Les impôts quand on est expatrié en Espagne

Bonjour à toutes et à tous,

La fiscalité est un sujet important, notamment lorsqu’on est expatrié en Espagne. Nous aimerions savoir ce que vous pensez du système fiscal en place dans votre pays d’expatriation. Cela pourrait aider d’autres personnes préparant leur expatriation en Espagne.

Comment se fait la déclaration d’impôt en Espagne ? Y a-t-il différentes étapes au préalable et si oui, quelles sont-elles ?

Est-ce facile ou avez-vous dû vous faire aider pour la remplir ?

Y a-t-il des éléments importants à ne pas négliger en termes de fiscalité, propres à l'Espagne ?

Si vous êtes travailleur indépendant, avez-vous impérativement besoin d’un comptable pour faire votre déclaration ?

Existe-t-il un accord de non-double imposition avec votre pays d’origine ? Dans tous les cas, êtes-vous tenu de payer des impôts dans celui-ci également ?

Merci pour votre contribution !

Diksha,
Equipe Expat.com

Je suis justement dans cette tranche de vie où,  mes impôts seront espagnol.  Je n'y connais rien du tout.  Je me renseigne par contre, pour ne pas être prise au dépourvu à l' heure de ma pension. 
Je me renseigne côtés : banque de mon pays d'origine/ ma banque espagnole/ mon consulat/ mon organisme de pension de mon pays d' origine/ mon avocate.
Je vous communiquerai mon parcours dans ce domaine , pas à pas. ( n' en sui qu' au premier pas !)
Il me semble dès le départ,  il faut être bien renseigné !!!

Étape préalable:
Pour accéder à ses informations, il est nécessaire de s'inscrire et d'avoir les codes de l'un des systèmes sécurisés espagnols, pour moi [email protected] Permanente.

Ces codes permettent de s'identifier et d'atteindre l'ensemble des administrations, et sont donc pratiques.

Déclaration Impôts:
En principe, la déclaration se fait par internet. On peut aussi la faire en présentiel auprès d'un bureau de l'Agencia Tributaria, ou la faire faire par un Gestor. Et il y a une période précise chaque année pour la faire.

L'Espagne, dans ce cadre, semble totalement ignorer la simplicité, la déclaration étant particulièrement "fouillis" et peu compréhensible, et ... devrait s'inspirer d'autres pays.

Pour les nouveaux installés, je recommande de passer par un Gestor la ou les premières fois. Attention, car dans les cas complexes (multiples possessions internationales, revenus de x sources, etc) tous les Gestors ne connaissent pas forcément les particularités fiscales de plusieurs pays. Et un Gestor ne fait que reproduire et mettre en forme ce que vous lui donnez, mais VOUS avez la responsabilité en cas d'erreur.

Enfin, les instructions pour remplir la déclaration - il y a des changements chaque année - sont disponibles sur internet, ce qui peut faciliter les choses.

Particularités:
En Espagne, toute rentrée d'argent, de quelque nature que ce soit, est considérée comme un revenu.
Pour les personnes vivant en couple, il y a le choix de faire soit une déclaration commune, soit séparée, l'administration proposant systématiquement la méthode la plus à l'avantage du contribuable.

Conventions:
Dans le cadre de l'UE, et des pays associés, l'Espagne a des accords de non-double imposition avec de nombreux pays.  Pour les intéressés, les éventuelles impositions étrangères sont donc à faire valoir sur la déclaration espagnole.

Bonjour pour l impot des non-résident il faut aller à l agencia tributaire je suis en Catalogne et ses la première fois.

Oui agence tributaria, prendre un rendez-vous, la déclaration annuelle doit être faite entre avril et juin de chaque année. Avec tous vos documents.

Je suis fonctionnaire donc je paye mes impôts dans mon pays d origine

Bonjour à tous. Un conseil : l'impôt sur le revenu en Espagne est très élevé  par rapport à la France . Faites une simulation avant toute décision.

Très élevés, c'est relatif:

Oui, c'est effectivement le cas, car plus conséquent qu'en France pour la partie impôt sur le revenu, mais... c'est le seul impôt, sans autres prélèvements divers et variés, qui ont alors plutôt en France les doux noms de "taxes" et "prélèvements divers"  :D

Mon sempiternel conseil: pour les bas revenus, inférieurs à 1'200 €/mois (un peu plus pour ceux qui souhaitent vivre dans les grandes villes), faire une simulation avant de prendre une décision. Et pour ceux touchant des aides, dont la France en faillite est si généreuse, aussi. Ici, pas d'aides, sauf cas spécifiques.

