Les gilets jaunes

Lorsque je parle de l'ISF je pense pas que l'état doit prendre 50 % des bénéfices des grands patrons.

Mais l'État doit faire payer un impôt mesuré sur la fortune aux très riches.

Et cela est plus que faisable. Car entre taxer les très riches à fond. Et les taxer pas du tout sur leur fortune il y a un gouffre.

Voici un article d'un blog du Monde Diplomatique...
A lire... pour ceux qui veulent !

https://blog.mondediplo.net/il-est-alle … oit-partir

Joris1 :

Lorsque je parle de l'ISF je pense pas que l'état doit prendre 50 % des bénéfices des grands patrons.

Mais l'État doit faire payer un impôt mesuré sur la fortune aux très riches.

Et cela est plus que faisable. Car entre taxer les très riches à fond. Et les taxer pas du tout sur leur fortune il y a un gouffre.

Donc si je comprends bien ce post et votre post précédent, d'après vous sans l'ISF, les riches ne paieraient pas d'impôts????

https://www.liberation.fr/france/2018/0 … ee_1656880

25 %
C’est la part de l’impôt sur le revenu acquittée par les 1 % des ménages les plus aisés. Grâce au barème progressif, les très hauts revenus contribuent en effet davantage que les autres aux prélèvements directs. En 2015, ceux qui touchaient le plus ont consacré en moyenne un cinquième de leurs ressources à l’impôt sur le revenu (contre à peine 6 % pour l’ensemble des contribuables). Là encore, derrière cette moyenne, les écarts sont très importants : pour 15 % des plus aisés, l’impôt payé est inférieur à 10 % de leur revenu, tandis qu’il est supérieur à 30 % pour 5 % des super riches. En raison de l’effet redistributif de l’impôt sur le revenu et des autres transferts fiscaux et sociaux, les très hauts revenus détiennent une part moins importante des revenus après prélèvements, note l’Insee : 5,3 % contre 6,8 % avant d’être taxés.

En plus de s’intéresser à cette frange la plus aisée des contribuables, l’Insee rappelle, dans son étude, que les inégalités de niveau de vie sont restées stables en France depuis 2008, alors qu’elles ont augmenté dans de nombreux pays voisins : 14,2 % de la population française vivait en 2015 sous le seuil de pauvreté (un seuil fixé à 1 015 euros par mois), un des plus bas taux de pauvreté d’Europe. Les différences d’une catégorie professionnelle à l’autre restent cependant très fortes : on comptait en 2015 seulement 3 % de cadres pauvres, contre près de 25 % d’agriculteurs, la profession la plus touchée. Autre point marquant, le cas des familles monoparentales, de plus en plus frappées par la pauvreté : depuis 1996, le nombre de personnes pauvres vivant dans une famille avec une mère ou un père seul «a augmenté d’un million», selon l’Institut.

8 850 euros
C’est le montant minimum qu’une personne seule devait toucher par mois en 2015 pour faire partie des 1 % de «très hauts revenus» tels que définis par l’Insee. Un seuil fixé à environ 18 600 euros mensuels (avant impôts) pour un couple avec un enfant. En 2015, ce petit 1 % de la population gagnait en moyenne sept fois plus que l’ensemble des ménages. A noter que les 1 % les plus aisés connaissent de fortes inégalités entre eux, puisque l’éventail de leurs revenus varie de 106 210 euros par an par unité de consommation à près de 200 fois plus. Si les 1 % les plus aisés ont gagné en moyenne 177 000 euros en 2015, le centième d’entre eux (soit 0,01 % de la population) a engrangé environ 1,3 million d’euros. Les moins riches des plus riches (0,9 % de la population) ont, eux, dû se «contenter» d’environ 146 000 euros annuels.

59 ans
C’est l’âge moyen des personnes qui ont déclaré les revenus au sein des ménages les plus aisés en 2015 (contre 54 ans pour toute la population). Dans près de la moitié des cas, le déclarant avait plus de 60 ans, était le plus souvent en couple et sans enfant à charge. Côté catégorie socioprofessionnelle, les salariés vivant dans les ménages à très hauts revenus étaient cadres dans près de 60 % des cas et chefs d’entreprise dans près d’un cas sur 10. Les plus aisés sont surreprésentés dans les secteurs de la finance, de l’assurance et parmi les métiers juridiques. Ils sont aussi en grande majorité propriétaires de leur résidence principale (à 86 %) et habitent le plus souvent en Ile-de-France. La région parisienne héberge à elle seule deux tiers des 0,01 % les plus aisés. Et un peu moins de la moitié de ces hyper-riches vit dans Paris intramuros.

Lys de Nosy Bé :

Voici un article d'un blog du Monde Diplomatique...
A lire... pour ceux qui veulent !

https://blog.mondediplo.net/il-est-alle … oit-partir

Le fait que Frédéric Lordon soit ouvertement marxiste, n'a probablement rien avoir avec le choix de cet article....  :P

Un régime marxiste en France cela serait tellement mieux..... ;)
Vivement la révolution..... Besancenot au pouvoir (Le NPA, une autre de tes références il me semble)  :P

Loicpty.... je ne te pensais pas si réducteur !!!
Si le fait d'être "ouvertement marxiste" (peut on encore être marxiste d'ailleurs aujourd'hui) te range directement dans les personnes incrédibles... c'est très regrettable.... !
Disons qu'avoir un blog au sein du monde Diplomatique c'est, pour ma part, mieux qu'une chronique chez Hanouna... mais bon, on choisit chacun ses références !!!!  ;)

C'est vrai que Frédéric Lordon n'a pas "l'ouverture d'esprit" d'un Zémmour ou d'un Ménard  :lol:  :lol:  :lol:  (je n'irai pas jusqu'à Charlotte d'Ornellas tout de même ! :( )... mais pour ce qui est de cet article précis... je persiste et signe avec lui...
La France renvoie une image à l'international  totalement inédite de violences policières, de justice à deux vitesses... et de tentatives d'étouffer, par la loi, les contestations, les rassemblements...
Des hommes d'Etat, qui au dialogue préfèrent faire tirer sur la foule, terroriser les gens afin qu'ils ne sortent plus de chez eux, faire des gardes à vues "préventives"... c'est indigne de la France... et démontre au Monde qu'ils ont perdu pied et qu'ils doivent renoncer pour "incompétences notoires" !!!!

Je ne suis pas marxiste... peut être suis je pire que cela !!!
J'ai toujours préféré les brigades rouges aux chemises noires... mais je n'en fais pas l'allégorie !
Dans le texte le marxisme est beau... dans la réalité il n'est hélas pas gérable...

Je ne crois pas en l'Egalité... on ne fait pas d'un bourrin un cheval de course...
Je crois d'avantage à l'Equité... on est pas obligé de laisser le bourrin dans un box étroit et sombre... lui donner accès au pré, s'occuper de lui de façon plus patiente, plus pertinente... peut avoir des résultats...

J'aime beaucoup Besancenot... mais je n'ai jamais voté pour lui... à l'inverse de ce que tu crois savoir de moi !
Je suis de gauche, c'est certain... de la gauche caviar diront certains...
J'ai gagné par mon seul travail mes conditions de vie et mon conjoint aussi...
Je paye beaucoup d'impôts... mais beaucoup moins que je devrais... c'est vrai aussi. et en toute légalité... cela me permet, entre autres, de gâter mes salariés malgaches !!!
Si le système dont je bénéficie s'effondre... et bien je ferai avec....

