Le métavers 2.0

Mais qu'est-ce qu'il va nous pondre encore cette fois ce vieux schnock?
hé oui à partir d'un certain âge on commence à radoter donc ne prenez pas trop au sérieux ce que je vais vous conter là. :joking:
Car si vous avez comme moi été obligé d'assister à des cours de catéchisme dans votre jeunesse et qu'on vous a seriné qu'il existe des dieux et qu'on vous a par exemple fait croire au père Noël  etc., Vous avez cru à ces histoires jusqu'au jour où votre cerveau c'est assez développé pour vous poser des questions un peu plus cohérentes sur le métaphysique. :huh:
En effet la gente humaine a toujours eu ce besoin de croire dans l'incroyable, en s'inventant un enfer et un paradis virtuel.  :unsure
Vous avez dit virtuel?
Hé oui le virtuel serait donc ce qui nous aide à devenir ce que nous ne sommes pas encore... :/
Imaginons, au train où vont les choses que l'on soit capable de nous recréer virtuellement après notre mort par exemple en hologramme comme le faisait un certain homme politique français qui a fait le même discourt au même moment dans sept villes différentes.
http://www.leparisien.fr/elections/pres … 864120.php
Avec nos écrits, les pensées, les réactions, les questions que nous laissons sur ce site par exemple. Les photos que nous faisons et même les vidéos qui pourraient recréer notre "avatar" qui aurait laissé dans une banque de données toutes nos qualités, nos défauts, nos émotions, nos sensations, nos sentiments enfin tout ce qui serait par exemple inscrit la double hélice de notre ADN.
Hé oui ! vous allez me rétorquer que je divague...  :dumbom: mais quand j'ai entendu parler du décodage de l'ADN et qu'on disait que cela mettrait des centaines d'années à être réalisé et qu'au bout de moins de quinze ans à peine le génome de l'être humain a été décodé, cela présage de l'avenir des nouvelles technologies car on parle déjà de recréer un génome humain entier en assemblant par voie chimique les quelques trois milliards de nucléotides qui le composent. :top:
Donc en imaginant qu'au lieu de laisser en héritage une maison, une voiture, un peu d'argent liquide que nous avons caché sous notre matelas afin qu'il ne tombe pas entre les mains du fisc, on laisse à nos descendants un patrimoine culturel immatériel. Ainsi dans des moments de doute ou simplement pour discuter comme nous le faisons tous les jours ici, nous puissions converser avec notre ancêtre mort depuis quelques centaines d'années...  :cool:
Cette réalité virtuelle serait donc notre immortalité car elle serait consignée dans une mémoire dupliquée dans de nombreuse bibliothèques virtuelles...
Oui, promis j'irai voir un psy un des ces jours, à condition que j'en trouve dans la brousse malgache. :lol:

En ce qui concerne l'IA pour Intelligence Artificielle, en termes d’organisation, il y aura clairement un avant et un après intelligence artificielle. Nous allons enfin pouvoir nous appuyer sur des outils capables de nous aider à être plus performants et plus sereins à la fois. C’est la prochaine métamorphose de ces solutions qui joueront pour nous le rôle de véritables assistants dans tous les domaines de notre vie quotidienne car ce que nous pourrions considérer comme des gadgets aujourd'hui seront des "outils" incontournables demain. :cool:

No comment...l'I.A existe depuis déjà fort longtemps...mais je ne crois vraiment pas qu'elle soit en mesure de nous supplanter, ni même de faire de nous, sous une forme électronique ou numérique, un être immortel...l'esprit humain, pour chaque décision qu'elle prend, ne fait pas seulement appel à la logique comme le ferait une machine, mais aussi à des sensations et du vécu qui conditionnent chaque action...chaque humain réagissant à un événement de manière différente, comment un programme informatique pourrait réagir, en fonction du profil de la personne "numérisée" comme l'aurait fait de son vivant celle-ci?

