Appel à témoins : pr documentaire cherche Français qui s'expatrient

Bonjour à toutes et à tous,

Pour un documentaire sur une chaîne de la TNT française, je cherche une famille ou une personne seule, originaire de Paris ou de Province, qui a prévu de s'expatrier dans les prochaines semaines ou les 3 mois à venir (entre décembre 2015 et février 2016).

L'idée est que cette personne ou cette famille opère un changement de vie radicale et que son projet soit original.

Exemples : un citadin hyperactif qui décide de monter un ashram en Inde.
Un businessman ou un étudiant qui va vivre une expérience à l'international.
Une famille qui a décidé de faire le tour du monde.
Un médecin qui décide de s'engager à l'étranger.
Etc

Nous aimerions la filmer dans son quotidien actuel, voir le changement et, bien sûr, à destination pour sa nouvelle vie.

Quelque soit votre projet et le pays de votre choix, si vous souhaitez partager cette expérience avec nous, n'hésitez pas à me contacter en message privé sur le site ou sur mon adresse email : sandrine.vonb(at)hotmail.fr

J'attends de vos nouvelles.
Merci et à très vite !

Sandrine B.

Bonjour Sandrine VonB

Je vous invite à placer une annonce dans la rubrique Appel à témoin en France afin de mieux faire circuler le mot sur votre recherche.

Bien à vous

Cordialement
Kenjee

Merci beaucoup Kenjee pour votre conseil. C'est également ce que j'ai fait. :-)

Cordialement,
Sandrine B

Bonsoir (ou bonjour) Sandrine,

Quand vous vous intéresserez à l'autre coté de la barrière (jamais traité réellement ni correctement) faites-moi signe et vous ne serez surement pas déçu d'un bon scoop, sortant des sentiers battus...
:cheers:

Rebonjour à toutes et à tous,

Petit message pour vous informer que j'élargis quelque peu ma recherche.

En effet, j'aimerais également trouver des Français qui changent de vie sans pour autant s'expatrier à l'étranger.

Il peut s'agit d'un Parisien qui décide de changer de vie et d'aller s'installer à la campagne ou inversement, qui change d'activité, qui monte un projet etc.

Je vous remercie d'avance pour vos retours,

A très vite !
Sandrine

Entre chercher un mouton à 5 pattes et baigner dans l'utopisme.........

Croyez-vous vraiment que les gens, se trouvant justement en plein "boum" de changement de vie radicale comme vous le dites si bien, pris dans des tonnes de choses à mettre au point, ayant en effet leurs raisons motivant leur expatriation,  vont avoir l'esprit à servir de "people" (en plus pistés sur une belle durée) juste pour savoir qu'ils sont passés à la télé ?

:/

Bonsoir Serge45,

Nous avons échangé plusieurs fois en messages privés sur le sujet. Vous avez le droit de faire part de votre opinion, mais si vous n'adhérez pas au projet, n'en dégoûtez pas les autres et laissez moi faire mon travail. 😉

Je ne suis pas la première Journaliste à réaliser ce type de sujet, ni la dernière.

Les "pister", mon dieu, quelle vilaine expression ! Sur "une belle durée".
Vous semblez sous entendre que nous allons suivre les gens 24h/24 pendant 6 mois. Pensez vous réellement que nous avons la possibilité de faire cela ?...
Le tournage ne représentera que quelques jours et, j'aurai l'occasion de m'en expliquer plus longuement avec les personnes intéressées.

Et oui, je ne désespère pas de trouver des personnes souhaitant nous faire partager leur histoire et cette période de leur vie qui représente sûrement un moment important et un nouveau départ.
Heureusement d'ailleurs que des personnes acceptent de témoigner et d'être filmés. Beaucoup de sujets de société n'auraient pas lieu sinon.
Et je ne pense pas que la motivation de ces personnes soit juste de passer à la télé. Pour ma part, je ne fais pas de la télé-réalité.

Bien cordialement,
Sandrine

Bonsoir Sandrine,
Je suis d'accord avec vous; que ceux qui n'adhèrent pas ne dégoutent pas les autres.
En ce qui me concerne, j'aimerais bien partager mon expérience avec les autres, car ces sont les expériences des autres qui m'ont guidée et encouragées.

