Etudier en France

Bonjour à tous,

Conseilleriez-vous d'étudier en France ?
Chaque année, 4 millions de jeunes de toute nationalité partent à l'étranger pour un semestre ou une année d'étude. Leur conseilleriez-vous de venir étudier en France ?

Selon vous, quelles sont les écoles et universités les plus réputées du pays ou de la région? Sont-elles gratuites ou payantes ? Y trouve-t-on beaucoup d'étudiants étrangers ? Dans quelle langue peut-on étudier ?

Merci de vos retours.
Christine

Oui, c'est  intéressant dans la mesure où selon le domaine qu' on suit, étudier en France peut être très enrichissant et avantageux si on est bien informé au préalable des conditions d'existence sociale.

Bonjour,

Je suis absolument scandalisee sur cette question, dans la mesure ou je trouve que les autorites francaises , les universites et ecoles renomees, maltraitent inhumainement, les etudiants francais de droit, mais osent avoir ce genre de discours et de programme :

http://etudiant.lefigaro.fr/article/la- … f14c203b5/

N etant pas capables d avoir une politique de preservation du vivier local! Comment se fait t il, alors que la France avait les meilleures universites du monde, se retrouve aujourd hui, a delaisser ses,propres etudiants et derouler un Tapis rouge a des etrangers?

J ai vu de mes propres yeux des etudiants etrangers, boursiers, etre mieux lottis que des etudiants francais sans bourses, (les criteres ma foi sont assez folklos) mais tout aussi voire plus capables que des etrangers, et qui sont dans des situations plus que precaires et completement ignores!

De plus, recevoir des etidiants etrangers, a devoir remettre a ni eau, cela n est pas une bonne idee, et participe au declin de ce que la France etait en matiere de fleuron universitaire et de qualite!

je m'adresse à tous les francophones désirant étudier en France:

Si vous désirez vivre une expérience différente, découvrir la France et sa culture, faire une formation de qualité acceptable mais dans une très bonne ambiance étudiante, venez !

Si vous comptez rester travailler après vos études; je vous dit que la France n'est plus comme avant, il y de très peu de chances de décrocher un job surtout dans les petites villes et si vous n'êtes pas de formation informatique ou de santé.

A vous de choisir !

Si le temps remonte en arrière, je choisirais plutôt l'Allemagne ou même partir faire mes études en Asie!

Bonjour,

Oui, il faut bien s'informer d'abord. Etre sûr de ses choix.
Enormément d'étudiants français ne trouve plus de place dans certaines écoles.
Certains font le choix de venir en Belgique.
Dans les écoles belges, du coup il a plusieurs nationalités ..c'est très enrichissant point de vus des différentes expériences.

Bonne journée

Bonjour,

Vouloir ne suffit pas. Il faut etre apte selon certains criteres :

https://www.service-public.fr/particuli … oits/F2864

http://www.campusfrance.org/fr/actualit … 3;trangers

Avant tout, vous renseigner dans votre pays d origine, aupres du Consulat ou Ambassade de France localement, sur les demarches et formalites et prevoyez de gros
Delais et des justificatifs drastiques, financiers, d hebergement et de sante.  Verifiez si vous etes admissible a une bourse dans les echanges bilateraux entre pays.
( quoique la je n ai parfois pas la notion exact de ce que cela veut dire!?, car je pense que c est plutot a sens unique, mais bon.......

http://www.campusfrance.org/fr/

Aussi, si vous avez identifie une ecole ou universite, rapprochez vous de leur service etudiant etranger pour conseils et demarches d admission.

Merci Christine pour la question, car effectivement je suis curieuse de connaitre les differences de frais entre un etudiant francais et un etudiant etranger admis en France?  Les differentes facilites, logement, sante etc.....

Dans quelles mesures sont plus aides les etudiants  etrangers que les etudiants francais a egalites de niveau d etudes? Et comment sont apprecies ces niveaux justement?

Bonjour

Oui cest interessant d'etudier en france mais sa reste payant et cher meme les universites les plus reputes cest paris ,les yvelines, aussi Lille et lyon.

Chaque grande ville de France a des universites, proposent dans l ensemble les memes programmes de base pour les premieres annees.

il y a  des endroits moins connus, MAIS c est selon les specialites!

Les etudes se font parfois loi. De l universite de reference!  Encore selon la specialite!

Par exemple a Paris, il n y a pas toutes les specialites! 

C est bien le probleme de nombre d etudiants qui se retrouvent disperses loin De chez eux en France pour pouvoir etudier. Le mec de Toulon peut se retrouver a LILLE car sa specialite est la, et que c est la qu il a ete recu apres son i scription Post Bac!!

