famille française voulant s'installer aux usa...

Bonjour à tous,
Comme beaucoup de familles, mon compagnon et moi souhaitons nous installer aux US avec nos enfants;
Nous avons construit notre 2ème maison dans le but de la vendre et remonter une entreprise mais pas en France et pas dans le domaine de nos connaissances. Monsieur est plâtrier depuis 15 ans et aussi plaquiste mais il sait quasiment tout faire dans le bâtiment français, quant à moi je n'ai pas de diplôme mais je suis totalement autodidacte!!! Ceci dit, nous réfléchissons à un changement de voie professionnelle depuis longtemps et depuis plus d'un an nous avons pris la décision de changer radicalement notre vie.
Alors en attentent de vendre notre maison, et récupérer l'ensemble de nos économies pour concrétiser un projet béton, nous avons besoin de renseignements, d'échanges de discussions et de témoignages concernant les expats français en Floride!
La Floride est la régions que nous avons sélectionné pour tenter notre chance mais pour confirmer ce choix nous souhaitons nous y rendre une 1ère fois en couple, puis en famille histoire de voire si tout le monde s'acclimate. Il est évident que financièrement tout cela a un coût et que pour éviter de perdre de l'argent inutilement nous voulons étudier le plus de solutions possible avant d'entamer notre périple!
Pour nous présenter un peu et expliquer qui nous sommes...
Stéphane à 34 ans c'est un gros travailleur, il est généralement rapide et efficace dans tout ce qu'il fait, il ne parle pas l'anglais mais il est prêt à s'y mettre sérieusement. Il a un sens du relationnel aigu et sait se faire respecter de ses ouvriers ou clients.Il a très peu quitter sa régions du sud de la France et a toujours vécu près de sa famille!
Moi j'ai bientôt 32 ans, et j'ai toujours eu l'impression de ne pas être à ma place en France, j'ai constamment des envies d'ailleurs mais toujours vers les USA.Je n'ai pas de famille proche, mon mari et mes enfants sont mon repère! J'ai travaillé dans le prêt à porte à Canne, habité plusieurs villes de la Côte d'azur et fait différents petits boulots mais depuis que j'ai rencontré Stéphane en 2008 nous avons eu tellement de projets en même temps qu'il a fallu que je mette mon avenir professionnel de côté car 2 enfants en 22 mois, 2 maisons en moins de 4 ans et ajoutez a ça une entreprise dans le bâtiment, j'ai eu de quoi m'occuper! La comptabilité,le sociale en France pour une entreprise familiale demande de l'organisation et n'ayant aucun diplôme utile j'ai dû me débrouiller seule!
Bref nous avons fait notre petit bout de chemin est aujourd'hui nous avons la possibilité de partir avec un petit capital qui j'espère suffisant pour investir dans une entreprise en Floride et garder un apport pour acheter ou construire une maison une fois bien certain que tout est stable!!!Nous aimons la mode et le commerce donc nous avons pensé à une boutique de lunettes de soleil de luxe, ou des salons de beauté juste comme gérant et directeur sachant que je peux faire des formations dans l'esthétique en attendant que les choses bougent et être productive pour l'obtention du visa. Nous pensons aux chambres d'hôtes avec organisation d'escapades ou activités visant à faire travailler des entreprises du secteur avec la créations d'un site internet et créer un partenariat avec des agences françaises, belges pour garantir une clientèle  mais ça me semble compliquer d'avoir le visa E2 dans ce cas, non?
Voilà nos 3 filles sont aussi impatientes que nous de vivre cette aventure et attendons des témoignages de familles qui ont vécu l'expérience mais aussi des remarques pertinentes qui nous aideront! :)

Bonjour,

Après un séjour en vacances, vous aurez une vision plus précise si ce n'est déjà fait

J'aurais tendance à dire de ne pas se disperser. Choisir un domaine d'activité, l'étudier à fond pour le connaître le mieux possible, se former, si nécessaire. Ne pas négliger la langue, donc dans le cadre d'une expatriation en Floride, se mettre à l'anglais et à l'espagnol dès à présent pour améliorer ses bases qui seront indispensables.

Bon courage.

Dans votre cas je dirais d'essayer de jouer a la loterie de la carte verte, ou visa investisseur (E2) car vous n'avez pas de diplomes ou de "competences exceptionnelles" qui permettraient par exemple d'avoir un visa O. Sachant que pour investir pour un visa E2 il faut compter au moins 100 000$, plus les frais de vie, de voyage, de couverture maladie.....ne vous focalisez pas sur Miami ou sur la Floride.....j'y ai vecu 8 ans et l'ambiance ne convient pas forcemment a tous. Pour moi en tous cas je n'ai jamais ete a l'aise dans la communaute francophone de Miami (trop "bling bling"). Ce n'est pas forcemment quelque chose que vous verrez en y etant en vacances....et pas la peine d'envisager des business comme creperie, restaurant.....tout le monde y a pense avant vous ;-)

