Le boom immobilier de Pattaya

L'année 2018 a encore été une année chargée pour le secteur de la construction à Pattaya après le lancement de 10 239 unités de condominiums supplémentaires d'une valeur totale de 55 milliards de Baht.
Ce nombre de nouvelles unités représente une augmentation spectaculaire par rapport à 2017 qui ne comptait que 2 192 unités construites. Une grande partie des unités restent vide et invendue en raison du nombre considérable de nouvelles unités qui ont inondé le marché en 2018. Le nombre de nouvelles unités construites à Pattaya ne devrait pas dépasser 5 000 unités car il reste actuellement plus de 12 000 unités non vendues.
Il s'agit du plus grand nombre d'unités vacantes vides depuis 2015. Les promoteurs de Pattaya doivent faire preuve de prudence car le principal marché des acheteurs de parts est l’investisseur ayant pour objectif de percevoir un rendement mensuel régulier en louant l’appartement à un locataire plutôt que de vivre dans l’unité dans la plupart des cas.
La Thaïlande dans son ensemble compte actuellement quelque 454 814 unités résidentielles non vendues, le total combiné de ces unités s'élevant à 41 milliards de dollars américains.

Source: LovePattayaThailand

Bonsoir,
Construire, c'est bien. Vendre c'est mieux.
Il y a a priori un demi million d'appartements et de maisons invendus en Thaïlande. Et ce sans compter certainement les petits promoteurs. Si l'on additionne à cela les logements inoccupés cela confine à l'absurde.

Je sais pas si on peut parler de bulle immobilière en Thaïlande comme en Espagne en 2007 ou jusqu’à 650 000 logements par an étaient construits en Espagne, de toute façon selon moi la spéculation a toujours existé et elle existera toujours.

Ça ressemble en effet  à une bulle immobilière .Faut-il attendre 600 000 unités d'invendus pour qu'elle éclate comme en Espagne ?
Heureusement que les investisseurs ne sont pas soumis à des taxes foncières aussi énormes qu'en France sinon ils ne tiendraient pas financièrement .
J'aimerais bien connaître les raisons qui poussent ces promoteurs à construire encore à  Pattaya .

edmond99 :

...
J'aimerais bien connaître les raisons qui poussent ces promoteurs à construire encore à  Pattaya .

Pas qu'à Pattaya, à la campagne aussi; je passe presque tous les jours devant des unités en construction, devant d'autres unités déjà terminées avec plein de pancartes " à vendre " ou " à louer "

edmond99 :

Ça ressemble en effet  à une bulle immobilière .Faut-il attendre 600 000 unités d'invendus pour qu'elle éclate comme en Espagne ?
Heureusement que les investisseurs ne sont pas soumis à des taxes foncières aussi énormes qu'en France sinon ils ne tiendraient pas financièrement .
J'aimerais bien connaître les raisons qui poussent ces promoteurs à construire encore à  Pattaya .

Quand cela va exploser il y aura des affaires à saisir.
Attendons...........

Bonjour,
Cela me fait penser aux immeubles "New Concept" à côté de chez moi à Chiang Mai.
Une quinzaine de bâtiments de trois niveaux, peut être en tout un millier de logements uniquement à but locatif.
Des gens qui souhaitent investir achètent ces biens et New Concept assure ensuite l'intégralité de la gestion, de la recherche du locataire à la rétribution des propriétaires (10 % l'an) en passant par l'entretien.
Et à quelques dizaines de mètres de là un deuxième programme de construction devrait voir le jour d'ici peu, au moins aussi grand. La question est de savoir comment remplir tous ces logements, cela en fait des locataires à trouver.

edmond99 :

J'aimerais bien connaître les raisons qui poussent ces promoteurs à construire encore à  Pattaya .

Blanchiment d'argent me parait une bonne réponse non ?

Tamerlan :

Bonjour,
Cela me fait penser aux immeubles "New Concept" à côté de chez moi à Chiang Mai.
Une quinzaine de bâtiments de trois niveaux, peut être en tout un millier de logements uniquement à but locatif.
Des gens qui souhaitent investir achètent ces biens et New Concept assure ensuite l'intégralité de la gestion, de la recherche du locataire à la rétribution des propriétaires (10 % l'an) en passant par l'entretien.
Et à quelques dizaines de mètres de là un deuxième programme de construction devrait voir le jour d'ici peu, au moins aussi grand. La question est de savoir comment remplir tous ces logements, cela en fait des locataires à trouver.

Surtout dans le milieu de gamme.

Et si l'autre raison était l'arrivée de Chinois comme au Cambodge?
Je n'y crois pas vraiment car le régime politique de la Thaïlande est différent du Cambodge dirigé depuis 33 ans par un ancien khmer rouge donc copain copain avec Pékin .

Farang Mart :
edmond99 :

J'aimerais bien connaître les raisons qui poussent ces promoteurs à construire encore à  Pattaya .

Blanchiment d'argent me parait une bonne réponse non ?

Non, je ne pense pas... Je pense que le blanchiment est minoritaire dans le pays !
Je dirais plutôt de l'argent dont on ne sait pas quoi faire !
Je le vois bien à Chiang Mai : De nombreuses personnes de BKK achètent un appartement juste pour le cas où elles viendraient à Chiang Mai en week-end ! Ces biens ne sont pas à louer et ne sont utilisés que quelques jours par an seulement !
Idem sur Phuket : Je connais des thaïs ayant un bien là-bas pour la même raison !

Pilouthai :

Je dirais plutôt de l'argent dont on ne sait pas quoi faire !
Je le vois bien à Chiang Mai : De nombreuses personnes de BKK achètent un appartement juste pour le cas où elles viendraient à Chiang Mai en week-end ! Ces biens ne sont pas à louer et ne sont utilisés que quelques jours par an seulement !
Idem sur Phuket : Je connais des thaïs ayant un bien là-bas pour la même raison !

Bonsoir,
Ce type d'achat est donc réservé à une clientèle un peu aisée.
Mais que dire de ceux qui achètent à but locatif en ayant emprunté et qui risquent de ne pas avoir de locataires.

Je pense en effet que les riches Thaîs très peu imposés se permettent ce genre d'investissement pour le plaisir.Ceci serait quasiment impossible pour des Français même très aisés car un bien non loué c'est une perte sèche.
Mais c'est quand même surprenant .

Pas oublier que la crise de 1997 a laissé des traces et que posséder maisons, condo,  c'est du concret.

edmond99 :

...Ceci serait quasiment impossible pour des Français même très aisés car un bien non loué c'est une perte sèche...

Pas forcément une perte sèche...

Une perte humide alors...

Nouvelle discussion