux problèmes liés aux licenciements.

Well... Je peux te dire qu'ici, a NYC et dans ma boîte, c'est plutot 'easy' et pas un mythe!
En 10 ans j'en ai vecu et j'aurais prefere ne pas etre temoin de tout ca!
C'est choquant et hard!
Le pire: ceux qui ne sont pas autorises a meme venir chercher leur sac et veste!

Si seulement c'etait un mythe!
Pas dans ma boîte ni dans certaines autres que je connais bien...

Btw : les exemples que j'ai cite plus haut: ceux de ma boîte (et y en a d'autres).

Et pourtant je ne Pense pas que ma boîte soit si 'terrible' que ca...

BenNY04 a écrit:

Btw : les exemples que j'ai cite plus haut: ceux de ma boîte (et y en a d'autres).

Et pourtant je ne Pense pas que ma boîte soit si 'terrible' que ca...


Concernant les exemples que tu as cité, si ces personnes ce sont fait virer pour les causes que tu as donné, je trouve cela plutôt justifié a pas vraiment abusif.

Well maybe... Mais en France ca aurait ete impossible car ce ne sont pas des fautes graves.
Ici, pas de 'mercy' on va dire ...(meme si l'histoire du gum is disgusting)

Et c'est si facile aussi Le coup de la reorganization (la ok on leur a Donne 10 jours pour partir)
Ou Le 'on a decide d'eliminer votre position, et on prefere que vous partiez maintenant'! (On ne sait jamais s'ils allaient piquer des infos)

Après je ne sais pas si ma boîte maîtrise bien ca ... Et se protege ?
En meme temps je connais d'autres cas similaires (depart dans l'heure) dans d'autres boîtes (ny et nj et pa aussi)

Ce que je veux dire en fait, c'est que c'est bcp plus facile ici aux US de se 'separer' d'un employe qu'en France... Et que c'est plus facile de trouver des raisons (plus ou moins bidon)

De mon cote, oui c'est vrai je me sens moins safe ici qu'en France!

Par contre, si l'employe veut  partir aussi, c'est bcp plus facile qu'en France, meme sans preavis.

Il y a tout un tas de paramètres qui vont compliquer le licenciement comme l'ancienneté par exemple.
Mais ce qui est clair, c'est que le système ne rigole pas. Un chewing gum craché dans l'ascenseur est rapidement considéré comme un acte de destruction et si tu es un commercial qui n'atteins pas ses objectifs, faut pas être étonné de passer a la casserole surtout qu'en debut d'année la boite te demande si tu es ok avec les objectifs. Que tu signes l'accord d'objectifs, donc si tu es loin de les atteindre, tu as intérêt d'avoir une bonne raison.

BenNY04 a écrit:

Ce que je veux dire en fait, c'est que c'est bcp plus facile ici aux US de se 'separer' d'un employe qu'en France... Et que c'est plus facile de trouver des raisons (plus ou moins bidon)

De mon cote, oui c'est vrai je me sens moins safe ici qu'en France!

Par contre, si l'employe veut  partir aussi, c'est bcp plus facile qu'en France, meme sans preavis.


Si tu veux être safe, en tant que cadre (pas forcement cadre supérieur) il faut être bon et si t'es bon la boite ne prendra jamais le risque de te virer car des que la place est vacante, cela veut dire recruter et se mettre a recruter c'est l'horreur....

Dans ma boîte: meme pas pour l'anciennete ... Au contraire meme : en principe ils ont des plus hauts salaires, et du coup faut trouver toutes les excuses pour Le virer (mon ex boss: 25 de boîte et paff son job a ete elimine...6 mois après ils embauchent un plus jeune: less $)

Oui je suis d'accord pour certains faits, comme tu dis ca ne rigole pas, mais en France avec ca tu vas au prudhomme et tu gagnes! Pas ici...de tte facon en France on ne te vire pas pour un gum ou pour des phone calls après tes heures de boulot!

Je Vais meme te dire que Le plus simple c'est vraiment de dire 'on re organise'  ou ton 'post est elimine'... Bye...

Tout ca pour dire que ce n'est pas un mythe, que oui les gens partent avec leur carton sous Le bras (ou Le RH ou securite le fait pour toi: vu et vecu trop de fois)
Ou alors c'est que dans ma boîte ... Lol!

Meme etre 'Bon' ne suffit pas si ton N+1 a decide de se debarrasser de toi ...
Ce qui est arrive a mon BFF (best friend  forever comme ils disent) 26 ans de boîte et extrement reconnu dans son milieu (la raison: ton post a ete elimine).
(Mais Bon ca arrive aussi en France Sauf que c'est bcp plus difficile a faire, surtout après tant d'anciennete...ou alors prudhomme)
Mon BFF n'ira pas au court (et pourtant sa boîte est en union) car c'est impossible a prouver  Le 'votre post a ete elimine' et qu'il ne Le soit pas (2 mois après son depart: une autre personne est arrivee: plus jeune et avec un titre de post legerement different mais faisant Le meme job)

Dans ma boîte c'est 90 jours pour pouvoir avoir accès aux benefits peu importe ton poste.

Je pense quand même qui s'il est facile de licencier quelqu'un il est aussi plus facile de trouver un travail. Dans ma PME en général le préavis professionel est de 2 semaines histoire de laisser le temps à l'entreprise de se retourner et de régler les dernières affaires. Après j'ai aussi eu le cas d'un employé tellement odieux que pendant ses vacances on lui a simplement demandé de ne pas revenir. Ces affaires ont été mise en carton et ciao! Si tu es bon de toute façon si ton entreprise te lâche pour "restructuration" une autre boîte est la pour te récupérer. Donc ça marche aussi à l'avantage de l'employé: plus facile de partir et plus facile d'être embauché

Tout a fait

Dans ma boîte : du moment que tu es embauche , tu as droit a tous les benefits

Sarah1777 a écrit:

Dans ma boîte c'est 90 jours pour pouvoir avoir accès aux benefits peu importe ton poste.

