Comment créer une start-up qui vous passionne, selon une expat entrepreneuse

  • Tamara Jacobi
    Wildpreneurs
Article
Publié le 2020-07-06 10:00

Née à Newport, une ville du Vermont, aux États-Unis, Tamara Jacobi a grandi au Canada. Aujourd'hui, elle vit à San Pancho, au Mexique, où elle est à la tête d'une entreprise située au cœur de la jungle et spécialisée en aventures, gérée par sa famille. Passionnée par l'écriture, elle est l'auteure de Wildpreneurs, un guide pour aider les aspirants entrepreneurs à trouver leur nouvelle vocation en s'inspirant de ce qui les passionne le plus. Tamara parle à Expat.com des idées à avoir dès maintenant pour réussir sa carrière d'entrepreneur à l’étranger à l'ère post-COVID-19.

Quel impact la crise économique résultant de la crise sanitaire mondiale aura-t-elle sur l'entrepreneuriat ?

La crise sanitaire a déjà profondément touché les entreprises non essentielles partout dans le monde : voyages (hôtellerie, aventure, transports), restaurants et luxes (massage ou salons - je ne me suis pas fait couper les cheveux depuis des mois !) ainsi que d'autres produits et services superflus. Pensez à la façon dont cela a affecté votre propre foyer et vos dépenses. Avec l'incertitude à l'horizon, vous avez sans doute réduit vos dépenses inutiles pour vous concentrer uniquement sur les choses essentiels. À l'inverse, les entrepreneurs spécialisés dans les produits et services essentiel (jardins bio, épiceries) ainsi que les spécialistes du monde de l'informatique (graphistes, nomades digitaux, podcasteurs, etc.) sont en train de gagner en popularité.

À plus long terme, je pense que la crise économique finira par déclencher une nouvelle vague d'entrepreneuriat brillant et diversifié. Partout dans le monde, les libres-penseurs ne réalisent pas seulement l'instabilité de d'une journée de travail de 8 heures, mais ils sont également à l'écoute de leur inspiration / passion lorsqu'ils envisagent d’être leur propre chef. Le confinement leur a permis de rêver. Ce qui est bien, c'est que les idées folles n'ont aucune restriction géographique !

Le début de l'année 2020 a également incité de nombreuses personnes à envisager un « plan B » ou un petit job à temps partiel afin de générer des revenus supplémentaires. Le travail à distance a également favorisé cela comme il s'agit d'une approche préférable et plus productive pour de nombreux libres-penseurs. Retrouver cette liberté est un élément catalyseur pour une reconsidération des valeurs, des besoins et du style de vie de chacun, tant sur le plan personnel que professionnel. Compte tenu de tous ces éléments, l'entrepreneuriat semble être une excellente alternative.

Au fur et à mesure que l'économie mondiale se rétablira, d'innombrables nouvelles opportunités passionnantes surgiront pour les entrepreneurs dans toutes les industries, services essentiels et non essentiels. A titre d'exemple, l'industrie du voyage sera en plein essor plus que jamais une fois les risques appartiendront au passé. Ce sera un nouveau départ pour de nombreux libres-penseurs; l’occasion de s’adapter, de pivoter, de défier l’incertitude et de se lancer dans une nouvelle aventure dans le monde des affaires.

Qu'est-ce qui, selon vous, définirait le succès d'un entrepreneur à l'ère post COVID-19 ?

Lorsqu'on sera prêts à sortir des sentiers battus, le succès sera défini autrement. La crise est venue démontrer que les humains ne sont pas invincibles et que la vie est de courte durée ! Cette nouvelle ère sera l'occasion de créer des entreprises motivantes s'alignant sur un style de vie, une passion et des valeurs idéales (la richesse prend de nombreuses formes au-delà de l'argent).