Je compte dans mes relations et ma famille quelques très grands patrons... et eux ne s'inquiètent pas du tout... ils ne se sont jamais bien portés... et ils ne sont, pour la plupart, pas pressés d'aller payer des impôts ailleurs !!!!

:kiss:

Lys de Nosy Bé :

Loicpty.... je ne te pensais pas si réducteur !!!
Si le fait d'être "ouvertement marxiste" (peut on encore être marxiste d'ailleurs aujourd'hui) te range directement dans les personnes incrédibles... c'est très regrettable.... !
Disons qu'avoir un blog au sein du monde Diplomatique c'est, pour ma part, mieux qu'une chronique chez Hanouna... mais bon, on choisit chacun ses références !!!!  ;)

Peut-on être marxiste aujourd'hui, il semblerait que la réponse soit "oui"  :P
https://www.revue-ballast.fr/frederic-l … ivers-3-3/
Effectivement je ne sais pas pour qui tu aurais pu voter (puisque tu ne l'a pas fait il me semble) lors des dernières élections présidentielles, et cela ne me regarde pas... Je me limite à regarder les références des articles que tu cites: Article provenant du site du NPA et article d'un intellectuel qui dit lui même être marxiste....
Mais d'autres intervenants semblent plutôt avoir comme référence des journaux d'extrême droite ce qui n'est pas forcément mieux.... :P


Quelques passages de l'article que tu citais qui montrent la parfaite objectivité de leur auteur:
Et il semblerait que plus que la fin de Macron, lui ce qu'il souhaite c'est plutôt la fin du processus démocratique actuel...

Nous en sommes là, littéralement. Déployer des blindés en ville, équiper les forces de police de fusils à pompe, et même de fusils d’assaut, infliger aux manifestants des blessures… de guerre, c’est bien être en guerre

Pour cette raison toute simple qu’on ne parle pas avec des institutions qui, après avoir fait pendant trois décennies la démonstration constante de leur absolue surdité, sont désormais de fait passées au stade militaire (grenades au TNT, blindés, fusils d’assaut : stade militaire). Et dont on ne voit pas par quel soudain accès de sincérité, elles se seraient miraculeusement converties à « l’écoute ».

Il ne lui reste plus que la force armée pour contenir la contestation. Et, pour tenir le reste, celle des répétiteurs médiatiques qui s’acharneront jusqu’au bout à soutenir qu’élu régulièrement, haut la main ajouteront même les plus bêtes ou les plus oublieux des conditions réelles de son élection, il est entièrement « légitime ». Nous apprenons donc de leurs bouches autorisées qu’un dirigeant,pour peu qu’il ait satisfait à une comédie électorale entièrement truquée, peut parfaitement mutiler ses opposants, envisager de leur faire tirer dessus au fusil d’assaut

Par exemple :vous aviez deux mains, une est arrachée par une grenade qui est une arme de guerre. Là-dessus, vous vous entendez dire qu’il n’y a pas eu d’abus des forces de l’ordre,


Déployer des blindés en ville: Les véhicules blindés de la gendarmerie sont destinés au maintien de l'ordre et ne sont pas, sauf erreur de ma part, équipés de mitrailleuses pour tirer à balles réelles sur les gilets jaunes.... Mais je regarderais mieux les images ou vidéos des prochaines manifs, peut-être que les mitrailleuses sont cachées.... Jusqu'à présent, du moins il me semble, ces engins sortis du musée pour l'occasion (mis en service dans les années 70) n'ont servi qu'à défaire des barricades....

Équiper les forces de l'ordre de fusils d'assaut??? Sait-il vraiment ce qu'est un fusil d'assaut???? Non un flash ball n'est pas un fusil d'assaut. Un fusil d'assaut sauf erreur de ma part est conçu pour causer des blessures mortelles.... Par le passé les policiers avaient des PM (pistolets mitrailleurs) mais je ne sais pas si c'est encore vrai aujourd'hui. Les gendarmes ont effectivement des fusils d'assaut FAMAS, ça fait joli dans les défilés. Mais que ce soit pour les policiers ou les gendarmes, ces armes n'ont jamais été utilisées ni même simplement portées lors des manifestations....

"Des grenades au TNT"... "Une grenade qui est une arme de guerre"
Effectivement dit comme, cela ça impressionne...
Les grenades utilisés par l'armée sont faites pour tuer ou causer de très graves blessures mais contrairement aux grenades assourdissantes, elles contiennent une importante charge de TNT, et sont conçus pour que de gros éclats métalliques soient projetés afin de causer de graves blessures...

Les grenades assourdissantes contiennent une très faible charge de TNT, mais elles sont conçu pour faire beaucoup de bruit et non pour tuer.... Les grenades assourdissantes (mais aussi les grenades aveuglantes) sont aussi utilisées par les forces spéciales en libération d'otages et lors d'arrestations de personnes recherchées ..... Elles ont donc utilisées régulièrement à l'entrainement sans qu'il n'y ait jamais eut de morts ni de blessés graves, et ont aussi été plusieurs fois utilisés lors d'opérations réelles (plus d'une dizaine d'arrestations de criminels de guerre en ex-yougoslavie).... Si elles étaient conçus pour tuer comme le laisse entendre l'auteur ou même pour blesser gravement, crois tu qu'elles seraient utiliser pour des libérations d'otages ou des arrestations de personnes qui doivent pêtre remises au TPI????

Mais effectivement ces grenades contiennent une très faible charge de TNT, donc si l'une d'elle explose lorsqu'une personne la tient dans la main, cela peut causer des blessures importantes pouvant aller jusqu'à une main arrachée.... Mais pourquoi explose-t-elle dans les mains des manifestants???? Non, non ce n'est pas des policiers qui mettent des grenades dans les mains des manifestants... Si elles leur explosent dans la main, c'est qu'ils avaient auparavant ramasser ces grenades parterre dans le but de les relancer.... Peut-être faudrait-il rajouter une étiquette sur les grenades "Ne pas ramasser"....


  Parfois aussi, c’est sous la forme la plus innocente que se laisse découvrir la vérité : un syndicaliste policier, invité de l’émission d’Arrêt sur images (5), exprime avec une désarmante candeur son désarroi : « Les manifestants ne jouent plus le jeu ». C’est tellement complet, tellement profond, que c’en est vertigineux. En un mot, tout est dévoilé. La pantomime démocratique-sociale, c’était un jeu. Vous faites semblant de demander, nous faisons semblant d’écouter — n’oubliez pas de vous munir de vos merguez, et soyez rentrés pour 18 heures. Incidemment, le syndicaliste policier nous apprend que dans la liste des morts en puissance, on pourrait bien compter, non seulement Macron, les institutions de la Ve République, la presse, mais aussi les confédérations syndicales (au désespoir de leurs bases, souvent admirables) : mortes d’inutilité, pour n’avoir fait trop longtemps que « jouer ». Car voilà la chose enfin dite : Bastille-Nation, c’était un jeu.

  De là le policier un peu stupéfait, et ses manifestants qui « ne jouent plus le jeu ». C’est exact : les « gilets jaunes » n’ont plus envie de jouer. Ils ne jouent plus le jeu, pour avoir tout simplement compris cette vérité tautologique que, dans le monde de la surdité institutionnalisée, on ne parle jamais qu’à des murs. Voilà très exactement ce que signifie que [/b]« le régime de l’État est vicieux » : délibérément fermé à tout, il ne laisse d’autre alternative que de le souffrir tel quel ou de le renverser. Souffrir : depuis, trente ans, c’est assez. Donc le renverser. [/b]

 
C'est vrai que sortir une phrase de son contexte pour lui faire dire autre chose, est une pratique tellement courante, et tellement facile à réaliser....