Je pense quand même qui s'il est facile de licencier quelqu'un il est aussi plus facile de trouver un travail. Dans ma PME en général le préavis professionel est de 2 semaines histoire de laisser le temps à l'entreprise de se retourner et de régler les dernières affaires. Après j'ai aussi eu le cas d'un employé tellement odieux que pendant ses vacances on lui a simplement demandé de ne pas revenir. Ces affaires ont été mise en carton et ciao! Si tu es bon de toute façon si ton entreprise te lâche pour "restructuration" une autre boîte est la pour te récupérer. Donc ça marche aussi à l'avantage de l'employé: plus facile de partir et plus facile d'être embauché


Cette histoire de laisser les gens sans assurance maladie pendant les premiers 90 jours suivant leur embauche, grace a l'Obama care ce n'est plus possible.

En effet! Mais pour les congés c'est toujours pas le cas! En même temps qui a envie de prendre des congés dans les premiers 90 jours de travail avec un emploi "at will"? (quelqu'un de pas bien malin)

Merci pour vos réponses
Alors si je résume, pour être sure de garder son job dans une entreprise US, il faut :
1) être "top level" dans son job ( bon ça on essaye ! )
2) être socialement discipliné (je suis plutôt civique donc ça le fait lol ) (c'est vrai que cracher son gum dans l'ascenseur, ce n'est peut etre pas une faute grave pour le bon fonctionnement de la compagnie mais c'est un comportement individuel inacceptable qui mérite d'être sanctionné et en France, on ferme souvent les yeux sur ce type de comportement, bien dommage )
3) mieux vaut etre Best Friend avec son N+1 ( alors là ça va etre dur ! lol )

selon vous, est-ce que le fait d'être étranger dans une compagnie US peut être défavorisant ? autrement dit est-ce que l'on a plus de chance d'être poussé vers la sortie qu'un travailleur US ? avez-vous déjà observé cela autour de vous ?

Nymphee a écrit:

Merci pour vos réponses
Alors si je résume, pour être sure de garder son job dans une entreprise US, il faut :
1) être "top level" dans son job ( bon ça on essaye ! )
2) être socialement discipliné (je suis plutôt civique donc ça le fait lol ) (c'est vrai que cracher son gum dans l'ascenseur, ce n'est peut etre pas une faute grave pour le bon fonctionnement de la compagnie mais c'est un comportement individuel inacceptable qui mérite d'être sanctionné et en France, on ferme souvent les yeux sur ce type de comportement, bien dommage )
3) mieux vaut etre Best Friend avec son N+1 ( alors là ça va etre dur ! lol )

selon vous, est-ce que le fait d'être étranger dans une compagnie US peut être défavorisant ? autrement dit est-ce que l'on a plus de chance d'être poussé vers la sortie qu'un travailleur US ? avez-vous déjà observé cela autour de vous ?


Tu as fait grosso modo le tour Nymphée.
- Surtout le coté "social" est bien plus développé dans les états libéraux que dans les états conservateurs.
- Un étranger ou un Américain, c'est une notion qui ne veut pas dire grand chose aux USA car a moins d'être native American, on est tous étranger. Ensuite la loi est la même pour tout le monde et a partir du moment ou on est légalement aux USA, on a tous les mêmes droits. De plus la discrimination est très fortement réprimée.
- Etre socialement discipliné est essentiel car sans cette discipline toute integration est impossible. Dans la rue, traverser en dehors des clous est non seulement interdit, mais tu risques une amende et si une bagnole de flic passe au moment ou tu traverses, tu auras une amande. Faire un graffiti sur le mur d'un bâtiment est de la destruction de propriété privée et tu vas en prison pour ça.
- Là ou tu te trompes c'est sur la notion d'être le best friend. Je dirai surtout pas, car le risque d'être plus ou moins impliqué dans une histoire de discrimination est tout de suite multiplié par dix...
- Le veritable secret c'est être bon. Si tu es un commercial, il faut être un bon commercial. Si tu es un manager, il faut être un bon manager et être aimé par les personnes que l'on manage.
Dans les relativement grosses boites, ils sont très régulièrement en train de faire des revues. C'est a dire qu'ils sont constamment en train de se noter et de s'évaluer. Ces revues sont faites en collaboration avec le department HR de la boite et entre en ligne de compte pour les promotions, les augmentations, etc...
Rien ou pas grand chose n'est laissé a interpretation et un maximum de choses est rationnellement évalué.
Ça veut surtout dire que quand tu bosses pour une boite qui fonctionne avec un department HR, qui fait des revues régulières, quand un salarié se fait virer c'est qu'il y a une bonne raison.

Merci Pescaraplace pour ces précisions.
Je travaille actuellement en France pour une entreprise américaine et c'est vrai que le système de quotation des salariés  existe, et les classe en 5 catégories selon leur niveau de performance.
Et les personnes figurant dans la catégorie "low performers" sont souvent, dans le meilleur des cas, déplacés vers des projets "moins ambitieux" ou dans le pire, remerciés...
Concernant le contrat de travail, existe t'il un  document écrit ? comme tu disais que le système US était simplifié et donc plus rapide, je suppose que  les formalités doivent etre "allégées" par rapport au système français ?

Perscaraplace a tres bien resume, meme si aux US il est plus facile de virer les gens sans bonne raison (mais la raison quils trouveront sera difficile a mettre au court!)
(Je ne parle pas de la gum story la, mais plutot de la story de mon BFF)

Oui il faut etre Bon mais en cas de layoff ca ne suffit pas...