Expatriation : quand votre animal de compagnie fait partie de l'aventure

  • Animal de compagnie
Article
Publié le 2016-11-17 07:00

Si vous songez à vous expatrier, vous aurez tout plein de choses auxquelles penser : Obtenir votre visa, acheter votre billet d'avion, trouver un logement sur place, dire au revoir à vos amis et à la famille... vous préparer à faire face aux nouvelles aventures et aux nouveaux défis qui vous attendent. Mais attendez une seconde ! Avez-vous pensé à votre animal de compagnie ? Sera-t-il de la partie, lui aussi ? Si tel est le cas, Expat.com vous apporte toutes les informations pouvant vous aider à surmonter ces étapes le plus aisément possible.

Un chien ou un chat est bien plus qu'un simple animal de compagnie. Véritable complice dans notre vie de tous les jours, votre animal de compagnie et vous êtes inséparables. Mais si vous devez partir à l'étranger, que ferez-vous de lui ? L'abandonnerez-vous ou l’emmènerez vous avec vous ? Si vous lisez cet article, la réponse est claire ! Bien qu'il s'agisse d'une étape parfois délicate, tenant compte des formalités et du coût associés, vous vous en sortirez avec un peu d'organisation. Il suffit de bien se renseigner et de prendre le bon côté des choses.

S'expatrier avec son animal de compagnie : par où commencer ?

Votre décision se basera sur de nombreux facteurs tels que le lieu, le but et la durée de votre séjour, sans oublier les frais. En effet, vous devrez prévoir un budget d'au moins 467 euros, considérant les frais administratifs et de voyage, comme indiqué sur les sites des transporteurs aériens. Si vous ne faites qu'un court séjour à l’étranger, vous préféreriez peut-être confier votre compagnon à quatre pattes à la famille ou à un ami, ou encore, à un abri pour animaux de compagnie jusqu'à votre retour. Mais si vous comptez rester longtemps à l'étranger, la meilleure solution serait peut-être de l'emmener avec vous.

Commencez par vous renseigner auprès de l'ambassade ou du consulat de votre pays d’accueil. Un peu de recherche sur internet vous sera également très utile. Les sites des transporteurs aériens et des agences spécialisés, ou encore, les forums d'expatriés, sont une véritable mine d'informations. Pensez aussi à vous renseigner auprès des autorités compétentes dans votre pays d’accueil, telles que le ministère de l'Agriculture.

Il est aussi important de vérifier si votre animal peut effectivement vous suivre là où vous comptez vous installer. Si dans de nombreux pays seul les chiens et chats sont considérés en tant qu'animaux de compagnies, dans d'autres, les rongeurs, oiseaux ou autres mammifères sont aussi acceptés. Parallèlement, il est formellement interdit d'importer certaines races canines telles que le Pit Bull Terrier américain, le Tosa japonais, le Dogo argentin ou Mastiff brésilien dans certains pays, notamment au Moyen-Orient.

Importer votre chien ou chat : quelles sont les formalités à remplir ?

Des réglementations spécifiques à certains pays nécessitent l'obtention d'un permis spécial pour l'importation d'un animal de compagnie. Sinon, les formalités sont relativement simples si votre chien ou chat correspond aux critères et conditions établis. Dans certains cas, une quarantaine peut être imposée, sauf si votre animal de compagnie vient d'un pays indemne de la rage. En cas de quarantaine, attendez-vous à devoir vous acquitter de frais spécifiques.

En règle générale, votre chien ou chat doit avoir plus de trois mois et être vacciné contre la rage. Une analyse sanguine est nécessaire pour déterminer l'efficacité du vaccin avant le voyage. Il est recommandé, par certains pays, que les chiens soient vaccinés contre la maladie de Carré, l'hépatite canine, la leptospirose et le parvovirus. Les chats, pour leur part, doivent être vaccinés contre la rhinotrachéite féline, le calicivirus et la panleukopnie. Le traitement contre les parasites internes et externes est aussi conseillé.

