Shutterstock.com
Actualisé il y a 6 mois

Avec plus de 100 000 étudiants, Toulouse, la ville rose est la 4ème ville étudiante de France. Chaleureuse et historique, Toulouse est également une ville qui compte dans les domaines aéronautique (berceau d’Airbus), informatique et spatial.

Toulouse attire des étudiants de tous bords mais présente un attrait particulier pour les étudiants scientifiques dû aux industries de pointe présentes dans la région.

Les universités publiques en France

Basiquement, l’enseignement supérieur comprend « les grandes écoles », accessibles sur concours après avoir passé deux années de classes préparatoires ou un examen post bac et l’université publique, accessible après avoir obtenu le baccalauréat. Si les écoles privées, généralement très bien cotées, sont réputées chères, la plupart des universités et écoles affiliées à ces universités n’ont pas à rougir : certaines d’entre elles sont mondialement reconnues pour la qualité de leur enseignement, possèdent des programmes de recherche ambitieux et offrent une grande variété de cursus universitaires pour environ 250 € par an. Le meilleur conseil à donner pour un étranger souhaitant étudier en France sera de bien se renseigner sur la réputation de l’université avant d’envoyer un dossier de candidature. Il est également utile de rappeler que les universités françaises fonctionnent selon un nombre de crédits acquis (ETCS) harmonisés avec les normes européennes en vigueur. Les études en France sont donc bien souvent reconnues par les établissements universitaires européens.

Les principaux établissements d'enseignement supérieur de Toulouse

Université Paul Sabatier Toulouse 3

L’université Paul Sabatier 3 fait partie du groupe prestigieux des plus vieilles universités au monde (incluant Oxford et La Sorbonne pour ne citer qu’elles) puisqu’elle n’est autre que l’héritière de la fusion des universités de sciences, de médecine et de pharmacie créées en 1229. L’université, totalement orientée vers les sciences - son mot d’ordre est d’ailleurs « Les sciences au cœur » - est viscéralement convaincue que les sciences font le monde de demain. Par sciences, l’université Paul Sabatier entend bien évidemment les sciences dans leur définition la plus pure, celles de la santé (sage-femme, psychomotricien, kiné…), du sport (et donc de l’anatomie et de la physiologie) et de l’ingénierie (physique, mathématiques, informatique…). D’ailleurs si l’Université Paul Sabatier se classe 501-550ème mondial au classement QS top universities 2018 elle marque clairement une spécificité en « Earth and marine science », où elle atteint le top 200 des meilleures universités au monde dans cette matière.

Elle présente aussi un fort taux de recherches avec 600 chercheurs et 2000 enseignants-chercheurs. A l’heure actuelle les chercheurs de l’université Paul Valéry se concentrent essentiellement sur les 12 axes de recherche prioritaire définis par l’académie, dont entre autres, l’observation et mécanismes des systèmes terres et étoiles, l’énergie, atomes, molécules et nano-objets et les instruments et instrumentations extrêmes. L’Université Paul Sabatier affiche plusieurs sources de financement de ses programmes de recherche 1/3 financés directement par les entreprises, 1/3 par des agences de financement public et 1/3 de financements public via les régions et la Communauté Européenne.

L’université Paul Sabatier offre également un cursus de communication et de gestion.

Les étudiants étrangers sont bien évidemment les bienvenus à l’Université Paul Sabatier. Attention, si la langue de certains programmes de doctorats et de masters est bien l’anglais il faut savoir que la majorité des cours de cette université sont dispensés en français. Il est donc préférable de connaître son niveau de français auparavant. L’université met néanmoins en place des cours intensifs de français. Diverses options sont envisageables pour les étudiants internationaux, du partenariat spécifique selon les pays, en passant par les traditionnels échanges Erasmus ou des cotutelles de thèse jusqu’à l’accueil d’étudiants étrangers hors programme d’échange.

Pour plus de précisions, consultez le site de l'établissement.

Université Toulouse 1 Capitole

L’université Toulouse 1 capitole englobe de nombreuses formations : droit, économie, gestion, administration économique et sociale, information et communication informatique, mathématiques et applications, sciences politiques et langues. Ses programmes les plus remarqués dans le classement QS top universities 2018 se retrouvent en économie et économétrie.

Les étudiants étrangers issus d’un système d’échange peuvent piocher dans la liste de cours qui leur est ouverte. Chaque cours donne droit à un certain nombre d’ECTS qu’ils pourront faire valider au sein de leur université d’origine. L’université est en plein développement de cours dispensés en anglais, une bonne nouvelle pour les étudiants internationaux. L’association ESN Toulouse est en charge d’accueillir les étudiants étrangers. Côté bourse pour les étudiants étrangers en master et PhD Toulouse 1 capitole renvoie vers le programme Eiffel Scholarship.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l'établissement.

Université de Toulouse 2 Le Mirail dite Toulouse Jean Jaurès

Toulouse Jean Jaurès est une université pluridisciplinaire puisque des cursus très divers y sont dispensés : arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales, mathématiques informatiques et sciences économiques et de gestion. Parmi nos contemporains, la journaliste Hélène Jouant y a fait ses classes et il paraît qu’en son temps, l’université aurait même accueilli Montaigne et Rabelais ! L’université a mis en place un éco-campus avec tri sélectif, recyclage du papier, certification d’achat de papier venant de forêts gérées durablement et économies d’énergie.

