Dentiste diplômé en France voulant s'installer Tanger

Bonjour,


Je suis chirurgien-dentiste diplômé et nous voulions s'installer en famille à Tanger. Auriez-vous des informations au sujet des organismes à contacter pour connaître les démarches et aussi trouver un poste.


Merci

Bonjour,


Votre profil indique : "Français qui aimerait vivre au Maroc"


Chirurgien-dentiste est une profession réglementée, donc pour un français qui souhaite s'établir au Maroc, il y a en effet de nombreuses règles à respecter. Vous aurez déjà quelques infos sur le site du Secrétariat Général du Gouvernement :


http://www.sgg.gov.ma/ProfessionsReglementees.aspx#Agg2582_5


Vous pouvez aussi consulter le site du Conseil National de l'Ordre National des Médecins Dentistes


https://onmd.ma/



et leur poser vos questions ici :


https://onmd.ma/contact

@Mithié


Merci pour votre réponse. Je les contacterais pour connaitre les regles. Est ce qu'il y a des sites d'annonces ou des cabinet recherche des collaborateurs ?

Je suis français mais aussi marocain.

-@foued41000

Bonjour...

Dans la mesure où vous êtes binational, vous êtes soumis aux lois marocaines lorsque vous êtes dans votre pays d'origine...

C'est pour cette raison qu'il est préférable que les nouveaux membres se présentent sur la page dédiée à cet effet, dont voici le lien... :

Nouveaux membres du forum Maroc, présentez-vous ici - 2023

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=1013178

Les réponses peuvent alors être adaptées en fonction de votre statut, marocain ou étranger...

Pour les offres d'emplois, vous pouvez vous adresser à l'ANAPEC, site officiel de l'emploi et du travail au Maroc...

Ce sera à vous de négocier votre salaire en fonction de vos diplômes et compétences...

En règle générale, citoyen marocain = salaire marocain… !

Mais comme partout ailleurs, tout se négocie en fonction de vos diplômes et du type d'établissement dans lequel vous postulez...

Public où priver...

Au plaisir de vous lire...

Cordialement...


    Bonjour,
Je suis chirurgien-dentiste diplômé et nous voulions s'installer en famille à Tanger. Auriez-vous des informations au sujet des organismes à contacter pour connaître les démarches et aussi trouver un poste.

Merci
   

    -@foued41000

salam alaykum et bienvenu. Votre profession etant reglementée, avant toute chose, il faut vous renseigner pour la validation et la reconnaissance de votre diplome pour pouvoir pratiquer en toute legalite. Ce sont des demanrches qui peuvent etre assez longues fastidieuses.

https://fr.le360.ma/blog/etre-serieuse- … ar-257215/

Je ne comprend pas très bien.


J'ai lu complètements l'inverse …


https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=995617

@foued41000


Vous voilà rassuré, mais l'expérience de M Tissir concerne un étranger (français)

http://www.sgg.gov.ma/Portals/0/profess … ntiste.pdf


Comme au Maroc vous êtes marocain je pense que la procédure doit être différente

https://dfp.gov.ma/procedure-dequivalence.html


    Je ne comprend pas très bien.
J'ai lu complètements l'inverse …

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=995617-@foued41000

voici un autre lien de la marche à suivre via ladite plateforme, il est bien précisé toutes les pièces administratives, bon courage à vous pour trouver le bon interlocuteur marocain afin qu'il vous guide au mieux.

https://equivalence.enssup.gov.ma/asset … alence.pdf

@foued41000


le lien mis en cours validation, voir le site dp.gov.ma/procedure-dequivalence

Pour information, un de mes amis, franco-marocain, a mis plusieurs années à pouvoir exercer. La procédure de reconnaissance des diplômes ne dépend pas de la nationalité. L'article du 360 qu'on vous a mis plus haut n'est pas une exception

@MA_O_Maroc



Pourtant le retour d'expérience de M Tissir, à priori étranger,  du mois de juillet 2022 démontre le contraire


"Cependant, et c'est une très bonne nouvelle pour les concernés, la procédure a été grandement simplifiée pour les diplômes Français.

Pour ma part, ceci a pris moins d'un mois."


il est possible qu'il  y ait  une procédure pour les étrangers  différente de la procédure pour les marocains, à laquelle fait réréfence le 360, Sur (gov.ma/Portals/0/profession_reglementee) ; Procédure de dépôt et d'instruction de la demande d'exercer à titre privé la profession de médecin dentiste par des étrangers.

@b abouvenus


En fait il y a deux "procédures dans la procédure"


1- la reconnaissance du diplôme étranger . Sa complexité dépend de pas mal de choses :

    est-ce que le diplôme a été préalablement reconnu au journal officiel, ou est-ce qu'il doit être évalué ? (cette reconnaissance se fait filière par filière, faculté par faculté), et c'est d'ailleurs ce que précise M Tissir "pour un diplôme issu de France, dont l'université a déjà été reconnue"

    est-ce que la personne a uniquement des diplômes français ou a t elle panaché dans plusieurs pays ?

    est-ce qu'on est au moment où se tient la commission ou est-ce qu'on doit attendre la prochaine réunion ?


Et cette partie de la procédure ne dépend pas de la nationalité.


2- Ensuite, au delà de la reconnaissance du diplôme, il y a "l'autorisation d'exercer" délivrée par l'administration, qui inclut le conseil de l'Ordre. Et qui nécessite d'avoir une adresse professionnelle ... qu'on ne peut pas avoir sans exercer

Cette procédure est effectivement différente pour les Marocains et pour les étrangers. Mais quand un Marocain veut faire reconnaitre ses diplômes étrangers, il est dans la même nasse administrative.


Je suis ravie de voir que cela a été simple pour une personne. Pour l'instant, je dirais qu'une hirondelle ne fait pas le printemps


Et surtout que cela ne concerne que la reconnaissance du diplôme et pas le reste de la procédure, pour laquelle on devait être tenus au courant.


Or si vous lisez bien les témoignages du 360 (qui datent de la même année) c'est surtout là que les délais s'accumulent.

@MA_O_Maroc


Il faut vivre avec sont temps, les procédures ont été simplifiées, dématérialisées


et pour réduire les délais de traitement des demandes d'équivalence des diplômes, en ce qui concerne les disciplines scientifiques, juridiques, économiques, de gestion, sociales, littéraires et humaines, les délais moyens de traitement sont passés de quatre mois à moins d'un mois et demi, tandis que ces délais sont passés pour les spécialités médicales et paramédicales, vétérinaires, topographie et architecture, de 6 mois à 2 mois et demi, selon le ministère de l'Enseignement supérieur.


Il existe maintenant une plateforme  numérique des équivalences de diplôme  E-equivalence avec un guide,  qui a pour but de faciliter et d'accélérer les démarches des demandes des équivalences de diplômes.