Merci pour ces conseils,
Disons que nous savons déjà ce que nous ne voulons pas faire!!! Et nous avons conscience que tout n'est pas à notre portée. Effectivement la barrière de la langue ne doit pas s'ajouter à la difficulté de notre projet ceci dit il est clair qu'en France nous avons un sérieux problème sur l'apprentissage des langues, alors nous avons l'habitude d'accueillir chez nous des jeunes filles au pair de divers origines et nous trouvons que ce moyen est le plus adapter pour l'ensemble de la famille alors nous pensons accueillir une américaine ou anglaise qui ne parlera que cette langue en famille.
Il est clair que notre projet est actuellement bloqué par la vente de notre maison mais peut se débloquer à tout moment, c'est pourquoi il est difficile de se renseigner et d'avancer franchement dans l'aventure. Nous avons divers idées (3 exactement) mais nous pensons que afin de savoir laquelle est à notre portée et nous correspond il faut que nous restions ouvert d'esprit dans le but de saisir toutes les opportunités qui nous seraient proposées, non?
Nous avons du mal à avoir une vraie vision de ce que nous pourrions faire car c'est notre budget d'investissement qui décidera... Un commerce nous fait très envie et serait pour nous le moyen le plus simple d'investir notre argent mais quel commerce? Avec notre budget quelle porte va s'ouvrir? De plus pour obtenir le visa E2 nous savons qu'il faut investir un montant qui devra être a risque,faire un business plan sur 5 ans, employer de préférence des américains, générer du profit et avoir un rôle capitale dans l'entreprise. ... nous nous posons tellement de questions!
dites nous ce que vous savez!!!
Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de nous répondre ;)

Si vous choisissez de reprendre un commerce par exemple, il faut être capable de répondre par téléphone aux personnes qui vous contacteront (accents divers et variés, langues diverses et variées). accueillir des personnes et faire du business , c'est complètement différent. Si ils ne comprennent pas tout quand vous parlez, ils iront voir ailleurs et dans le domaine commercial, il faut être à 110%.

Boutique de lunettes, dit diplômes ou embaucher des personnes diplômées (cher). Chambre d'hôtes (pas sûr que cela soit éligible au visa investisseur). Qui dit Contractor, dit licences, réseau et connaissance parfaite des lois et du vocabulaire dans le domaine de la construction en plus d'un réseau, à moins d'avoir de très gros moyens financiers.

La clé est de venir en vacances et de se focaliser sur l'idée où vous avez le plus de chance de succès par rapport à vos compétences et vos moyens financiers. Et surtout savoir comment gérer la main d'oeuvre locale, de bien connaître l'endroit où vous allez investir et le secteur. Si vous investissez dans un secteur que vous ne connaissez pas, multiplier par 3 ou 4 le budget de départ.

Modéré par Priscilla il y a 3 ans
Raison : pas de publicité gratuite sur le forum svp + veuillez vous inscrire dans l'annuaire
Je vous invite à lire la charte du forum

Si vous choisissez un broker, toujours vérifier sa licence. En mettre plusieurs en concurrence. Demander un maximum de référence. Exemple si le broker vous présente un hôtel, demandez à intérroger des anciens clients qui ont repris un hôtel par son intermédiaire 10 ans plus tôt  et qui sont toujours en activité pour avoir le recul. Examinez à fond son CV et vérifiez son parcours pour éviter les mensonges et pour éviter ceux qui exagèrent par rapport à leurs compétences et leurs accomplissements.

Bonjour, la pub est interdite sur le forum. Pour cela il y a une rubrique appropriée sur le site. Message signalé au modérateur. Merci de lire la charte du forum et d'essayer de répondre à ses questions plutôt que de laisser tes coordonnées.

oui merci pour ce conseil utile. Effectivement nous pensions prendre contact avec ce type de conseillé, avocats spécialisés dans les visas et affaires concernant les expats Français, mais aussi tout type de contact francophone sur place grasse à internet mais aussi lorsque nous irons en Floride. Mais aussi des familles commerçantes qui vivent l'aventure.

Bonjour miamicedric06
Comme expliqué plus haut, nous vendons notre maison pour la 2ème fois et nous pourrons concrétiser nos projets et idées qu'après cette vente! Auriez vous des conseils à nous donner concernant notre maison en vente ou des conseils pour nous faire gagner du temps sur des démarches simples avant de se lancer dans l'aventure?
MERCI

Merci pour la description.... Non comme je le disais plus haut nous savons déjà qu'il y a des choses qui ne seront pas à notre portée et même si nous allons tenter la loterie nous pensons réellement au visa E2 et nous avons largement le budget minimum. La restauration ne nous attire pas du tout et nous savons qu'il y a une rude concurrence! Nous avons vu récemment une boutique de lunettes de soleil de luxe ( pas optique) à vendre pour 290 000$ sur south beach, avec un chiffre d'affaire de 650 000$ et 220 000$ de profit. Pas nécessaire d'avoir un diplôme. C'est un peu plus que ce que nous aimerions investir mais tout à fait dans ce que nous aimerions faire. Avec une formation accélérée de la langue et du jargon commerciale anglais! Nous avons pensé à 2 salons de beauté car l'investissement est plus petit mais nous pourrions en diriger un chacun sauf que moi je pourrais être productive en passant des diplômes d'esthétique en France dés cette année! Je n'ai aucune obligation professionnelle et notre train de vie actuelle me permet de me payer quelques formations en attendant que les choses bougent!