Bonjour,

Un enieme reportage sur ce sujet, qui semble fasciner, mais jamais traite en profondeur...ni de suivi..encore un reportage sur les joies et l exitation du depart, mais quid de la realite? J ai jamais vu un reportage sur les galeres intimes des expatries....jamais.

Selon le choix des destinations, les difficultes sont differentes....il ne suffit pas d avoir le projet, il faut aussi tenir compte du avant (le cheminement de la decision jusqu aux problemes administratifs en France et a destination), etc...) le pendant (souvent c est pas du tout comme c etait prevu, et sur place c est parfois difficile) car dans le projet, la plupart des candidats ont oublie de peser certains aspects locaux........donc 6 mois apres ca donne quoi? Et vis a vis du pays d origine?

Oui, voyez vous les candidats et les presque expatries ont bien envie de partager cette experience, mais les deja expatries experiementes trouvent la demarche completement usee et sans aucune valeur ajoutee....

Pour bien faire, il y a des choses a denoncer plutot sur les statuts expatries et pour une fois ca changerait un peu l'horizon et la mzntalite des gens vis a vis des expatries dont l image est tres souvent tres tres mal representee.....

Alors pardon, mais je suis d accord moi avec Serge, a quand un journaliste qui a vraiment envie de creuser le statut expatrie pour de vrai??? Avant pendant et apres? Ce serait ca l info, montrer aussi et surtout  le négatif, et les grandes surprises locales,  pas le mec represente avec un budget pour ouvrir son resto a l autre bout du monde, sans en montrer les etapes et la survie de son projet....

De plus, ce genre de demandes on en a des dizaines par mois, de plusieurs chaines, et c est roujours la meme rengaine....
L expatrie, cette bete curieuse.......critiquee a l envi et tres mal percu dans son propre pays....la France....
Non, le vrai reportage serait de filmer le rapport de l expatrie dans son quotidien local Versus sa relation avec son pays d'origine....les taxes, les atouts etc.....jamais vu de reportages la dessus....

Juste j en ai marre des reportages qui font de l expatriation la solution a tous les problemes de n importe qui!!!!!!!

«Nous aimerions la filmer dans son quotidien actuel, voir le changement et, bien sûr, à destination pour sa nouvelle vie. »
Donc avant, pendant et après, chez moi cela s’appelle pister (terme imagé) ne vous déplaise comme terme et cela s’étale quand même sur une certaine durée, ok par petites doses, mais c’est entretenu donc…
Je n’ai pas non plus sous-entendu le 24/24 et 6 mois, à plus forte raison que je sais très bien depuis longtemps que cela nécessiterait un beau budget et que ça ne vaut pas le coup.

D’autre part, je ne cherche à décourager/dégoûter personne (et d’ailleurs ça me rapporterait quoi hein ?). Non, j’ai seulement émis des doutes.

« Je ne suis pas la première Journaliste à réaliser ce type de sujet, ni la dernière. »
Merci de reconnaître que vous faites donc comme tous les autres, sujets bateaux et je suis d’accord avec vous : malheureusement vous ne serez pas la dernière.

Le jour où la télé voudra faire des reportages valables et nouveaux au lieu de toujours ressasser les mêmes choses….

Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’ils savent, sont conscients de cette possibilité, mais alors pourquoi aucune chaîne ne le fait ?
Peur de se planter, de ne pas satisfaire l’audimat (ça je ne le crois pas) ? Peut’être mais surtout à mon avis, peur d’avoir des soucis par la suite car dire la vérité vraie est en général pas apprécié par des autorités de pays…..

Liberté de la presse ? Mon œil !

Bien cordialement aussi,
:cheers:

Bonjour Anatha,
Bonjour Allspice,
Bonjour Serge45,

Je vous remercie pour vos messages, même si je préfèrerais qu’il s’agisse de messages de personnes intéressées par mon projet, mais je vais essayer de répondre à tout le monde.