Maintenant, si les impôts étaient si faramineux, plus aucun français moyen ne vivrait en Espagne, et ils auraient fuit ce pays il y a longtemps  ;)

Toujours sempiternellement: ce qui est important, quel que soit le pays, c'est de savoir, en fin d'année, s'il reste quelque chose en caisse. Plus que dans son pays actuel, par exemple.

Et pour beaucoup d'entre-nous en Espagne, la réponse est: Oui !  :lol:

Je parlais de l'impôt des non résidents quand ont est propriétaire et ses j jusqu'au 31 décembre.ont peut le faire sur internet mais ses trop compliqué je suis en Catalogne ou dois je me rendre si quel qu un peut me renseigner pour faire remplir le formulaire 210.

% Les impôts en Espagne sont prélevés à la source.
- Quand on arrive au début on est taxé un peu plus pendant les 6 premiers mois. Il y a plusieurs cotisation sur la fiche de paye, dont l'IRPF qui passe de 19% à 9%  après 6 mois.
Après y a d'autres cotisations comme chômage retraite.
En tout on arrive à 15-20% de différence entre le brut et le net. Bien sûr , plus on gagne plus on est taxé.
A la fin de l'année le gouvernement peut ajuster les taxes.
- On a aussi l'IBI l'impôt sur le bien immobilier (équivalent taxe foncière) qui tourne autour des 300 € par an pour un appart avec 2 chambres, et dépasse rarement les 1000 € pour une villa.
- Du point de vue employeur aussi , moins de charges sur les salaires : sur un salaire brut à 1700 € par exemple, le coût pour l'entreprise est de 2300 € en tout.
Bref beaucoup moins d'impôts qu'en France si on compare.
Je trouve que financièrement on vit mieux qu'en France et le coût de la vie y est nettement moins cher.

Bonjour,
Quelques précisions et/ou informations complémentaires, à tout ce qui vient d'être dit :
1. En Espagne, les Impôts ne vous invitent pas à déclarer vos revenus (tel que par l’envoi d’un formulaire à remplir ou d’une lettre vous invitant à le faite) : non, c'est à vous et à vous seul de les déclarer de votre propre chef => il s’agit donc d’une démarche volontaire de votre part.
2. Votre résidence fiscale est automatiquement en Espagne si vous y avez habité plus de 183 jours au cours de l'année calendaire (c'est à dire entre le 1er janvier et le 31 décembre) précédent votre déclaration de revenus. Dans ce cas, vous devez aussi déclarer votre situation auprès du centre des impôts du pays dans lequel vous avez auparavant déclaré vos revenus et donc payé vos impôts sur ceux-ci. Cette déclaration de résidence fiscale doit également être faite auprès de toutes vos institutions bancaires, qui doivent obligatoirement être tenues au courant du pays dans lequel vous payez vos impôts sur vos revenus.
3. Si vous êtes retraité, vous devez mentionné toutes vos retraites et autres éventuelles sources de revenus. Attention toutefois que l'Administration Espagnole des Impôts vient de se doter des nouveaux logiciels,  qui entrerons en vigueur dès la 1er janvier 2022. Selon mes informations, ceux-ci auront pour seul but de relever les fraudes commises (déclaration de revenus incomplètes) mais aussi de détecter ceux qui ne déclarent pas leurs revenus, alors qu'ils vivent en Espagne plus de 183 jours par an. Basés sur les informations que l'on peut retirer des big-data, ces logiciels seront capables de connaître tous vos revenus que vous les touchiez en Espagne ou dans n'importe quel autre pays du monde : en particulier dans les pays ayant signé avec l'Espagne un accord de non-double imposition, dont la majorité des pays de la Communauté Européenne.
4. Chaque personne déclare ses revenus pour elle-même. Si, dans une famille trois personnes disposent de revenus, chacun a l'obligation de les déclarer indépendamment les uns des autres. Bien qu'il soit possible de déclarer conjointement les revenus d'un couple, cela n'aura toutefois d'incidence sur le montant total des impôts à payer que dans la mesure où l'un des deux membres du couple ne dispose que d'un revenu inférieur à 3.400 € brut par an ( = le montant qui correspond à la déduction appliquée par l'Administration des Impôts sur la somme des revenus bruts du couple).
Important : si vous décidez de cocher la case « Déclaration conjointe », il ne vous sera plus possible par la suite de faire machine arrière, ceci du moins pour l’année fiscale en cours.
5. Si la somme de tous vos revenus personnels est inférieur à 14.000 Euros bruts (c'est à dire avant déduction de la moindre retenue), vous êtes en principe exonéré d'impôts en Espagne et donc même à présenter une déclaration de revenus.
6. Selon mes sources, le montant des impôts en Espagne sont sensiblement les mêmes qu’en Belgique, en Allemagne ou encore en Suisse.
En revanche, après avoir fait une simulation de ce que, au titre de retraité, j’aurai été amené à payer en impôts en France sur mes revenus de 2020, le montant de ce que je dois payer en Espagne au cours de cette année 2021, est près de 5 fois plus élevé.
Bien amicalement,