Les gilets jaunes ne jouent plus le jeu... Non effectivement, car auparavant les manifestations étaient déclarées en préfecture (conformément à la loi) et la police connaissait l'itinéraiire et pouvait donc encadrer la manifastation... Cela c'est fait des milliers de fois (voire même plutôt des dizaines de milliers) par le passé et cela n'a jamais entravé la liberté de manifester...
A Paris depuis deux semaines les manifestations sont dorénavant déclarés en préfecture. Se conformer à la législation et déclarer les manifestations a-t-il empêché les gilets jaunes de manifester les deux derniers week-end???
Non seulement les manifestations précédentes étaient illégales, mais il y a avait aussi un "jeu du chat et de la souris" entre les manifestations entre la police et les manifestants... Il est arrivé à plusieurs reprises qu'un lieu de manifestation soit indiqué sur les pages facebook (pour induire les forces de l'ordre en erreur), et qu'un autre lieu soit communiqué aux manifestants.... Multiplier les lieux de rendez vous pour disperser les forces de l'ordre était aussi une technique couremment employée (lieux de rendez vous pour des manifestations illégales car non déclarées)... La dernière pratique en date est la volonté d'épuiser les forces de l'ordre en organisant aussi des manifestations de nuit en plus des manifestations de jours (propos tenus par l'un des organisateurs de la manifestation de nuit samedi dernier. Manifestation de nuit qui fut clairement un échec....)


On n’en finit pas, par exemple, de contempler les étonnants renversements qui conduisent l’éditocratie à trouver horrifiant ici ce qu’elle trouvait admirable là, et réciproquement. « Qu’ils dégagent ! » en Tunisie : magnifique ; « Macron démission ! » : foule haineuse. Place Tahrir : printemps arabe ; Place de l’Étoile : hordes de casseurs. Crémation des statues de Chávez : peuple en lutte ; parodie de guillotine pour Macron : extrémistes violents. Police poutinienne : dictature ; police macronienne : ordre républicain.

« La réponse de Macron aux “gilets jaunes” fait paraître Poutine modéré en comparaison (1) [/i]». Bloomberg organe bien connu pour ses sympathies révolutionnaires,

pas un n’a rapporté la stupéfaction de la presse anglo-saxonne qui observe, médusée, le devenir néofasciste du macronisme.
Il n'y a rien à dire les comparaisons sont tellement pertinentes: Combien de morts par balles lors des manifestations dans ces pays?, combien de prisonniers politiques? combien de personnes arrêtés simplement pour avoir osé expriméer publiquement leur opinion et dont les familles n'ont plus jamais de nouvelles???


Élu avec un soutien réel d’à peine 10,5 % du corps électoral (9), tenu, par les conditions mêmes du second tour, de se séparer d’une partie de son programme, foulant au pied cet élémentaire devoir moral, portant et la violence sociale et le scandale de l’enrichissement des riches à un point inouï, recevant pour ces textes les plus sinistres l’approbation répétée de l’extrême droite à laquelle il était supposé faire barrage, et désormais en guerre plutôt qu’en marche, Macron est allé trop loin, beaucoup trop loin. Il n’a plus aucun titre à faire valoir pour sa légitimité — à part les proclamations obstinées de l’éditorialisme de service.

C'est vrai que si Mélanchon s'était retrouvé au second tour face à le pen, la situation aurait probablement été différent, lui aurait été beaucoup plus légitime.....

Je pense pour ma part que le système oligarchique a mis les nerfs à vif d'une grande majorité de gens qui voient bien qu'il n'est plus possible de continuer avec des législateurs et un exécutif qui vit dans un autre monde.
Qu'il soient de gauche, de droite ou des extrêmes.
Il faut trouver un autre système pour retrouver la sérénité dans le pays.
En effet parmi les trois systèmes que nous possédons en France il existe également le système judiciaire (qui devrait être neutre en principe) et qui pourrait définir des règles de bonne conduite qui mettraient tout le monde d'accord.
Il faut simplement abolir la politique telle qu'elle est pratiquée actuellement car la politique désigne ce qui est relatif à l'organisation et à l'exercice du pouvoir dans une société organisée. Mais comme la société est désorganisée il faut trouver autre chose pour la réorganiser car si il se trouve une exagération dans la nature, celle-ci est régulée d'elle-même pour retrouver un équilibre.
J'en reviens toujours à la magnifique organisation qui régit la nature en donnant en exemple les champignons macroscopiques qui ont trois modes de vie:
Symbiotiques (en étant bénéfique pour les plantes par mycorhization)
Puis parasites en tuant les plantes malades.
Et enfin la troisième famille est celle des saprophytes qui décomposent la matière organique afin de permettre à d'autres plantes de s'implanter.
Pour mieux comprendre les champignons qui font de la mycorhize, par exemple certaines orchidées ont des graines si fines que s'il n'y avait pas un champignon qui leur fournit de quoi se nourrir elles ne pourraient pas survivre après la germination.
Pour les parasites, ils s'attaquent aux plantes déjà malades ou faibles afin d'éliminer la dégénérescence (non je ne l'ai pas dit ! )
Puis il y a les saprophytes qui réduisent le bois les feuilles etc. tous les éléments morts en terreau bénéfique aux plantes afin de s'implanter.
Souvent les inventions ont été réalisées en copiant la nature... qui est si bien faite exception faite naturellement en ce qui concerne les parasites car tout n'est pas transposable.

Ce n'est pas qu'en France où tout va mal car nous sommes très proche du mur dans lequel nous allons foncer la tête baissée:
http://www.alterinfo.net/Une-nouvelle-c … 44407.html

Cela va couiner dans les caddies et aux caisses de supermarché, et réveiller tous les Gilets jaunes qui sommeillent en nous et qui viennent encore une fois de se faire avoir par ce que j’appelle « l’économie forcée » !

Il fut un temps où le marché « fixait » les prix en fonction de l’offre et de la demande et de l’utilité des machins et autres bidules vendus, voire parfois de l’intérêt économique de les acheter (voir l’édito du jour sur le rendement d’une chaudière).

Aujourd’hui, c’est l’État et le capitalisme de connivence qui s’arrangent dans un entre-soi détestable pour savoir comment on vous fera un peu plus les poches cette année pour améliorer les profits.

Cette année, il y a une nouveauté en plus de toutes les autres, comme le prélèvement à la source, qui est la conséquence directe de la loi Alimentation votée en octobre 2018. Ainsi, cette loi, pour être « populaire » et recueillir votre consentement, devrait permettre que les agriculteurs soient un poil mieux rémunérés (à voir dans la pratique), car les grandes surfaces doivent réduire leurs marges sur les produits agricoles.

En échange, si les grandes surfaces consentent à cet effort, elles bénéficient d’une contrepartie fondamentale et énorme… Le seuil de revente à perte est fixé à 10 %.

En clair, tous les distributeurs ont obligation de faire 10 % de marge sur bon nombre de produits et sont donc obligés d’augmenter leurs prix les plus faibles !

C’est dans ce contexte que Le Parisien (le journal) révèle, après s’être procuré les nouveaux tarifs d’un grand distributeur, que la note pourrait grimper de plus de 6 % pour le consommateur dès le 1er février…

Pourquoi cette hausse ?

Uniquement parce qu’ »ON » a décidé de nous faire les poches et de nous vider le portefeuille de 6 % de plus…

C’est une hausse purement et simplement décidée et qui ne repose sur rien, si ce n’est une décision politique.

