Close

Vivre de sa passion de l'anglais à Lisbonne

  • Kev au Portugal
    Kev
Interview
Publié il y a 6 mois

Originaire du Royaume-Uni, Kev a vécu quelques années à l’étranger avant de poser ses valises à Lisbonne. Passionné de voyages et d’écriture, il parle à Expat.com de sa nouvelle vie de famille dans la capitale portugaise, avec le soleil toute l’année, une très bonne qualité de vie, une gastronomie hors pair et un faible coût de la vie.

Bonjour Kev, peux-tu te présenter brièvement et nous parler de ton parcours ?

J'ai grandi dans le sud-est de l'Angleterre mais j'ai vécu dans une dizaine d'endroits jusqu'à l'âge de 30 ans. A présent, j'enseigne l'anglais dans l'une des meilleures écoles du Portugal. Je suis également blogueur et écrivain de fiction. J'ai d'ailleurs publié un recueil de mes récits durant l’année écoulée. Avant de venir au Portugal, j'enseignais l'anglais à Bydgoszcz, en Pologne.

Qu'est-ce qui t'as attiré vers le Portugal ?

Il est vraiment difficile de gagner sa vie en Pologne. D'une manière générale, on n'enseigne pas l'anglais pour faire fortune, mais je n'arrivais pas vraiment à faire des économies, ou encore, à voyager. C'est la principale raison qui m'a poussé à déménager au Portugal.

Quelles étaient les formalités à remplir pour que tu puisses t'installer au Portugal ?

Dans mon cas, j'ai sélectionné quelques écoles auxquelles j'ai envoyé ma candidature accompagnée de mon CV. Je me suis envolé pour Lisbonne dans le cadre d'un entretien. J'ai décroché le poste sans aucune difficulté. Il est généralement facile pour les ressortissants de l'Union européenne de s'expatrier au Portugal lorsque l'on dispose d'un contrat d'embauche.

Parles-nous de ce que tu aimes le plus au Portugal et le moins.

J'aime surtout la qualité de vie au Portugal. On profite d'un climat agréable nous permettant de profiter de nombreuses activités en plein air. Qui plus est, la gastronomie portugaise est vraiment excellente et peu chère comme la plupart des ingrédients utilisés sont produits localement. Le Portugal peut aussi se targuer d'avoir un très faible taux de criminalité. Ce que j'aime le moins, en revanche, c'est la lenteur administrative.

Qu'est-ce qui t'as le plus surpris à ton arrivée au Portugal ?

Cela peut vous sembler ennuyeux comme c'est lié à mon travail. Le niveau d'anglais des Portugais est vraiment faible. Je m'attendais à ce qu'ils aient une meilleure maîtrise de l'anglais que les Polonais. Il est vraiment rare de croiser des anglophones dans la rue.

Quelles sont les particularités du marché du travail portugais ? Est-il facile pour un expatrié d'y être embauché ?

Le Portugal est un pays accueillant pour les start-up, ainsi que les firmes spécialisées en technologies de l'information et de la communication qui arrivent facilement à trouver les compétences requises localement. Le coût de la main-d’œuvre est également inférieur par rapport à d'autres pays d'Europe. L'on y trouve également une importante communauté de nomades digitaux en raison de la qualité de vie et du faible coût de la vie.

Est-il difficile de trouver un logement au Portugal ? Quels sont les types de logements disponibles pour les expatriés ?

C’était plutôt facile, mais lent, de trouver un logement quand je suis arrivé. Les gens prennent beaucoup de temps pour revenir vers vous, même lorsque vous êtes prêt à payer le prix. De nos jours, en raison de la croissance du secteur touristique, le logement est non seulement plus difficile à trouver mais aussi hors de prix !

Quels sont les festivals les plus populaires et les principaux codes culturels au Portugal ?

Noël et Pâques sont sans doute les fêtes les plus populaires au Portugal même s'il n'y a rien de vraiment de particulier à l'occasion. On passe plus de temps tranquillement en famille. Juin, pour sa part, est marqué par des festivités religieuses. Chaque ville célèbre son saint patron. A Lisbonne, par exemple, on rend hommage à Santo Antonio. A l'occasion, les Portugais envahissent les rues, dansent au rythme de la musique traditionnelle en buvant la sangria et en mangeant des sardines. Il est également de coutume de s'acheter un plant de basilique en miniature, avec un petit proverbe attache, en guise de porte-bonheur. C'est une fête qui ne manquera pas de vous émerveiller si vous vivez dans le centre-ville mais pouvant être très bruyant.

Que penses-tu du mode de vie au Portugal ?

Les Portugais ont un mode de vie décontracté. Je dois avouer que je me plais bien ici, mis à part le fait que la ponctualité soit pratiquement inexistante. Cela peut être assez embêtant d'attendre trois quart d'heure, voire une heure, que votre rendez-vous se pointe.

Quels sont les moyens de transport disponibles sur place ? Comment te déplaces-tu ?

