Travailler à Ras Al Khaïmah

Travailler a Ras Al Khaimah
Shutterstock.com
Actualisé 2021-12-29 06:27

Située dans la région nord des Emirats Arabes Unis, Ras Al Khaimah rentre petit à petit dans le club des villes les plus prisées parmi les expatriés, attirés par son économie en plein développement, notamment grâce au tourisme. De nombreux étrangers choisissent d'installer leurs bureaux dans ce petit émirat ou de s'installer tout simplement. Ras Al Khaimah est stratégiquement située, à proximité des principales routes reliant les autres émirats et à seulement 45 minutes en voiture de l'aéroport international de Dubaï. Elle possède également son propre aéroport international.

En 2021 et selon les chiffres du gouvernement des Emirats Arabes Unis, Ras Al Khaimah abritait une population d'environ 345 000 habitants. Quant au nombre de visiteurs, il est également en augmentation.

Recherche d'emploi à Ras Al-Khaimah

Si vous souhaitez vous installer et travailler à Ras Al-Khaimah , commencez par trouver un emploi dans la ville. Ainsi, vous aurez droit à un visa pour y résider et travailler.

Assurez-vous d'avoir les qualifications et les compétences requises par le marché du travail local.

Selon Salary Explorer, le salaire moyen est d'environ AED 18 700 par mois à Ras Al-Khaimah et en règle générale, ils varient entre AED 4 180 AED (moyenne la plus basse) et 86 200 AED (moyenne la plus élevée).

Retrouvez plus d'informations dans l'article Travailler aux Émirats Arabes Unis.

Secteurs clés à Ras Al-Khaimah

Le marché du tourisme de Ras Al-Khaimah a connu une augmentation grâce à l'Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni et l'Inde, la ville s'imposant de plus en plus comme une destination de loisirs et d'aventure. La raison est simple : l'émirat s'est imposé comme une destination de loisirs de premier plan, grâce à ses montagnes et beautés naturelles, un riche patrimoine culturel, une hospitalité chaleureuse et de belles plages.

S'ajoutent à cela la production de matériaux de construction (pour l'exportation), la manufacture, la haute technologie, l'immobilier et les services d'assurance et bancaires. Il s'agit là des secteurs clés, propices à l'emploi. A noter que l'agriculture et la pêche contribuent également de manière significative à l'économie locale.

Ras Al-Khaimah compte actuellement plus de 15 000 entreprises originaires de plus de 100 pays, tournés vers les secteurs du tourisme, du pétrole, de l'immobilier, de la manufacture, de la technologie, de l'agriculture et de la pêche.

Ces dernières années, la croissance économique du pays et les avantages fiscaux du pays ont encouragé le développement de la zone franche de la ville, favorisant la création d'emplois dans la région.

Impôts à Ras Al-Khaimah

Autre émirat « sans impôt », les entreprises installées à Ras Al-Khaimah sont exonérées d'impôts sur les sociétés, tout comme les revenus salariaux. De plus, les entrepreneurs peuvent créer leur entreprise en ayant 100 % de la propriété (absence de partenariat avec un citoyen émirati). Enfin, il n'existe pas d'impôt sur les successions et pas de limite du nombre d'actionnaires pour les entreprises.

Comme dans le reste des Émirats arabes unis, les emplois à pourvoir à Ras Al-Khaimah se trouvent principalement en ligne, comme le site Web de recrutement du gouvernement RAK Jobs, ainsi que les sites Web locaux d'emploi aux Émirats arabes unis.

Bon à savoir :

Ras Al-Khaimah est divisé en quatre zones, dont le parc industriel, une zone industrielle, un parc technologique et une zone universitaire, toutes dotées d'infrastructures modernes.

Liens utiles :

Portail officiel de Ras Al-Khaimah
Zone franche de Ras Al-Khaimah
Bayt
Dubizzle

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.