Il y a des ecoles tres recherchees aussi, hors grandes villes de France, et tres paumees, mais qui ont une renomee internationnale!

A la base, on paye les
Frais  d inscription, de dossier, la secu etudiante, la mutuelle,  le materiel et les livres, le logement (avec le garant et cie) le transport, puis manger et les factures courantes.

Deja c est un budget enormissime pour commencer.

Alors il faut rapidement vour si on a acces a des aides sociales :

http://www.etudiant.gouv.fr/pid33628/vo … ieres.html

Les etrangers doivent verifier aupres de,leur pays et leurs autorites si ils ont droit a des bourses internationales et en bino e avec le Consulat de France service culturel!

Donc pour faire simp,e, tout depend de la specialite choisie, car en fonction, il y a des universites plus....mieux:) que d autres!

Parfois il vaut mieux aller en grande Ecole, ou meme suivre un cursus particulier!

La reputation d un etablissement specifique et renome, n est pas non plus toujours parfaite. Celle de  Certaines ecoles privees payantes, non plus!

Parfois, une petite ecole, sans grande envergure, ais reconnue, peut vous permettre de faire une grande difference de qualite.....

La seule chose que je me dois de,preciser, c est de bien verifier que le diplome obtenu est bien reconnu et homologue par les autorites francaises! !

Faute de quoi, vous ne pourrez jamais soit poursuivre vos etudes, nulle part dans le monde,  soit n avoir jamais d
Equivalent, ni meme avoir de reconnaissance de vos etudes!
Toujours verifier et demander les tenants et aboutissants du prigramme et surtout la validite de ceux ci vis a vis du gouvernement francais!

Dakar/ Sénégal

Modéré par Bhavna l'année dernière
Raison : Pub. Veuillez enregistrez vos services dans l'annuaire de services. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

La France est le quatrième pays d'accueil des étudiants étrangers. La qualité de vie, le coût de la vie, l'ambiance en France sont très appréciés des étudiants.

On y trouve des universités réputées et spécialisées dans de nombreux domaines. Finance pour l'Université Paris Dauphine, Droit pour Nanterre, Lettres et Sciences Humaines pour La Sorbonne, Sciences pour Descartes, me semble-t-il. Et encore, je ne me limite qu'à la région parisienne...

Les frais d'enregistrement sont ridicules dans ces universités, comparé à bien d'autres pays. Par contre, en effet, il faudra songer au coût du loyer et de l'alimentation...

Ensuite viennent les écoles payantes. Certaines écoles de commerce, HEC ou ESSEC, qui sont réputées internationalement. La liste est longue.

Avant de se lancer, un travail de recherche semble important :

- Que voulez-vous faire comme métier ?
- Quelle est la réputation des écoles vidées (il existe des classements nationaux et internationaux pour cela).
- Quelle est la qualité de l'enseignement et la valeur du diplôme en fin de cursus.

De nombreuses écoles sont reconnues par l'état, mais le sont-elles par les entreprises Françaises ou internationales ? Quelles accréditations européennes ou internationales une école ou un diplôme possèdent-ils ?

En France, le diplôme fait figure de référence. Si l'on souhaite s'installer et travailler dans l'hexagone, il est important de ne pas se tromper de chemin.

bonsoir oui la françe des très bonnes ecoles

Bonjour Vila,

Pouvez-vous apporter plus de précisions ? Quelles écoles recommanderiez-vous ?

Le pays du savoir , la France est le pays idéal pour étudier .
Plusieurs offres de formations variées et adaptées à votre projet et votre profil .
Des enseignants de qualité et à l'écoute .
Avec la formation tout au long de la vie , vous serez toujours la bienvenue  et serez certain d'acquérir de compétences qui vous permettront d'enrichir votre bagage intellectuel.

Le pays du savoir... C'est pour ça que 3/4 des étudiants français ne pensent qu'à partir étudier à l'étranger pour avoir de meilleurs diplômes qui seront reconnus ailleurs... Et que les élèves français sont les plus mauvais en Europe... La France n'est plus ce qu'elle était au niveau intellectuel...

Attention, il faut remettre les choses à leur place. Oui, 75% des gens ( pas seulement des étudiants) songent à partir, mais ce n'est qu'un rêve. La grande majorité d'entre eux ne sont pas prêts à quitter leur environnement. En réalité, environ 3% iront étudier à l'étranger durant leur cursus...

Mais parlez nous un peu des écoles où vous avez étudié. Qu'en oensez vous ? Quelle est la méthodologie utilisée dans les écoles /universités françaises ?

Bonjour,

http://www.lemonde.fr/campus/article/20 … 01467.html

Bonne lecture.