Lisbonne possède un réseau de métro efficace et abordable, même si les Portugais se plaignent souvent de la qualité et du prix. A mon avis, c'est moins cher et plus performant qu'à Londres, par exemple, où les délais d'attente sont très longs et les tarifs élevés.

As-tu eu des difficultés à t'adapter à ton nouvel environnement et à la société portugaise ?

Je me suis plus ou moins adapté à la culture portugaise. Comme je l'ai mentionné plus haut, l'absence de ponctualité peut être assez frustrant. Aussi, j'ai toujours un peu de mal à adapter ma routine à ma vie familiale depuis mon mariage. Contrairement à l'Angleterre, par exemple, même si l'on accorde beaucoup d'importance à la famille, on pouvait passer des semaines, voire des mois, sans se voir. Ici, je dirai que la famille est centrale.

Que fais-tu de ton temps libre ?

Je passe beaucoup de temps sur mon blog et mes récits lorsque je ne suis pas en salle de sport ou à la plage qui se trouve à proximité pour mon jogging. Je suis également un fin gourmet et je trouve toujours un moment pour aller déguster les bières artisanales que l'on trouve à Lisbonne. Le week-end, bien que je sois rarement libre, je pars à la découverte des autres villes portugaises. Le Portugal a beau être un petit pays mais il y a tant de choses à voir et à faire ici que l'on n'a pas la moindre chance de s'ennuyer.

Y a-t-il au Portugal des activités nocturnes pour les fêtards ?

Lisbonne possède une vie nocturne palpitante. Même si j'ai un peu passé l'âge de faire la fête, j'aime bien le fait qu'il y ait un si vaste choix d'endroits agréables, allant des clubs et bars aux événements musicaux tels que des concerts pratiquement toute l’année.

Quelles nouvelles habitudes as-tu adoptées au Portugal ? Quelles vieilles habitudes as-tu laissé tomber ?

Je bois beaucoup plus de thé que de café ces jours-ci, ce que je n'aurais jamais cru possible en raison de mes origines britanniques. Je me suis aussi mis à faire de la marche. Lorsque l'on a pas moins de 250 jours ensoleillés par an, autant en profiter !

Quel est ton avis sur le coût de la vie au Portugal ?

La vie reste très abordable au Portugal bien qu'elle ait connu une légère hausse au cours des dernières années, particulièrement en raison de la croissance du tourisme. Les denrées de base telles que la nourriture et les boissons sont peu chères, ce qui explique sans doute la fameuse culture de café. On y trouve également une myriade de restaurants et de bars très abordables.

Y a-t-il quelque chose que tu voudrais faire au Portugal mais dont tu n'as pas encore eu l'occasion ?

J'aimerai vraiment visiter le parc national de Peneda-Gerês qui se trouve au nord de Lisbonne. C'est si vaste que la visite peut prendre plusieurs jours. Je prévois d'y aller l'an prochain durant les festivités de Pâques. J'aimerai aussi m'initier au surf même si je ne sais pas trop nager.

Quel est ton meilleur souvenir du Portugal ?

Mon mariage qui a eu lieu en septembre. C’était même le plus beau jour de ma vie et je suis heureux de l'avoir vécu ici.

Si tu pouvais repartir à zéro au Portugal, que ferais-tu différemment ?

Pas grand chose puisque tout s'est déroulé à merveille. S'il m'est arrivé de commettre quelques erreurs, j'en ai tiré des leçons.

Que penses-tu de la cuisine portugaise ? Quelles sont tes spécialités locales préférées ?

J'avoue que j'adore la cuisine portugaise, le poisson surtout ! C'est à la fois simple et raffinée. J’apprécie particulièrement la diversité de la cuisine en campagne. En hiver, la chèvre rôtie aux patates accompagnées de légumes grillés est l'un des incontournables.

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à ton pays d'origine et à la Pologne où tu as vécu trois années ?

Sans hésiter : les vraies tartes que l'on trouve en Angleterre, la variété de bières polonaises, ainsi que les nombreux amis que je me suis fait à l’étranger.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs expatriés au Portugal ?

Il est préférable de trouver un emploi avant de venir au Portugal ou dès votre arrivée, ce qui assouplira un peu la bureaucratie lente et complexe.

Quelles seraient, selon toi, les 5 choses à ramener dans sa valise au Portugal ?

Des lunettes de soleil, des chaussures confortables, un appétit sain, de la patience et votre sens de l'humour.

Tes projets d'avenir ?

Je viens de me marier donc je vais profiter encore un peu de ma vie de famille en compagnie de notre chat. D'ici une année, je pense que j'aurais complété et publié un nouveau roman et on pourra ensuite passer à l’étape suivante : avoir un enfant ! Sur le plan professionnel, je me sens plutôt bien. Et puis, j'ai encore beaucoup de choses à découvrir et à apprendre sur ce pays fascinant.

 

Si vous souhaitez vous aussi partager votre expérience d’expatrié, n'hésitez pas à nous contacter.
Merci d'avance,
L'équipe éditoriale d'Expat.com