Demandez au vétérinaire de vous remettre un carnet de santé, ou un passeport pour animal de compagnie, requis par certains pays, surtout si vous voyagez en Europe. Le carnet de santé doit comprendre le nom, la race, la couleur et l'âge de votre animal de compagnie, entre autres, ainsi que votre nom et vos coordonnées. Il est conseillé d'obtenir une traduction jurée de ces documents en fonction de la langue administrative du pays où vous comptez vous installer. Il vaut mieux être bien préparé que de voir échouer votre projet par mégarde.

Dans la plupart des cas, les chiens doivent porter une micro-puce électronique ou un tatouage visible. Si votre chien porte une micro-puce, assurez-vous que celle-ci soit conforme aux normes en vigueur dans votre pays d'accueil. Dans le cas contraire, il vous faudra le lecteur approprié. A l'arrivée, votre animal de compagnie sera pris en charge par un vétérinaire agréé qui décidera s'il sera admis, ou pas.

Transporter votre animal de compagnie

Une fois que vous aurez tous les documents nécessaires à portée de main, vous devrez songer au transport, tenant compte de la distance à parcourir, de la durée du vol, ainsi que des conditions de transport. Mais rassurez-vous ! Il existe, de nos jours, des agences spécialisées dans le transport des animaux de compagnie. Celles-ci se chargent de toutes les formalités, du début jusqu'à l'arrivée. Néanmoins, ne vous y aventurez pas si vous estimez que cela dépasse votre budget. Vous pouvez tout à fait prendre en main ces démarches.

La plupart des transporteurs aériens possèdent un compartiment dédié aux animaux de compagnie. Vous n'avez donc aucun souci à vous faire sur ce plan-là. Votre animal de compagnie sera entre de bonnes mains pendant le voyage. Il doit toutefois être transporté dans une cage correspondant à sa taille et à son poids. Vous en saurez plus sur le site de l'International Air Transport Association (IATA).

Vivre à l'étranger avec votre animal de compagnie

Attention ! L'expatriation de votre animal de compagnie ne s'arrête pas là. Bien au contraire ! Il reste plein de choses à considérer, notamment son adaptation à son nouvel environnement. Pourra-t-il s'adapter au climat de votre pays d'accueil ? Résistera-t-il au froid, ou à la chaleur ? Autre question primordiale : les animaux de compagnie sont-ils admis dans votre logement ? Sachez que de nombreux propriétaires dans le monde sont réticents à accepter des chiens ou chats dans leur maison ou leur appartement. D'ailleurs, ils n'hésitent pas à le préciser en plaçant leurs annonces. Vous devriez donc affiner vos recherches dans ce sens.

D'autre part, vous êtes-vous demandé si votre animal de compagnie peut vous accompagner lors de vos sorties ? Devra-t-il porter une muselière lorsqu'il se promènera avec vous dans le quartier ? Dans la plupart des pays, les chats et les chiens ne sont pas autorisés dans les restaurants, bâtiments publics, ou dans les moyens de transport en public. Comptez-vous acheter une voiture afin qu'il puisse profiter autant que vous de son expatriation au lieu de rester enfermé quatre murs ?

Au retour

Au terme de votre expatriation, la question reviendra à nouveau sur le tapis. Les formalités à remplir seront probablement les mêmes, ou plus simples si vous avez séjourné dans un pays indemne de la rage. Sinon, votre animal de compagnie pourrait une nouvelle fois être placé en quarantaine avant d'être autorisé à rentrer.

Dans tous les cas, l'expatriation de votre compagnon à quatre pattes se doit d'être une expérience agréable, autant pour lui que pour votre famille. Vous devez vous assurer, avant toute chose, de son bien-être. Si vous avez pu prendre vos repères grâce à cet article, Expat.com vous souhaite un bon départ !

Sources :