- Pourquoi vous êtes venu en France pour terminer vos études?
- Pour trouver un emploi après.
- vous vous appelez comment?
- Mohamed
- Il n y a plus d'emploi pour Mohamed ici !

triste réalité :(

Fuyez et chercher un pays ou les chances de travail sont égales !

Bonjour,

En general, les etudiants qui vont finir un cursus a l etranger, c est dans une poursuite d etudes (sont deja diplomes)  un complement ou une specialisation. reciproquement.

D autres vont a l etranger pour initier leurs etudes, car ils estiment que le niveau est meilleur, ou les formations sont plus adaptees a ce qu ils souhaitent, y teouve des particularites. Ou aussi car inexistantes dans leur pays, ou par e que dans leur pays le niveau n est pas reconnu ailleurs.

De plus apprendre une autre langue et une autre culture, facilitera leur recherche d emploi a l issue soit dans leur pays d etudes, soit retournant dans leur pays d origine, avec un bagage plus interessant.. Etudier en France pour un etranger, c est autant le summum, qu un francais aux US. (Par ex) ou en Chine.

Souvent ceux qui n ont pas ete selectionne pour leur choix d etude, en profitent pour aller voir ailleurs.
Effectivement, certaines formations, meme dans les facs publiques sont limitees en places et les dossiers sont tries par capacites.

Aussi, lors de stages internationaux, ils ont ete conquis par plusieurs
Criteres locaux et de cultures, (tous ce que je dis est reciproque).

Les universites de France ont toutes des bons et des mauvais cotes.
Surpeuplement, selection drastique, niveau des profs, des etudiants, l environnement, transport, logement...quotas.

Certaines universites sont mieux reconnues de part leur taux de reussite et la qualite des formations, de leurs specialites.

C est pourquoi aussi, les APB (admission post bac) et pour faire ses choix cela demande une grande rigueur et une recherche studieuse et un tas de verifications consciencieuse sur le type de formation proposees et ses criteres persos. Bien lire les fiches, les debouches, les programmes.

Il faut savoir, qu une premiere annee universitaire est selective. Beaucoup abandonnent ou changent d orientation. Et reprennent des le depart. C est une perte de temps pour l etudiant qui s est mal oriente.

Alors parfois certains critiquent l etablissement et son organisation, ou le niveau, mais, parfois, c est l etudiant qui s est egare et s est surestime!

Un etudiant etranger, pourrait subir exactement la meme chose, si le niveau requis n est pas a la hauteur pour continuer.

http://www.enseignementsup-recherche.go … sites.html

bonjour,

Pour moi, étudier en France,  je ne vous conseille pas -

wenlide :

- Pourquoi vous êtes venu en France pour terminer vos études?
- Pour trouver un emploi après.
- vous vous appelez comment?
- Mohamed
- Il n y a plus d'emploi pour Mohamed ici !

triste réalité :(

Fuyez et chercher un pays ou les chances de travail sont égales !

Vous savez, même les jeunes avec un prénom disons "occidental" ne trouvent pas de travail. Il a 20% de chômage chez les 18-25 ans...

Personnellement, j'envisage de reprendre des études et si je peux les faire ailleurs qu'en France, je n'hésiterai pas une seconde!!! A l'étranger, les diplômes sont reconnus, les compétences mises en avant, etc... En France, on demande des secrétaires qui parlent quatre langues (alors que quand tu es secrétaire tu as fait un bac pro et c'est limite si tu parles anglais), ou bien des Bac+5 pour être hôtesse de caisse ou même avoir de l'expérience, même pour des jeunes diplômés...

Je ne parle pas du manque d'aides aux étudiants qui doivent travailler en parallèle pour payer leur loyer (et ratant ainsi leur année et examens).

C'est du n'importe quoi et ça va pas aller en s'arrangeant...

Bonjour Monsieur (Xnevar),

Je n'ai pas été témoin de l'accueil sur "tapis rouge" d'étudiants étrangers. Je crois et je suis sûre que quelque soit le pays d'accueil, tout étudiant quittant son pays et sa famille doit s'accrocher pour y arriver.

Pour commencer, les étudiants qui viennent sont pour la plupart inscrits dans des écoles françaises  ayant des accords avec la France. Et pour exemple. J'en connais un avec plusieurs autres de ses compatriotes, les meilleurs d'une école française, donc avec le BAC  français, ont passé des tests ou concours pour enfin être acceptés dans une école en prépa ici.

