Adopter un animal de compagnie en France

Bonjour à tous,

Êtes-vous plutôt chien ou chat ? Un animal de compagnie peut ajouter de la vie dans un foyer et faire un compagnon de route idéal dans votre expatriation en France.

Cependant, les formalités ou réglementations pouvant freiner une telle démarche, nous souhaiterions connaitre vos retours d’expérience ou vos envies d’adoptions.

Existe-t-il des règles ou des procédures particulières pour l’adoption d’un animal en France ?

Quels sont les coûts liés à l’adoption en France ?

Les procédures selon les animaux sont-elles différentes ?

Existe-t-il des solutions pour faire garder vos animaux lorsque vous partez en vacances ?

Avez-vous déjà adopté un animal en France ? Vous suit-il encore aujourd’hui ?

Merci d’avance pour vos retours,

Loïc

Bonjour n'ayant pas d'animal de compagnie et n'ayant aucune intention d'en adopter je ne peux répondre a vos questions.

Bonjour,

Pour une adoption, cela peut se faire de plusieurs façons ... de particulier à particulier et alors à nous de vérifier le caractère de l'animal, son carnet de vaccination etc.

Ou alors, par la SPA, ce que j'ai fait à plusieurs reprises (une longue vie ...)
L'animal est alors vacciné et stérilisé ou en passe de l'être.
On peut vous renseigner sur le caractère et s'il vous convient, mais là, c'est un peu aléatoire car on ne connaît pas le passé de l'animal.
On doit un peu faire patte blanche : justificatif de domicile, motivation etc.

J'ai une pension canine/féline, que j'ai trouvée un peu par le bouche à oreilles ... pas donnée mais de toute confiance, et c'est l'essentiel.
Quand on part que l'animal soit adopté ou acheté, c'est un peu un fil à la patte ... le coût, et aussi le fait de laisser une bête qu'on aime à des inconnus. Mais les miens, ils sont heureux d'y aller et tout aussi heureux d'en sortir ... au passage, ils révisent un peu leur éducation ce qui n'est pas plus mal pour moi !

Il faut savoir que la 1ère année d'un animal abandonné est en général difficile pour nous. Il nous teste, on doit le remettre bien dans ses "pattes" car il a été aussi en souffrance ... et on ne sait trop comment. On doit souvent l'éduquer, à la propreté, au rappel, etc.
Mais après, ce n'est que du bonheur.

La différence entre un chien abandonné et un chien acheté : la reconnaissance, le 1er l'a. Le second, non, c'est une situation acquise pour lui ... il ne connaît pas le rejet, les coups, l'abandon.

Au départ, je n'achetais que des chiots de race .. puis, divorce aidant, j'ai préféré adopter et maintenant, je n'achèterai plus jamais un chiot, je verrai avec la ou les SPA. Il ne faut pas se presser, car le choix dure longtemps ...
J'ai eu un épagneul français de 7 ans ... je pensais qu'il vivrait jusqu'à 12/13 ans ... mais non, j'ai eu le bonheur de l'avoir jusqu'à 19 ans ...  Le chien le plus adorable, le plus reconnaissant de la terre (euh ... pour la 1ère année ...)

En résumé, oui pour une adoption, réfléchie quant à soi ...

Bonne journée

Ch.

Bonsoir,

Il existe beaucoup d'associations qui proposent à l'adoption des animaux (chiens, chats, lapins ...) qu'elles "sauvent" de fourrières ou de la rue. Ma fille vient d'adopter un chaton chez l'une d'elles, très sérieuse : questionnaire très complet, puis visite dans la famille d'accueil pour voir le chaton, recueillir des infos sur ses habitudes, son caractère, ce qu'il aime manger ou faire... puis visite d'un membre de l'association au domicile de ma fille pour s'assurer que tout est ok (balcons sécurisés, place suffisante etc...), puis adoption avec carnet de santé : le chaton est vacciné, stérilisé, a une puce d'identification, a été vermifugé etc... dans 6 mois l'association reviendra voir si tout va bien. Une participation est demandée pour les frais vétérinaires, elle varie de 150 à 200 euros environ selon l'association, le type d'animal et son âge. C'est une façon d'adopter un animal qui a souvent eu un parcours difficile (le chaton de ma fille a été trouvé dans la rue, il a fini en fourrière puis l'association l'a récupéré et maintenant il est choyé et apporte plein de bonheur à ma fille !) et d'aider une association qui fait ce qu'elle peut avec souvent de petits moyens.

