Bali
Shutterstock.com
Actualisé il y a 6 mois

Bali, île aux multiples facettes, offre de nombreuses possibilités à celles et ceux qui souhaitent passer du statut de touriste à celui d’expatrié. Mais qu’en est-il de l’emploi des étrangers ? Bien que la promesse de vivre et de travailler dans un cadre paradisiaque soit tentante, il est important de noter que trouver un emploi en Indonésie demande de la patience et de la persévérance, sans parler d’un CV de haut niveau. Ces dernières années, les lois sur l'immigration se sont durcies à tel point que les étrangers qui travaillent à Bali sans visa de travail valide courent le risque d'être expulsés.

 Attention :

Le visa de tourisme interdit à son détenteur de travailler en Indonésie ou de percevoir des revenus indonésiens.

Le permis de travail indonésien

Plus clairement, pour avoir le droit de travailler à Bali, vous devez au préalable obtenir un visa de travail ou un KITAS (Kartu Tanda Tinggal Sementara - permis de séjour temporaire), qui nécessite le parrainage d'une société à capitaux étrangers (PMA), d'une société à responsabilité limitée indonésienne (PT) ou d'un bureau de représentation d'une société étrangère. La validité minimum d'un KITAS est de six mois, de 12 mois au maximum et coûte environ 1 200 USD par demande.

Notez également que les sociétés à responsabilité limitée indonésiennes ne sont pas toutes autorisées à parrainer un travailleur étranger. Pour inverser les choses, l’entreprise doit remplir des conditions de capital spécifiques.

L'Indonésie est un pays en développement et modifie sans cesse sa bureaucratie. Le gouvernement actuel prend très au sérieux la lutte contre la orruption.

 Bon à savoir :

Le Kitas issu d'un mariage avec un conjoint indonésien ne confère pas non plus le droit d’occuper emploi à Bali, le Kitas de mariage et Kitas de travail étant deux documents distincts. Il faut toujours demander un permis de travail pour pouvoir travailler à Bali, y compris si cela semble plutôt compliqué et coûteux.

À Bali, où de nombreux touristes affluent, le département de l'immigration est toujours vigilant vis-à-vis des travailleurs clandestins. Les agents d'immigration effectuent souvent des descentes dans des entreprises pour vérifier la validité du visa de travail de leurs employés étrangers. Le non-respect de cette consigne entraîne une lourde amende pour l'entreprise et l'expulsion pour l'expatrié.

Ainsi, de moins en moins d’entreprises sont disposées à parrainer des étrangers, à moins que la personne ne possède des compétences cruciales qu’aucun Indonésien ne peut présenter. Le processus de parrainage est non seulement coûteux, mais peut également mettre la société en péril en cas de problème.

Rechercher un emploi à Bali

Il est fortement conseillé de trouver un emploi avant de venir à Bali. Notez entre-temps qu’il est très rare de trouver des offres d'emploi ouvertes aux expatriés dans les médias. Si toutefois vous tombez sur une annonce, le processus de recrutement prend plusieurs mois.

Les secteurs qui recrutent à Bali

Environ 80 % de l’économie de Bali repose sur le tourisme. Par exemple, l’île possède l'une des densités de spas les plus élevées au monde (environ 1 200). Il est donc plus facile pour les étrangers de trouver un emploi dans ce secteur, pour des postes élevés (direction hôtelière, chefs exécutifs, etc.). Ces offres d’emploi sont généralement publiées sur les sites web des établissements concernés !

Vous pouvez également travailler en tant qu'enseignant en anglais sans pour autant marcher sur les platebandes des enseignants locaux. Les candidats à ce type d’emploi sont les bienvenus dans les maternelles, les lycées et les universités. Quant aux salaires, ils peuvent varier en fonction des qualifications et de l'institution. Par exemple, une école internationale paiera plus qu'un centre de langues étrangères.

Bali est sans doute l'une des meilleures destinations pour pratiquer le yoga, la plongée sous-marine et le surf, d’autant plus si vous possédez les diplômes nécessaires pour leur enseignement. Ubud, capitale du bien-être spirituel à Bali, est l’endroit idéal accompagner les pratiquants, tandis que Nusa Lembongan et ses plages sauvages sont parfaits pour les professionnels du surf.

Si vous êtes mannequin, photographe, musicien ou danseur, les opportunités sont également nombreuses grâce aux nombreux événements, festivals et films organisés et tournés sur les lieux. Les divertissements en direct abondent également à Bali, nourrissant les besoins en DJ et en musiciens.

 Attention :

En tant que candidat à l’emploi, assurez-vous toujours que l’employeur demande le bon visa de travail !

Le moyen le plus rapide et le plus sûr d’obtenir un visa de travail consiste à ouvrir votre propre entreprise à Bali, ce qui vous permet de parrainer votre visa de travail. Beaucoup d'expatriés choisissent cette voie en ouvrant un restaurant ou une entreprise d'import-export. En contrepartie, préparez-vous à investir beaucoup de temps et d’argent.

Si vous êtes nomade numérique, bonne nouvelle, Bali surf également sur la vague des nouvelles technologies et des start-ups. Sur place, vous trouverez de nombreux espaces de coworking. La condition pour vivre à Bali en tant que nomade digital : travailler uniquement pour des clients situés à l’étranger et n’ayant aucun lien avec l’Indonésie !

Comment trouver un emploi à Bali ?

Bali est une destination relativement petite, parfaite pour réseauter et agir rapidement. Soyez actif en vous inscrivant sur les sites pour l’emploi dédiés aux expatriés, rejoignez les communautés et forums spécifiques à votre domaine sur les réseaux sociaux, tels que Facebook ou LinkedIn.

En outre, contactez les organisateurs de festivals et d’événements et commencez à nouer des contacts dans le secteur de votre choix. Par exemple, si vous êtes un professeur de yoga, rendez-vous au Bali Spirit Festival et assistez à l'événement, ou envoyez un courrier électronique aux organisateurs pour en savoir plus sur la scène du yoga local.

Sur place, soumettez votre CV directement aux entreprises ou alors téléchargez-le sur les sites Web dédiés à l’emploi à Bali.

Notez que de nombreuses chaînes hôtelières internationales ont tendance à embaucher du personnel en interne : si vous êtes dans ce secteur et si vous le pouvez, pourquoi ne pas demander un transfert en interne ?

Si vous êtes enseignant, contactez les écoles internationales situées à Bali. Et si vous souhaitez enseigner l'anglais comme langue étrangère, inscrivez-vous sur des forums d'enseignement, tels que Dave's ESL Cafe, ou postulez auprès des écoles de langues, telles qu’English First.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.