Close

Creation d'une entreprise (type EURL ou SARL)

Bonjour, nous sommes une famille avec 3 enfants et avons comme projet de quitter la France pour nous installer à l'étranger, le Chili fait partie de nos top destinations. Nous voudrions mon mari et moi créer chacun une entreprise (type EURL ou SARL) afin de créer note activité au Chili. J'ai lu plusieurs infos différentes sur le forum sur la marche à suivre pour créer une entreprise et s'installer au Chili alors j'aurais besoin de précisions :
1- dans quel ordre faire les choses : arriver avec un visa touriste, créer la structure (sans RUT donc) puis demander un visa de résident temporaire à renouveler ou commencer par le visa de résident temporaire via le consulat en France (visa pour professionnels compte tenu de nos études) pour avoir un RUT et ensuite créer la structure ?
2- l'entreprise peut-elle être 100% étrangère ?
3- Peut-on acheter un appart au Chili quand on est étranger ?
Je vous remercie d'avance de vos réponses et vous dis à bientôt
Sandrine

Bonjour Sandrine,

Bienvenue sur Expat.com :)

J'ai créé une nouvelle discussion à partir de votre post sur le Forum Santiago pour une meilleure visibilité et plus d'interaction :)

Je vous suggère de parcourir et de lire les discussions sur le Travail et emploi au Chili svp. Cela pourrait vous aider :)

Merci bien

Maximilien
Équipe Expat.com.

Bonjour
Juste un conseil, ne faites pas confiance si vous souhaitez créer une société NE VERSER PAS D'ARGENT ni Capital et autres prestations de services. Vous pouvez le faire gratuitement sur le site du gouvernement.
Pour les banques, c'est même pas la peine d'y penser.
Des intermédiaires peuvent vous faire croire que c'est facile d'ouvrir un compte ou  de faire des affaires mais sachez que si c'était le cas ils le feraient eux mêmes. Pour certains leur seul gagne pain est le business de l'expatrié.
Bonne chance à vous et restez vigilant.

Bonjour,

mon amie et moi tenons à confirmer et à appuyer les interventions de boris32 sur ce forum.

Nous avons fait confiance à un intermédiaire pour notre projet d'expatriation, pour qui tout est facile, jusqu'à obtention du paiement de sa prestation de création d'entreprise.

Nous avons été naïfs et en avons payé le prix cher. Vu la tournure des événements, nous avons préféré abandonner notre projet d'expatriation et tentons de reprendre une vie normale ici en France.

Comme dit précédemment la démarche de création d'entreprise est réalisable sur internet avec un RUT depuis le mois de mai 2013 (cf. www.tuempresaenundia.cl/ ) et nullement besoin d'associé chilien ou avec la résidence définitive, donc ne payez personne pour ce service.

Reste effectivement le sujet de l'ouverture de compte et d'un éventuel emprunt qui sera très difficile voir impossible sans associé chilien. Mais il faut bien mesurez les conséquences de la présence d'un associé que vous ne connaissez pas, dans votre projet, sachant qu'il sera l'unique personne à pouvoir réellement faire avancer les choses (signatures,etc...) malgré les efforts que vous fournirez.

A mon sens, il est préférable de se tourner vers des institutions telles que la chambre franco-chilienne de commerce et d'industrie et d'aller voir les banques le plus tôt possible pour savoir à quoi s'en tenir pour tout projet au Chili.

Et surtout évitez les margoulins qui tenteront de vous vendre un service dont vous n'avez pas besoin.

Bonjour,

Je suis français installé au Chili depuis plus de 20 ans maintenant.
Où en êtes vous de votre projet d'expatriation?
Cordialement
Christian Matke

Bonjour Boris,

Une grosse amertume se devine dans tes affirmations.
Que t'es t-il arrivé? (Si ce n'est pas indiscret bien entendu).
Cordialement
Christian Matke
PS: Cherche au besoin Christian Matke sur internet, Facebook, etc... ;-)

Bonjour Rom&Zai.