Quel labyrinthe ces systèmes différents pour des pays qui sont tout de même EUROPÉENS ! .  Puis je demander le lien, pour faire une simulation d' imposition entre la Belgique et l' Espagne ?. Ainsi qu' un lien ou je puis me renseigner si cas ou je devrais faire mes déclarations en Espagne ?. Grand MERCI à toute personne qui serait bien plus calé que moi dans ce domaine. 
Belle soirée à tous

Est-ce que "Gestor" me serait utile pour être certaine de faire mes déclarations du bin côté de la frontière !!! Et pour éviter de faire doublons dans les deux pays.

Bonsoir,
Il existe un accord entre l'Espagne et la France pour éviter la double imposition.
Pour l'impôt sur le revenu lorsque vous êtes résident en France, c'est-à-dire moins de 183 jours de présence par an en Espagne, il suffit de déclarer les impôts payés en Espagne pour votre activité professionnelle et de les dédiure du montant à payer en France.
Attention quand même: l'impôt sur le revenu est plus élevé actuellement en Espagne pour des salaires moyens,  mais le coût de la vie y est généralement inférieur.
De même pour la TVA qui est au taux de 21 pour pratiquement tous produits et prestations de services.
Je reste à votre disposition si je peux vous aider.
Autre particularité espagnole: pour l'IRPF (impôt sur le revenu), vous avez le choix entre la déclaration annuelle par foyer comme en France ou bien des déclarations individuelles séparées pour chaque conjoint.

Votre message est bien clair.J'étais dans le même cas que vous à payer 5  fois ce que je paye en France actuellement. :top:

AlainL .Impôts élevés pour moi . Moins de taxes mais les prix des services sont supérieurs . A chacun sa manière de voir et de privilégier ses intérêts en fonction de ses revenus ,de son mode de vie, de sa santé et de ses désirs.Pour moi c'est clair ,retour au pays ce qui ne m'empêche  pas de revenir passer quelques séjours de vacances en Espagne au gré de mes humeurs de retraité.Donc "simuler" est le maitre mot pour se décider .Parler espagnol "au moins basic" est aussi une bonne option pour ceux qui veulent y vivre :D .

Bonjour,
Dans mon cas, j'ai directement demandé à mon avocat fiscaliste, établi depuis plus de 30 ans en Espagne (= un belge parlant parfaitement français, néerlandais et espagnol) de bien vouloir procéder à la simulation de mes impôts sur le revenu.
En France, ce genre de simulation est directement possible sur le site officiel du service des impôts, dont je dépendait auparavant. Je suppose donc que la même chose doit également être possible en Belgique (si nécessaire, adressez-vous directement à votre centre belge des impôts).
Bien amicalement,

Bonjour,
Je pars m’installer en Espagne en décembre.
Comment ça se passera pour payer mes impôts des revenues de 2021 ?

Hola,
Pour 2021 vous aurez passé moins de 183 jours en Espagne, vous déclarez la totalité de vos revenus et payerez vos impôts dans votre pays d'origine et ne ferez pas de déclaration en Espagne.

Buenos días,

Exact,  pas de déclaration en Espagne avant 2022 dans ce cas.  Mais la tendance est actuellement négative en ce qui concerne la flambée de la fiscalité espagnole.
A vous d'étudier le problème,  chaque cas est particulier en Espagne.
Salutations.

Bonjour, quel est le site pour une simulation d'impôts en Espagne s'il vous plaît ? Merci et bonne journée. Pierre

Bonjour à  tous.