Un exemple concret?
Aujourd'hui on a déjà des voitures qui n’ont plus besoin de chauffeur pour conduire... même plus pour faire un créneaux. On a des GPS dans ces véhicules donc le premier métier qui sera remplacé est celui de...?
Oui bravo! à ceux qui ont trouvé car les chauffeurs de taxis devront se reconvertir... en cocher par exemple pour faire plus "authentique" et balader les touristes dans un carrosse comme cela se pratique à Vienne par exemple. Ou encore dans une diligence pour les nostalgiques de l'Ouest américain.
J'ai connu moi-même des transformation inimaginables pendant les trente ans que j'ai œuvré dans le domaine de la régulation sur une plateforme chimique de type Seveso2 seuil haut. Les hommes ont été remplacé par des systèmes informatiques et par des automates préprogrammés qui ne se trompent jamais, qui n'ont ni sommeil, ni faim et ne font jamais grève.
Un petit contrôle de temps en temps et roule ma poule... quoique même les contrôles se faisaient automatiquement par des programmes.
Comme pour les mécaniciens voitures qui n'ont plus de clé à cliquet ou de clé à molette pour réparer un véhicule mais il branchent un ordinateur sur le véhicule et la panne est automatiquement détectée et il suffit de changer la pièce maintenue par deux clips... et roule ma poule.
:lol:

Mon cher Gaston, je me pose en faux...je t'assure que ce n'est pas demain la veille que les taxis seront remplacés par des robots ou des ordinateurs...
D'après le New York Times, beaucoup de leurs véhicules autonomes ont manifesté des dysfonctionnements dans des conditions routières dites normales. Point important : de nombreux problèmes impliquaient les conducteurs de la flotte de Volvo C90 (soit le modèle qui a tué une femme de 49 ans dimanche dernier à Tempe, en Arizona).

Le métier de taxi ne consiste pas uniquement à conduire un véhicule d'un point A jusqu'à un point B...Trèèèèès loin de là...
Le simple fait de conduire un véhicule nécessite tellement d'infos et de prises de décisions non seulement en considérant l'heure, l'état des routes,l'état du véhicule, du conducteur, du passager, du chargement, de la circulation, des possibilités éventuelles de NE PAS respecter le code de la route...et tant d'autres choses qu'une machine ne fera jamais...comme avoir une conversation sensée ou proposer certains services...
Dans mon métier, je transporte beaucoup de gens souffrant de pathologies diverses...qui sont en fauteuil roulant ou avec des cannes...ou suivant une chimio'...
Qui va les aider à monter ou descendre du taxi? Qui va le emmener jusqu'à leur chambre, ou les y chercher?Qui va prendre leurs bagages?Qui va s'occuper des documents administratifs afin d'assurer une bonne prise en charge par la SS du transport?
Qui va les conduire avec leur taxi plus sûrement qu'un ascenseur?

Peux tu me dire combien d'accidents ont les taxis?
Ça fait plus de 20 ans que la carte vitale a été inventée et on est encore et toujours obligés de remplir des documents papiers au lieu de tout faire par informatique...alors que les moyens existent...
Au Canada, pays ou l'on n'est pas spécialement dans les meilleures conditions de circulation( météo, distances...) ils ont une moyenne de 3 morts et 22 bléssés...
Ramenez ce nombre de victimes au nombre de KMS parcourus et on est à moins de 0.001% de l'accidentologie annuelle...
J'ai pris le Canada en exemple car c'est le seul document statistique que j'ai pu trouver
détaillant l'accidentologie selon les types de vhl et utilisateurs...dont les TAXIS!!!
Voir lien ci-dessous...

https://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/docum … icules.pdf

Je fais bon an mal an + de 150 000 kms avec mon taxi...en 12 ans d'activité en Bourgogne, 0 accident...et dans mon activité précédente, comme "chauffeur de personnalité" pendant 8 ans à Paris 0 accident.
Si c'était si facile de remplacer un conducteur, ça fait longtemps que les pilotes de courses genre F1 devraient avoir été remplacés par des machines...pourquoi la machine ne peut pas nous remplacer? parce qu'elle est incapable de prendre des risques...d'avoir ce petit plus qui nous différencie...le LIBRE arbitre...