Pour mettre toutes les chances de son côté afin de garantir une réussite à long terme, un expat entrepreneur sera conscient des éléments suivants pour réussir à long terme :

  • Faites de la santé le fondement de votre entreprise. Quelle que soit la situation géographique, avoir un système immunitaire fort est crucial. Passer toute une journée assis à son poste ne nourrit pas notre esprit ou notre corps. Le mouvement et la nourriture (sous différentes formes) doivent être intégrés dans la routine quotidienne.
  • Faites les choses simplement. Cela facilitera le pivotement et l'adaptation à « la nouvelle norme », ce qui garantira une stabilité à long terme. Prenez pour exemple votre stand alimentaire préféré au coin de la rue : il se déplace facilement, est temporaire, peut fermer facilement et a très peu de frais. Gardez toutefois à l'esprit que faire simple ne veut pas dire qu'il faut faire des compromis sur la qualité d'un produit / service.
  • Adoptez la mentalité « Sans boue, pas de lotus » (philosophe, Thich Nhat Hanh). Les défis sont inévitables ! Gardez l’œil sur les détails et à apprenez à persévérer à travers les obstacles. Pour réussir, il faut apprendre de ses erreurs ! Avec cette approche positive, il n'y a pas d'échec, seulement de la croissance et de l'aventure ! Le lotus finira par fleurir. C'est l'essence même de l'entrepreneuriat sauvage.
  • Adaptez-vous à la culture environnante. Mon expérience de vie au Mexique depuis près de 15 ans en tant qu'expatriée m'a appris que combattre le courant ne mène nulle part, sauf au stress. Mon point de vue américain sur la productivité chronique, le progrès et la vitesse s'est rapidement heurté à la culture décontractée de la Mañana. J'avais beaucoup à apprendre ! La communauté locale et la culture mexicaine ont transformé non seulement mon entreprise mais aussi mes valeurs personnelles. Elles m'ont appris la sagesse de ralentir et d'apprécier à la fois le voyage et la destination. Les leçons culturelles peuvent être profondes et précieuses pour créer une entreprise florissante au sein de votre communauté.
  • Ayez un plan B. Soyez prêt à vous lancer en ligne si nécessaire.
  • Établissez un budget. Si vous avez été contraint à fermer boutique ou à réduire vos activités pendant une certaine période (récession, pandémie, etc.), vous aurez au moins les moyens de subvenir à vos besoins.

Quelles seraient, selon vous, les idées à avoir pour démarrer une start-up à l’étranger dans le contexte actuel ?

Un système immunitaire fort vaut plus que de l'or, surtout dans le contexte actuel ! Aujourd'hui, les produits et services de bien-être sont indispensables. Une start-up dans ce domaine pourrait prendre différentes formes : coach santé / nutrition, jardin biologique, « camion-restaurant » qui propose des super aliments à emporter, barres d’énergies faits maison, cours en tous genres et apps de méditation / pleine conscience, blogs et podcasts sur la vie saine, produits de nettoyage bio ou soins personnels naturels, etc. Ces start-ups peuvent être simples, à faible coût, faciles à démarrer, amusantes à l'image de la marque (racontez votre histoire d'expat!) Elles peuvent être en demande localement ou internationalement.

Même si les start-ups virtuelles et digitales semblent avoir le plus de chances de réussir, elles peuvent faire face à la volatilité et à la compétitivité du marché. La technologie évolue si rapidement qu'il peut s’avérer difficile de suivre et d'être toujours à la pointe. Pour se développer davantage, il faut aussi avoir les moyens financiers nécessaires.

Quelles seraient, selon vous, les meilleures destinations pour lancer une start-up après la crise de COVID-19 et pourquoi ?

La meilleure destination est l'endroit que vous aimez le plus : un endroit qui vous permet de vous ressourcer sur les plans personnel et professionnel. Comme vous devrez peut-être rester chez vous pendant encore quelque temps (en raison des risques et des restrictions de voyage), le meilleur endroit pour s'installer serait dans une communauté dotée d'une culture solides qui correspond à vos valeurs personnelles et professionnelles. Si vous envisagez de déménager vers une nouvelle destination - que ce soit une ville, une petite communauté ou la nature sauvage, il suffit de vous trouver un petit nid. Où vous sentez-vous le plus inspiré ? Qu'est-ce qui vous anime ? Choisissez un endroit qui apportera un sentiment de bien-être tant à votre esprit qu'à votre corps. C'est l'essence même de la création d'une entreprise saine qui a toutes les chances de prospérer. Si vous n'avez pas la possibilité de voyager ou que vous êtes contraint d'entreprendre virtuellement pour le moment, alors au moins vous serez coincé dans votre petit coin de paradis.