Je suis résidente Espagnole depuis 3 ans, et je vous parle de mon cas personnel.
Je touche moins de 14000€ de pension de retraite Française par an, idem pour mon mari, qui lui est limite des 14000€. Et donc, à titre individuel, nous ne sommes pas imposables, et donc pas à présenter de déclarations d'impôts.  Si nous déclarons en couple notre impôt serait d'environ  2300€. Il y a des minorations d'âge.
(65 ans et 70 ou 75??) .
Chaque année  je consulte le site de l' AGENCIA TRIBUTARIA, (mon ordinateur  traduit automatiquement en Français) et donc tout est compréhensible. Sur le site il y a toutes les explications et un simulateur très efficace.  Il faut fouiller un peu. Mais avec de la persévérance, on y arrive. Ne pas oublier d'indiquer la région, les impôts ne sont pas les mêmes partout.
La première année, pour être tranquille, j'ai fait les déclarations en ligne avec les clés d'accès et tutti quanti, ils n'envoies même pas les feuilles à  zéro.  Donc, je télécharge chaque année les déclarations annuelles brutes,  des caisses de retraites  j'aditionne les montants et je contrôle. Et hop. L'Espagne est un pays merveilleux, même pas très riche, on vit très bien.
N'oubliez pas aussi que lorsque vous êtes résident, la France ne vous prélève plus la CSG. CRDS. c'est une jolie somme.
Voilà,  j'espère  que cela vous apportera quelque chose.
Roseline

Rosekris Goux a écrit:

Bonjour à  tous.

Je suis résidente Espagnole depuis 3 ans, et je vous parle de mon cas personnel.
Je touche moins de 14000€ de pension de retraite Française par an, idem pour mon mari, qui lui est limite des 14000€. Et donc, à titre individuel, nous ne sommes pas imposables, et donc pas à présenter de déclarations d'impôts.  Si nous déclarons en couple notre impôt serait d'environ  2300€. Il y a des minorations d'âge.
(65 ans et 70 ou 75??) .
Chaque année  je consulte le site de l' AGENCIA TRIBUTARIA, (mon ordinateur  traduit automatiquement en Français) et donc tout est compréhensible. Sur le site il y a toutes les explications et un simulateur très efficace.  Il faut fouiller un peu. Mais avec de la persévérance, on y arrive. Ne pas oublier d'indiquer la région, les impôts ne sont pas les mêmes partout.
La première année, pour être tranquille, j'ai fait les déclarations en ligne avec les clés d'accès et tutti quanti, ils n'envoies même pas les feuilles à  zéro.  Donc, je télécharge chaque année les déclarations annuelles brutes,  des caisses de retraites  j'aditionne les montants et je contrôle. Et hop. L'Espagne est un pays merveilleux, même pas très riche, on vit très bien.
N'oubliez pas aussi que lorsque vous êtes résident, la France ne vous prélève plus la CSG. CRDS. c'est une jolie somme.
Voilà,  j'espère  que cela vous apportera quelque chose.
Roseline

Bonjour Roseline,
Je trouve votre cas personnel très intéressant dans la mesure où vous démontrez qu’avec moins de 14000€, on n’a pas d’impôts à payer. Mais je reste encore sceptique car je viens juste de lire dans un autre commentaire sur le sujet des impôts en Espagne sur Facebook :
« Du moment qu’on touche 1 pension de retraite qui provient de 2 payeurs (retraite complémentaire plus retraite de la sécurité sociale) nous sommes imposés quelque soit le montant total. Si vous résidez en Espagne plus de 6 mois/an, obligé de faire une déclaration fiscale en Espagne. »
Or, quand on touche la retraite, on a forcément une retraite complémentaire et donc 2 payeurs. Et ce n’est pas la 1ère fois que je lis cette info sur le fait d’être imposable si on touche plusieurs retraites. Du coup je n’arrive toujours pas à savoir si j’aurais à payer des impôts (avec 12000€ par an).
Qu’en pensez-vous ?
Chantal

Bonsoir,

Vous dites de faire une simulation de déclaration d'impôts, ok j'ai essayé avec Tacotax cela me dit pas imposable puis même calcul une semaine plus tard et imposable à 400 et quelques euros, je vais voir un Gestor et avec lui c'est c'est plus de 2000 € pour 20400 € par an . qui croire, est-ce que le Gestor s'en met au passage dans la poche?