Je te comprends fort bien car chaque métier défend son beefsteak et voudra repousser le plus loin possible ce moment où des robots intelligents prendront le relais.
J'ai travaillé ponctuellement quelques jours dans l'usine PSA Peugeot-Citroën à Metz Borny et à l'usine Ford à Sarrelouis en Allemagne et on ne peut pas s'imaginer que la main d'oeuvre ouvrière n'était nécessaire que pour le contrôle du travail exécuté par les robots et c'était il y a plus de quarante ans de ça... Il en était de même à l'usine chimique où on installait tous les jours des appareils qui prenaient le relais des hommes qui étaient réduit déjà à l'époque en portion congrue... Dans les dix ou vingt années qui vont venir il y aura tant de choses qui changeront qu'on songe déjà à payer des gens à ne rien faire car on expérimente déjà un revenu universel car on n'aura plus besoin de main d'oeuvre.
Essayez donc d'appeler une administration avec votre téléphone et une voix synthétique vous répondra: si c'est pour une réclamation tapez 1, si c'est pour un renseignement, tapez 2 et si c'est pour un entretient avec un robot, tapez 3.
:lol:
https://www.journaldunet.fr/management/ … u-de-base/

Rassure toi je ne défend pas mon bifteck...je veux bien laisser ma place à qqu'un d'autre...c'est un boulot difficile, qui demande beaucoup et qui en échange donne bien peu...
mes journées commencent vers les 4:30/5:00 du matin et ne finissent que rarement avant 18/19:00... je te raconte pas la vie de famille ou la vie sociale, j'en ai pas...
Comme il y a de + en + de personnes d'âge avancé en France, il y a bien évidemment de + en + de personnes sujettes à des pathologies lourdes...qui réclament de + en + de soins...et de personnes pour s'en occuper...c'est le prix à payer pour le rallongement de la vie dans de bonnes conditions...

Après des essais des voitures sans chauffeurs voici que la Société des chemins de fer français veut commencer à expérimenter les trains sans cheminots... et que deviendront les vieux trains français comme le TGV etc. peut-être un espoir que Madagascar en héritera quelques uns?
https://insolentiae.com/adieux-cheminot … autonomes/

La fiction dépassant l'affliction, oh miracle ! , le Train à Grande Vétusté se transmue en Train à Grande Vitesse :

- " départ de Fort Dauphin à 7 H 28, arrivée à Diego à 20 H 43 avec halte à Tuléar, Fiana, Antsirabe, Tana, Mahajunga et ambanja avant l'arrivée somptueuse sur Diego avec toutes ces innomblables éoliennes bruissant dans le vent du soir ( cadeau de la Chine ).

Ce train, cadeau de la France, a fière allure avec son rouge dominant aux couleurs de l'ile et sa déco or. Il y en a un par jour dans les 2 sens !

En passant entre Antsirabé et Tana nous avons pu apercevoir la toute nouvelle centrale électrique propre à FUSION nucléaire, cadeau des japonais qui en partie fournit son énergie à ce train.
C'est formidable alors qu'à la gare de Lyon lorsqu'un TGV démarre l'aiguille du cadran indiquant la fourniture d'énergie de la capitale fait un sacré bon en arrière, ici à Mada rien de tout çà, ça ne bouge même pas tant la jirama de nos jours est fiable et régulière partout dans l'ile !.