Ma fille a eu de la chance : le chaton avait déjà appris à aller à la litière. Très craintif au départ (il restait planqué sous le canapé) il commence à sortir et jouer. Quand ma fille partira en vacances il viendra chez nous !

Charline33 :

La différence entre un chien abandonné et un chien acheté : la reconnaissance, le 1er l'a. Le second, non, c'est une situation acquise pour lui ... il ne connaît pas le rejet, les coups, l'abandon.


Ch.

ce que tu écrit se sont des sentiments d'humains , pas de chien , eux te donnerons la même affection pour toi .  En Allemagne je suis chef de chien (guide) , un chien bien éducqué  , c'est un compagnon fidéle jusqu'au bout . jean luc  ;)

Je ne suis pas d accord avec vous Jean-Luc.  Cela vous arrange peut-être de ne rien « voir ».
Mais je ne m affole pas, je sais -par expérience -que vous me contredisez toujours.
Bonne journée
Ch

Charline33 :

Je ne suis pas d accord avec vous Jean-Luc.  Cela vous arrange peut-être de ne rien « voir ».
Mais je ne m affole pas, je sais -par expérience -que vous me contredisez toujours.
Bonne journée
Ch

quand on adopte  un chien contrairement a se que l'on pense ,c#est pas nous que l'on choisit , mais c'est lui qui vous adopte ,si il veut pas rien á faire . un chien sait donner de la tendresse , il ressent vos émotions comme la joie , la tristesse  , ou la colére , la nervositée , mais il comprend pas pourquoi . un chien comprend environ 200 mots , car il va associé ce mots á un geste précis apprit dans les club de chient . le chien est un être sensible et doter d'une certaine intélligence  , car il est capable de reconnaitre nos sentiments , car nous dégageons  une odeur différente celons nos émotions ,donc il va réagir en conséquence , oui un chient peut être affectueux  avec nous ,si on l'est avec lui . le sentiment de reconnaissance ou du bien acquit n'exite pas dans la nature  .  jean luc  ;)

J'entre dans la danse  :D

J'ai eu la chance de voir se former une meute (familiale) de chiens errants. Au départ, je ne nourrissais qu'une femelle.
La 1ère fois que je l'ai croisée, sur le chemin du boulot, c'était un chien errant affamé et craintif comme bon nombre d'autres chiens à la Réunion.
Mais j'étais en train de manger un pain au chocolat, et j'ai bien vu qu'elle était intéressée. Je lui ai donc jeté mon pain au choc, et son réflexe fut de fuir (les chiens ayant l'habitude de se faire caillasser), mais elle revint très vite récupérer sa pitance.

Le lendemain, elle m'a retrouvé sur mon lieu de travail, et c'est ainsi qu'une solide amitié est née.
Par la suite, elle a trouvé un mâle, et puis des petits sont arrivés.
Je ne raconterai pas tout, c'est inutile, mais j'ai pu observer le comportement du chien à l'état naturel.
En effet, j'ai passé 2 ans à suivre ces chiens au quotidien. Je les nourrissais (riz-pâtée ou sardines, lait-jaune d'oeuf, os ...). Ca m'a coûté financièrement, mais je ne regrette rien, c'était une expérience inestimable.

J'ai compris que les chiens sont des animaux instinctivement sociables, car par nature destinés à vivre en groupe.
Ils vouent une obéissance et une sorte d'amour sans faille à celui qui fait vivre le groupe.
La mère dominante a joué ce rôle conjointement avec moi, car quand je n'étais pas là le groupe cherchait quand même des choses à manger (les poubelles des snack-bars, mais également des oiseaux blessés).
Ils protégeaient également leur territoire, notamment contre les chats, qui sont des concurrents. Ils les tuaient, mais ne les mangeaient pas.
Comme les loups, ils se déplacent à la queue-le-leu quand ils sont en situation de chasse.