L’université Jean Jaurès se classe 801-1000ème mondial au classement QS top universities 2018 mais fait une percée dans le domaine de l’archéologie.

L’université Jean Jaurès via l’association EIMA se fera un plaisir d’accueillir, d’intégrer et de briefer les étudiants internationaux qu’ils appartiennent à un programme d’échange. De très nombreux cours sont ouverts aux étudiants internationaux, il suffit de regarder le catalogue de l’université Jean Jaurès et de plus en plus de cours sont dispensés en anglais. L’université Jean Jaurès propose également quelques double diplômes internationaux en master et un en licence. Les conditions d’admission peuvent être différentes selon que l’étudiant est un ressortissant ou non de l’Union Européenne ou de son degré d’étude.

Plus d’infos sur le site de l'université.

Formalités administratives pour venir étudier en France

Pour les étudiants faisant partie de l’un des pays de l’Union Européenne ou de l’AELE (Association Européenne de Libre Échange) aucun visa ne sera demandé. En revanche pour les étudiants internationaux ne faisant pas partie des pays concernés ci-dessus un visa d’études sera nécessaire pour venir étudier en France. Voir le détail des visas d’études possibles. Si le séjour d’études excède 6 mois une carte de résident sera également requise.

Comment financer ses études en France ?

Le financement des études en France des étudiants internationaux peut se faire de plusieurs façons : soit en obtenant une bourse émanant de leur université d’origine, soit en obtenant une bourse auprès de l’université française concernée, soit en passant par des organismes spécialisés. Pour voir la liste complète consultez la rubrique Finance your studies du site France Diplomatie.

Les étudiants internationaux ont également le droit de travailler en France du moment qu’ils possèdent une couverture sociale et un permis de résidence s’ils ne sont pas issus de l’Union Européenne.

Effectuer un stage en France

La réglementation en matière de stage est la même pour les étudiants internationaux (qu’ils soient ressortissants de l’Union Européenne ou non) que pour les étudiants français. Si vous n’êtes pas un ressortissant de l’Union Européenne, votre visa étudiant vous permettra d’effectuer un stage, sous certaines conditions.

Travailler en France à la fin de ses études

Les étudiants ressortissants de l’Union Européenne peuvent rester travailler en France sans aucune restriction après leur diplôme. Pour les autres certaines conditions s’appliquent, comme le degré d’études, le montant du salaire perçu etc…

Se loger quand on est étudiant à Toulouse

La section internationale du CROUS de Toulouse réserve environ 28% de logements au sein des résidences universitaires à des étudiants internationaux. Campus France est également un acteur clé pour les étudiants internationaux en recherche d’un logement universitaire.

Les étudiants internationaux qui seraient, eux, plutôt tentés par la colocation (idéale pour la pratique du français…ou de l’anglais !) peuvent se rendre sur des sites comme Adèle, Appartager, Loc service, La carte des colocs, qui pourront vous aider à trouver le logement qui vous convient. Enfin, il est possible de louer une chambre chez l’habitant via Chambre à louer.com.

Coût de la vie étudiante à Toulouse

Pour le logement, il faut compter entre 130 et 500 € mensuels. Côté nourriture, Toulouse propose de nombreux Restos U dont le prix est à 3,25 € le repas, mais le CROUS complète son offre avec des brasseries d'hôtes, des CROUS trucks, et La Pause qui amène à bord de son triporteur des snacks sucrés et salés aux abords des salles de cours soit un total d’environ 200 € par mois. Les étudiants de moins de 26 ans peuvent bénéficier d’une réduction sur tous les transports publics (métro, bus, tram) et ne paieront que 100 € pour l’abonnement annuel et 20 € d’abonnement annuel chez Vélô Toulouse, petit surplus à ajouter si l’étudiant roule plus d’une demi- heure consécutive. En incluant l’inscription universitaire, les fournitures et les diverses nécessités il faudra prévoir un budget mensuel d’environ 780 €. Attention selon les cas il faudra également prévoir le coût d’une couverture sociale obligatoire sur le territoire français. Il est possible pour les étudiants étrangers de moins de 28 ans étudiant pour plus de 4 mois en France d’être couverts par la sécurité sociale française moyennant un tarif annuel spécial. Les étudiants étrangers boursiers n’auront, eux, pas à s’acquitter de la sécurité sociale.

Où vivre quand on est étudiant à Toulouse ?

Pour faire la fête le quartier des Carmes Saint-Étienne est idéalement situé, le quartier St Cyprien offre lui une vie de village. Pour être branché choisissez le quartier St Aubin. St Michel offre les loyers les moins chers. A noter que le Busca regorge de logements universitaires.

Activités à Toulouse

Toulouse compte de nombreux monuments historiques qui valent le détour, profitez de ses musées originaux et allez faire aussi un tour à la Cité de l’Espace et au Setmi une usine de valorisation énergétique des déchets qui ouvre volontiers ses portes aux curieux, promenez-vous sur les bords de la Garonne et le long du canal du midi et n’oubliez pas de goûter à la gastronomie du sud-ouest !

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.