Et ils ne viennent pas s'amuser ou juste gonfler les effectifs. Ce sont les plus méritant qui restent. Le premier semestre est éliminatoire pour ceux qui n'ont pas atteint les objectifs. Et pour les demandes de logement, je sais que les dossiers sont les mêmes pour tous. avec demande de garantie pour chaque étudiant, '400 euros" le logement sur le campus et même plus.

Sans être sûr d'avoir la chambre.

La location en ville n'est pas moins chère, de 400 à 600 par mois. pour un studio de 18 mètres carré. Sans compter les repas,et tous le reste.

L'étudiant étranger, qui est travailleur et aussi brillant que ses camarades, se bat pour pour rester au dessus de la mêlée. L'un de ceux que je connais à Polytech est en deuxième année et ses parents paient depuis deux ans. Ils n'ont pas attendus après la bourse alors que leur fils le méritait largement.

Une autre, sortie de grande école, a travaillé pendant deux ans, a fait des économies et a demandé un prêt étudiant à la banque pour un cycle de Master : cycle de trois ans; un an de stage qu'elle effectue actuellement à Bordeaux dans une banque. Je ne crois pas que ce soit un poste de complaisance qu'elle occupe.  Elle a écrit des CV, passé des entretiens comme tout le monde...

Je pense que ce n'est pas bien de mettre tous les crabes dans la même corbeille... à défaut des œufs..; Autant les étudiants étrangers viennent ici, autant les étudiants français migrent vers d'autres pays. C'est la globalisation. Et ne pas s'imaginer que le tapis rouge va au pied du tarmac pour les étrangers.

Sans compter sur les formations obsoletes ou sans debouches localement.
De nombreuses formations continuent d etre proposees, alors qu il y a ensuite une selection drastique car pas de debouches, plus d industries correspondantes sur le territoire ou si peu.

Les nouvelles formations sont encore balbutiantes, et les dossiers sont selectionnes, nombre de places limitees.

Ensuite il faut faire face au taux de chomage, aux demandes de plus en plus hallucinantes des employeurs, en experience le plus souvent. Des novices hypers diplomes, galerent avec des salaires proposes absurdes!

J ai deja vu des recents diplomes, bac +5, inscrits a Pole Emploi (ben oui pas le choix pour avoir des droits) a qui on propose une formation derechef d un niveau CAP, pour pouvoir les sortir des pourcentages! C est inadmissible!

Les etudiants etrangers qui viennent de pays en voie de developpement, ou les formations sont discutables, inexistantes, evidemment que pour eux etudier en France c est un plus, voire le summum! De retour chez eux, ils ont des acquis incroyables!

Car nos formations sont d un niveau eleve, voire tres eleve et d une tres grande qualite, reconnue mondialement!

C est la qualite des etudiants qui font mentir les sondages!

http://www.crous-paris.fr/international … etrangers/

http://etudiant.lefigaro.fr/article/la- … f14c203b5/

On accepte donc de laisser,partir nos etudiants francais a l etranger, ils n ont aucun privilege national, et les remplacer par des etudiants etrangers boursiers pour la plupart, grace a des accords non reciproques comme vous le precisez! 

Quand j ai lu dans la presse que des etudiants francais vivent comme des clodos en France,  et que des etudiants etrangers ont des bourses  octroyees par la France et des logements et des allocations, pardon de m offusquer!
Oui c est un tapis rouge, que je trouve douteux, c est mon opinion. Vous avez la votre.

Je ne sais pas ou vous avez vu des loyers de 600 euros en ville, a Paris, par ex, voire tres proche banlieue, pour un 15m2 c est 800 euros minimum! A soustraire eventuellement l APL, et c est tout!

Quel etudiant a un tel budget en France?

Par contre, entendez moi bien : je ne suis absolument pas contre les etudiants etrangers en France, bien au contraire, mais  je pense que c est un choix personnel, et une decision personnelle, un investissement personnel.

Le cout ne devrait pas etre pris en charge par la France, mais sortir de la,poche de la,personne qui a fait son choix! 
Et ne pas beneficier de bourses ou d allocations, au detriments des etudiants locaux a qui ce budget octroyé devrait revenir.

Re bonjour Monsieur,

Il n'y a pas que Paris qui a des universités ou des écoles à proposer. Je ne parle pas de ce que je ne sais pas. Comme je l'ai précisé dans ma réponse précédente. S'il y a quelques uns qui viennent à l'aventure, d'autres, le plus grand nombre, ont pris soins de préparer leur cursus. certains s'y prennent dès la troisième.

Je me suis portée garant pour un étudiant et je ne suis pas seule dans ce cas. Il est en deuxième année et je n'ai jamais eu de soucis ni avec la banque ni avec les assurances, ni EDF; toutes les démarches ont été faites par mes soins. Avec des documents remplis par mon époux et moi: ouverture de compte y compris et les parents payent.

