tranche de vie ( ou " mais si ça fonctionne")

bonjour
Une petite expérience personnelle ....donner aussi une image positive de ce pays
La semaine dernière, après deux ou trois jours où je ne me sentais pas très en forme, le thermomètre s'affole, non pas celui de dehors, celui qui me sert à prendre ma température corporelle. A 9 h /38°5 à 11 h /39°, à midi /39°8.
Seul  a casa,( ma moitié "esta viajando"), je me suis fait peur. J'ai appelé un ami/voisin, pour voir si à "la clinica", (dispensaire du village ) il n'y aurait pas quelqu'un.
Personne : samedi 27 fev , jour de l'indépendance!

Bon, nous allons chercher "Chaco" le chaufffeur de l'ambulance cooperative , pas trace.J'abandonne l'option de le faire appeler par le haut-parleur .
Que faire ? Bavaro ou Miches?
Bavaro" médecine occidentale:1 h , Miches  médecine  locale 20 mn.
Je me décide un peu groggy mais accompagné, à faire avec ma voiture les 22 km qui me séparent de Miches(9000  âmes) où je pourrai être secouru à l'hopital local.
D'expérience, je me prépare un petit sac : 1000 rds, la cedula, un rechange, du PQ,le chargeur de téléphone.
Où pour un peu je me mettrais à croire en Dieu:
A mi chemin, panne! La voiture ne veut plus rien savoir.Je jette un oeil aux alentours, je me trouve exactement en face de chez mon mécano ".
Un client décédé , c'est ans intérêt", je t'emmène à l'hopital, pour la voiture on verra plus tard!
Arrivé à l'hopital, une chance, seulemnt une autre personne, c'est jour de fête nationale, jour de carnaval au parc, les rue sont désertes.
Une jeune interne nous reçoit, écoute, note tout sur le caher de tranmission, me donne deux acéminophen, me dit "allez au colmado pour acheter de l'eau pour les prendre !"
Mais il va falloir acheter les autres cachets  et les antibiotiques.
OK! motoconcho! en 5 mn c'est fait.
Me prends la pression , la température : "ah si , effectivement: alta!"
Ne procède pas à d'autres examens, sinon à différentes questions, et m'envoie faire en urgence un hematogramme à l'extérieur (personne en ce jour de fête au labo de l'hopital).
je déambule donc à pied dans les rues, avec mon presque 40°.premier labo, personne! deuxième labo, pas vraiment coopératifs pour ouvrir, mais c'est une cousine par alliance, alors bien que faisant la gueule, elle procède à l'analyse (500 rds).
J'attends, je repars au bour de 45 mn avec les résultats a la consult' de l'hoiptal,
Tout va bien , si l'on peut dire, plaquettes et globules à peu près en ordreMe prescris 2 ou 3 autres analyses pour le lundi et me renvoie à la maison.
Gracias a dios ( et aux antibio) au cinquième jour j'étais retapé.
Comme quoi ça fonctionne....

bernard

On va finir par croire en Dieu..........  pardon pour les croyants...  Ouf vous êtes sauf, c'était du à quoi cette fièvre de cheval ??

comme on dit ici " una mala grippe" .sachant qu'une grippe en domininicain, c'est tout sauf "la grippe"

oui parcours du combattant   faut pas etre mourant!!!! et avoir ta trampe pour tenir le coup  felicitations!sandra

bonjour
tranche de vie: nous avons passé  trois mois a boca chica  que du bonheur, sauf que ,nos enfants et petits enfants sont venu pour quinze jours nous voir et a la fin de leurs séjours sur neuf personnes.
après la cinquième  visite  et sortie en bus, et pour la dernière apercevoir les baleines ,nous avons eu six malades température,mal a la gorge , bronche prise, bref.
pour nous  les grands parents ,nous avons consulter une docteur  anti biotique sur quatre jours, puis retour pour une série d antibiotique  plus puissant et guéri après quatre jours.
pour les enfants  et petits enfants départ pour la france  car le séjour  était  terminer avec fièvre et mal a la gorge et envie de vomir. ils ont était pas bien du tout dans l avion.  a leurs arrivé en france directement  chez le docteur
bilan: sinusite, bronchite, grippe. nous savons toujours pas pourquoi six personnes sur neuf était malades meme  nourritures, meme bus, meme boisson .est ce la clim du bus, mais pourquoi pas tout le monde malade
bien sur, pour infos la maison médicale a boca chica avec plusieurs spécialistes tous très aimables  on voulu nous faire radio des poumons et prise de sang choses que nous avons refuser  a tort ou raison  d ailleurs.
tout le monde va bien ,maintenant cela a permis a tout le monde malade de perdre un peu de poids

guy

Bonjour guy   mais vu le diagnostic  la nourriture n a rien a voir la dedans rassures  toi  la clim ily a de forte chance   vu la difference trop importante entre T° ext et T° int   et les enfants y sont encore plus sensibles   seul tord les avoir laisse partir sans rien prendre avant  ne serait ce que doliprane  ou  paracetamol  autre  et eventuellement  ibuprofene selon manifestations inflammatoires autres    a toujours avoir avec vous  surtout si enfants!
j ai connu cela avec mes petits enfants  et  promenade quad !!! rien de tel que l air en pleine figure avec humidite! et peu de defenses immunitaires pour combattre le tout ;tout finit bien c est l essentiel  mais ici ce sont des manifestations courantes    ;cordialement  sandra

en fait je voulais juste dire que
-Ce n'est pas pire que dans la lozere ou le finistere( où je me trouvais j'étais à 50 km des hopitaux les plus proches). Bien sûr il n'y a pas besoin de souscrire une assurance helico, comme ici: il y a la protection civile.
-Et qu'en dehors des systemes de santé pour gens aisé/européens, le systeme local dépanne bien et est quasiment gratuit
bernard

On parlera plutôt du système public et du système privé.