LoveUsaxxx :

Nous avons vu récemment une boutique de lunettes de soleil de luxe ( pas optique) à vendre pour 290 000$ sur south beach, avec un chiffre d'affaire de 650 000$ et 220 000$ de profit. Pas nécessaire d'avoir un diplôme.

Attention aux chiffres donnés. L'annee derniere mon mari avait voulu racheter une franchise et il s'est apercu en discutant avec l'ex proprietaire que les chiffres etaient bien manipules.....de meme j'ai un ami venu en E2 qui a rachete une franchise et s'est fait bien avoir. Le broker et le proprio etaient de meche. La plupart du stock etait invendable, abime ou plus du tout a la mode. C'est la fin de sa premiere annee et il est dans le rouge en travaillant comme un malade, sans espoir de revente tant qu'il n'aura pas de fait de gros benefices. Il a eu des problemes aussi avec son personnel--problemes de COMMUNICATION! Il ne faut pas parler seulement bien anglais mais aussi comprendre les nuances du langage, savoir ce dont on ne doit pas parler, ou comment les aborder (different de la France), toujours les prendre avec des pincettes; ......et ca ca prend du temps, encore plus a Miami ou il y a beaucoup de sud americains (encore une approche differente pour eux!)

Deuxieme chose : n'oubliez pas qu'ici, si vous echouez, il n'y aura aucun filet de surete : pas de RSA, pas de cma ETC.......je connaissais un entrepreneur francais dont l'affaire tournait tout juste pour survivre, il a du vendre et rentrer dare dare en France quand son enfant est tombe gravement malade.

Bref pas pour vous decourager mais il faut vraiment considerer les points negatifs,e t savoir que BEAUCOUP de francais repartent ruinés ou escroqués. Surtout a Miami....On nous accuse souvent nous les Francais deja immigres depuis longtemps, de vouloir decourager ou repousser les nouveaux arrivants; mais c'est vrai qu'on est un peu fatigues de se faire des amis chez les nouveaux, pour les voir repartir decus et perdre nos nouveaux amis...alors a la fin on reste entre nous "les vieux de la vieille" car on ne sait jamais si les nouveaux vont rester ou vont ecouter nos conseils (la plupart du temps c'est non) et un certain decouragement s'installe de voir le meme scenario se repeter encore et encore....

Merci pour ces infos, il est certain que nous sommes sur nos gardes concernant les escroqueries et manipulations de chiffres pour appâter le client. Nous avons conscience que beaucoup attendent le pigeon idéal pour refourguer une affaire qui ne marche pas! Quand je parle de ces chiffres c'est pour donner une idée de ce que nous aimerions obtenir et il est bien évident que nous jetons un coup d'oeil afin de voir ce qui revient régulièrement à l'achat ou aussi pour se donner une idée du chiffre à investir pour un commerce consistant qui tient la route! Le plus difficile pour nous est de savoir si nous serions capable de communiquer dans tout les domaines et face à tout type de personne (accents et nationalités divers) ceci dit il faut être réaliste même si nous prenons des cours accélérés, que nous pratiquons le plus possible en anglais avant de s'expatrier, il faut en passer par là et donc rencontrer des difficultés à se faire comprendre parfaitement et par tout le monde, seul le temps passé sur le territoire américain nous donnera l'expérience et toutes les subtilités du langage je pense. Il est aussi très difficile de savoir si nous serions parfaitement capable de gérer des employés américains avec l'attitude adéquate à chaque personne et chaque situation, seul l'expérience pourra nous être utile et bénéfique mais nous pourrons l'acquérir seulement au bout de quelques petits cafouillages,non?on dit chez nous que tant qu'on n'a pas touché du doigt il est difficile de se faire une idée réel, peut-être auriez-vous quelques anecdotes ou témoignages ?
Concernant les aides sociales en France, nous sommes bien Français mais en aucun cas nous sommes habitués aux aides, mon mari et moi n'avons jamais demandé les allocations chômage ni les allocations, nous payons la totalité de nos frais sans aide, que ce soit pour la crèche,les activités, les vacances ,la scolarisation, en dehors du système français de la sécu attribué à tous (qui est bien différent des us et bien moins coûteux  c'est certain )mais nous payons notre mutuelle et cela ne nous donne pas un remboursement à 100% ex mon mari s'est fait poser 2 couronnes dentaires 1200 e remboursement sécu 90e mutuelle 110 e le reste c'est pour nous! c'est déjà bien mais pas de quoi changer notre vie)  bref nous Travaillons depuis toujours et avons l'habitude de vivre avec nos moyens et sans aide! Une question, quels salaires moyen peut réussir à obtenir un couple ayant un commerce bien établi près de Miami? Nous disons Miami mais ce n'est surement pas la destination que nous choisirons, que pensez-vous de Tampa, Orlondo, Kissimmee? Auriez-vous une destination à nous conseiller en Floride ou ailleur?
Je ne trouve pas vos conseils négatifs mais plutôt pleins d'sos d'alerte et c'est très intéressant , les choses qui reviennent très souvent sont Le coût de la santé, l'éducation, la férocité de certains escrocs et la communication!
Nous gardons bien ces points en tête afin de ne pas tomber dans les pièges! Auriez-vous des conseils réels à nous donner?
Merci d'avance