Cela peut paraître étonnant pour certains mais il n'y a pas que la misère qui se déplace d'un pays à l'autre. Factures et bail à l'appui, je lui ai trouvé un logement en plein centre ville à Orléans pour un loyer de 475 euros. Et depuis deux ans il n'a aucun soucis de loyer.  Et ce n'est pas un marchand de sommeil le propriétaire. Nous sommes passés par une agence immobilière,  plusieurs appels, deux voyages à Orléans pour visiter les studios, un week-end pour aménager celui que nous avons retenu.

Il vit et étudie avec le virement bancaire mensuel effectué par ses parents. Des exemples comme lui, il y en a d'autres. Mais pour ma part. Je n'irai pas plus loin. Je tenais juste à fournir quelques précisions afin qu'il n'y aie pas d'amalgame pour les étudiants français qui lisent ce forum.

Bonjour,

http://etudiant.lefigaro.fr/article/le- … 1acfe3201/

http://www.etudiant.gouv.fr/pid33629/bo … ciaux.html

http://www.etudiant.gouv.fr

https://www.service-public.fr/particuli … its/R18296

http://www.studyrama.com/international/ … -en-102517

http://www.campusfrance.org/fr/page/cam … -de-bourse

Bonjour Christine,
En effet en France c'est très courant de voir des étudiants étrangers, notamment grâce au dispositif Erasmus qui proposent même un financement pour les étudiants européens. Après, si il y a une bonne ambiance ce n'est pas toujours propice à un apprentissage au calme à cause de l'effet groupe.

Bonjour,
Je ne sais pas qui sont ces étudiants étrangers privilégiés par rapport aux français, mais ils doivent bien se planquer quelque part. A titre personnel, je n'en ai jamais vu. Et pourtant, la plupart de mes connaissances sont des étudiants étrangers. Sachez que vous avez plus de latitude dans toutes vos démarches administratives et scolaires en étant français.
Le CROUS est quasi-impossible à obtenir pour un étranger venant de rejoindre la France. Seuls les boursiers de l'état sont sûrs de pouvoir l'avoir. Pour rappel, ce n'est pas n'importe qui qui peut devenir boursier de l'état (notes très élevées au bac et à toutes les autres années scolaires précédentes). Pour tous les autres, il faut payer son loyer qui est à 400€ minimum (en province, sur paris c'est 550€ minimum). L'APL n'est pas un droit, et il faut fournir plusieurs documents pour l'obtenir. Et contrairement à ce qui est dit ci-haut, il est beaucoup plus facile pour un français de réunir les documents nécessaires qu'à un étranger.
Chaque réinsicription est un autre parcours pour l'étranger. En effet, en plus des documents académiques, il doit également renouveler son visa. Essayez de regarder, même de loin, ce qui se passe à la préfecture (oui, cette longue file à ne pas en finir alors qu'il n'est que 7h du matin). Le respect envers les étrangers est proche de zéro quand on voit comment ils sont traités (prise de RDV aussi difficile que gagner au loto, d'autres documents qui ne figurent pas sur la liste des pièces à fournir peuvent être demandés, quota sur le nombre d'étrangers reçus à la préfecture, etc...).
Quand arrive la période de chercher les stages (de fin d'étude, alternance, etc...), le français n'a que ses compétences académiques et professionnelles à apporter alors qu'à l'étranger on demande bien plus. En effet, il doit "rassurer" l'entreprise qu'il a bien tous les documents légaux requis, qu'il parle bien la langue française (en plus des autres langues étrangères demandées), qu'il a quelque chose en plus qu'un français qui est beaucoup plus facile à recruter, etc...
Ceux qui disent que l'état met tout en oeuvre pour dérouler le tapis rouge aux étrangers sont ni étrangers, ni ne connaissent ces étrangers qu'à travers les on-dit.
Ce fut long, mais c'est très important de remettre les choses à leurs places et ne pas laisser dire des n'importe quoi à longueur de journée.

Sinon, les diplômes français rattachés à la ministère de l'éducation nationale (LMD) ou aux autres ministères spécifiques (grandes écoles) sont bien reconnus partout dans le monde, comme n'importe quel diplôme officiel. Parfois, ça fait "cool" d'avoir un diplôme venant d'un "grand pays" quand on cherche un travail à l'étranger. Cependant, les titres professionnels (niveau 3 à 1) même venant de la france n'ont aucune valeur comparant aux autres vrais diplômes nationaux, même s'ils viennent des pays "en voie de développement".

Mes 2 cents.

Nouvelle discussion