S'expatrier avec un handicap au Japon

Bonjour à tous,

Etre en situation d'handicap ne devrait pas être un frein à l'expatriation mais peut représenter un défi plus complexe. De ce fait, il faut bien s'y préparer afin de réussir son projet de vie au Japon.

Selon vous, quels sont les points importants à prendre en considération dans le cadre d'une expatriation au Japon avec un handicap (protection sociale, suivi de traitement médical, etc.) ?

Est-ce qu'il y a une visite médicale à passer avant de s'expatrier ?

Existe-t-il des organismes ou associations spécialisés de soutien aux expatriés handicapés ? Si oui, lesquels ?

Que pensez-vous de l'infrastructure au Japon (espaces communs, transports, bâtiments publics) ? Est-elle adaptée à tout type de handicap ?

Qu'en est-il de l'intégration sociale et culturelle ? Quels sont les loisirs adaptés disponibles ?

Merci de partager votre expérience,

Bhavna

A mon avis , le Japon est encore loin du standard des pays européens. Quand je me suis installé au Japon il y a plus de trente ans, j étais surpris de ne pas voir d handicapés dans les lieux publics. Je me rappelais qu en Belgique, dans ma jeunesse, on pouvait en voir partout, marchant avec des béquilles ou se déplaçant dans des fauteuils roulants.Mais ici, rien! Comme si il n y en  avait pas ! On me disait qu ils restaient chez eux en famille. Entre-temps, la situation s est améliorée . Les infrastructures pour handicapés ont été développées . On en voit de plus en plus  mais encore très  r a r e. 
Tout ce que je peux dire , c est que ce n est pas le pays idéal pour un handicapé. Rien de comparable avec l Europe ou les USA.
Les autorités municipales essayent de les aider en installant des zones appelées “barrier free” (toilettes, transports publics, hôtels, etc)  un peu partout dans les grandes  villes mais pratiquement pas d infrastructures en province.

La mairie prend charge de tout ça et vous donne un auxiliaire de vie pas de soucie pour les handicapés au Japon

Nouvelle discussion