Oui, il y a des retraitements comptables à faire. Exemple: un résultat net de 100 000 dollars, le salaire du dirigeant a été retiré. En intégrant le salaire du dirigeant , la société était en perte.

Si tu investies 150 000 dollars par exemple , prépares une marge de manoeuvre.

Je me rappelles d'un cas de personnes qui ont eu un E2 à NY et qui n'ont pas anticipés tous les scénarios ou pas d'assurance (je ne sais pas). Ils ont eu un incendie et d'autres choses. Résultat, ils sont venus pleurer pour des dons auprès de la communauté française pour poursuivre leur rêve. Ils n'ont pas obtenu assez de dons mais ils sont resté. Finalement, ils ont puisés dans leurs économies, même si ils préféraient la charité pour payer leurs erreurs.  Moralité: il faut garder une marge de manoeuvre.

Oui effectivement vu de ce point les chiffres ne veulent pas dire grand chose, mais clairement quand nous en serons à focaliser notre attention sur un commerce qui nous intéresse, nous ferons surement retranscrire  les bilans comptable en français afin de les faire étudier par notre cabinet français en qui nous avons confiance, même si ils ne connaissent pas le marché américain, les chiffres restent universels, de plus nous pensons faire notre petite enquête dans le secteur afin de comprendre la réputation de l'entreprise et des ses précédents gérants si bien sûr les langues se délies et que les gens acceptent de nous parler? Quant aux contacts américains que nous allons devoir choisir, est ce plus sécurisant de choisir par exemple un Broker et avocat au nord de l'état si nous achetons au Sud, ou inverse afin d'être sûr qu'il n'ait pu organiser une escroquerie grasse à la parfaite connaissance du secteur? Si nous n'arrivons pas à retrouver les anciens dirigeants du commerce en question nous ne prendrons pas de risque! Pensez-vous que nous devrions contacter seulement des agences ou cabinets francophone? Sont-ils de bonne fois et plus apte à nous diriger vers des personnes de confiance?
Concernant la marge de manoeuvre à prévoir pour tout problème, nous pensions garder une certaine somme afin de pouvoir conserver un apport immobilier pour que dans le future nous puissions racheter une maison car les banques     refusent de prêter aux expats sans un apport conséquent .... est ce que ce serait raisonnable de penser que nous pourrions utiliser cette somme en cas de problème? Nous savons qu' ouvrir un commerce ou que ce soit dans le monde nous fera prendre des risques, et que une fois l'argent investie il peut-être perdu en partie ou en totalité si nous faisons de graves erreurs, si il nous arrive de graves imprévus et que nous manquons de chance c'est un risque que sommes prêt à prendre malgré tout sinon nous resterions chez nous bien tranquillement sans prendre de risque... la chance ou la malchance sont des paramètres très important dans toute l'aventure, certains prennent toutes les précautions mais enchaînent catastrophes sur catastrophes et d'autres beaucoup plus chanceux arrivent à leur but sans grosse difficulté, non?La conscience du danger peut-elle nous empêcher de vivre des épreuves ou catastrophes! Nous ne pouvons que nous y préparer du mieux possible? Nous asseyons de faire la liste de nos priorités afin de disperser notre budget le plus justement possible et englober tous les plans B afin de prévenir des catastrophes mais clairement nous n'aurons jamais assez d'argent pour ça! il nous faudrait 200000 e de plus pour nous mettre à l'abri de tout!
Une question, lequel d'entre vous à réussis à s'expatrier avec plus que le budget nécessaire et ouvrir une entreprise qui prospère? Et combien d'entre vous on pris le risque de partir avec un budget serré sans garantie catastrophe?
Nous n'avons que 34 et 32 ans alors pour parvenir à augmenter notre budget en restant 3 à 5 ans de plus en France mais j'avoue perdre patience ici et tourner en rond!
S'il vous plaît témoignez nous votre expérience, bonne ou mauvaise, les points qui ont déterminer votre réussite ou votre échec! Quels ont été les éléments responsables de votre situation?
Merci d'avance!!!! ;)