Dans le système privé , les cliniques sont très bien équipées, les médecins sont des professionnels reconnus  qui  disposent de tous les moyens et du le consommable nécessaire , et comme les frais sont pris en charge en partie ou en totalité par l’assurance que contracte le patient , le coût n’est pas excessif,  quand  il n y a pas d’assurance, le système  privé devient vite, très vite inaccessible.

Dans le système public, les choses se passent différemment, il y a deux possibilités soit l’hôpital ou centre de soins est 100/100 sous la responsabilité de SALUD PUBLICA , soit il est gérer par une organisation privée (ordre de Malte, églises, associations étrangères …ext…  ) et SALUD PUBLICA  fournit le personnel médical.   
Dans le premier cas l’organisation et la gestion peuvent laisser à désirer, et le manque de moyens  influe sur les moyens et le consommable disponible et la maintenance des équipements.
Dans le second cas les équipements et l’infrastructure  sont en général entretenus , il a aussi du consommable disponible et les médecins arrivent à donner un bon service, gratuit ou quasiment gratuit.
Les médecins locaux ne sont pas mauvais, et peuvent résoudre 95 % des cas qui leur sont présentés , des lors qu’ ils ont a disposition , équipements et moyens nécessaires.
Pour les cas  grave de trauma et pour les maladies compliquées, je reste réservé sur la capacité du système  public ou privé.   Beaucoup de medecins locaux ont fait leur etudes et ont travaillé dans des hopitaux etrangers , malheureusement de retour ici, ils ne peuvent que constater , que pour changer les choses il faut du temps et de gros efforts.

On parlera plutôt du système public et du système privé.

Dans le système privé , les cliniques sont très bien équipées, les médecins sont des professionnels reconnus  qui  disposent de tous les moyens et du le consommable nécessaire , et comme les frais sont pris en charge en partie ou en totalité par l’assurance que contracte le patient , le coût n’est pas excessif,  quand  il n y a pas d’assurance, le système  privé devient vite, très vite inaccessible.

Dans le système public, les choses se passent différemment, il y a deux possibilités soit l’hôpital ou centre de soins est 100/100 sous la responsabilité de SALUD PUBLICA , soit il est gérer par une organisation privée (ordre de Malte, églises, associations étrangères …ext…  ) et SALUD PUBLICA  fournit le personnel médical.   
Dans le premier cas l’organisation et la gestion peuvent laisser à désirer, et le manque de moyens  et le peu de consommable disponible , le manque de maintenance des équipements influent enormement sur la qualité du service.
Dans le second cas les équipements et l’infrastructure  sont en général entretenus , il a aussi du consommable disponible et les médecins arrivent à donner un bon service, gratuit ou quasiment gratuit.
Les médecins locaux ne sont pas mauvais, et peuvent résoudre 95 % des cas qui leur sont présentés , des lors qu’ ils ont a disposition , équipements et moyens nécessaires.
Pour les cas  grave de trauma et pour les maladies compliquées, je reste réservé sur la capacité du système  public ou privé.   Beaucoup de medecins locaux ont fait leur etudes et ont travaillé dans des hopitaux etrangers , malheureusement de retour ici, ils ne peuvent que constater , que pour changer les choses il faut du temps et de gros efforts.

Ceci dit, sur un meme laps de temps, un etudiant en medecine de RD aura vu plus de cas de blessure par balle, matchette , couteau, et autre armes blanches , que un medecin militaire occidental  en operation.
qui a visité les urgences du Dario Contreras un samedi soir entre 20h et 4h 00 du mat.....
mon epouse me racontait que durant sa periode d etudiante  ( dentiste) , elle a du faire un stage obligatoire aux urgences du D-C, et le premier cas qu il lui est arrivé , c etait un jeune qui etait tombé a moto sans casque...mission, reconstruction  faciale et bucale...plus de machoire inferieure, plus de dents du haut, bref, sur 10 etudiants, 4 sont tombés dans les pommes, les autres n' arrivaient meme pas a aider le chirurgiens de service. Cela pour dire qu il ne manque pas matiere a pratiquer.

je releve juste ta derniere phras   il ne manque pas matiere a pratiquer      exact    seul element et non des moindres la barriere faite a l exercice de la profession pour les etrangers  contrairement a la france qi embauche les etrangers faute de personnel
ici  c est  le parcours du combattant pour faire valoriser nos diplomes   alors que le niveau est presque 3 fois superieur    il faut etre du metier por comprendre!!
notes obtenues au diplome  par matiere!!!
programme complet suivi pendant les annees d etude     copie du diplome   le tout traduit et apostille bien sur
s inscrire dans une  universite  medicale   meme si l on n assiste pas aux cours    et frais d avocat   il y a 9 ans cela me coutait 9000 dollars!!!!
et au total sans etre sure d embauche  a la capitale  ou les medecins s entraident entre eux  lors des interventions  en tant qu assistant !!!
j ai abandonne l idee et fais du benevolat   et soins en cas d urgence et  mefiance  des europeens sur la qualite des soins  (pas de boites d instruments  et de materiel vraiment sterile  ) pour les soins a domicile
oui il y a des choses a developper  mais pas a nous d en descider  cela viendra  avec le temps;
mais bon  il y a de bons medecins generalistes ici c est deja une bonne chose!!!

l

Nouvelle discussion