Un exemple typique de l’économie forcée que je dénonce régulièrement… Et de quoi aussi faire augmenter le PIB et générer de la croissance purement artificielle.

Absurde.

Charles SANNAT

http://blog.marithe.fr/A/ATTC9.jpg

madagaston :

Cela va couiner dans les caddies et aux caisses de supermarché, et réveiller tous les Gilets jaunes qui sommeillent en nous et qui viennent encore une fois de se faire avoir par ce que j’appelle « l’économie forcée » !

Franchement Gaston, je sais Sannat est une de vos idoles, mais réfléchir au lieu de faire uniquement du copier-coller peut aussi parfois être utile.....

madagaston :

Il fut un temps où le marché « fixait » les prix en fonction de l’offre et de la demande

Concernant l'agriculture, cela remonte à quand ce temps ou les prix éteint fixé en fonction de l'offre et la demande?
Il y a combien de dizaines d'années que ce ne sont plus les agriculteurs qui fixent leur prix de vente en fonction de leur coût de production????

madagaston :

Aujourd’hui, c’est l’État et le capitalisme de connivence qui s’arrangent dans un entre-soi détestable pour savoir comment on vous fera un peu plus les poches cette année pour améliorer les profits.

Cette année, il y a une nouveauté en plus de toutes les autres, comme le prélèvement à la source, qui est la conséquence directe de la loi Alimentation votée en octobre 2018. Ainsi, cette loi, pour être « populaire » et recueillir votre consentement, devrait permettre que les agriculteurs soient un poil mieux rémunérés (à voir dans la pratique), car les grandes surfaces doivent réduire leurs marges sur les produits agricoles.

Combien de faillites d'agriculteurs chaque année en France? Combien de suicides d'agriculteurs chaque années? Personnellement je ne me rappelle plus du chiffre mais vous devriez vous en rappeler puisqu'il y a quelques temps pour expliquer le niveau de l'insécurité à Mada vous compariez le nombre de meutres à Mada avec le nombre de suicides d'agriculteurs en France....

Pourquoi perdaient-ils de l'argent, tout simplement parce que ce que c'était les centrales d'achats des supermarchés, toute puissante, qui fixaient les prix et non les agriculteurs.... "le kilo de tomate acheté en espagne ou en amérique du sud revient à tant, soit tu vends moins cher, soit j'achète mes tomates en espagne et tu peux rentrer chez toi avec les tiennes...."

Il était donc fréquent que les agriculteurs soient obligé de vendre leurs produits en dessous du coût de production, donc à perte.... Mais cela n'empêchait pas les grande surfaces de faire des larges très importantes lors de la revente....

Je ne connais pas le contenu exact de la loi en question, mais d'après ce qui avait été annoncé lorsque la loi était encore en projet, cette loi devait "protéger" les agriculteurs et donc leur permettre d'avoir de meilleur rémunération.....



Si les grandes surfaces ne peuvent plus obliger les agriculteurs à vendre en dessous du cout de revient, effectivement, le prix final devrait dans certains cas augmenté... Mais il faudrait aussi savoir ce que l'on veut.... Voulez vous que l'agriculture en France disparaissent que les agriculteurs continuent à faire faillite et à se suicider????

Cette intervention m'amuserait presque si ce n'était pas triste.... Les ouvriers et les employés gilets jaunes ne gagnent pas assez, cassons tout!
Les agriculteurs sont obligé de vendre à perte, n'ont pour beaucoup d'entre eux que de très faibles revenus (300, 400 euros pour certains), et encore lorsqu'il parviennent à se verser un revenu, mais là surtout ne changeons rien sinon le prix du kilo de tomates va augmenter.....


madagaston :

En échange, si les grandes surfaces consentent à cet effort, elles bénéficient d’une contrepartie fondamentale et énorme… Le seuil de revente à perte est fixé à 10 %.
En clair, tous les distributeurs ont obligation de faire 10 % de marge sur bon nombre de produits et sont donc obligés d’augmenter leurs prix les plus faibles !

Les grandes surfaces bénéficient d'une contrepartie fondamentale et énorme.... En quoi c'est une contrepartie fondamentale et énorme?.... Les supermarchés engagés entre eux dans une guerre des pris toujours vers le bas ne pourront plus vendre à prix coutant certains produits (produits d'appel) pour attirer le consommateur....
Quelques petits commerces de proximité, pourraient en être ravi, car eux ne pouvaient pas vendre à prix coutant.... Et eux ne doivent probablement pas pouvoir se permettre de vendre avec des marges de moins de 10%....

madagaston :

Pourquoi cette hausse ?

Uniquement parce qu’ »ON » a décidé de nous faire les poches et de nous vider le portefeuille de 6 % de plus…

Etude effectués à la demande du supermarché Leclerc:
Analysis Group a ainsi calculé que l’augmentation du SRP entrainerait une augmentation mécanique de près de 1 % du panier moyen des consommateurs tel qu’il est défini par l’INSEE.
Hausse des prix d'après l'étude: Fruits et légumes 0%, pain et céréales 0%, viande +0.3%, poisson +0.4%, Boissons alcoolisées +2.9%...

Franchement, ménagez vos neurones, arrêtez de penser.... Il y a peu vous déclariez être neutre... Combien de vos post sont réellement neutres????? Si on reprend le chiffre de 6%, il est probable que l'on ne soit pas loin de la vérité.....

Loicpty... je n'ai jamais dit que j'étais toujours et nécessairement de bonne foi !!! Ah ah ah !!! :gloria
Trop de boulot là... je réponds demain matin  !!!!

Lys de Nosy Bé :

Loicpty... je n'ai jamais dit que j'étais toujours et nécessairement de bonne foi !!! Ah ah ah !!! :gloria
Trop de boulot là... je réponds demain matin  !!!!

Ne te presses pas, à force ça me gave et je pense avoir suffisamment gaspiller mon temps, à lire, vérifier, rectifier les infox publiées. Donc amusez vous bien je retourne à ma petite vie tranquille... J'en connais quelques-uns qui vont être ravi.... ;)  :lol:

Juste un petit exercice de mathématique avant de partir: au moment ou j'écris 3734 vues pour la discussion "les gilets jaunes" et il me semble qu'elle est régulièrement alimentée et suivi et 211 interventions. Ce qui fait une moyenne de 17.6 vues par interventions.... L'année dernière la moyenne de vues pouvait varier entre 40 et 60 suivant l'intérêt de la discussion... Pourquoi une telle différence??? Peut-être parce que les membres sont sur les ronds-point mais j'en doute..... :D J'éviterais de donner mon opinion personnelle.... ;)

Loicpty ces reproches me sont-elles destinées ou sont elles destinées à Charles Sannat sur lequel j'ai copié le texte afin d'avoir une opinion?  et si j'accepte les opinions de Charles Sannat j'accepte tout autant votre opinion personnelle... Cela ne veut absolument pas dire que j'opine du bonnet concernant toutes les opinions que je transmet ou qui me parviennent.
Quant à réfléchir au lieu de faire du copié-collé, vous me pardonnerez de ne pas avoir  autant de synapses que vous qui me permettraient d'avoir une opinion personnelle bien ancrée. Car comme disait un certain Churchill: "Il n'y a aucun mal à changer d'avis, pourvu que ce soit dans le bon sens" Mais comme le bon sens peu selon les uns être l'inverse de celui des autres. Il n'est pas mauvais de donner des opinions, même si elles sont en collé-copié.

