Rechercher un emploie en Allemagne

Marché de l'emploi en Allemagne
Shutterstock.com
Actualisé 2022-10-10 22:10

L'entrée sur le marché du travai allemand, réputé pour son dynamisme, est un tremplin extraordinaire pour de nombreux expatriés. Ils intègrent ainsi une économie florissante qui leur permet d'établir leur carrière dans un pays dont la production industrielle ne cesse de croître, capable d'exporter dans le monde entier et offrant des conditions de travail de qualité. Avec l'un des taux de chômage les plus bas d'Europe, cette destination est donc naturellement prisée des futurs expatriés, qui peuvent rechercher un emploi avant même d'arriver en Allemagne.

Les grandes villes allemandes que sont Berlin, Munich et Francfort regroupent la plupart des activités économiques, y compris une grande partie de l'industrie et des services. Si une majorité d'expatriés estime qu'il est plus probable de trouver un emploi en étant déjà sur place, cette tâche peut être accomplie depuis l'étranger. À condition d'utiliser les bons outils, de parler un peu d'allemand et d'entretenir son réseau en Allemagne.

Commencer votre recherche d'emploi en Allemagne à distance

Les citoyens de l'UE-EEE ont davantage accès aux informations sur l'emploi en Allemagne par l'intermédiaire de leurs agences nationales pour l'emploi, des universités et des organismes européens pour l'emploi tels qu'EURES. Même si les employeurs allemands exigent pour la plupart un certain niveau de connaissance de l'allemand, votre recherche d'emploi en ligne vous permettra de découvrir de nombreuses opportunités. Nous vous recommandons de commencer votre recherche d'emploi sur les sites Web de carrière gérés par le gouvernement allemand, qui suivent les besoins actuels du marché du travail allemand. Sur la plupart de ces plateformes, vous pouvez enregistrer votre profil professionnel et le rendre visible aux employeurs, qui peuvent ainsi vous inviter directement à un entretien. Nous vous fournissons les liens vers ces agences publiques pour l'emploi dans la section « Liens utiles » ci-dessous.

Liens utiles :

EURES - Le portail européen sur la mobilité de l'emploi de la Commission européenne.

Eurojobs - Site pour l'emploi.

Careers in Europe - Pour les emplois en service à la clientèle, dans l'informatique et l'ingénierie.

EU Careers - Emplois auprès des institutions et agences de l'Union européenne.

Jobbörse der Bundesagentur für Arbeit  - Site de l'Agence fédérale pour l'emploi.

Make it in Germany - Portail d'emploi du gouvernement fédéral, particulièrement utile pour les professionnels des secteurs en manque de main-d'œuvre et ayant besoin de talents internationaux.

DPV - Association allemande des infirmières pour les emplois d'infirmières.

EURAXESS - Pour les enseignants, les universitaires et les chercheurs.

Les ressortissants de pays tiers peuvent être amenés à utiliser des canaux différents pour leur recherche d'emploi en Allemagne. En effet, ils doivent avant tout obtenir un visa de travail avant d'entrer en Allemagne. Si vous travaillez pour une grande entreprise, vous pouvez vous adresser à votre service des ressources humaines et vous renseigner sur les possibilités de travail en Allemagne au sein de l'entreprise. Dans ce cas, vous pourrez demander le visa de transfert intra-entreprise (ICT), une carte délivrée par l'Allemagne (et d'autres États membres de l'UE) aux employés qualifiés (par exemple, les cadres, les spécialistes et les stagiaires) travaillant dans la branche extra-européenne d'une entreprise, mais invités à rejoindre la branche intra-européenne de ladite entreprise. Pour des jobs d'été en Allemagne et d'autres opportunités professionnelles, contactez des expatriés expérimentés en Allemagne sur le forum Allemagne d'Expat.com.

Postuler en ligne pour un emploi en Allemagne

Une fois que vous avez rassemblé une liste d'offres d'emploi en Allemagne qui vous intéresse, préparez votre CV et votre lettre de motivation. Prenez soin de respecter les exigences et les normes allemandes, puis de traduire ces documents en allemand. Les employeurs allemands apprécient les candidats ayant pris le temps de se renseigner sur l'entreprise, les responsabilités du poste et leur motivation pour le poste à pourvoir. Certains employeurs peuvent demander un dossier de candidature complet (Bewerbungsmappe) ou un portefeuille, en fonction du poste. Si vous avez des questions concernant la procédure de candidature, le service des RH se fera un plaisir de répondre à vos questions par téléphone ou par courrier électronique.

