Le système de santé en Malaisie

soins de santé
Shutterstock.com
Actualisé 2022-03-18 10:21

Si vous déménagez en Malaisie seul ou en famille, vous serez d'apprendre que ce pays possède l'un des meilleurs systèmes de santé d'Asie du Sud-Est. On est jamais à l'abri d'un petit ennui, aussi mieux vaut-il assurer ses arrières en cas de problème. De même, si vous avez déjà reçu un diagnostic médical nécessitant une surveillance, ou si vous atteignez l'âge de la retraite et devez vous concentrer sur votre santé, vous serez entre les mains de professionnels chevronnés.

Le système de santé en Malaisie est réputé pour être de niveau international, à tel point que le secteur du tourisme médical est en pleine croissance dans le pays. La présence de nombreuses écoles de médecine est une preuve irréfutable que la Malaisie s'évertue à offrir des soins médicaux de qualité, non seulement à ses citoyens, mais aussi aux touristes et aux expatriés.

Certains des médecins les mieux formés en Asie (dont beaucoup ont été formés à l'étranger avant de retourner travailler dans leur pays d'origine) se trouvent en Malaisie. La plupart des professionnels de la santé malaisiens parlent aussi très bien l'anglais, ainsi que d'autres langues étrangères selon l'endroit où ils ont étudié. C'est un grand soulagement pour de nombreux expatriés vivant en Malaisie, car personne ne souhaite que des problèmes de traduction mettent en difficulté un diagnostic ou un traitement.

Les soins ne sont peut-être pas gratuits ou à bas prix pour les étrangers, mais ils restent nettement moins cher que les soins de santé privés dans les pays occidentaux. Les interventions, y compris la consultation initiale, l'IRM, les opérations et une chambre privée, peuvent coûter neuf fois moins que pour des interventions similaires aux États-Unis. L'accès à la santé est donc un atout pour ceux qui vivent ou visitent le pays, et pour ceux qui le visitent précisément pour des raisons de santé.

Il existe néanmoins une nette disparité d'accès à la santé selon les régions en Malaisie. Si les grands centres urbains, les métropoles et leurs périphéries ont globalement droit à des soins de santé de niveau international, cela est loin d'être le cas dans les campagnes et les régions reculées.

Le système de santé

Le système de santé en Malaisie est divisé en deux secteurs hautement développés : un secteur public dirigé et financé par le gouvernement, et un secteur privé en plein essor, qui s'est considérablement développé au cours du dernier quart de siècle. Le secteur public bénéficie à près de 65% de la population, mais seulement 45% de tous les médecins inscrits, et encore moins de spécialistes, pratiquent dans le secteur public. La plupart des médecins sont en revanche généralement tenus d'effectuer trois années de service dans le secteur public pour assurer une couverture convenable de la population.

Les soins de santé publics sont payés par les citoyens malaisiens à travers l'impôt général sur les revenus. En conséquence, les patients n'ont qu'à payer des frais minimes lorsqu'ils se rendent dans des établissements publics, déjà fortement subventionnés. La somme symbolique n'est en revanche applicable qu'aux ressortissants malaisiens, et le gouvernement n'a pas de politique de santé réciproque avec un autre pays. Si les étrangers peuvent accéder aux soins de santé publics, ils devront obligatoirement s'acquitter de frais supplémentaires. Cependant, une grande partie des Malaisiens considère généralement que les établissements publics leurs sont réservés, aussi peut-il être mal venu pour les expatriés de se rendre dans un hôpital public pour autre chose qu'une urgence médicale. De plus, le manque d'effectifs dans les établissements publics cause des temps d'attente souvent très longs. Si vous devez absolument vous rendre dans un établissement public, vous trouverez une liste des frais médicaux pour les étrangers dans les hôpitaux publics sur le site internet du Ministère de la Santé en Malaisie.. Le gouvernement malaisien semble être très déterminé à offrir un accès à des soins de santé de haute qualité à tout le monde en Malaisie, à travers les cliniques et les hôpitaux du pays. Toutefois, la meilleure option pour les expatriés en Malaisie reste les cliniques privées. Si vous voyagez dans les zones rurales reculées, gardez à l'esprit qu'il y a toujours une pénurie de centres de santé de qualité dans les régions éloignées du pays. Cependant, dans les villes, les hôpitaux publics et privés en Malaisie ont des standards élevés et sont équipés du matériel médical le plus récent.

Les soins de santé publics peuvent être l'option la moins chère à première vue, mais les étrangers qui se font soigner au sein des établissements publics doivent payer des frais supplémentaires. Au final, cela ne fait pas de grande différence, surtout si vous êtes couvert par une assurance santé, ce qui devrait vous permettre d'accéder à des soins de qualité en Malaisie à peu de frais. De plus, la Malaisie ayant été sévèrement touchée par la pandémie de Covid-19, de nombreux hôpitaux publics du pays ont été ou sont toujours engorgés par un grand nombre de patients atteints par le virus.

Les options du secteur privé ont leurs avantages, tels que des services plus rapides grâce au plus grand nombre de médecins attirés par des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail. Il n'y a pourtant que peu de différence entre la qualité du personnel ou de l'équipement entre les deux secteurs, hormis la prise en charge plus lente due à un manque de personnel dans les hôpitaux publics et les moyens économiques plus élevés dont disposent les cliniques privées. La plupart de ces établissements privés proposent des soins de très grande qualité, raison pour laquelle la Malaisie est devenue depuis quelques années une destination médicale recherchée dans toute la région d'Asie du Sud Est.