Concrètement, un chien, quelle que soit sa provenance et son passé, finira normalement par vous reconnaître comme chef de groupe et vous traiter comme tel dès qu'il aura compris que vous pouvez le faire vivre.
Sa devise : "les amis de mon chef sont mes amis", c'est ainsi que les mâles dominants se font naturellement accepter par le groupe quand la mère les choisit (changement pouvant intervenir à chaque période de chaleurs de la mère).
Les rapports de la mère avec d'autres êtres déterminent donc les leurs.

En tant qu'humain, vous êtes pour eux à la fois un chef et une sorte de dieu (car vous avez des pouvoirs que les chiens n'ont pas, comme celui de faire jour/nuit en appuyant sur un interrupteur), mais ce qui prime c'est votre statut de chef.
Mais les chiens peuvent renverser la hiérarchie s'ils sentent que le chef en place faiblit, car c'est de lui que dépend la survie de tous.
En-dessous du chef, il y a également une hiérarchie, chacun doit connaître sa place. Les chiens sont très attentifs à tout détail qui pourrait laisser penser à un affaiblissement d'un chien de rang supérieur, car plus on est haut dans la hiérarchie, plus on a à manger. Voilà pourquoi les chiens sont très observateurs.

En définitive, il n'y a que très peu de difficulté à se faire aimer par un chien. Certains chiens peuvent avoir un tempérament de chef, et donc chercher à dominer l'humain qui les dirige. Il faut toujours montrer, régulièrement, qui est le chef, et ne pas habituer votre chien à prendre le dessus sur vous quand vous jouez avec lui.
Nous humains pensons que c'est mal, mais dans la nature du chien, c'est tout naturel. Les chiens ne rigolent pas avec ces choses-là, à l'état naturel.
Nous humains ramenons tout ça à des sentiments, mais pour le chien tout se ramène à la survie individuelle, qui passe par la survie du groupe.

notre famille ,pour le chien c'est sa meute ,sauf qu'elle est composé d'humains , aussi la meute est composé d'un chef ,puis des divers menbres de la famille , Chez moi je suis le chef , puis vient ma femme ,puis mes filles et leur copains  , lui vient en 4eme position  . Dans la nature  dans la meute , il y as des moment de chasse ,de repos, de jeux , de calin, avec vous il feras pareille comme dans la nature .  non votre chien ne doit pas manger á table , dormit au lit , ou être sur le canapé á votre place ,sa place est en bas , sous la table, au pied du lit ou du canapé . le chien obéit á une hiérarchie stricte , et dans sa meute elle doit être respecter . jean luc  ;)

Globalement d'accord avec vous sur la relation à établir avec votre chien.

Si je transcris ça dans la psychologie naturelle du chien :
- votre femme serait le chef
- vous seriez le concubin en titre du chef, et sur le plan hiérarchique vous seriez au même niveau que le chef (mâle et femelle dominants se comportent en égal au niveau nourriture) ; mais demain un autre mâle peut vous mettre une rouste, et vous quitterez le groupe de vous-même
- vos filles seraient des membres de la meute, supérieures à votre chien si elles sont plus fortes que lui physiquement ; à condition que vos filles vivent tous les jours chez vous
- les copains de vos filles seraient des membres extérieurs à la meute (sauf s'ils vivent en permanence chez vous), et votre chien se comporte avec eux de la même manière que votre femme se comporte avec eux
- votre chien a besoin de votre présence, car quand vous le laissez seul, il a peur d'être abandonné ; et un chien a peur de vivre seul car sa survie dépend de la survie du groupe auquel il appartient (c'est en tout cas ce que son instinct lui dit)
- votre chien ira tout naturellement sur votre canapé, sans doute par goût du confort physique, mais il vous laissera naturellement la place si vous le chassez (s'il ne le fait pas, c'est le signe qu'il essaie de prendre votre place hiérarchiquement parlant)
- dans la nature, soit le chien vous domine et dans ce cas il vous chasse pour prendre votre bouffe, soit vous le dominez et il restera à l'écart pour vous piquer la bouffe dès que vous vous en éloignerez ; c'est ainsi que font les chiens de rang inférieur pour arriver à se nourrir dans la nature
- pour ce qui est de l'endroit où dormir, dans la nature les chiens se postent tout naturellement aux endroits stratégiques pour défendre la position, comme des vigies ; ils ne se regroupent en principe pas, sauf peut-être pour se réchauffer en cas de grand froid.