bonjour, nous vivons en floride depuis 6 ans, et tellement heureux d'y vivre !
la meilleure formule pour vous c'est le visa E2 investisseur, car en effet on ne vient pas vivre aux USA sans visa.
il vous faudrait investir dans un business pouvant faire vivre toute la famille. il n'y a pas vraiment de règles concernant le montant, mais la bonne moyenne est autour de 80 000/120 000 dollars. tout depend du business et combien il peut vous rapporter mensuellement...
A cet investissement, il faut prévoir les frais du visa, dont le dossier est prepare par un avocat d'immigration, $5500, les frais du business plan maxi $1500, le travail de l'avocat d'affaires $2500.
Vous allez arriver avec des enfants, donc le conseil est de prevoir de quoi vivre pendant un an.
La vie est très agréable ici c'est vrai, le soleil toute l'année, la gentillesse extraordinaire des américains, et surtout une population active et très positive. beaucoup de français en Floride, en augmentation constante. beaucoup de gens viennent s'installer ici, principalement pour donner une chance a leurs enfants.
n'hésitez pas a me contacter, je pourrai vous informer.  good luck !

Merci beaucoup sunshine33 pour ta réponse!! C'est exactement les témoignages comme le votre qui nous intéresse car vous êtes sur place et du coup ça vous donne la plus grande crédibilité! J'ai pas mal de questions concernant Miami, y a t'il encore de belles opportunités concernant l'achats de commerces en dehors de la restauration? Y a t'il des écoles publiques dans le secteur de bonnes  réputation ou faut'il absolument mettre ses enfants en privée? Pouvez vous me donner des noms de quartiers ou habiter adapter à des revenus moyens pour une famille? Avez vous en tête le type de commerces qui reviennent très souvent à la vente et en connaissez vous les raisons? Dans quel domaine travaillez vous et parliez-vous totalement Anglais lorsque vous êtes arrivés? merci!!

Bonjour,
Oh Mais notre anglais c'etait plus que basque, juste ce que nous scions sppriscen classe ! Et nous avons maintenant 67 et 64 ans ! Voyez nous ne sommes pas venus très jeunes... Évidemment un regret : ne pas êtes venus 10 ans plutôt... Alors toute la famille est maintenant ici, nos 3 filles (New York, Minneapolis, le Panama a 2 h de Miami) et notre fils qui a eu son visa E2 en octobre dernier en Floride aussi. Chaque jour nous nous réveillons heureux d'être ici. Nous sommes venus il y a 6 ans avec un E2 pour un restaurant dans une petite ville a 35 km de Miami. Aujourd'hui mon épouse est chef à domicile et moi j'aide les français à s'installer en Floride. Avez vous vu notre page Facebook vivre en Floride et notre site www.vivreenfloride.us ? Nous y donnons beaucoup d'informations. Vote école, avec l'exemple de nos petits enfants nous conseillons l'immersion en école publique ! Super la pédagogie : les enfants ne redoublent pas, Ils avancent en fonction de leur niveau par matiere. L'enseignement c'est surtout les mathématiques, connaître parfaitement sa langue, oral, écrit et compréhension, et les élèves font beaucoup de projets scientifiques. Pour les étrangers qui arrivent ils ont un programme spécifique : 2 h d'anglais renforcé par jour ! Et oui ici on intègre les étrangers... Avant la fin de la 1ère année scolaire les petits français parlent comme les américains !
Côté opportunités d'affaires, il y a de tout effectivement, par exemple nous venons d'aider des français à avoir un E2,avec un salon de coiffure a $120 000.
Nous nous occupons actuellement de 2 jeunes qui créent une Start up de marketing, un E2 également, un couple qui voudrait acheter une pâtisserie (que nous recherchons pour eux, on se contacte par Skype, on envoie des photos, on sélectionne plusieurs affaires et ils viendront en novembre pour finaliser).  Nous suivons aussi une jeune femme qui, ayant des moyens financiers conséquents, postule pour un visa EB5. C'est un projet avec $500 000 sur un fonds d'investissement qui va lui permette d'avoir de suite une carte verte.
Vous me parler des locations, disons qu'avec notre expérience, nous ne conseillons pas aux familles avec des enfants de s'installer à Miami. Les enfants ont une vie plus agréable, avec moins de trajets en voiture dans les petites villes aux alentours, et il y en a : Fort Laudedale, Hollywood, Weston, Aventura, North Miami, etc...
Croyez moi, la vie pour les enfants est fabuleuse ici : pas d'insécurité ! C'est ce qui frappe les français quand ils arrivent ici.
Il y avait un point un peu compliqué avec le système de santé très différent de la France, mais Obama a au moins réussi cela : obliger les américains à prendre une assurance. Avant les gens prenaient une assurance ou pas. Résultat s'ils n'en prenaient pas, lors d'un grave problème ils avaient une grosse facture. En France quand vous avez un business vous devez payer beaucoup beaucoup de charges sociales afin de payer la santé, la retraite, le chômage etc... Je crois 48 % de charge par salarié pour l'employeur et l'employé doit encore payer 25 % de son salaire. Ici c'est 11% pour l'employé et 11 % pour l'employeur ! Rien a voir ! Ici quand vous perdez votre emploi, vous avez 3 mois garantis afin de retrouver un autre job ! Et la retraite chacun cotise à une caisse. Au final ça coûte plus cher en France sauf que chacun ne s'occupe de rien ça se fait tout seul avec le système...
Voilà si je peux vous aider, je suis à votre disposition. Vous pouvez me contacter sur francis[at]vivreenfloride.us
Peut être à bientot !