Tout d'abord, je tiens à repréciser qu'il s'agit d'un documentaire et non d'un reportage.

[at]allspice, vous dites : « Avant pendant et après. Ce serait ca l’info, montrer aussi et surtout  le négatif, et les grandes surprises locales,  pas le mec represente avec un budget pour ouvrir son resto a l’autre bout du monde, sans en montrer les étapes et la survie de son projet.... »

Euh...  :/
Justement, c'est exactement le but. Je dis bien «Nous aimerions la filmer dans son quotidien actuel, voir le changement et, bien sûr, à destination pour sa nouvelle vie. »
Dans mon appel à témoins posté dans la catégorie « petites annonces », je dis également « L'idée est de filmer votre parcours, de comprendre les raisons et les motivations de votre changement de vie, de s'interroger sur vos éventuels doutes et craintes, mais aussi de partager vos joies et vos espoirs. Nous vous filmerons donc quelques jours (avant, pendant et après votre changement de vie) pour suivre vos dernières démarches / préparatifs et votre installation. »

Il s’agit donc bien de suivre les gens « avant, pendant et après », comme le précise d’ailleurs serge45 dans son dernier message et qui appelle ça « pister ». Je n’aime effectivement pas ce terme serge45, car je le trouve négatif. Simple opinion. Vous émettez la votre, je me sens libre de m’exprimer également.

[at]serge45, vous dites aussi en reprenant l’un de mes écrits : « Merci de reconnaître que vous faites donc comme tous les autres, sujets bateaux et je suis d’accord avec vous. »

Et bien moi, je ne suis pas d’accord avec vous pour dire que je fais un sujet bateau. Je me base sur des expériences de vie et elles sont différentes à chaque fois. Je trouve que c’est plutôt un joli sujet justement et j’ai l’outrecuidance de penser et croire qu’il sera différent des autres, même si la thématique reste la même.

Quoique…, c’est discutable car  comme je vous le précisais en message privé serge45, (mais cette information est également pour les autres), il s’agit d’un documentaire qui concerne davantage le changement de vie que l’expatriation. Il y a aura plusieurs profils de personnes dans le documentaires et donc différentes histoires. C’est bien pour ça que je donne certains exemples. La personne qui quitte la ville pour aller vivre à la campagne ou inversement n’est pas un expatrié.

Quant à la liberté de la presse que vous évoquez serge45, ouh la la ! Vaste débat, mais ce n’est pas le sujet ici.  :lol:

Quant à vous [at]anatha, la seule qui semblez être dans mon camps,  :lol: vous avez raison, c’est le partage des expériences qui permet parfois aux personnes de franchir le pas.
J’aurais bien aimé que vous partagiez votre histoire avec moi, mais vous êtes déjà expatriée justement et moi, je cherche des personnes « en cours de ».

Pour résumé, ce projet a le mérite d'exister, je tiens à le mener à bout et j’espère donc que les prochains messages répondront à mon appel.

A bientôt,
Sandrine

Bonjour Sandrine,

Je crois que sur un point on ne s'est pas tous compris, au sujet du "avant, pendant et après".

Pour vous le "après" se limite à l'installation (vous le précisez) donc la réponse que vous donnez à allspice ne colle pas.

Elle écrit:
"Avant pendant et après. Ce serait ca l’info, montrer aussi et surtout  le négatif, et les grandes surprises locales......"

Vous répondez:
"Justement, c'est exactement le but. Je dis bien «Nous aimerions la filmer dans son quotidien actuel, voir le changement et, bien sûr, à destination pour sa nouvelle vie. »
Dans mon appel à témoins posté dans la catégorie « petites annonces », je dis également « L'idée est de filmer votre parcours, de comprendre les raisons et les motivations de votre changement de vie, de s'interroger sur vos éventuels doutes et craintes, mais aussi de partager vos joies et vos espoirs. Nous vous filmerons donc quelques jours (avant, pendant et après votre changement de vie) pour suivre vos dernières démarches / préparatifs et votre installation. »

Ce qui ne colle pas ?
- il est impossible pour qui que ce soit de connaître un tant soit peu le pays, l'endroit où il vient de mettre les pieds,donc de découvrir le négatif comme les "grandes surprises" (ça ne manque pas !) en ayant à peine posé ses valises.
- comme votre documentaire prend fin au stade de l'installation, vous ne pouvez pas dire à allspice que c'est justement votre but.