A l'arrivée à Diego les touc touc électriques nous attendent sagement rangés sous un hangar dont le toit est entièrement recouvert de panneaux photovoltaïques.
Et pour les véhicules roulant encore aux dérivés du pétrole, c'est encore mieux : fini le pétrole fossile, fini les bio-carburants qui prennent de la terre à l'alimentaire, désormais à Mada comme à Alicante on produit facilement et rapidement son pétrole à partir d'algues microscopiques + photosynthèse, l'ensemble boosté avec  l'intégralité des rejets de CO2 de la cimenterie voisine ( 250 000 barrils / an ) don des Canadiens.

C'est là un carburant plus propre à utiliser et d'autant plus que tous les véhicules ( dont les taxi 2 cv de Tana ) ont tous été équipés par le gouvernement Malgache ( suite à don de l'amérique ) du fameux et si peu couteux " système de réaction pantone " qui en récupérant les gaz d'échappement et en injectant de l'eau ionisée amèliore la carburation, donc économise le carburant et évite la plupart des rejets polluants dans l'atmosphère tout en  maintenant le moteur aussi propre qu'avec une utilisation au bio-gaz.

Les cheminots français remplacés par des robots ; eux se sont retrouvés entre camarades bien sûr après une retraite bien gagnée à 52 ans ( responsabilités écrasantes, horaires décalés, attention soutenue insupportable , etc ), ils se sont donc retrouvés dans le sous sol de la gare de l'est où un réseau miniature de plusieus dixaines de KM existe, heureux de pouvoir encore faire rouler toutes sortes de trains et manipuler aiguillages et signaux divers au son de l'inernationale.

J'ai reniflé une drole d'odeur du côté de chez mes neveux, sieste trop longue , ça y est j'ai encore trop rèvé !!!

Non, non ! Yann Jean Louis la drôle d'odeur que tu tu as reniflé du côté de chez tes neveux sont en réalités les merguez que les cheminots de Madagascar font rôtir car ils ont déteints sur les cheminots français... et voulaient eux aussi des trains 2.0 sans conducteurs et sans entretient. :lol:

D'ailleurs si vous lisez par exemple cet article ci-dessous vous serez peut-être sensibilisé au fait que lorsque arrivera une pénurie de travail entraînant une pénurie de nourriture sur terre ce qui est déjà le cas dans certains coins de Madagascar, même si vous avez de l'argent vous aurez beau le semer dans votre jardin, il ne produira jamais de fruits ni de légumes par plus que de la viande ou autre nourriture.
https://insolentiae.com/en-2025-les-mac … es-hommes/

Après avoir éliminé le camionneur, Volvo Trucks éliminera la cabine

http://images.lpcdn.ca/569x379/201809/14/1577768-plus-camionneur-plus-cabine.png

http://auto.lapresse.ca/actualites/volv … cabine.php

Ah mince alors!...
Comment vont faire les belles auto-stoppeuses maintenant qu'il n'y a plus de cabines dans les camions?
Hop là... et à quand les taxis sans chauffeurs?
:sosad:

Mise en service du premier taxi sans chauffeur à Dubaï

Mis à jour le 02. 03. 2018
Le premier taxi sans chauffeur a été mis en service mercredi à Dubaï. La voiture est capable de transporter 10 passagers. Cette initiative a été lancée pour répondre à la stratégie de véhicules autonomes avancée par le vice-président du pays, le cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum. Selon cette stratégie, les véhicules autonomes devraient représenter 25% du trafic à Dubaï d'ici 2030.

http://images.china.cn/site1002/2018-03/02/c42c4768-5a5f-4d58-aac0-033124d4da4c.jpg


http://images.china.cn/site1002/2018-03/02/7a12f7bc-9b1d-4ed8-9061-36f619907839.jpg

http://images.china.cn/site1002/2018-03/02/ac29141d-0c84-431d-a71d-19cc61882419.jpg

Dubaï teste avec succès un taxi volant sans chauffeur

L’Autorité des Transports de Dubaï (RTA) a annoncé hier avoir testé avec succès le premier taxi volant électrique sans chauffeur. La capitale des Émirats arabes unis devrait peaufiner ce moyen de transport futuriste pour une mise en service d'ici les cinq prochaines années.