J'ai vecu 8 ans a Miami et je viens seulement d'en partir pour la Californie il y a trois mois, je pense donc etre a meme de repondre moi aussi et d'avoir de la credibilite comme vous dites ;-)...on trouve beaucoup de commerces a acheter a Miami, il ya enormement de "turnover" de commerces qui ouvrent et ferment en permanence....consulter les sites comme bizbuysell. Mais les restaurants sont ceux qui tournent le plus je dirais.

Il y a des ecoles publiques comme SUnset elementary et Carver middle school proposant des cursus bilingues mais il y a peu de place et c'est une loterie.....sinon il reste les ecoles privees (voir le site du consulat pour la liste) ou les ecoles publiques americaines dont le niveau varie en fonction du quartier. Les ecoles sont notees de A a D(les pires) donc rechercher cela sur un site tel que www.greatschools.org/

La plupart des Francais voulant mettre leurs enfants dans ces ecoles vivent a South Miami, Coral Gables, Brickell, qui sont des quartiers plutot chers mais une bonne partie des expats ont pas mal de moyens......il y a aussi une ecole plus au nord (le lycee francais, privé et tres cher) vers North Miami, mais la aussi les condos commencent a etre tres chers et pas mal de francais commencent a s'y installer. Les Francais sans enfants preferant souvent les quartier comme South Beach, Aventura, Brickell etc(plus pres du bord de mer ou du centre)

Mon mari et moi avec des revenus moyens et une seule fille qui allait a Carver, nous habitions pres de South Miami dans une maison de 3 chambres a 15mn a louest de Coral Gables. South Miami meme etant trop cher pour nous. Mon mari est ingenieur et je ne travaillais pas. Nous parlions deja anglais quand nous sommes arrives puisque venant du nord est des US ou nous avions passe 8 ans.

C'est sur, pas du tout le même avis que vous concernant les écoles mais bon... Coral Gables, là où vont les français les plus aisés !
Je connais l'école Franco américaine de Cooper City près de Hollywood : GRATUITE et très bon niveau : 21ème sur environ 900...

Je voulais aussi ajouter : on n'est pas obligé de vivre a Coral Gables et Brickel pour bien vivre ici. Nous vivons à Hallandale beach, notre fils y vit aussi, il a sa start up a Plantation et la vie y est tres tres  agreable. C'est sur, moins bling bling que Miami meme, pas idéal avec des enfants. D'autres petites villes sont aussi agréables, Weston par exemple. Bon ben voilà, chacun sa version finalement !

Sunshine33 :

C'est sur, pas du tout le même avis que vous concernant les écoles mais bon... Coral Gables, là où vont les français les plus aisés !
Je connais l'école Franco américaine de Cooper City près de Hollywood : GRATUITE et très bon niveau : 21ème sur environ 900...

Je ne connaissais pas...quand nous cherchions pour ma fille on avait trouve une ecole PRIVEE vers Ft Lauderdale,a vec le programme francais. Je ne me rappelle plus du nom.

Sunshine33 :

Je voulais aussi ajouter : on n'est pas obligé de vivre a Coral Gables et Brickel pour bien vivre ici. Nous vivons à Hallandale beach, notre fils y vit aussi, il a sa start up a Plantation et la vie y est tres tres  agreable. C'est sur, moins bling bling que Miami meme, pas idéal avec des enfants. D'autres petites villes sont aussi agréables, Weston par exemple. Bon ben voilà, chacun sa version finalement !

Je n'ai jamais dit que Coral Gables et Brickell etaient les meilleurs endroits pour vivre. J'ai dit que une majorite de Francais y vivent.....c'est different. Ils se rassemblent tous autour des ecoles francaises du coin, dans des quartiers plutot chics (du moins ceux qui en ont les moyens). personnellement je ne vivais pas dans ces quartiers et je devais emmener ma fille en voiture a 20-25 de chez nous....

