Royaume-Uni : nouveau visa pour les diplômés étrangers à fort potentiel

Actualités
  • jeune diplome
    Shutterstock.com
Publié le 2022-05-18 à 07:48 par Ester Rodrigues
Destination de rêve pour de nombreux étudiants étrangers, le Royaume-Uni annonce l'introduction d'un nouveau visa pour faire venir des diplômés étrangers à fort potentiel dans le pays. En revanche, ce visa s'adresse principalement aux diplômés des universités de renom mondial.

Ce nouveau visa sera disponible à partir du 30 mai. Le visa High Potential Individual (HPI) ambitionne d'attirer des diplômés étrangers hautement qualifiés. Ces derniers seront autorisés à vivre et travailler au Royaume-Uni pendant deux ou trois ans, selon le niveau de leur diplôme. Ce qui le diffère du visa Tier 4 destiné aux étudiants étrangers c'est que ces derniers n'ont besoin ni d'une offre d'emploi ni de parrainage pour prétendre à ce visa. Ils peuvent donc chercher un emploi, travailler en indépendant, ou encore, faire du bénévolat, une fois sur place.

Selon le ministre de la Migration, Kevin Foster, cette nouvelle politique de visas permettra d'attirer et sélectionner des jeunes diplômés et professionnels étrangers à fort potentiel démontrant leur intérêt pour le Royaume-Uni. Dans un communiqué, il a mis l'accent sur le fait que cela permettra aussi aux jeunes diplômés qui ont déjà fait leurs preuves de mettre à contribution leurs compétences au profit du marché du travail britannique.

Les expatriés sont-ils réellement concernés ?

Même si cela semble une très bonne nouvelle pour les diplômés étrangers, le nouveau visa (HPI), comprend certains désagréments. Pour commencer, ce visa, qui coûte 715 £, pourrait être considéré comme classiciste et excluant. En effet, les critères d'éligibilité semblent démontrer que cette opportunité est réservée aux diplômés étrangers issus de familles aisées qui peuvent facilement répondre aux exigences pré établis en matière de qualifications. Par exemple, l'une des exigences de ce visa est que le diplôme doit provenir d'une université de renommée mondiale qui, l'année dernière (jusqu'en octobre 2022), ne délivrait que des diplômes de haut niveau. Ces universités doivent se situer dans des pays spécifiques, à savoir, les États-Unis, la Chine, la Suisse, la Suède, le Japon, le Canada, Singapour, Hong Kong, l'Australie et l'Allemagne. Le gouvernement britannique s'est engagé à publier tous les ans la liste des universités reconnues sur son site internet. Un autre point concerne les diplômes délivrés entre le 1er novembre 2021 et le 31 octobre 2022. Ces diplômes doivent avoir été délivrés par des établissements d'enseignement supérieur qui figurent dans le top 50 d'au moins deux des trois classements renommés, notamment Times Higher Education World University Rankings, Quacquarelli Symonds (QS) World University Rankings et The Academic Ranking of the World Universities. En outre, le diplômé étranger doit avoir décroché son diplôme dans les cinq ans précédant sa candidature. Le diplôme peut être dans n'importe quelle discipline, mais doit être équivalent à au moins un baccalauréat britannique.

Ce qui surprend, d'autre part, c'est que l'exigence du niveau d'anglais n'est pas aussi élevée que la formation universitaire elle-même. Les candidats n'auront qu'à passer le niveau B1 d'un test d'anglais accepté. Si leur diplôme est en anglais, ils n'auront besoin que d'un justificatif de l'organisme de certification ou d'un relevé de notes universitaires. Dans le cas des diplômes décernés en dehors du Royaume-Uni, les candidats devront obtenir un justificatif d'Ecctis que la qualification répond aux normes d'un baccalauréat, d'une maîtrise ou d'un doctorat britannique.

Quelles sont les exigences financières ?

Tout candidat qui souhaite obtenir un visa HPI doit justifier une somme équivalente à au moins 1 270 £ sur leur compte bancaire pendant une période de 28 jours consécutifs, ou 31 jours tout au plus, au moment de faire la demande. Cependant, cette condition ne s'applique pas forcément aux diplômés étrangers ayant résidé au Royaume-Uni pendant plus de 12 mois.

Quelle est la durée du visa HPI ?

La durée du visa pour les diplômés titulaires d'un baccalauréat ou d'une maîtrise sera de deux ans. Pour les titulaires d'un doctorat ou d'une autre qualification plus élevée, la durée du visa sera de trois ans. Sachez toutefois que ce visa ne peut être accordé qu'une seule fois et ne peut pas être demandé par les étudiants qui détiennent déjà un visa d'études supérieures.

Que se passe-t-il après l'expiration du visa ?

Les étudiants étrangers au Royaume-Uni ne peuvent pas demander directement un visa de résidence permanente. Cependant, avant l'expiration de leur visa, ils peuvent changer de statut : travailleur qualifié, start-up et innovateur, talent exceptionnel, entre autres.

Pouvez-vous amener vos personnes à charge ?

Le visa (HPI) vous permet d'être accompagné de vos personnes à charge, par exemple, votre partenaire ou des enfants ayant moins de 18 ans. Le terme « partenaire » fait référence à un conjoint, un partenaire civil ou un partenaire non marié. Dans le cas des couples non mariés, cependant, les deux partenaires doivent être en mesure de prouver qu'ils vivent ensemble depuis au moins deux ans et que leur relation est authentique.

Des secteurs en forte demande

Le gouvernement britannique dispose d'une liste de pénurie de compétences, qui comprend de nombreux rôles qualifiés (et variés) tels que les infirmières, les géoscientifiques, les artistes, les développeurs de logiciels, des architectes, parmi tant d'autres. Cette liste est mise à jour régulièrement afin de refléter les carrières les plus prometteuses au Royaume-Uni pour les professionnels étrangers. Grâce à un visa HPI, vous pouvez également pourvoir aux postes de programmeurs et de développeurs de logiciels, de spécialistes en cybersécurité, de professionnels des services de santé et des soins résidentiels, d'architectes, de graphistes et de physiciens.

En revanche, cela signifie également que les diplômés étrangers ont plus de chances de réussir s'ils arrivent à décrocher un emploi à forte demande répondant au seuil salarial.