Le prototype, développé par une start-up allemande, est capable de voler pendant 30 minutes à la vitesse maximale de 100 km/h. C'est moins rapide qu'un avion classique, mais c'est tout de même une bonne allure pour un drone.

Le premier test a été réalisé dans la capitale des Émirats arabes unis. S'il s'est fait dans un premier temps à vide, sans aucun passager, l'appareil pourra à terme transporter environ 100 kilos, plus une petite valise.

Un véritable service de taxis volants

Les utilisateurs pourront appeler ce taxi-drone au moyen d'une application mobile spéciale. Le drone opérera dans une zone de 40 à 50 kilomètres. Une fois à l'intérieur, les clients entreront leur destination sur une tablette encastrée dans le tableau de bord et pourront suivre en temps réel leur trajet dans les airs. Tout est géré automatiquement par un centre de commande à distance.

Dans un futur proche, Dubaï projette de développer un véritable service de taxis volants au sein de son réseau de transport. Les autorités de la ville ont d'ailleurs fait savoir, dans un communiqué relayé par la presse internationale, qu'elles se donnent cinq ans pour finaliser le projet et mettre à jour la législation.

Des drones sont devenus mannequins lors de la Fashion Week de Milan

Plus la peine de mannequin sur les podiums: désormais, on y fait défiler des drones. À la Fashion Week de Milan, dimanche passé, la marque Dolce & Gabbana a opté pour ce choix stratégique. Et ça a forcément marqué les esprits.

On n'arrête plus la technologie! Dimanche, lors de la Fashion Week de Milan, les mannequins de Dolce & Gabbana étaient plus qu'inattendus. En effet, ce sont des drones qui ont survolé le podium.

Devant 600 spectateurs, les drones ont défilé avec des sacs à main Dolce & Gabbana. Ils se suivaient de manière super synchronisée et ont défilé tels des pros.

Une organisation technique

Sauf qu'organisé un défilé 2.0, ce n'est pas chose aisée. Du coup, le show a pris 45 minutes de retard car les mannequins n'étaient pas prêts. Il a aussi fallu demander au public de couper leur wifi pour éviter toute interférence. Heureusement, durant le défilé, aucun drone n'a connu de bug technique.

L'effet de surprise était même très réussi: le public a lancé de vif applaudissement et a même fait une "ola". Le défilé a rencontré un tel succès qu'on peut espérer qu'à l'avenir, ce ne soit plus des mannequins filiformes qui défilent sur les podiums mais des drones à la pointe de la technologie.

Si seulement ils pouvaient dévelpper un flying saucer pour 1 milliard 600 millions  d'individus à destination d'Alpha centauri par exemple, ça me réjouirait et me donnerait pleine confiance en l'avenir ( je pense aussi que Wall-street aimerait ) ...
A part ça, pour ce qu'il en de l'avenir du concept " travail-chômage-CDD-CDI-RSA et tutti quanti " dans les sociétés dites développées, voir : http://www.sauvonsleurope.eu/actu/jour- … universel/

Hola! Ne nous envolons pas car Madagascar n'est pas prêt d'aller de l'avant et ce serait plutôt les autres nations qui se substitueraient à l'avancée du pays dans différents domaines.
D'ailleurs un agent très secret m'a divulgué cette nouvelle qui devrait améliorer quelque peu des infrastructures existantes à Madagascar... bon il n'est pas dit ce que ces nations exigeront en contrepartie... :unsure
http://www.presidence.gov.mg/accords-si … de-la-fce/

Madagascar peut aller de l'avant, par exemple avec les revenus de Ambatovy,

Ambatovy est le plus important Projet d’investissement de l’histoire de Madagascar. Conçue pour une durée d’exploitation minimum de 29 ans, Ambatovy aura un impact positif majeur à long-terme, sur l’économie malagasy.