Bonjour
J'ai résidé en collocation en espagne officiellement du 1er février 2020 au 31 10 20.
J'ai en effet fait des allers retours à compter de juillet 20 puis j'ai fini par quitter mon logement et rentrer en France au vu de la situation sanitaire
J'ai travaillé en gros deux semaines à Barcelone
J'ai payé ma chambre qui devait s'élever à 450 €/mois
Pensez-vous que je sois redevable d'un quelconque impôt en espagne et notamment en Catalogne ?
Je me suis séparée de mon conjoint au 1er 07 21
Nous n'etions pas imposables en France et j'ai trois enfants non en charge pour ma part
A combien s'élève le prix d'une consultation pour faire une simulation ?
En vous remerciant
Nathalie BLANC

Nathalie, pas simple ta question:
- as tu ton CUE ? 

Car du 2 au 10 2020, cela fait plus de 6 mois, et donc en principe une obligation de déclaration, si tes revenus ont dépassé un certain montant;

Ce dont je doute, car en 2 semaines, si tu n'avais que cela... - et là, vient de suite l'autre question: d'où donc tirais tu de quoi payer ta chambre et de quoi vivre ? Car ce ne sont pas 2 semaines de salaire qui peuvent te payer cela, surtout à Barcelone   :/

Bref, il y a quelques points à préciser / éclairer... à l'administration fiscale  :D

Bonjour Shantishanti,


oui effectivement, Si je me rappelle bien, le truc c'est : moins de 22000€ pas d'impôts sauf en cas d'employeurs multiples et ça devient 14000€ (pour année 2020 déclaré en 2021). A vérifier chaque année, mais avec le covid, je serais étonnée que ça baisse. Lorsque vous déclarez vos impôts en ligne, il n'y a qu'une ligne pour marquer la somme de vos revenus de retraite. et donc vous déclarez la totalité de vos revenus bruts. et si c'est moins de 14000€  le résultat sera 0.  Attention, lorsque vous serez résident, la CNAV ne vous prélèvera plus la CSG-CRDS. votre pension augmentera d'autant.  et donc pensez que cette somme sera à rajouter sur vos revenus!!!. si vous dépasser les 14000€, vous aurez des impôts suivant le barème. A partir de 65 ans,  avec les minorations sur des petites retraites c'est environ 10%. (ça se calcule précisément) bien sur.
faites le compte, si vous dépassez de peu les 14000€ :  impôts ou CGS-CRDS ?

Je souhaitais également signaler que, plus de 183 jours en Espagne ( 6 mois - 1 jour) vous devez vous régulariser et vous déclarer résident.  pas de NIE pas de possibilité de déclaration d'impôts.
Cordialement

Bonjour Eracless,

Je pense que votre gestor à raison. pour les retraites d'environ 20000€  ça reviens à peu près à 10%.
car il y a des minorations d'âge.
j'avais consulté le simulateur de : RENTA AGENCIA TRIBUTARIA. dans le site en bas à droite RENTA WEB OPEN.  il faut le numéro NIE.
cordialement
roseline

Bonjour Nathalie BB67.

Alain a raison.  beaucoup de questions, peu de réponses.

Mais Franchement,
1° -si vous êtes rentré en France. ( et compter y rester) il vaut mieux expliquer votre cas en France. vous verrez bien.

2° -Si vous étiez résidente Espagnole, les impôts sont individuels et prélevés à la source + 3 enfants à charge .........

je ne vois pas bien votre inquiétude.

Cordialement
Roselyne

Merci pour votre réponse Rosekris Goux  :)

Bonjour
La declaration mod 210 etant assez compliquée a remplir nous avons choisi de le faire via une societé specialisée. Cela fait 2 ans que nous passons par eux et sommes tres satisfaits. Pour environ 50€ ils font toutes les demarches.

Je viens vous donner mon avis sur ls impôts en Espagne qui n'ont rien à voir avec la France. Sachez déjà qu'en tant qu'expatrié l'impôt en espagne est déclaratif donc sans obligation mais attention si vous ne faites rien le fisc espagnol vous attend au tournant si vous étiez imposable chez eux. Bref sachez que si vous êtes fonctionnaire d'état, vos impôts seront à payer dans votre pays d'origine mais attention si en plus de vos pensions de l'etat vous deviez aussi déclarer des retraites du privé et que celles-ci excédent 1500 € par an, vous serez tenu de déclarer la totalité de vos revenus en espagne, public +privé. Bien entendu si vous avez un prélèvement à la source en France, vous pourrez le déduire de vos impôts en Espagne. Donc après tout cela le fisc espagnol vous demandera de régler en Juin et Novembre votre impôt qui sera beaucoup plus important qu'en France en fonction de vos revenus bien sûr. En ce qui me concerne et en catalogne je paie pratiquement le double d'lmpots. Maintenant, si l'on tient compte du coût de la vie en espagne qui est globalement inférieur à la France, chaque situation est personnelle.