Je comprends tout à fait votre amertume/déception, etc., car moi aussi je me suis fait voler comme au coin du bois quand j'ai décidé il y a plus de 20 ans maintenant de m'installer au Chili, ce après 18 ans passé à Tahiti où je traitais des affaires de plusieurs dizaines de millions sur parole. Autres personnes, autre époque, autres buts!
J'ai payé ainsi moi aussi, et très très chers, mes "droits d’entrée" comme on dit dans ce pays d’Amérique du Sud.
Une chose donc que j'avouerais, c'est que j'étais intimement persuadé... à l’époque... que j'étais le plus fort, le plus beau et intelligent. Mes mésaventures m'ont servi de leçon, une leçon qu'un ami avait portant tenté de m'inculquer en me disant, "Si tu veux entrer dans la jungle, il te faut au minimum un couteau, si non...".
Des arnaqueurs, etc., il y en a partout hélas. Des gens qui abandonnent au premier rhume aussi!
Une dernière chose peut être, s'il est vrai que le Chili et l'Amérique du Sud comptent effectivement une bonne densité d'arnaqueurs au km2, on y trouve aussi des gens formidables!
C'est en fait comme à la loterie, si vous n'achetez pas de billets, jamais vous ne gagnerez de gros lots.
Si vous avez besoin ou envie de correspondre, n'hésitez pas!
Bien cordialement
Christian

Bonjour,

Je suis dans le même cas que Sandrine : créer une société au Chili avec ma compagne (sans les enfants). J'ai suivi avec intérêt les différents échanges et notamment les commentaires de Christian très intéressants.

Si j'ai bien compris il est possible dans un premier temps de faire une demande de visa de résident temporaire au consulat en France (d'après mes informations celui-ci est valable 1 an). Il permet d'obtenir sur place un RUT et de créer sa société (en passant par la solution de l’héberger au sein d'une officine virtuelle (Oficina virtual) comme le suggérait Christian) et et nullement besoin d'associé chilien ou de d'expat avec la résidence définitive.

Parallèlement, Christian écrit qu'il faille la première année d'existence un associé chilien pour créer un commerce, une entreprise avec au minimum 1% de part sociale de l'entreprise. Cet associé chilien sera le représentant légal de l'entreprise pendant au minimum un an et aura pratiquement tous les droits.

Questions : peut-on sans associé chilien et sans résidence définitive créer une société chilienne 100% capitaux étrangers ? Peut-on ouvrir un compte bancaire à son nom ce faisant ? Et si il n'est pas possible d'ouvrir un compte au nom de la société comment fonctionner ?

Vous remerciant de vos conseils,

Bien à vous,

Charles Anthony

Bonjour Anthony,
Je suis quelque peu impatient de lire d'autres expériences que les miennes!
Cordialement
Christian

Je vois Charles Anthony que tu n'as pas reçu de réponses à tes questions... :(

Donc:

"Si j'ai bien compris il est possible dans un premier temps de faire une demande de visa de résident temporaire au consulat en France (d'après mes informations celui-ci est valable 1 an)"...

Cela m'étonne car le visa temporaire s'obtient, et cela se comprend, à la vue d'un investissement au profit du Chili.

La procédure dans ton cas serait donc, dans l'esprit et la forme:

1) Créer ton Entreprise avec un associé chilien - ou étranger, français, etc., bénéficiant déjà de la résidence définitive - détenant 1% au minimum des parts sociales, lequel devrait normalement avoir le droit immédiat d'ouvrir un compte bancaire au profit donc de l'Entreprise (Possibilité de compte bancaire à deux signatures) car il en sera le Gérant responsable devant la Loi.

2) Solliciter et obtenir le visa temporaire d'un an puis le définitif

3) Te libérer au besoin au bout donc d'un an de ton associé

Si tu as d'autres questions

Cordialement

Christian

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Santiago

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Santiago.

Déménagement à Santiago

Conseils pour préparer votre déménagement à Santiago

Assurance voyage Santiago

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Santiago