Au cours de son cycle de vie, et sur la base du prix actuel du nickel, Ambatovy estime ses versements au Gouvernement de Madagascar à environ 50 millions de dollars par an pendant les 10 premières années d’exploitation et à 4,5 milliards de dollars pendant les 29 années d’existence de la Mine.

en impôts, taxes, redevances et autres paiements. Le montant exact des recettes publiques à payer au gouvernement est difficile à estimer d’avance, en raison de plusieurs variables, parmi lesquelles la fluctuation des cours du nickel et du cobalt sur le marché, le coût des matières premières (comme le charbon, le calcaire et le soufre), l’inflation et d’autres facteurs qui sont également soumis aux fluctuations du marché.

Une fois qu’Ambatovy aura atteint sa pleine capacité, le nickel deviendra le premier produit d’exportation de Madagascar, supplantant les produits d’exportation plus traditionnels comme la crevette et les épices. Les exportations d’Ambatovy placeront Madagascar parmi les 10 premiers pays producteurs de nickel au monde, représentant 3% de la production mondiale de nickel et 12 % de la production mondiale de cobalt. Déjà, en 2013, les exportations de nickel et de cobalt ont contribué à 85% de l’augmentation des exportations de Madagascar.[2] Les investissements dans la création d’emplois, les infrastructures et le soutien aux entreprises locales vont également contribuer, de manière significative, au développement du potentiel de croissance future de Madagascar.

De nombreuses industries extractives en Afrique sub-saharienne ont choisi de raffiner leurs minéraux en Asie, en Europe ou en Amérique du Nord.

La décision d’Ambatovy de raffiner entièrement ses produits à Madagascar génère d’importantes retombées locales, notamment: des milliers de nouveaux emplois, un transfert accru de technologies et un renforcement significatif des compétence et des infrastructures.
Tout cela va générer des retombées économiques substantielles pour Madagascar, sur le long terme.

Ambatovy est une compagnie minière de nickel et de cobalt de grande capacité de production, sis à Madagascar, qui s’inscrit sur la durée. Avec un investissement total de plus de 7 milliards1 de dollars, Ambatovy est le plus important investissement étranger jamais réalisé à Madagascar – et l’un des plus grands en Afrique sub-saharienne. Elle compte parmi les plus importantes mines de nickel latéritique du monde.

Ambatovy se veut à la pointe de l’efficacité, de la santé et de la sécurité industrielle, de la protection de l’environnement et de l’engagement social – tout en contribuant à la création d’une prospérité durable à Madagascar.

http://www.ambatovy.com/docs/wp-content/uploads/plant_aerial.jpg

Je ne conteste nullement les bienfaits que pourrait apporter ce projet mais qu'en est-il du remboursement de cet investissement et des bénéfices que généreront cet industrie?
Serait-ce de nouveau comme d'habitude une rentabilité qui serait versée de nouveau dans le tonneau des Danaïdes?

Actionnaires et Prêteurs
Ambatovy est une joint-venture de 8 milliards de dollars détenue par trois actionnaires :
Sherritt International Corporation, Promoteur du Projet,
Sumitomo Corporation,
Korea Resources Corporation.

Ambatovy obtenu 2,1 milliards de dollars de prêt auprès de 14 prêteurs. Il s’agit d’un consortium qui comprend des organismes gouvernementaux de crédit à l’exportation, des banques internationales de développement et des banques commerciales du monde entier. Le montage financier d’Ambatovy a été nommé « Europe, Middle-East and Africa Mining Deal of the Year (version anglaise)» en 2007 par Project Finance International et représente à ce jour le financement de projet le plus important en Afrique sub-saharienne.