Tiens le coup Loicpty, j'te kiff trop ))))

Et Manu si tu m'entends, tu as toujours mon soutien. Tu es un des premiers président à mettre des faits sur des paroles. Ne lâche rien ))))

Vivons avec les moyens que l'on a, et arrêtons de creuser le trou, essayons plutôt d'en sortir...

Nook369 :

Et Manu si tu m'entends, tu as toujours mon soutien. Tu es un des premiers président à mettre des faits sur des paroles. Ne lâche rien ))))

A ben si c'est un intime !!!! :lol:

Ben moi aussi je kiffe à mort Loicpty  :kiss:  :sick  :huh:

Ceci dit, si vous n'avez ni le niveau d'étude, ni le caractère requis, vous pouvez toujours créer votre entreprise, maintenant si vous n'êtes pas courageux, vous semez la merde, la France appréciera !!! Et l'étranger se régalera !!!

Nouvelle des gilets jaunes:
Maxime Nicolle, a annoncé qu’il quitterait la France si ses revendications n’étaient pas satisfaites : si, sous quinze jours, de nouvelles mesures ne sont pas prises pour calmer la colère des ronds-points, il s’exilera, usant de la Convention de Genève.
Le bougre, fort malin, a tout prévu : il demandera l’asile à un pays qui interdit l’extradition.
Au fond, c’est une bonne solution... pour Emmanuel Macron, qui cherche une sortie de crise, voilà un dénouement clé en main : surtout ne rien faire et du coup, les Gilets jaunes, l’un après l’autre, abandonneront la nation. Après le Grand Débat, le Grand Départ. Et pourquoi ne pas agrandir le cercle des expats dans le monde?

https://i.pinimg.com/236x/b3/00/d0/b300d024cdf87c299fe5b67fd5007d01.jpg

L'avocat porte-parole des Gilets jaunes, François Boulo est l'invité d'Eric Morillot dans #Les Incorruptibles sur Sud Radio.

Il nous parlera des Gilets Jaunes, de la grève générale, du RIC, de l'ISF, d'Emmanuel Macron, du référendum, de l'acte XIII et des Européennes.

https://www.youtube.com/watch?v=mdEESjG … rP6PgGiiKY

https://www.facebook.com/BouloGiletJaun … oup_dialog

En fait le grand bla bla du gouvernement ne fait que retarder les choses afin de vouloir calmer les esprits mais en réalité le monde est en marche vers sa perte car le système de la mondialisation s'il a ses avantages a certainement aussi ses lacunes et comme les dérèglements d'une vie pépère sont trop brutaux, la révolte gronde car les mamamouchis du pouvoir ne sont que les marionnettes des lobbys et de ceux qui possèdent les miroirs aux alouettes pour pousser à la surconsommation.
Nos enfants nous traiteront d'assassins car nous allons en marche toujours plus vers l'épuisement de toutes les richesses naturelles et nous détruisons allègrement tous les biotopes au profits d'un petit nombre qui se gave mais quand la dernière abeille aura disparue comme c'est le cas tous les jours pour des espèces vivantes sur notre planète, ce mammifère qui n'est autre que l'Homo sapiens disparaitra à son tour et tout recommencera avec d'autres espèces. Et si on dépense des sommes colossales pour chercher d'autres planètes ou d'autres "terres" habitables dans l'immensité de l'univers c'est parce qu'on sait très bien que la fin de l'homme est déjà programmée.
Non... n'écoutez pas ce que j'écris car parfois j'ai des cauchemars en me réveillant le matin:
;)

https://i.ibb.co/K7733PP/Sans-titre-1.jpg

LBD contre Gilets jaunes :
le Parlement européen dénonce un usage «disproportionné» de la force.


Dans une résolution, les députés européens ont dénoncé les violences exercée dans le cadre du maintien de l'ordre.
Si l'initiative s'inscrit dans le contexte du mouvement des Gilets jaunes, la France n'a toutefois pas été nommément désignée.

Les députés européens ont condamné ce 14 février l'usage «disproportionné» de la force par la police dans les manifestations, une résolution inspirée par le débat français sur le recours aux lanceurs de balles de défense (LBD) au cours des manifestations des Gilets jaunes.

Dans cette résolution, votée par 438 voix pour, 78 contre et 87 abstentions, les députés ont «dénoncé le recours à des interventions violentes et disproportionnées de la part des autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques».

Le texte ne vise pas un Etat membre en particulier mais a donné lieu en préambule dans l'hémicycle strasbourgeois à un débat animé auquel ont participé plusieurs eurodéputés français.

Le débat, demandé par une coalition regroupant l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D), les Verts et la GUE (Gauche unitaire européenne), avait été dominé en partie, le 11 février, par la situation en France avec les manifestations des Gilets jaunes, même s'il est fait référence à d'autres pays (Roumanie, Espagne, Hongrie, Grèce).

En France, l'usage de LBD face aux manifestants pose question jusque dans les rangs de la police et de la gendarmerie, alors que des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40) sont pointés du doigt pour avoir causé la perte d'un œil chez plusieurs manifestants.

Pour autant, saisi sur la question, le Conseil d'Etat a refusé le 1er février dernier de suspendre l'usage de cette arme controversée, arguant qu'elle était un moyen «nécessaire de permettre aux forces de l’ordre» de mener à bien leur mission.
---
Gilets jaunes : l'usage du LBD 40 créé des dissensions au sein des forces de l'ordre.

Toutes placées sous l'égide du ministère de l'Intérieur, les forces de sécurité sont censées présenter un front uni.
Cependant, l'usage qui a été fait des moyens intermédiaires de défense – notamment des LBD 40 – divise au sein de l'institution.
https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2019/01/12/capture-d-e-cran-2019-01-10-a-21-16-03.png
Les moyens dits «intermédiaires» utilisés par la police dans le cadre du maintien de l'ordre posent à nouveau question.
Un manifestant a en effet eu la main arrachée le 9 février, lors de l'acte 13 de la mobilisation des Gilets jaunes, par l'explosion d'une grenade aux abords de l'Assemblée nationale.

Des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40) sont aussi pointés du doigt pour avoir occasionné la perte d'un œil chez plusieurs manifestants.

Un décompte du nombre de tirs de LBD 40, révélé par L'Essor et repris par Le Monde, montre que de novembre 2018 au 26 janvier, 8 163 tirs ont été recensés pour la police, tandis que la gendarmerie n'a utilisé cette arme que 1 065 fois sur la même période – soit un rapport d'environ un pour huit.

https://medias.liberation.fr/photo/931253-20160915-paris-manifestation-loi-travail-samuel-boivin.jpg?modified_at=1474048094&width=960

Depuis le mois de décembre, le malaise sur l'utilisation des armes «intermédiaires» couve aussi bien dans les rangs de la police qu'au sein de la gendarmerie.
Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) a notamment répondu le 2 février à un tweet de l'Union des personnels et retraités de la gendarmerie (UNPR).

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/a35a7c9d4fab3bd3b97fb595afb4058f-lanceurs-de-balles-de-defense.jpg?width=1260&height=712&fill=0&focuspoint=49%2C24&cropresize=1&client_id=cmsfront&sign=63e270cdfa9f71575491031a5ad664eb0d6ebfa6b0778e4b87521b78a62e9129

Les représentants des gradés de la police semblaient estimer que les défenseurs de la gendarmerie ne faisaient pas montre d'assez de «solidarité» entre forces de sécurité et invitaient avec sarcasme les gendarmes en question à «profiter» de leur «retraite» plutôt que de dispenser leurs conseils sur le maintien de l'ordre.

https://i2.wp.com/img.over-blog.com/600x271/0/48/62/64/Annee-2014/presse-flashball/montage_viseur-eotech.jpg

« Les conditions d’utilisation du LBD 40 sont très différentes de celles du Flash-Ball super pro, ce dernier permettant de riposter instantanément à une agression alors que le LBD 40 a davantage vocation à être une arme de neutralisation, par sa précision et sa distance optimale de tir.

