Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Aux États-Unis, on se déplace beaucoup en voiture, à moins de vivre dans une ville particulièrement bien dotée en matière de transports en commun efficaces, comme New York ou Boston.

Si vous voyagez aux États-Unis avec un visa de visiteur de 90 jours et un permis de conduire national valide, vous pourrez conduire dans tous les états américains. Pour les séjours de plus de trois mois, vous devrez demander et obtenir un nouveau permis de conduire dans votre État de résidence. Certains pays ont signé des accords bilatéraux permettant l'échange de permis de conduire. Si votre nationalité est concernée, vous obtiendrez un permis de conduire local assez facilement.

 Important :

Chaque état américain dispose d’un Department of Motor Vehicles (DMV) induisant que chaque état possède ses propres lois régissant l'immatriculation des véhicules, l'assurance et l'homologation.

Il est important de contacter l'agence de transport dans votre état de résidence pour connaître les lois et règlements exacts. Notez que si vous possédez un permis de conduire valide, une assurance et un enregistrement dans votre état de résidence, vous pouvez conduire légalement dans tous les états.

 Bon à savoir

Toute personne âgée de plus de 25 ans peut louer une voiture aux États-Unis. La plupart des sociétés de location de voitures louent encore des véhicules aux plus de 21 ans (et dans certains cas 18), contre paiement d’un supplément. Vous devez être en possession d'un permis de conduire valide émis dans votre pays d'origine et d'un permis de conduire international.

Échanger son permis de conduire aux États-Unis

Les ressortissants de l'Allemagne, du Canada, de la Corée du Sud, de la France, du Mexique, de Taïwan et de tous les territoires des États-Unis peuvent convertir leur permis en permis de conduire américain sans avoir à passer le test de conduite.

La plupart des États exigent une demande faite en personne, et un dossier comprenant une preuve que le permis original est valide de son pays d’émission, et des frais de dossier (modiques). Une fois ces étapes franchies, sera émis un permis temporaire jusqu’à la réception du permis permanent par voie postale. Tournez-vous vers le DMV dans votre état de résidence pour connaître les procédures exactes et les documents requis.

Obtention d'un nouveau permis de conduire aux États-Unis

L'obtention d'un permis de conduire américain se fait après avoir rempli une demande, passé un examen écrit théorique, un examen de conduite et payé tous les frais associés. Rendez-vous au Department of Motor Vehicles (DMV) le plus près de chez vous pour cette démarche. Outre certaines spécificités, la plupart des États exigent :

  • un numéro de sécurité sociale,
  • un passeport,
  • une preuve de résidence dans cet état (comme une facture ou un courrier adressé à votre nom)
  • votre visa ou Carte verte pour prouver votre présence légale aux États-Unis.

Une fois les formulaires remplis, il vous sera remis un manuel du Code de la route afin que vous puissiez vous préparer à l’examen écrit. Le test théorique consiste en un test à choix multiples, qui doit être réussi avant de passer à l'examen pratique. La plupart des DMV offrent à la fois le manuel et l'examen en plusieurs langues. Les tests de conduite en situation sont effectués avec votre propre véhicule, qui doit être assuré. Une fois le test de conduite réussi, vous recevrez un permis de conduire temporaire jusqu'à la réception de votre permis permanent par la poste.

 Liens utiles :

Liste des agences pour les véhicules motorisés par Etat
DMV par État
Informations sur la conduite aux Etats-Unis pour les étrangers

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.