Les organismes gouvernementaux de crédit à l’exportation et les banques internationales de développement

Banque Africaine de Développement
Banque Européenne d’Investissement
Export Development Canada
Export-Import Bank of Korea
Banque Japonaise pour la Coopération Internationale
Les banques commerciales

Bank of Tokyo Mitsubishi UFJ
BNP Paribas
Crédit Agricole CIB
ING Bank N.V.
Mizuho Corporate Bank
Shinhan Bank
Société Générale
Sumitomo Mitsui Banking Corporation
Woori Bank

Des normes de responsabilité très élevées

Aux termes des accords de prêt, Ambatovy est tenue de respecter de très strictes normes nationales et internationales en matière de protection de l’environnement, d’engagement social et de pratiques de gestion (industrielles et commerciales). Ces normes de référence comprennent notamment les Principes de l’Équateur et les Normes de Performance de la Société Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale. Ambatovy est auditée plusieurs fois par an par des ingénieurs indépendants qui remettent leurs rapports aux prêteurs.

Partenariats

Ambatovy travaille de concert avec des organisations internationales, nationales et locales, les entreprises, les associations, les groupements de la société civile et les organismes gouvernementaux pour garantir la transparence, créer des opportunités, et mettre en œuvre des améliorations durables.


les partenaires internationaux

Conservation International (CI)
Human Network International (HNI)
Missouri Botanical Garden (MBG)
Population Services International (PSI)
Project C.U.R.E.
United Nations Children’s Fund (UNICEF)
Wildlife Conservation Society (WCS)
Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA)
Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)
Banque Mondiale – Programme de Soutien au Développement Rural (PSDR)
Banque Mondiale – Projet Gouvernance et Développement (PGDI)
Comité International de la Croix-Rouge
Les partenaires nationaux
Action et Développement
Association Nationale d’Actions Environnementales (ANAE)
Association Handicaps Esperance Tamatave
Brickaville Miara-Mitraka (BRIMIMI)
Centre d’Études et de Recherches Ethnologiques et Linguistiques (CEREL)
Centre National de Recherches Océanographique (CNRO)
Centre National de Recherche sur l’ Environnement (CNRE)
Centre Technique Horticole de Tamatave (CTHT)
Circonscription de l’Environnement et des Forets (CIREF)
Direction Régionales de l’Environnement et des Forets (DREF)
Ezaka ho Fampandrosoana any Ambanivohitra (EFA)
Fifanampiana Kristiana ho an’ny Fampandrosoana eto Madagasikara (FIKRIFAMA)
Fianakaviana Sambatra (FISA)
Group d’Etude et de Recherche sur les Primates (GERP)
Henry Doorly Zoo (HDH)
Groupe MAVITRIKA – Tamatave University
Man and the Environment (MATE)
Association Mitsinjo
Organe de Développement du Diocèse de Toamasina (ODDIT)
Ombona Tahiry Ifampisamborana Vola (OTIV)
SAF/FJKM
Ny Sahy
St. Gabriel
Université d’Antananarivo
Vahatra
Institut de Civilisation, musée d’art et d’archéologie de l’Université d’Antananarivo (ICMAA)
Office du Tourisme Alaotra Mangoro (ORTALMA)
Maison des Jeunes, Moramanga
Voahary Voakajy

Les investissements sociaux stratégiques d’Ambatovy et les partenariats avec les communautés locales constituent une base solide pour le développement durable. Les consultations intensives avec les principales parties prenantes garantissent que les initiatives d’Ambatovy profitent à Madagascar et son peuple.