Bon à savoir :

Les candidatures spontanées (Initiativbewerbung) sont généralement bien accueillies par les employeurs allemands, pour autant que l'approche soit professionnelle et que les documents joints soient pertinents et de qualité.

Le droit du travail en Allemagne 

L'Allemagne dispose d'un droit du travail efficace, qui sert de médiateur dans la dynamique complexe du pouvoir entre les employés, les employeurs, les syndicats et le gouvernement. En outre, le droit du travail réglemente les droits et les responsabilités des employés et des employeurs les uns envers les autres, généralement consignés dans le contrat de travail. En Allemagne, le droit du travail, comme tout autre type de loi, est contraignant et garantit un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ainsi que de bonnes conditions de travail générales. Ainsi, selon la loi, la durée hebdomadaire de travail est de 48 heures maximum, toutefois, la plupart des postes à temps plein sont basés sur 40 heures par semaine. En outre, en Allemagne, les employés ont droit à au moins 24 jours de vacances par an, tandis que de nombreuses entreprises offrent 30 jours de congé annuel, en plus des congés maladie rémunérés. Les parents sont quant à eux éligibles à 25 jours de congé supplémentaires pour s'occuper d'un ou plusieurs enfants malades.

Enfin, l'impôt sur le revenu, qui peut atteindre 45 %, semble relativement élevé par rapport à d'autres pays européens, mais le rapport entre les salaires et le coût de la vie tend à être plus favorable. L'Allemagne est réputée pour son excellente sécurité sociale, qui permet de bénéficier d'une assurance maladie, d'allocations familiales et d'une assurance chômage exceptionnelles.

La ponctualité est un élément culturel fort chez les professionnels en Allemagne, aussi, les réunions d'affaires commencent toujours à l'heure, sauf dans des cas exceptionnels. De même, le code vestimentaire est pris au sérieux, et s'il peut être quelque peu conservateur, certaines entreprises pratiquent le « vendredi décontracté ». Certains secteurs, comme celui de la finance, exigent une tenue professionnelle, tandis que d'autres environnements de travail, comme les établissements de recherche universitaire, n'imposent aucune exigence. 

Une forte structure hiérarchique et des règles marquent la vie professionnelle en Allemagne, ce qui peut ralentir les processus de décision lorsqu'il faut trouver une solution. En contrepartie, cela garantit la clarté et l'équité, ainsi que l'objectivité et l'impartialité.

Avant de commencer à travailler dans une entreprise allemande, assurez-vous de comprendre la structure de l'organisation, ainsi que les processus et les détails de votre projet. Il est important de vous concentrer sur votre tâche et d'avoir le sens du détail, les employeurs allemands préfèrent la précision à la rapidité. De plus, tenez-vous-en à une communication directe et plutôt formelle, en vous adressant aux seniors par M. (Herr) ou Mme (Frau) et en donnant des poignées de main courtes et fermes, la salutation la plus typique, tout en maintenant un contact visuel. Les relations et les amitiés au travail sont moins importantes, les Allemands ayant tendance à séparer vie privée et vie professionnelle. Ainsi, ils ne parlent pas beaucoup de leur vie personnelle pendant les heures de travail. Toutefois, si vous êtes invité chez un collègue pour un dîner en famille, considérez cela comme un signe de respect.

Attention :

Le salaire indiqué sur les contrats de travail constitue le salaire brut avant déduction des impôts et des cotisations de sécurité sociale (par exemple, la couverture santé, la pension et les allocations de chômage). Auxquelles s'ajoute une surtaxe de solidarité (Solidaritätszuschlag), introduite en 1991 pour couvrir les coûts de la réunification allemande.

Bon à savoir :

La plupart des entreprises allemandes possèdent une structure fortement hiérarchisée, avec des rôles et des processus de décision bien définis. Par conséquent, y compris pour les postes non-managériaux, la période de préavis peut aller de trois à six mois, retardant ainsi les processus de recrutement.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.