LBD 40 (40 mm) ou Grenad Launcher . 1ère catégorie
« conçues pour ou destinées à la guerre terrestre, navale ou aérienne »

De telles caractéristiques techniques supposent un tir plus réfléchi, précédé d’un temps d’observation et d’ajustement dans le viseur.
L’arme doit s’utiliser horizontalement, un genou à terre pour viser les membres inférieurs, debout et portée à l’épaule, pour viser le torse. »


https://i2.wp.com/img.over-blog.com/600x254/0/48/62/64/Annee-2014/presse-flashball/LBD-copie-1.jpg

Le LBD est équipé d’un dispositif de visée électronique Eotech (appelé désignateur d’objectif électronique) qui selon le ministère de l’intérieur permet une « précision de tir indéniable. »

http://dormirajamais.org/wp-content/uploads/2014/02/LBD-401-533x300.jpg

Tu m'étonnes qu'après ça le nombre de manifestants a baissé.

Les gens ne veulent pas prendre le risque d'avoir un œil crevé.

Merci Macron.

Des experts de l'ONU épinglent la France pour son comportement envers les manifestants Gilets jaunes.14 févr. 2019,

L'ONU entre dans le débat concernant les Gilets jaunes et s'inquiète de dérives de l'Etat.
Plusieurs experts demandent à la France de «repenser [ses] politiques en matière de maintien de l'ordre pour garantir l'exercice des libertés».


La France est devenue la cible de plusieurs experts indépendants de l'ONU qui ont livré le 14 février un communiqué sur le site du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.

Selon ce groupe d'experts des droits de l'homme des Nations unies, composé de trois personnes, «le droit de manifester en France a été restreint de manière disproportionnée lors des manifestations récentes des Gilets jaunes et les autorités devraient repenser leurs politiques en matière de maintien de l'ordre pour garantir l'exercice des libertés».

Les experts soulignent que le fait de garantir l'ordre public pendant les mobilisations «implique la nécessité de respecter et de protéger les manifestants qui se rendent pacifiquement à une manifestation pour s’exprimer».

Dénonçant le nombre d'interpellations, de gardes à vue, des fouilles et de blessés, les experts s'inquiètent «de constater qu'après des semaines de manifestations, les restrictions et tactiques de gestion des rassemblements et du recours à la force ne se sont pas améliorées».
Ils critiquent en outre l'«usage disproportionné» dans les manifestations d’armes dites «"non-létales" telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense».

La loi anticasseurs préoccupe les experts de l'ONU.

Egalement dans le viseur des experts, la dernière loi dite «anticasseurs», votée par l'Assemblée nationale le 5 février.
Pour eux, certaines dispositions ne seraient pas conformes avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.
«Des dispositions [qui] pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves», argumentent-ils.

Les experts ont conclu en encourageant «les autorités françaises à ouvrir des voies de dialogue afin d’atténuer le niveau de tension et de reconnaître le rôle important et légitime que les mouvements sociaux jouent dans la gouvernance».
-------------

Autres armes susceptibles de mutiler

Grenades de type classique

https://i2.wp.com/img.over-blog.com/600x190/0/48/62/64/Annee-2014/presse-flashball/lacrymo-master-web2-copie.jpg

A gauche : Grenades lacrymogènes de type classique. Ici, les GLI F4 (SAE 810) fabriquées par Lacroix-Alsetex.29

Au centre : Grenades lacrymogènes à effet sonore très intense (165 db).
Egalement abriquées par Lacroix-Alsetex, elles produisent une forte détonation et sont souvent confondues avec les grenades de désencerclement.
Contrairement à celles de type classique, elles n’envoient pas de résidus aux alentours, mais libèrent un nuage de gaz CS pulvérulent.

https://i1.wp.com/img.over-blog.com/595x309/0/48/62/64/Annee-2014/presse-flashball/Quentin-X2.jpg

« Lors de la manifestation de Toulouse (31) du 7 mars 2006 (avis 2006-22 évoqué supra, rapport 2007), M. M.R. a été touché à la tête par une grenade lacrymogène qui aurait dû éclater en vol.

Le médecin qui l’a examiné a notamment constaté un traumatisme crânien sans perte de connaissance, et plusieurs plaies profondes au niveau du front et du sourcil ayant entraîné la pose de quarante points de suture. »

https://i0.wp.com/img.over-blog.com/600x190/0/48/62/64/Annee-2014/presse-flashball/Master-blessures-desencerclement.jpg
A gauche lancée de grenade en tir tendu avec un lanceur Cougar et  à droite blessures causées par une grenade de désencerclement.

Grenades de désencerclement

A droite : Grenades de désencerclement ou dispositif balistique de dispersion (SAE 440)

Les grenades de désencerclement, appelées aussi grenades « explosives » sont fabriquées par Lacroix- Alsetex et SAPL.

Elles sont classées en 1ère catégorie.

« Elles produisent de fortes détonations et projettent des plots de caoutchouc, ainsi que des résidus métalliques qui peuvent entailler profondément la peau et causer des blessures graves, voire irréversibles (section de ligaments, nerfs…) »

« Il convient de concevoir son emploi dans un cadre d’autodéfense rapprochée et non pour le contrôle d’une foule à distance. »

Elles sont utilisées par les forces de l’ordre françaises depuis 2004 et projettent circulairement 18 projectiles en caoutchouc avec un effet sonore et de choc intense de plus de 150 db.

« Les réglementations antibruit conseillent de ne pas dépasser 120 dB, les expertises indépendantes situent la douleur auditive à 140 dB et relèvent qu’un bruit impulsif est potentiellement bien plus dangereux qu’un bruit continu, les armes à fréquences moyennes ou hautes déclenchent des polémiques si elles dépassent 150 dB

mais les fabricants d’armes explosives « non létales » et leurs commanditaires étatiques vantent des amplitudes déjà réalisées de 185 dB, sans qu’aucun débat ne voie le jour. »

Les dommages ne sont pas imputables au son en tant que tel mais à l’onde de choc produite par la déflagration sonore, et aux éclats de la grenade elle-même.

---
Commande massive de balles de défense par le ministère de l'Intérieur.
Achat de 115 000 munitions (100 000 pour la police, 10 000 pour la gendarmerie et 5000 pour l’administration pénitentiaire) de calibre 40 mm (modèle appelé aussi Spartan LE 40), munitions réservées exclusivement au Lanceur de Balles de Défense (LBD 40) vendu au gouvernement français par la firme suisse Brüger & Thomet. Coût 5 570 600 euros.

Notons l’usage massif de ces balles de gomme de 40 mm par l’administration pénitentiaire (5000 !!), très certainement le plus souvent dans un cadre extra-légal puisque l’usage de cette arme est proscrit en deçà de 15 mètres de distance entre le tireur et sa victime, distance sous laquelle le tir devient létal.
Difficile de respecter cette distance en prison…

L’achat massif de ces balles semi-rigides et la dotation récente de la BAC et du PSIG de 134 nouveaux lanceurs de balles de défense LBD 40, laisse présager un usage démultiplié de cette arme par l’ensemble des forces de l’ordre, alors même que leur dangerosité est chaque jour un peu plus montrée du doigt.

Le ministère de l’intérieur envisage donc de tirer à tout-va.