Les investissements sociaux d’Ambatovy comprennent des programmes d’éducation et de santé, des formations et perfectionnements professionnels, le rétablissement des moyens de subsistance par le biais d’activités agricoles et génératrices de revenus, ainsi qu’un large éventail d’autres projets de développement durable. Ambatovy s’attend à ce que durant ses 30 années d’existence, ces investissements permettront d’améliorer considérablement la qualité de vie de milliers de citoyens malagasy.

ces investissements permettront d’améliorer considérablement la qualité de vie de milliers de citoyens malagasy.
C'est très louable si ces intentions sont tenues sauf qu'à quelques centaines de mètres de chez moi un dispensaire dont les portes et les fenêtres battent au vent ne sert qu'à abriter les poules quand il pleut et que les canards barbotent joyeusement sur la piste boueuse dans d'immenses flaques d'eau juste devant ce soit disant dispensaire.
Il en est de même des écoles des villages aux alentours dont les volets pendent lamentablement faute d'entretient.
Quant à la cinquantaine de poteaux d'éclairage qui ont été disposés le long de la route à l'entrée de Mahanoro avec des panneaux solaire il y a peu de temps, j'ai compté qu'il ne reste plus que six panneaux solaires. Tous les autres ont été dérobés. Et d'après certains médias il en est de même dans la capitale et dans bien d'autres endroits aussi. Donc si certains projets sont qualifié de durable en réalité ce sont des projets à très court terme. D'ailleurs je me demande pourquoi la Chine qui a longtemps été un pays pauvre fait tant d'ombre au commerce international et que même le gendarme du monde représenté par les States commence une guerre économique contre la Chine en taxant toujours plus les importations chinoises et que la Chine se permet de lui rendre la monnaie de sa pièce. Donc pour que Madagascar puisse un jour relever la tête ne faudrait-il pas un régime à la chinoise? Vaste sujet de réflexion...
:unsure

Le tout dernier robot made in Népal ! Eh oui, même le Népal s’y met et je peux vous dire que côté coût de main-d’œuvre, le Népalais n’est pas franchement très cher sur le marché international !
Pourtant, même au Népal on veut mettre des robots dans les restaurants. Le temps des serveurs et des serveuses est désormais compté. Que restera-t-il comme petits boulots pour nous les sans-dents d’en bas ?
Un robot serveur démarre sa carrière au Népal ! C’est vrai que l’on n’attendait pas forcément le Népal sur ce sujet. Dans le florilège des start-ups et de la robotique, l’info a fait son petit effet. Le robot « Ginger » est l’œuvre d’une entreprise locale du nom de Paaila Technology. Ce pays de l’Himalaya est connu pour son tourisme, mais quelques autodidactes ont relevé le défi. Le robot parle le népalais et l’anglais et se retrouve serveur dans un restaurant local. Mais il est assez évolué pour comprendre des blagues et pas seulement servir des nouilles. En fait, ils sont trois Ginger à travailler au restaurant Naulo, dans la capitale Katmandou, toujours dévastée par les tremblements de terre. Un contraste saisissant d’autant que ces robots ont été « bricolés par leurs concepteurs avec infiniment de soin et d’ingéniosité. Bien entendu, l’attractivité des robots est grande et amuse beaucoup les clients, sans aucun doute peu habitués à ce type de rencontre. Les commandes sont passées sur des tablettes tactiles propulsant ce restaurant dans l’ère technologique.

La concurrence sera certainement difficile pour ces robots, mais la preuve de l’ingéniosité et de la persévérance humaine, même dans un pays pauvre et partiellement dévasté. Paaila Technology cherche à déposer les brevets afin de vendre ses modèles au Népal et même à l’échelle mondiale. Bon, les robots serveurs, assistants, gardes-malades peuvent vraiment amuser la galerie, mais au-delà de cela ? À part mettre au chômage des serveurs déjà peu payés, j’avoue que leur utilité est plutôt de la futilité ou une simple opération de communication. Et est-on à ce point devenu inhumain que l’on cherche à développer des robots de compagnie pour personnes âgées ? Franchement, cela fait froid dans le dos !

Il n’est pas trop tard… Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné. »

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »


https://insolentiae.com/wp-content/uploads/Robot-Ginger-ldv.png

A quand les robots Gilets jaunes avec moins de testostérone pour casser et piller et un peu plus de représentativité et de cohérence pour faire valoir des doléances par ailleurs fondées.

Nouvelle discussion