Bonjour
Je suis en catalogne aussi, pourriez-vous me donner le nom de la société qui vous a aider pour le mod 210
Merci d'avance
FREDLARAPITA

Ce n'est pas une société, c est un gestor qui me fait ma déclaration en tant que retraité.

Rosekris Goux a écrit:

Bonjour Shantishanti,


oui effectivement, Si je me rappelle bien, le truc c'est : moins de 22000€ pas d'impôts sauf en cas d'employeurs multiples et ça devient 14000€ (pour année 2020 déclaré en 2021). A vérifier chaque année, mais avec le covid, je serais étonnée que ça baisse. Lorsque vous déclarez vos impôts en ligne, il n'y a qu'une ligne pour marquer la somme de vos revenus de retraite. et donc vous déclarez la totalité de vos revenus bruts. et si c'est moins de 14000€  le résultat sera 0.  Attention, lorsque vous serez résident, la CNAV ne vous prélèvera plus la CSG-CRDS. votre pension augmentera d'autant.  et donc pensez que cette somme sera à rajouter sur vos revenus!!!. si vous dépasser les 14000€, vous aurez des impôts suivant le barème. A partir de 65 ans,  avec les minorations sur des petites retraites c'est environ 10%. (ça se calcule précisément) bien sur.
faites le compte, si vous dépassez de peu les 14000€ :  impôts ou CGS-CRDS ?

Je souhaitais également signaler que, plus de 183 jours en Espagne ( 6 mois - 1 jour) vous devez vous régulariser et vous déclarer résident.  pas de NIE pas de possibilité de déclaration d'impôts.
Cordialement

Hola

Attention le plafond des 22000€ ou 14000€ si plusieurs employeurs ne s'applique qu'aux personnes ayant des revenus de source espagnole (salariés ou retraités d'une entreprise espagnole )
Pour les revenus de source étrangère comme dans le cas d'une retraite versée par la France le plafond est de 14000€ dans tous les cas
Ceci parce que à la différence des revenus de source espagnole sur des revenus de source étrangère il n'y a aucun prélèvement à la source pour paiement de l'impôt par le fisc espagnol

Donc pour les retraités du public plus privé supérieurs à 1500€ par an,le plafond est aussi de 14000€ Ou 22000 € car sur ma retraite du public j’ai un prélèvement à la source que je déduis des impôts espagnols.

bretenoux a écrit:

Donc pour les retraités du public plus privé supérieurs à 1500€ par an,le plafond est aussi de 14000€ Ou 22000 € car sur ma retraite du public j’ai un prélèvement à la source que je déduis des impôts espagnols.

Hola,
Rien à voir, le prélèvement à la source que tu as est fait par le fisc français.
J'ai pourtant souligné fisc espagnol plusieurs fois dans ma remarque précédente...

Quand je parle de prélèvement à la source je parle du prélèvement que fait l'entreprise espagnole ou la caisse de retraite espagnole fait pour le compte de l'Agencia Tributaria
Ta retraite du public ne fait à aucun moment l'objet de prélèvement à la source par le fisc espagnol le plafond est donc de 14000€

Excusez moi mais  une retraitée qui touche plus de 14000€ de retraite par an émanant de l’etat Francais doit payer des impôts en Espagne.

bretenoux a écrit:

Excusez moi mais  une retraitée qui touche plus de 14000€ de retraite par an émanant de l’etat Francais doit payer des impôts en Espagne.

Oui c'est bien ce que je vous ai dit: le plafond est de 14000€ ce qui veut bien dire que si vous touchez plus de 14000€/an vous payerez des impôts des impôts.

Et il faut pas mélanger avec le plafond des 22000€ qui ne concernent que les salariés ou retraités espagnols ou étrangers employés ou retraités d'une entreprise espagnole.
Oubliez cette histoire de 22000€: retraités de l'étranger rémunérés par l'étranger vous n'êtes pas concernés  ;)

Eh bien non,cette personne a été remboursé par le fisc espagnol bien qu’elle ait touché plus de 14000€ de retraite payé par l’etat Français.

Nouvelle discussion