Taxe et compagnies....

Bonjour,

J'ai un petit soucis de compréhension et j'espère que vous pourrez m'aider.

J'ai une compagnie et j'ai acheté des machines à crédits que je loue.

Cas 1 : Imaginons que j'ai acheté pour 10 millions de machines à 0 d’intérêt et que en 2019 je fasse 10 m de chiffre d'affaires. Et que je n'ai pas d'autres charges.

Ma comptabilité me dis que pour le calcule des bénéfices je vais devoir payer 15% sur les 10 millions du chiffres d'affaires, car le crédit n'est pas considéré comme une charge et que je ne peux pas non plus amortir ce coût, pour le déduire en tant que charge.
Ce que je ne comprends pas ... vue que dans 5 ans les machines seront à changaient sinon je ne pourrai plus exercer mon activité.

Pour moi je pensais que soit que mon crédit est considéré comme une charge donc 10 m - 10m = 0 de bénéfice et donc pas de taxe ou à la limite que je puisse faire un amortissement ( 10 m / 5 année de vie de la machine ) soit 2 m environ qui serra déduit par an de ma base imposable.

Qu'en pensez vous ?

Cordialement

En France, il serait possible d’amortir les machInès, mais ici, je ne sais pas 🤷‍♀️
Quand au crédit, ce sont les intérêts qui peuvent se déduire car considérés comme chargés. Mais si 0%, nada !!

Oui mais justement j'aimerai amortir :x, on m'a dit que sa existe mais que ce n'est pas prise en compte dans les taxes

Bonjour je réponds comme Bingobirdy, s’il y avait des intérêts, ils seraient déductibles et logiquement la vétusté doit être amortie. Ce sont les règles comptables que je connaissais en Europe, mais j’ignore les règles en vigueur a Maurice. Dans certains pays, on a même le droit de déduire les intérêts qu’on n’a pas perçu parce que le capital est immobilisé.
Pose la question à un bureau comptable avec pignon sur rue, du genre Deloitte, PWC, E&Y, ect...et n’oublie pas de porter en frais leurs honoraires 😊

L'amortissement n'est pas une charge pour des raisons fiscale. Par contre, la loi fiscale vous donne droit à des abattements pour les immobilisations qfin de compenser justement les amortissements non comptabilisés. Le mot (amortissement) est différent dans le calcul, il est défini comme 'Capital Allowance' avec des taux fixés par le fisc.

Nouvelle discussion