Les chiens dépendent vraiment du groupe, et surtout du chef de groupe. Dès qu'ils le peuvent, ils font tout pour prouver qu'ils sont utiles au groupe (genre ils vous rapporteront une petite proie pour prouver qu'eux aussi contribuent à la survie du groupe).
Entre membres du groupe, ils se reconnaissent en se touchant brièvement le museau, comme entre nous humains quand on se tape dans la main ou qu'on se la serre.
Mais il n'y a guère de place pour la tendresse entre membres du groupe, hormis peut-être lorsqu'un membre est blessé et qu'on veut lui témoigner de la compassion, lui faire comprendre qu'il est toujours des nôtres et qu'on n'a pas l'intention de l'abandonner.

Les situations que peut rencontrer un chien en vivant avec nous lui sembleront parfois contre-nature, et j'imagine que tous les chiens ne prennent pas la chose de la même façon.
Plus votre groupe humain sera nombreux, plus le chien sera confronté à des situations qui le laisseront perplexe, et donc plus de chances qu'il puisse commettre des erreurs de jugement.

Dans mon expérience, le mâle dominant (il n'y en a eu qu'un seul) a pu s'accoupler avec des femelles inférieures (ses filles), la mère n'a rien dit, mais quand les petits sont nés elle les a systématiquement tués.
Elle en a mangé quelques uns, et j'ai moi-même enterré les dépouilles des autres (en mettant des pierres par dessus, pour ne pas qu'ils soient déterrés). Tout ceci se passait en dehors de ma présence.
Seule la mère a le droit de se reproduire.
Tout cela ressemble fort à la vie des loups.

Autre chose que j'ai remarqué : je ne pouvais pas avoir de véritable contact personnel avec les membres de rang inférieur.
Dès que je m'approchais de l'un d'eux, systématiquement la mère arrivait. Il peut y avoir plusieurs hypothèses, mais celle que je privilégie est que je représentais celui qui donnait de la nourriture. La mère pensait donc que je venais nourrir une de ses filles, et donc elle accourait pour faire valoir son rang hiérarchique.

chez moi c'est simple  le chef c'est moi ,puis vient ma femme , puis mes filles et leurs copain  , mon chien est en bas de la hiérarie . si je suis abcent , c'est ma femme qui est chef ou mes filles , sans probléme , mais quand tout le monde est lá , si il joue avec un menbre de la famille ,il regarde ma réaction (une sorte d'autorisation) , quand je donne un ordre , il doit executer l'ordre  , si il refuse deuxieme sommation (coup de gueule), aprés je lui pince la peau du cou  et plaque sa tête au sol sans le blesser  , et je répête l'ordre , c'est exactement ce que fait la mére avec ses chiots .
pour mon chien ,lorsqu'il etais chiots de 6 semaine ,sa mére est morte d'une tumeur indédectable  , et bien c'est la grand mére qui as pris le relais pour s'occuper des chiots ,c'etais trés curieux á voir , encore une fois la meutes  qui protége .  Des chiots dépend l'avenir du groupe . jean luc  ;)

C'est là toute la différence entre le chien vivant avec l'homme et le chien à l'état naturel  ;)

Et si on revenait au sujet principal de ce Forum, ... ?