Merci beaucoup pour vos témoignages!
Nous aurions besoin de renseignement sur les villes de Tampa, Orlondo, Kissimmee!
Pensez-vous que ces villes offrent des possibilités concernant les commerces, entreprise?
Nous recherchons un endroit ou nous pourrions loger environs 10 jours, mon mari et moi aux alentours de mars 2016, auriez vous une bonne adresse bon marché car nous venons que dans le but de prospecter et nous renseigner?
Nous recherchons aussi des agences immobilières intéressées par des biens en vente dans le sud de la France pour leur clientèle Américaine? Auriez-vous des contacts?
J'ai une autre question, concernant la loterie de la green card, l'inscription est elle gratuite normalement?
Merci ;)

Pour la green card: Oui inscription gratuite!

Hello !
Oui inscription totalement gratuite ! Donc attention aux arnaqueurs...Mais de moins en moins de gagnants français...
La côte ouest et Orlando beaucoup plus calme que la Floride du Sud Est, côté business ! Mieux vaut privilegier Fort Lauderdale et son "area", ou Miami et son "area". Contactez nous par messenger sur notre page Facebook
Vivre en Floride, ou ++++ Et nous pourrons vous guider lors de votre venue. Bonne chance !

Modéré par Maximilien il y a 3 ans
Raison : Eviter de poster les données personnelles sur le Forum svp

Bonjour, je suis maman de 2 enfants (6 et 9 ans) et j'aimerais m'expatrier aux Etats Unis, seule, avec elles. Leur papa restera en France à cause de son métier. Il me faut donc trouver un job puis, si j'y arrive, appartement, école, nounou, etc. C'est compliqué, voire utopiste... qu'en pensez-vous ? J'ai eu un très bon niveau d'anglais et d'espagnol, pour avoir pratiqué ces 2 langues dans mon job précédent (pendant 9 ans). Pensez-vous que c'est faisable en maman solo ? Les écoles publiques sont-elles payantes ? Auriez-vous des conseils pour trouver un job, des sociétés qui recrutent ? Merci beaucoup Julie

Frog54 :

Bonjour, je suis maman de 2 enfants (6 et 9 ans) et j'aimerais m'expatrier aux Etats Unis, seule, avec elles. Leur papa restera en France à cause de son métier. Il me faut donc trouver un job puis, si j'y arrive, appartement, école, nounou, etc. C'est compliqué, voire utopiste... qu'en pensez-vous ? J'ai eu un très bon niveau d'anglais et d'espagnol, pour avoir pratiqué ces 2 langues dans mon job précédent (pendant 9 ans). Pensez-vous que c'est faisable en maman solo ? Les écoles publiques sont-elles payantes ? Auriez-vous des conseils pour trouver un job, des sociétés qui recrutent ? Merci beaucoup Julie

bienvenue sur le forum!

avant toute chose, je te conseille de lire les topics sur le forum: tu y as pas mal de reponses deja

et bien sur lire ce guide:
http://www.expat.com/fr/telecharger.html

bonne lecture

Oui, merci, je viens de découvrir le guide et j'y ai trouvé plein de réponses... Je vais continuer à explorer le site... désolée  :top:

ne sois pas desolee!
apres la lecture de tout ca, tu auras des questions plus precises, et on pourra mieux t'aider.

C'est vraiment sympa, merci ! J'ai aussi crée un forum "Maman solo souhaite s'expatrier aux USA", en espérant avoir des témoignages...

Frog54 :

C'est vraiment sympa, merci ! J'ai aussi crée un forum "Maman solo souhaite s'expatrier aux USA", en espérant avoir des témoignages...

tres bonne idee: comme ca chaque topic est plus clair, et les reponses plus ciblees.

:) bonjour

Bonjour,
Je sais des tas de choses concernant les solutions pour s'expatrier avec sa famille et comme moi, vous découvrirez très vitre qu'il n'y a pas 50 solutions et que la possibilité d'avoir un visa est très réduite car il faut vraiment renter dans des critères très précis. La premier chose à faire est de trouver le visa qui correspond à votre situation, ensuite c'est d'aller sur place, visiter, prospecter, se renseigner et s'immerger quelques temps dans la peaux d'une expat, puis revenir avec ses enfants pour que eux aussi se préparent. J'ai cru comprendre que vous partiez sans le papa? Comment comptez vous vous organiser? N'y a t'il pas un moyen pour que monsieur soit muter aux usa car dans cette situation vous pourriez obtenir un visa vous aussi avec vos enfants. Si non, il faut que vous trouviez une entreprise américaine qui veuille bien vous embaucher et vous faire obtenir un visa et là malheureusement ça n'a pas l'air d'être facile et peu d'entreprises se prêtent au jeu! C'est beaucoup de démarches pour justifier l'emploi d'une française plutôt qu'une américaine! Avez-vous un métier qui vous le permet? Il y a la solution du visa E2 Investisseur, c'est une bonne solution, mais là aussi il faut avoir un projet béton et beaucoup d'argent environs 120 000£$ d'investissement, puis ajouter à ça le coup de l'expatriation, le logement, voiture, et tout ce que vous allez devoir acheter ou payer, assurances, santé, loyer, frais divers et à tout ça il faut encore ajouter de l'argent de côté le temps de voir venir et subvenir à vos besoins avant de pouvoir obtenir les premiers bénéfices! Il y a des tas d'autres visas, pour au pair, travailleur temporaire, stagiaire, étudiant, etc mais seulement un doit correspondre à votre situation! Dans notre cas c'est le visa E2, et nous sommes à l'ébauche de notre projet, nous avons 3 filles et souhaitons changer complètement de vie, je suis follement attirée par la Floride et passionnée par notre future projet! J'aime aussi beaucoup échanger sur le sujet et adore lire les témoignages d'expats, alors n'hésitez pas à communiquer sur le sujet, il y a toujours des bonnes idées venant des autres même si ce que l'on lit est parfois démotivant!!! Il y aussi des gens très positifs et de bons conseils alors fouinez sur tous les forums, vous allez trouver des tas de réponses que vous n'aurez plus qu'à vérifier!
Au plaisir de vous lire :cool:

Bonjour, votre situation est tout de meme speciale. Attention je me vous juge pas, Mais votre projet est plutot demi-familial !
Pour vous,  vous l'a dit love USA, soit :
- investissement  le visa E2 - $80 000 minimum, ajouter le tarif du visa, avocat, avocat d'affaires, comparable pour le business plan (piece maitresse du dossier) pas loin de $100 000 ! Mais tout depend business !
- visa de travail - le H1B - tres difficile !
Trouver un employeur qui devra payer le visa, expliquer aux autorites americaines pourquoi il vous prend vous et pas un citoyen americain ! Sans compter que ce visa est soumis a quotas, 65000 par an. Cette annee le quota a ete atteint fin avril pour 2016... Donc pour 2017 maintenant ! Et ici on n'attend pas après vous sauf si vous avez des compétences exceptionnelles !
- le visa J1 - visa de stage.
Mais quel est votre domaine professionnel ? Le stage peut durer de 3 à 18 mois. Plus facile comme visa, mais vous ne serez pas payée une fortune !
On peut vous aider mais franchement l'idéal est de venir tous les quatre !
N'hésitez pas à nous recontactez
Francis[at]vivreenfloride.us
Good luck !

Merci pour vos retours. En fait, mon conjoint est agriculteur et il ne partage pas vraiment mon rêve d'expatriation. Il le comprend, c'est déjà pas mal... et me laissera partir avec mes filles, si j'ai un projet solide. Cela va être plus compliqué que je ne le pensais... Sinon, en ce qui concerne mon cursus/expérience... après un BTS assistante secrétaire trilingue, je suis partie travailler 6 mois comme serveuse en Angleterre puis je suis revenue en France et j'ai ensuite travaillé 9 ans comme assistante commerciale SAV en pratiquant l'anglais et l'espagnol au quotidien mais surtout à l'écrit. Puis, j'ai souhaité voir un peu autre chose et j'ai repris les études dans les Ressources Humaines (Diplôme d'Université RH puis Licence Professionnelle RH avec spécialité paie). J'ai travaillé presque 1 an en cabinet comptable (gestionnaire paie) et depuis 9 mois je travaille dans un service RH d'un établissement hospitalier.
En ce qui concerne le visa d'investisseur, j'ai quelques économies mais pas assez pour autant...
Le visa de stage me permettrait d'amener mes filles avec moi ? L'entreprise a-t-elle l'obligation de verser un minimum de salaire au stagiaire ? Le but n'est pas de gagner de l'argent mais au moins de couvrir mes frais sur place.

Frog54: oui si tu es stagiaire (visa J1) tu as le droit d'emmener tes enfants (visa J2);

Cool ! Et, y a-t-il une rémunération mini obligatoire pour un stagiaire ?

Frog54 :

Cool ! Et, y a-t-il une rémunération mini obligatoire pour un stagiaire ?

non c'est au 'bon vouloir' de la boite...et parfois (souvent) il n'y en a pas ou tres peu ...

Re bonjour ! Je crois que vous n'avez pas bien compris : l'Amérique ce n'est pas la France ! Ici c'est génial la vie MAIS pas de contrat de travail, pas d'aides sociales, etc... Excusez moi mais si vous venez avec l'esprit français vous allez souffrir !
Pour un J1 il vous faut soit un bac +2,
soit 5 années d'expériences professionnelles dans le même domaine que le stage pour lequel vous allez postuler... Et avec 2 enfants ici il vous faut un minimum de $4000 par mois. Vous ne les aurez pas avec un stage ! Excusez moi, je ne veux pas vous paraître brutal, mais je réitère ma réflexion : il vous faudrait un projet familial et pas venir "comme ca, vos deux filles sous les bras"...
Attention je comprends vos rêves americains, mais honnêtement, pour mois, ce n'est pas envisageable de la manière dont vous vous y prenez. Bonne chance !

Nouvelle discussion