Ma famille et moi avons créé notre entreprise de rêve au cœur de la jungle, un endroit qui nous passionne. Nous nous épanouissons en nous adaptant aux humeurs de la nature. Même si vous avons rencontré d'innombrables obstacles, bâtir notre entreprise pour le plaisir dans un endroit que nous aimons a été l'ingrédient clé pour le succès de notre activité depuis près de 15 ans.

En ce qui concerne les destinations en particulier pour démarrer une start-up, pour ma part, j'adore le Mexique ! Il a été accueillant tant sur le plan culturel que logistique et géographique. J’étais très jeune quand j'ai déménagé au Mexique : j'avais tout juste 21 ans et, fraîchement diplômée, j'avais beaucoup à apprendre sur la vie et le travail à l'étranger. Pour la plupart, la communauté locale était solidaire, patiente et encourageante. Créer une entreprise était assez simple (il y a très peu de paperasse, il faut juste beaucoup de photocopies et faire preuve de patience !). La proximité du Mexique avec les États-Unis et le Canada fut un autre facteur idéal pour ma famille et moi. Lorsque nous devons fermer pendant la saison des pluies d'été, nous nous rendons aux Rocheuses du Colorado et au Québec. Le pays possède également un excellent système de santé (j'ai donné naissance à mon fils à Puerto Vallarta en 2019). Le Mexique est une véritable terre d'opportunités pour les expats entrepreneurs ! C'est une occasion à saisir à tout prix lorsqu'elle se présente, que vous soyez anglophone ou hispanophone.

Le Panama est une autre excellente option pour diverses raisons. Il est magnifiquement diversifié sur le plan écologique avec le littoral des Caraïbes / Atlantique, les montagnes et le Pacifique, le tout à une journée de route. Qui plus est, il existe au Panama une variété de communautés charmantes et d'opportunités entrepreneuriales. Le système financier du Panama, ainsi que le système de santé, sont basés sur le dollar américain, ce qui le rend pratique pour les expatriés en provenance d'Amérique du Nord. Le pays est également accessible depuis les États-Unis / Canada. Mon mari possède une propriété là-bas, et nous prévoyons d'explorer le Panama plus en profondeur dans un avenir proche.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaiteraient entreprise à l'étranger après la crise ?

La capacité à s'adapter est un élément crucial pour vivre et travailler à l'étranger. Même si j'ai d'abord résisté à la culture « Mañana » du Mexique, quand j'ai finalement ouvert les yeux sur sa sagesse, ma vie a été profondément transformée, personnellement et professionnellement. Dans mon ouvrage, Wildpreneurs, je parle de mon évolution au chapitre 6 « Simplification et adaptation - Est-ce encore la Mañana ? » La culture mexicaine m'a inspiré à relâcher mon emprise sur la productivité constante et le « progrès ». J'ai appris à ne pas m'agiter comme un insigne d'honneur. Aujourd'hui, je préfère savourer l'expérience, me déplacer lentement mais de façon plus régulière (« poco poco » disent-ils au Mexique), savourer l’expérience et toujours avoir du temps pour les siestes et les fiestas avec mes amigos. Le Mexique m'a permis d'avoir une vie épanouie et heureuse chaque jour.

De plus, je proposerais une équation qui marche à tous les coups :

  • Le souhait. Branchez-vous sur ce qui vous fait vivre, identifiez votre idée d'entreprise sauvage et imaginez-vous en action. Faire un souhait, définir votre intention et visualiser votre projet sont la première étape de votre voyage.
  • L'approche Wildpreneur. Invoquez votre courage et votre persévérance. Engagez-vous à relever le défi (Sans boue, pas de lotus !). Il n'y a pas d'échec, seulement des tremplins. Apprenez de vos erreurs.
  • La sagesse. Faites ce que vous aimez ! Insufflez l'amour et la pleine conscience dans tous les aspects de votre entreprise avec une approche holistique (personnes, planète et profit).