Le pouvoir en France semble vouloir renouer avec les pratiques d’anciens régime en ouvrant le feu sur la foule.

S’il n’y aura peut-être pas de morts......... il y aura certainement beaucoup de blessé-e-s......

L’État Français s’enfonce donc chaque jour un peu plus dans sa logique de terreur.

https://resistanceinventerre.files.wordpress.com/2019/02/507604-3-juin-2012.jpg?w=588&h=506

Alors, on va laisser faire et surtout, on va conseiller aux commerçants et riverains menacés par la foule en colère d'achter des Kalachnikovs et de se défendre eux-mêmes !!!

Encore mieux on va équiper les forces de l'ordre avec des kalachnikovs comme en Chine et la paix reviendra. Et les mamamouchis du pouvoir pourrons continuer leurs magouilles impunément et les avis répétés de la cour des comptes au sujet de Bercy qui encaisse et se gave compte pour du beurre:
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 … -bercy.php
https://images.lesechos.fr/archives/2005/LesEchos/19383/ECH19383062_1.jpg
(traduction pour ceux qui étaient nuls en latin comme moi: Si tu veux la paix, prépare la guerre.)

C'est également une idée !!! Ou alors on attend la république islamique de françarabie qui va mettre tout le monde d'accord, la gauche, la droite, les médias et les intellos, et même les cathos et les francs-maçons, le PSG et Hidalgo !!! Elle n'est pas belle, la vie ?

Des gendarmes réservistes patrouilleront dans les bus d'Ile-de-France

Après un vote à l'unanimité lors du conseil d'administration d'Ile-de-France Mobilités, présidé par Valérie Pécresse, des gendarmes réservistes et des militaires en fonction patrouilleront dans les transports en grande couronne parisienne.

Selon une annonce du syndicat des transports Ile-de-France Mobilités en date du 13 février, des patrouilles composées de trois gendarmes réservistes de la Garde nationale et d'un militaire en fonction patrouilleront dans les transports en grande banlieue de Paris à partir du mois d'avril 2019.

Ce dispositif a déjà été testé dans le Val-d'Oise entre octobre et décembre 2018 à raison de trois patrouilles par semaine et va être étendu à la Seine-et-Marne, puis aux Yvelines et à l'Essonne.
Un millier de patrouilles de gendarmes seront ainsi affectées à cette mission.
Elles seront déployées à bord et aux abords des transports en commun.

Au programme, les militaires pourront procéder à des fouilles de bagages et des contrôles d'identité.
Selon les informations de France Info, l'expérimentation menée dans le Val-d'Oise aurait permis un «effet immédiat constaté dans la lutte contre la fraude».

Leur présence en patrouille permettrait également d'apaiser les tensions locales liées à la délinquance, alors qu'en leur absence, une dizaine d'incidents auraient été recensés sur les mêmes zones, tels des jets de projectile, des vols, et au moins une rixe, selon une information communiquée par Ile-de-France Mobilités.

Sur Twitter, la présidente de région a expliqué ainsi la démarche :
«Nous avons voté le déploiement de 1000 patrouilles de réservistes de la Gendarmerie dans les bus de grande couronne pour combattre le sentiment d’insécurité sur les bouts de lignes et aux heures creuses.»

En MARCHE DEMOCRATIE TOTALITAIRE OU DICTATURE DEMOCRATIQUE ?

madagaston :

Encore mieux on va équiper les forces de l'ordre avec des kalachnikovs comme en Chine et la paix reviendra. Et les mamamouchis du pouvoir pourrons continuer leurs magouilles impunément et les avis répétés de la cour des comptes au sujet de Bercy qui encaisse et se gave compte pour du beurre:
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 … -bercy.php
[img align=c]https://images.lesechos.fr/archives/2005/LesEchos/19383/ECH19383062_1.jpg[/url]
(traduction pour ceux qui étaient nuls en latin comme moi: Si tu veux la paix, prépare la guerre.)

https://desarmons.net/wp-content/uploads/2019/02/Diapo_001_riposte_graduee-768x432.jpg

En général, quand un civil a une main arrachée par une grenade, c'est qu'il a voulu la ramasser pour la renvoyer...

Je ne voudrais pas être plus royaliste que le roi, mais ces manifestations de gilets jaunes, sont elles déclarées ? C'est bien beau de cracher sur le gouvernement mais cette loi n'a pas été écrite hier !!!

La république à la française doit être laïque pour fonctionner...

Pour effectuer des fouilles, seuls les APJ ou OPJ sont mandatés pour ce genre de mission. Par militaire, il faut lire gendarme et pas fantassin par exemple...

Concernant le principe de riposte, les militaires sont assujettis à la légitime défense. L'utilisation de leurs armes ne peut se faire que si on leurs tire dessus (comme à Strasbourg). Jamais un soldat ne dérogera à cette règle...

Concernant le devoir de déclarer une manifestation cette loi n'est pas respecté systématiquement par les manifestants car ils ont bien compris que cette loi était trop souvent détourné pour pouvoir mieux les parquet.

Les manifestants sont en colère. Et cette colère est à la hauteur de leur déception face au gouvernement et à certains élus qui se servent de leur pouvoir pour magouiller, se servir d'abord et laisser les miettes au peuple sans qui ils ne seraient absolument rien.

En réalité il n'y a pas que le coût de la vie qui devient insupportable pour certaines personnes avec des bas revenus et des taxes et autres prélèvements toujours plus importants (PV, gaz, électricité etc.) mais c'est l'écart qu'il y a entre les bas revenus et les revenus qui deviennent irréels comme si les terriens habitaient sur deux planètes différentes, les nantis et les exploités.
Par exemple:
SALAIRES DES ANIMATEURS TV ... !
Je trouve que c'est important d'être informés !

