Hyogo
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Au centre-est de l’île d’Honshu, Hyogo est une préfecture du Kansai qui tire profit d’une position plus qu’avantageuse. A l’est, elle partage une frontière avec les populaires Kyoto, et Osaka. Mais Hyogo a aussi des atouts qui attirent, chaque année, des milliers de visiteurs.

La préfecture de Hyogo

La préfecture compte près de 5 500 000 habitants, dont un peu plus de 1 520 000 vivent à Kobe, la capitale.

« Boeuf de Kobe ». Le met est connu de tous les gastronomes, et pas que ! La ville de Kobe est peut-être le premier atout de la préfecture de Hyogo. Avec son port international, Kobe a su se faire une place à côté des lumineuses Osaka et Kyoto. Kobe, c’est aussi l’impressionnant pont Akashi Kaikyo, le plus long pont suspendu du monde ; de quoi attirer bien des curieux qui pourront admirer la vue depuis le mont Rokko. Il surplombe la ville de Kobe, et est un passage obligé pour tous les amoureux de la nature et des randonnées.

Les agences de voyage ont bien vu tout le potentiel touristique de Kobe. A côté du triptyque Osaka-Kyoto-Nara, on trouve également des Osaka-Kobe, ou Osaka-Kobe-Himeji.

C’est l’autre atout de la préfecture : Himeji. Il règne une solennité toute particulière dans la ville rendue célèbre par son château. D’un blanc immaculé, il est l’un des rares à avoir survécu aux guerres et aux catastrophes naturelles. Nombres de châteaux du Japon sont, en réalité, des reconstructions (ex : le château d’Osaka). A quelques pas du château, de vastes jardins permettent de poursuivre la promenade dans le temps.

Hyogo, ce sont aussi des villes dévolues à l’agriculture. Au nord-est de Kobe, la ville de Miki est réputée pour sa production de son riz. Au sud-ouest de Kobe, Awaji est une petite île nichée dans la mer intérieure du Japon. Deux ponts la relient, à Shikoku (au sud) et à Honshu (au nord). Mais c’est bien la préfecture de Hyogo (sur l’île de Honshu, donc) qui administre Awaji. La petite île est connue pour son village de jonquilles : les fleurs poussent naturellement sur quelques 7 hectares de terrain, depuis des siècles. L’on peut admirer leur floraison entre décembre et février. C’est un petit bout de campagne que l’on trouve à Awaji, avec de beaux paysages, des plages aux galets multicolores, un mont (le mont Senzan) du haut duquel l’on contemple toute la beauté de l’île.

L'économie de Hyogo

Avec son port international, Hyogo entend peser sur l’import-export. La préfecture peut compter sur ses savoirs-faire, notamment, dans le transport, le commerce, notamment maritime, la revente, l’industrie, mais aussi l’immobilier et les services. Le développement du tourisme booste également l’économie, contribuant à dynamiser les secteurs déjà existants (immobilier, service, commerce etc.)

La préfecture investit également dans l’enseignement, avec des universités renommées, à l’instar de l’université de Kobe. Sur les dix meilleurs établissements de la préfecture, cinq se situent à Kobe. La préfecture établit des partenariats avec les entreprises, dans les domaines de la recherche et de l’innovation. Le cercle vertueux ainsi crée permet aux étudiants de mieux s’insérer sur le marché du travail. La préfecture, elle, gagne des jeunes diplômés investis, qualifiés, au fait des particularités de l’économie locale.

Le tourisme à Hyogo

En visite à Hyogo ? La préfecture vous réserve bien des surprises. Kobe et son port international sauront capter votre attention. La ville compte aussi des zones entièrement dévolues aux loisirs. Le quartier Sannomiya est une petite ville dans la ville. Un quartier entier dédié au shopping et à la détente. Pour les amoureux de la plage, direction Harbor Land. Située en bord de mer, la zone a été spécialement pensée pour les loisirs : restaurants, magasins, activités ludiques... dans un cadre agréable.

Hyogo, se sont aussi des spécialités culinaires incontournables. Si l’on parle souvent de l’indétronable bœuf de Kobe, la préfecture a d’autres mets à vous faire découvrir. L’akashiyaki est le cousin du takoyaki, en version plus délicate (y compris pour la prise en main !). Autre spécialité locale : l’ikanago. Ce petit poisson est préparé avec de la sauce soja, du gingembre, du mirin et du sucre, qui lui confèrent un goût inimitable.

Avec ses sources chaudes (onsen) ses jardins et ses temples, la préfecture offre aussi de nombreux espaces de relaxation et de méditation, dans un décor naturel.

Visiter Hyogo, c’est aller à la rencontre d’un territoire aux multiples facettes. De l’industrielle Kobe en passant par l’historique Himeji, la discrète Miki, ou l’authentique Awaji, l’on découvre un autre Japon. Un art de vivre. Des paysages magnifiques. Bienvenue à Hyogo.

 Liens utiles :

Ville de Kobe
Préfécture de Hyogo

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.