"Adopter un animal de compagnie en France"

je pense pas que l'on soit hors sujet , adopter des oiseaux, unchats, des cochon d'inde ou des poissons ,ne pose guére de probléme ,mais les chiens si . tout le monde n'est pas apte á avoir un chien , car si en génerale c'est un charmant compagnon , il être aussi un tueurs et egorger un homme . les fait divers sont lá pour nous le rappeller . en cas d'agressions , il y as toujours une fautes humaine á l'origine , celle du maitre en particulier qui souvent n'a pas eu le comportement adéquate , laisser un chien sur le canapé  , indique clairement qu'il est le chef , lá commence les problémes. C'est le patron , il peut attaquer vos enfants car inférieure á lui , ou montrer les crocs comme dans une meute, voir aboyer car il acepte pas la présence d'autres personnes dans sa maison , celas peut provoquer des nuiances sonore trés importante pour les voisins . Certaine races doivent avoir des espaces pour se défouler ,et n#ont pas leur place dans les appartements  ,ou dans les villes comme les golden retrever par ex  ,le mien c'est 2-3  heures de promenade par jours . celas implique des grosses contraintes d'organisation  , notablement pour les vacances  . il faut aussi prendre la bonne race pour faire ce que l'on veut faire avec le chien  . Prendre un beagle  pour garder la maison , alors que c'est une race pour la chasse á court , ou prendre un labrador comme chien de défence  :D .
moi j#ai un golden retréveur blanc  clair  (weisse hell), il est nul pour la garde ,et pour la défence , mais super comme chien de famille , extra pour donner l'alerte , c'est un champion pour rechercher  des personnes , je fait du mailtraining avec lui . ils sont utiliser pour les chiens d'aveugle , pour la térapie animaliére avec les handicapes , les personnes agée , ou les enfants malades en milieux hospitalier .il fait 32KG , sa force est de l'équivalent d'un homme de 140Kg , je fait que 106kg donc je fait pas le poid contre lui  :D . Et pourtant je le contrôle , simplement nous avons etais en formation  dans le club de chients dont je suis menbre , lui il as apprit á être socialisé avec les autres chiens et les humains , á comprendre les ordres , et les situations dangereuse   (velos ,moto, auto, jogeur) ,et moi á comprendre les différents signaux envoyer par les chiens , et a anticiper les situations dangereuses , et as réagir dans c#est cas lá . j#ai le diplome allemand  vdh-hundefuehrerschein ,qui indique que je suis apte á voir un chien á ne pas confondre avec celuis de maitre chient  .  J'ai appris aussi á être humble , car il arrive que mon chien me joue des tours de cons :D . trop de propriaitaire  sont arrogants car ils estiment qu'ils supérieure aux chients , et qu'ils peuvent les dominer sans être former eux même  . alors prendre un chien en adoption celas impliques de grosses responsabilitée . jean luc  ;)

Mais oui Jean-Luc, mais là, vous vous répétez ...

je fait du mandtrainig avec mon club voir ici une vidéo de cette activitée https://www.mantrailing-chien-de-recher … deos-tuto/ . jean luc  ;)

ce n#est pas pour me mettre en avant  , mais simplement il faut que votre chien est une activitée annexe ,comme celle devellopper plus haut  , mais il y en as d#autre comme le pistage , l'agiliti,  sport de défence , ou tout autre activitée présenter par un club , autrement il va s'ennuyais est développé  des troubles du comportement  . Les clubs doivent être menbre de la fédération française caninne , etant en allemagne le mien est au VDH . Si vous etez genre canapé devant votre téloche , le chien est pas pour vous , prennez des canaris , amsters, poissons dans ce cas .  jean luc  ;)

Le mieux reste encore une couleuvre. En liberté dans la maison, pas en cage, avec un collier à grelot pour la localiser occasionnellement.
Parce que c'est pas très glorieux de mettre des oiseaux, rongeurs et poissons en cage.
J'avais un pote qui avait un perroquet, le perroquet avait une grande cage mais la porte était toujours ouverte. Il sortait et rentrait à sa guise.
Par contre, quand mon pote voulait aérer la pièce, il galérait pour faire rentrer le perroquet dans la cage.
Mais en aucun cas il n'aurait enfermé son animal dans une cage. Des potes comme ça, même si on n'est pas toujours d'accord avec eux, on les respecte  :idontagree:

poissons en cage ?  :gloria  :D  :lol:  :/

ben oui les poissons chats  . jean luc  ;)

Nouvelle discussion