Il existe une gamme très complète de services de santé en Malaisie. Les médecines occidentale et orientale sont disponibles dans de nombreux établissements de santé, ce qui signifie que l'acupuncture, ainsi que d'autres pratiques traditionnelles, sont aussi librement disponibles que les médicaments sur ordonnance. Ceci est un autre atout pour les étrangers à l'esprit ouvert qui apprécient les traitements alternatifs. De nombreux Malaisiens sont également très attachés aux pratiques médicales traditionnelles, surtout les plus âgés et les résidents des campagnes. Beaucoup d'entre eux préfèrent faire appel à un soigneur, herboriste ou acupuncteur plutôt que de se faire soigner à l'hôpital, surtout s'ils souffrent de maux mineurs.

Urgences

En cas d'urgence en Malaisie, il est important de noter que certaines zones sont moins bien desservies par les services ambulanciers. Les régions les plus urbanisées, comme Kuala Lumpur et sa périphérie, disposent d'un service ambulancier efficace et plutôt rapide, mais cela n'est pas le cas dans les plus petites agglomérations, les campagnes et les régions reculées. Il est conseillé de conserver sur soi le numéro d'un taxi disposé à vous emmener rapidement vers le centre de soin le plus proche en cas de problème. Vous pouvez également garder en poche le numéro d'un établissement de santé privé qui fournit un service ambulancier fiable.

Le numéro d'urgence en Malaisie est le 999. Les opérateurs sur la ligne sont généralement capables de parler un anglais de base et de répondre rapidement aux demandes des appelants. Cependant, certaines régions pourraient ne pas être desservies par les ambulances, notamment si la route est mauvaise, si elles sont éloignées ou si les conditions de déplacement sont décrites.

Consultez notre répertoire des services en Malaisie pour plus d'informations sur les services de santé locaux. Nous vous proposons également une liste de médecins à Kuala Lumpur.

Les traitements médicaux

Si on vous prescrit un traitement dans un hôpital, vous paierez et recevrez vos médicaments sur ordonnance en même temps que le paiement de votre consultation et des tests. La plupart des hôpitaux de Malaisie ont tendance à avoir un système de caisses, similaire à celui qu'on retrouve dans les magasins : après la file d'attente, vous vous dirigez vers une fenêtre où vous présentez vos détails et procédez au paiement.

Les médicaments sont remis dans des pochettes en plastique en dose appropriée, les détails écrits sur une étiquette. La notice d'instruction et l'emballage d'origine n'étant pas inclus, assurez-vous de bien comprendre les instructions et de vous renseigner sur les éventuels effets secondaires avant de partir. Il est conseillé aux expatriés de faire preuve de vigilance à l'égard des médicaments sur ordonnance, car il y a déjà eu des problèmes de prescription excessive et de vente de médicaments contrefaits. Ces incidents sont rares, mais il convient de rester attentif et de poser des questions.

Attention :

On peut trouver des pharmacies partout en Malaisie, mais seulement certaines d'entre elles fournissent des médicaments qui varient en stock. Soyez prêt parfois à vous rendre auprès de plusieurs pharmacies pour trouver ce dont vous avez besoin.

L'assurance santé en Malaisie

Grâce à l'essor du marché du tourisme médical, des hôpitaux et des cliniques privées plus modernes ont ouvert leurs portes en Malaisie. Comme il est généralement admis que les soins de santé publics ne sont disponibles que pour les citoyens malaisiens, les autorités s'attendent à ce que les expatriés ou les visiteurs étrangers soient couverts par une assurance santé pendant toute la durée du séjour dans le pays.

Bien que l'assurance privée soit considérablement plus élevée que ce que payent les Malaisiens, le coût de l'assurance maladie (qui devrait couvrir les maladies courantes, les consultations médicales, les frais d'hôpital et les médicaments sur ordonnance) et des consultations dans des cliniques privées est beaucoup moins élevé que dans les pays occidentaux. Une consultation privée normale devrait coûter aux alentours de 125 RM (voir plus, dépendant du problème de santé), tandis qu'un lit au sein d'une clinique privée vous reviendra à plus de 200 RM par jour.

Le Plan d'hospitalisation et d'assurance chirurgicale pour les travailleurs étrangers (SKHPPA) est un régime obligatoire qui couvre les frais d'hospitalisation des travailleurs étrangers. Les employeurs sont tenus de payer une prime annuelle pour chacun de leurs travailleurs étrangers. Ainsi, en cas d'urgence, ils seront autorisés à entrer dans les hôpitaux publics en Malaisie et à recevoir une allocation allant jusqu'à 20 000 RM par an.

Cependant, si vous déménagez en Malaisie avec un contrat d'expatriation, il est important de demander que l'assurance maladie pour vous et les membres de votre famille soit incluse dans votre contrat de travail. Vous aurez également peut-être besoin d'une assurance santé supplémentaire pour une meilleure couverture. Il convient de choisir un régime aux options flexibles, qui tient compte de l'augmentation des coûts médicaux avec l'âge.

Il est important d'avoir une assurance santé qui garantit une admission facile dans de nombreux hôpitaux. Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié en Malaisie.

Gardez aussi à l'esprit que les cliniques et hôpitaux privés en Malaisie exigent un paiement à l'avance, et que seul le montant stipulé dans votre contrat d'assurance vous sera remboursé.

Liens utiles :

Ministère de la Santé

Association of Private Hospitals of Malaysia

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.