stage en entreprise
Shutterstock.com
Actualisé il y a 12 mois

Si vous souhaitez faire un stage au Canada, voici quelques indications pour vous aider à mieux vous préparer.

Le Canada est une destination de choix pour obtenir une première expérience professionnelle. Un stage au Canada vous permettra de découvrir l'Amérique du Nord et de parfaire votre anglais ou votre français, voire les deux, puisque le Canada est un pays bilingue.

Au Canada, tout stage, rémunéré ou pas, de longue ou de courte durée, est considéré comme un emploi. De ce fait, vous aurez besoin d'un permis de travail temporaire ou d'un permis Stage Coop international. Dans les deux cas, votre stage devra être trouvé avant le départ au Canada.

Trouver un stage

Pour trouver un stage au Canada depuis votre pays de résidence, commencez par lister les entreprises dont le domaine correspond à votre domaine d'études. Vous pouvez pour cela vous servir des pages jaunes ou consulter l'annuaire d'entreprises 411.ca.

N'hésitez pas à envoyer une candidature spontanée aux entreprises qui vous intéressent : cette pratique est très courante au Canada. Renseignez-vous bien sur les conditions d'obtention d'un permis de travail ou de Stage Coop international, afin d'être en mesure de les expliquer clairement à votre futur employeur.

Si vos recherches n'aboutissent pas ou que vous êtes pressé par le temps, vous pouvez également payer les services d'une agence de placement. En général, ces agences vous aideront aussi à accomplir les différentes démarches administratives.

Le CV canadien obéit à des règles anglo-saxonnes : il peut tenir sur une à trois pages et il est recommandé d'y inclure les coordonnées de deux ou trois personnes qui seront prêtes à témoigner de vos qualités au travail. Ces référents peuvent être des professeurs et des employeurs.

Obtenir un permis de travail

Si votre pays a passé une convention avec le Canada et que vous devez effectuer un stage dans le cadre de vos études, vous pourriez participer au volet Stage Coop international du programme Expérience internationale Canada (EIC). Les services d'immigration du Canada organisent régulièrement des rondes d'invitations au cours desquelles les candidats sont conviés à déposer leur demande de permis. La première ronde d'invitation se tient généralement en octobre.

Pour être admissible au permis de Stage Coop international, vous devez être âgé de 18 à 30 ans, voir 35 ans si vous êtes français, fournir une convention de stage signée par vous et votre employeur au Canada, présenter une lettre de votre établissement d'enseignement, disposer de 2 500 $ CA, souscrire à une assurance maladie-hospitalisation-rapatriement valide pendant toute la durée de votre stage et disposer d'un billet d'avion retour, ou avoir suffisamment d'argent avant le départ pour pouvoir l'acheter. D'autres documents, tels qu'un certificat de police ou une attestation de visite médicale, peuvent également vous être demandés.

Le traitement d'une demande de permis stage coop international prend environ huit semaines. La demande doit être déposée en ligne sur le site de CIC. Ce permis vous coutera 150 $ CA ' en janvier 2019 ', plus, éventuellement des frais de biométrie de 85 $ CA. Votre employeur devra payer lui aussi 230 $ CA de frais de conformité.

Si votre pays n'a pas passé de convention avec le Canada, vous devrez demander un permis de travail temporaire. Votre employeur devra accomplir plusieurs démarches, avant que vous ne puissiez déposer votre demande et pourrait avoir à payer des frais d'environ 1 000 $ CA. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre article Travailler au Canada.

Vivre au Canada

Une fois votre permis de travail en poche, vous devrez trouver un logement au Canada. Attendre d'être sur place pour chercher vous permettra de visiter les différents quartiers et de vérifier que vous n'êtes pas trop loin de votre lieu de travail. Pour votre première semaine au Canada, vous pouvez réserver des nuitées dans une auberge de jeunesse, un hôtel ou chez un particulier sur une plateforme type AirbnB.

Le coût de la vie varie selon les provinces et les villes. Selon l'enquête annuelle sur le cout de la vie du cabinet Mercer, Vancouver et Toronto sont les villes les plus chères du Canada. Les villes comme Québec, Halifax, Winnipeg et Ottawa sont plus petites, mais aussi plus accessibles.

En plus de votre loyer, vous devrez compter dans vos dépenses le transport, la nourriture, les sorties et voyages éventuels ainsi qu'un abonnement téléphonique. La plupart du temps, vivre en colocation vous reviendra moins cher que de vivre seul : vous partagerez ainsi les différentes charges ' électricité, Internet, etc. ' avec d'autres personnes.

Liens utiles :

Expérience internationale Canada
Chambre de commerce de la région de Toronto (en anglais)
Chambre de commerce de Montréal
Stage Canada
Emplois et stages pour les jeunes ' Canada.ca

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.