SALAIRES DES ANIMATEURS TV 
On arrive à mieux comprendre pourquoi il y a des gilets jaunes qui manifestent.
La France d’en haut et la France d’en-bas.
Christophe Beaugrand: 6 000 euros ( 1/20 )
En reprenant en charge l’animation de Secret Story, Christophe Beaugrand a avoué toucher la somme de 6 000 euros par mois.
Enora Malagré : 8 000 euros ( 2/20 )
Avant de s’éloigner du petit écran, Enora Malagré touchait la somme de 8 000 euros mensuels entre son rôle de chroniqueuse dans Touche pas à mon poste et ses émissions personnelles sur C8.
Michel Drucker: 38 000 euros ( 3/20 )
En animant Vivement Dimanche depuis de nombreuses années, Michel Drucker touche près de 40 000 euros par mois. Bravo !
Elise Lucet: 10 000 euros ( 4/20 )
Entre le JT de 13 heures et l’émission Cash Investigation, Elise Lucet toucherait la somme de 10 000 euros par mois.
Nikos Aliagas : 30 000 euros ( 5/20 )
Entre l’animation de The Voice, et autres contrats avec TF1, Nikos Aliagas profite d’un salaire mensuel de 30 000 euros.
Karine Le Marchand: 30 000 euros par mois ( 6/20 )
Tout comme Nikos et Yann Barthès, Karine Le Marchand touche 30 000 euros par mois pour ses différentes animations et est donc l’animatrice la mieux payée de ce classement.
Stéphane Plaza: 20 000 euros ( 7/20 )
En plus de son activité d’agent immobilier et ses premiers pas au théâtre, Stéphane Plaza touche un salaire mensuel de 20 000 euros pour ses émissions sur M6.
Roselyne Bachelot : 20 000 euros ( 8/20 )
Grâce à son ancien poste de chroniqueuse pour l’émission Le Grand 8, Roselyne Bachelot touchait 20 000 euros par mois. Une meilleure paie que son salaire de ministre.
Laurence Boccolini: 25 000 euros ( 9/20 )
Avec son Money Drop sur TF1, Laurence Boccolini peut se satisfaire d’un salaire mensuel de 25 000 euros par mois. Une belle augmentation sachant qu’au temps du Maillon Faible, elle ne touchait “que” 10 000 euros.
Cyril Hanouna : 25 000 euros ( 10/20 )
Sans compter ses bénéfices en tant que producteur, Cyril Hanouna toucherait un salaire de 25 000 euros en tant qu’animateur.
Une belle revanche pour l’animateur dont personne ne voulait il y a quelques années.
Samuel Etienne : 19 000 euros ( 11/20 )
Le nouveau présentateur de Question pour un champion est bien moins payé que son prédécesseur. Lorsque la somme de 19 000 euros est évoquée, il réplique: “C’est moins que ça”.
Jean-Michel Aphatie : 21 000 euros ( 12/20 )
Pour son travail au Grand Journal, le salaire de Jean-Michel Apathie est estimé à 21 000 euros par mois.
Jérôme Anthony : 8 500 euros - © Instagram ( 13/20 )
L’animateur de M6 touche la somme de 8 500 euros mensuels ... avec conditions !
En effet, la chaîne a expliqué que Jérémy Anthony “doit se rendre disponible pour toute nouvelle émission qu'on lui proposera, avec, bien sûr, une prime à la clé !
Thierry Ardisson : 20 000 euros ( 14/20 )
Avec ses émissions Salut les Terriens et Les Terriens du Dimanche, Thierry Ardisson a avoué gagner 20 000 euros par mois. L’homme en noir a aussi ajouté au JDD: “c’est que je suis vénal, j’aime l’argent.”. Au moins, c’est clair ... mais ô combien contradictoire avec ses émissions et ses idées !
Yann Barthès : 30 000 euros ( 15/20 )
En 2016, Yann Barthès touchait un salaire de 30 000 euros pour son émission Le Petit Journal. Sans compter ses bénéfices avec sa société de production Bangumi, générant un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros.
Julien Lepers : 40 000 euros ( 16/20 )
L’ancien animateur indémodable de Question pour un champion pouvait se satisfaire de ses 40 000 euros par mois pour présenter cette émission.
Laurent Ruquier : 40 000 euros ( 17/20 )
En présentant "On n’est pas couché", Laurent Ruquier fait partie des animateurs phares de France 2 mais aussi l’un des plus chers avec un salaire mensuel de 40 000 euros par mois.
Cette somme est en réalité le cumul de trois salaires, à savoir celui de coproducteur, celui d’animateur et les droits d’auteurs qu’il perçoit pour le générique de l’émission.
Mais ajoutez à cela ses autres revenus à la radio, Laurent Ruquier n’est pas à plaindre … pour un homme dit de gauche !
Jean-Pierre Foucault : 45 000 euros ( 18/20 )
Peu présent sur les écrans, Jean-Pierre Foucault fait quand même partie des animateurs les mieux payés.
Pour présenter l’élection de Miss France le temps d’un soir, l’ancien animateur de "Qui veut gagner des millions" reçoit la somme de 45 000 euros.
Nagui : 80 000 euros ( 19/20 )
Sur la seconde place du podium, on retrouve Nagui avec un salaire mensuel de 80 000 euros.
Avec son animation des jeux télévisés sur France 2, sans oublier ses 5,3% de parts dans le groupe Banijay, Nagui empoche un joli pactole.
Jean-Luc Reichmann : 125 000 euros ( 20/20 )
La palme d’or revient à … Jean-Luc Reichmann avec ses 125 000 euros mensuels pour son émission "Les 12 coups de midi".
On arrive à mieux comprendre pourquoi il y a des gilets jaunes qui manifestent, n'est-ce pas ?
Notons toutefois, que ces mêmes "Gilets Jaunes" qui manifestent contre le "Grand capital" et les "Gros salaires", sont les premiers à se planter devant leur "Télé" pour regarder ces émissions d'une nullité crasse ... !

https://sf1.viepratique.fr/wp-content/uploads/sites/9/2018/12/chien-manifestant-740x410.jpeg

Merci Nook de votre réponse !!
Quand on manifeste, on prend des risques, et quand on ramasse une grenade, on en prend aussi !!! Alors, la République ne saurait être responsables de ces actes d'irresponsables !!! Un oeil ou une main arrachée, c'est bien dommage mais il faut savoir en tirer les conséquences : à chacun ses folies et à chacun d'être responsable !!! il ne faut pas venir pleurnicher maintenant face aux caméras complaisantes.

Alors là, Joris, tout-à-fait d'accord !! Notre Président aurait dû commencer pas réprimer les abus de nos très chers élus qui se sont réservés la part du lion !!! : retraites et pensions, indemintés de toutes sortes,...On aurait dû  commencrer par limiter sérieusement la part de nos très chers élus (qu'on voit trop souvent roupiller sur les bancs de l'hémicyle quand ils ne font pas des mots croisés et sudoku) et supprimer le sénat, et limiter les avantages des ministres et de leurs collaborateurs. J'espère que notre Président écoutera le langage du peuple qui a faim (n'oublions pas que la révolution de 1789 a commencé comme ça) et saura répondre en conséquence.

Merci Mégaston de toutes ces informations, mais tant mieux si les Naguy, Drucker, Enora et autres Michel Foucault (qui sont grosso modo plus débiles les uns que les autres) gagnent beaucoup de fric ; si des quantités de téléspectateurs incultes ne les regardaient pas, ils toucheraient quand même un peu moins. Maintenant peut-être reversent-ils une grande partie de leur gain à des associations caritatives ??? Allez donc savoir ??? Ce qui me désole le plus, ce sont ces élus corrompus qui se vendent aux plus offrants pour améliorer leurs fins de mois en se faisant le relais de lobbyes dont le but n'est pas humanitaire (c'est le moins qu'on puisse dire !!!).

Je pense que le Sénat a son importance . Car il a été créé à la base pour être aussi un contre-pouvoir.

Malheureusement on voit très bien que le Sénat montre en France certains signes de faiblesses.

Par exemple les sénateurs, ministres, députés ont ils vraiment besoin de travailler dans des lieux somptueux décorés de dorures sur les murs, avoir des chauffeurs particuliers, des logements de fonctions qui parfois pourraient coûter un peu moins chers aux contribuables français etc...

Quand à certains gilets jaunes qui ramassent des grenades c'est vrai que ça c'est un peu stupide de leur part.

Mais que les policiers leur crève les yeux alors là ils n'en sont aucunement responsables.

C'est inacceptable que Macron et ses ministres laissent faire ça. C'est de la barbarie.

Manifester est un droit est même un devoir lorsque le peuple sent qu'il n'est pas écouté par ses dirigeants.

Ces gilets jaunes pour moi sont des héros (sauf ceux qui en profitent pour piller les boutiques et brûler des voitures).

Ils se sont battus pour que le salaire des plus pauvres soit augmenté, ils se battent pour qu'il y est un référendum pour que le président Macron dégage.

Car Macron il prend tout le monde de haut. Il n'écoute pas le peuple qui l'a mis au pouvoir (sauf quand le peuple lit oblige). Il prend les gens du peuple pour des idiots.

https://resistanceinventerre.files.wordpress.com/2019/02/canard-01.jpg02.png

Nouvelle discussion