soins de santé
Shutterstock.com
Actualisé il y a 4 jours

La santé sera probablement l'une de vos principales préoccupations lors de votre expatriation en République tchèque. L'accès aux soins est plus ou moins facile et le pays dispose d'un système moderne et développé qui comprend plus de 25 000 hôpitaux, cliniques et de nombreux médecins privés. En effet, le pays était classé 13e sur 35 pays européens selon l'indice européen des soins de santé destinés aux consommateurs.

Système de santé en République tchèque

Le système de santé tchèque comprend des structures de santé publiques et privées.

Il convient de noter que la République tchèque compte un nombre de médecins par habitant élevé par rapport aux pays de l'Union européenne, mais moins de spécialistes.

Gérés par le gouvernement, les hôpitaux publics sont généralement très bien équipés, avec une capacité d'accueil pouvant aller jusqu'à 1000 patients. Les hôpitaux publics sont présents dans toutes les grandes villes tandis que les zones densément peuplées abritent des hôpitaux de district.

La République tchèque compte également des cliniques plus petites pouvant accueillir jusqu'à 200 patients. En plus de posséder un service de chirurgie, ainsi qu'un service d'hospitalisation, elles fournissent les services de soins de santé de base, ainsi que des services d'urgence.

Assurance santé en République tchèque

Comme la plupart des pays de l'Union européenne, la République tchèque possède un système de santé universel avec ses spécificités, mais surtout des services médicaux de base gratuits pour tous. Cette dernière option est destinée aux résidents légaux qui contribuent au système.

De même, le système public d'assurance maladie de la République tchèque repose sur les cotisations obligatoires des résidents assurés. Dans le cas de ressortissants étrangers travaillant légalement en République tchèque, leurs employeurs cotisent automatiquement à l'assurance maladie.

Quant aux dépendants de ces travailleurs légaux et aux autres catégories de résidents, ils doivent souscrire une assurance maladie privée. Les travailleurs indépendants doivent verser 13,5 % de l'assiette fiscale au système de santé.

Les frais médicaux de base, y compris les urgences prises en charge dans le secteur public sont pris en charge pour les titulaires de la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Pour le rapatriement d'urgence pour raison sanitaire et autres actes hors périmètre CEAM, il est conseillé de contracter une assurance privée avant l'expatriation en République tchèque.

Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié en République tchèque.

Médecins et conditions

À l'arrivée en République tchèque, il faut désigner un médecin, un pédiatre, un dentiste et un gynécologue de référence. Il est possible de changer de médecin généraliste ou de spécialiste tous les trois mois. Quel que soit votre choix, vous et votre médecin devez être inscrits auprès de la même assurance.

Vous pouvez également consulter un spécialiste sans l'avis préalable de votre médecin généraliste au détriment toutefois de tout suivi entre les deux parties. Vous devrez donc peut-être consulter deux médecins différents pour le même problème de santé.

Urgences sanitaires en République tchèque

Dans les petites communes, les médecins ont tendance à se soutenir et à se remplacer en cas d'urgence en dehors des heures de bureau ou en cas d'absence d'un confrère. Dans les grandes villes, des cabinets spécialisés et des hôpitaux ont mis en place des services d'urgence délivrant également des soins dentaires.

Soins préventifs en République tchèque

La République tchèque est très vigilante en matière de santé. Les entreprises organisent donc de sessions de prévention en matière d'accidents du travail et de protection des travailleurs contre les maladies, les risques pour la santé via différentes mesures : conseils, contrôles de routine sur les lieux, consultations de santé préventives, entre autres.

Pharmacies et médicaments

Vous trouverez environ 2 500 pharmacies à travers le pays. Certains médicaments ne sont disponibles que sur ordonnance tandis que d'autres sont en vente libre. Les patients sont immédiatement couverts par leur assurance, aussi, selon le contexte, vous paierez une partie de vos médicaments, la totalité ou rien.

La validité des ordonnances varie selon le type de médicament et la maladie :

  • 24 heures pour une ordonnance du service d'urgence,
  • 5 jours pour une prescription d'antibiotiques,
  • 3 jours pour une ordonnance d'opiacés,
  • 1 semaine pour les autres prescriptions

Lien utile :

Ministère de la santé

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.