Bonjour serge45,

Si, si.  Je peux bien dire ça à allspice.  :)
J'ai peut être mal choisi mon terme... "l'installation" pour moi concerne les premiers pas de cette nouvelle vie (donc, ça se compte en jours ou semaines).
On peut imaginer, par exemple, voir la personne partir et la retrouver dans le documentaire quelques semaines après pour que la personne ait des choses à raconter et qu'on ait des choses à filmer.

Voir une personne déballer ses cartons ne m'intéresse pas forcément, vous vous en doutez, ça n'a pas vraiment d'intérêt. Je préfère voir la personne quelque temps plus tard, une fois qu'elle est installée justement dans son nouveau logement, pour savoir si elle a pris ses marques, si elle s'accoutume au changement de culture, de pays, voir comment ça se passe pour elle, pour son projet etc, etc.

Le tournage va se faire par étape et je déterminerai le moment voulu avec les personnes qui acceptent d'être filmées le moment opportun pour organiser telle ou telle séquence.

Vous avez parfaitement raison quand vous dites : il est impossible pour qui que ce soit de connaître un tant soit peu le pays, l'endroit où il vient de mettre les pieds,donc de découvrir le négatif comme les "grandes surprises" (ça ne manque pas !) en ayant à peine posé ses valises.

J'imagine, en effet, qu'il doit y avoir des personnes déçues par leur expérience. J'en connais d'ailleurs. Une amie qui a voulu s'expatrier à Bali pour monter son commerce et qui à cause de difficultés à du renoncer à son projet et rentrer en France.

Je pense, en effet, que l'expatriation n'est pas forcément la solution à tout comme le précise aussi allspice qui dit en avoir marre "des reportages qui font de l expatriation la solution a tous les problemes de n importe qui!!!!!!!"

De plus, j'espère bien avoir la possibilité d'actualiser mes informations et, avoir un retour des personnes filmées quelques mois plus tard. Entre le moment où on tourne un sujet et le moment où il est diffusé il s'écoule généralement quelques mois puisque nous sommes en montage.
Bien souvent, on voit d'ailleurs les présentateurs donner des nouvelles des personnes en plateau ou alors quand il n'y en a pas, c'est bien souvent la voix off en fin de sujet qui résume la situation.

C'est marrant, j'ai l'impression d'être dans l'émission "Faites entrer l'accusé" sur France 2. Ahahahah ! :lol:  :lol:

Je ne pensais pas devoir autant me justifier et prouver ma bonne foi.  :)

En tout cas, auprès de personnes qui ne sont pas intéressées par le projet et qui ne correspondent pas forcément à ma recherche.

Je verrai, en effet, tous les détails du film et du tournage (quoi, quand, comment, pourquoi, où, avec qui...) avec les personnes qui feront partie du projet.

Là, pour moi, finalement, cette conversation est un peu stérile, même si effectivement les questions soulevées sont intéressantes.

PSn°2 : En tout cas, et je terminerai, là-dessus mon long débat avec vous allspice, si vous souhaitez, en revanche, parler avec moi des difficultés rencontrées par les expatriées, les désillusions etc. pour un autre sujet. Je suis toute ouïe, si je puis dire en MP ou par mail. Vous pouvez m'écrire à sandrine.vonb(at)hormail.fr.

En tout cas, sachez que cette manière de traiter le sujet de l'expatriation n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde.

A bientôt !
Sandrine

Bonjour à toutes et à tous

Pour info, plusieurs posts ont été retirés de ce fil étant considérés comme inappropriés. 

[at]Sandrine VonB : Ce serait mieux de placer une annonce sous la rubrique concernée, les intéressés pourront ainsi prendre contact directement avec vous s'il vous plaît :

> Appel à témoin en France

Cordialement
Kenjee

Fermé
Nouvelle discussion