Insécurité à Athènes?

Bonjour à tous,

J'aimerais lancer ce sujet car j'ai déjà vu pas mal de postes  qui parlent de cette fameuse insécurité et plus particulièrement à Athènes...

Plusieurs personnes hésitent même à ne plus venir en Grèce pour cette raison! (je trouve ça abusé quand même)

J'aimerais avoir votre avis sur cette situation et surtout si vous avez déjà été confronté à certaines situations difficiles?

En ce qui me concerne, je vis en Belgique et Bruxelles est bien agitée.. Perso j'ose pas trop me balader seule à 22h..
Je connais bien la situation ici et clairement je me suis toujours mieux sentie à Athènes niveau sécurité..

Des manifestations il y en a partout mais les gens ont une tendance à paniquer directement dès qu'ils entendent du bruit dans la rue..
Je trouve ça un peu normal vu les mesures d'austérités qui ont été imposées! La Grèce n'est pas un pays de sauvage qui s'agitent et font du bruit, c'est un peuple qui a été touché profondément.
Ils comparent souvent la situation de la Grèce à d'autres pays où clairement les choses sont plus compliquées.

Les médias et leur force de persuasion font croire aux gens une situation dramatique.. et évidemment cela fonctionne car la panique se fait resentir!
Certes, les choses ont changé mais de là à se sentir mal ou même avoir peur c'est un peu fort! Les choses qui ont été perçues à mon sens: les rues un peu plus désertes à Athènes, les boutiques ferment, beaucoup de panneaux à vendre, plus de personnes dorment dans la rue et clairement beaucoup de tristesse sur les visages.

Est-ce que ces éléments font des grecs des gens dangereux?
Je ne pense pas, au contraire les grecs ont un sens de l'hospitalité impressionnant, certes sont un peu méfiants mais savent accueillir et mettre leur hôte à son aise.

E
ntièrement d'accord avec ellinida86. Je vie aussi à Bruxelles et je puis vous assurer que c'est bien plus dangereux qu'Athènes!

Merci pour ton témoignage Loukia! :)

Bonjour Ellenida ;-)

Sujet intéressant...

Je suis aussi de Belgique mais contrairement à toi, je vis 'à la campagne' dans un village très paisible où les voisins se font signe de la main, où on partage qqes repas et bbq avec certains, et où parfois aussi les commérages vont bon train.

Je souris car en écrivant cela, je pense à la série 'Desperate House wife' et leur quartier de 'Wisteria Lane'.
Bon, stop, sérieusement....

Athènes d'abord :
Avec mon regard de touriste et à présent de futur résidente, oui j'ai peur -> peur de me faire renverser par une moto, un scooter !! L'anarchie totale du code de la route :/


J'ai traversé divers banlieues dont je ne me rappelle plus tous les noms mais il y avait Chalandri, Vouliagmeni, Voula, Kifisia, Ano Illioupoli, Place Sintagma, Avenue du 28 octobre, et ce, à des heures différentes et des jours différents.
J'ai parfois senti un va-et-vient oppressant, des regards + insistants mais comme partout, il faut faire attention à soi et à ses affaires.

(En règle générale, l'insécurité, on peut la trouver en tout 1er lieu, chez soi, dans sa propre rue, dans son propre quartier et c'est ainsi partout et pour tout le monde.)


Comme partout, des locaux m'ont dit de faire attention à tel ou tel quartier tard la nuit....mais ce que j'ai surtout ressenti, c'est le mouvement de la vie....(je ne fais pas de faute d'orthographe, j'ai bien écrit la vie et non la ville)

Athènes, ville d'insécurité ?
Athènes, ville qui s'exprime et à chacun d'en décoder le sens et de le craindre ou non.


Tout à fait d'accord avec toi Ellenida par rapport aux manifestations, au peuple touché en plein coeur mais qui se redresse petit à petit, enfin encadré, restructuré et aiguillé vers un avenir meilleur.

A présent la Grèce en général et selon mes séjours :
Je l'affirme haut et fort, je ne me suis jamais, au grand jamais, sentie en insécurité, aucune nuit, aucune journée...à cause de grecs.
Les seuls petits moments d'insécurité que j'ai eu, c'est lorsque lors de certaines haltes, nous étions entourés de personnes non grecs, des noirs ou autres qui travaillent dans les champs et qui nous regardent nous touristes 'friqués' avec notre 'grosse voiture' qui tracte notre 'grande caravane'.
A part cela, partout où nous nous sommes arrêtés, ce n'était que accueil chaleureux, partage de légumes et fruits, conseils d'endroits à voir, de promesses de garder contact...de sécurité totale parce que de confiance innée.

A propos des médias :
Ils ont une force de persuasion parfois dévastateur.
La Grèce va revivre de sa terre, de son secteur primaire mais le tourisme fait aussi partie de sa croissance.
J'entends d'un côté que la Grèce va toujours mal, j'entends sur une autre chaîne que le tourisme explose cet été avec une belle croissance, et aussi que les prix bradés se font depuis juillet tellement il y a peu de monde.
Pffffffff, qui croire? écouter quoi ?

La plupart des grecs sont naturellement confiants, attachants, serviables, pas voleurs.
Je dis aussi que le temps du dur labeur intra familial pour faire vivre toute une famille et faire fructifier son commerce était l'idéal...au lieu de faire travailler des 'petites gens à petit prix' venus de l'extérieur et qui ont donné une bien minable idée du travail des 'grecs' en Grèce.
La fainéantise et la soumission sont terminés.


La Grèce se relève, s'est déjà relevée et se relèvera toujours depuis la nuit des temps quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense au niveau (in)sécurité.

(sorry pour mes longs écrits..)

Mouchettebel,:)

Merci pour ce beau témoignage!!

Je me permets de reprendre ce passage que je trouve intéressant:

'peur de me faire renverser par une moto, un scooter !! L'anarchie totale du code de la route'

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on est un peu en mode stress quand on doit traverser Athènes... ici une certaine 'discipline' est présente.

Dans les médias on entend de tout, mais au jour d'aujourd'hui, je trouve dommage que des personnes paniques ou pense annuler leur voyage pour des manifs, certes, ça fait du bruit dans les rues d'Athènes mais heureusement que tous les touristes ne se découragent pas car l'actualité qualifie notre Grèce d'un pays qui représente la honte de l'Europe et surtout un pays mandiant..

Je trouve ça bien dommage et triste! Car au fond, ces personnes-là, ne connaîssent pas réellement la Grèce et aiment faire vendre leur bout de papier en écrivant des mots-clés bien pertinents pour encore et toujours faire parler de la Grèce et le plus beau dans l'histoire c'est toujours la comparaison avec l'Allemagne ou la France, mais la France n'est pas loin d'une chute également! Certes pas aussi forte mais là, on fera passer les choses doucement, pas faire trop de bruit... L'Allemagne synomyme de rigueur où tout est beau, bien fait, bien tracé, en ordre sur tous les points et surtout notre exemple à tous!

Et oui, on est bien loin de la réalité allemande avec notre petit pays du sud rempli de personnes fainéantes et corrompues..

La Grèce se relevera petit à petit et j'espère vraiment qu'un jour tout cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

Votre analyse est bonne, j' ai une amie retraitée qui vit seule à Athènes depuis longtemps et qui confirme de ne pas se sentir en insécurité, elle précise qu' il faut quand même éviter certains quartiers, mais si vous comparez à Paris cela est bien pire, il suffit de lire les infos et encore je ne vous parle pas de Marseille où il y a presque un crime tous les 15 jours mais ça les médias Français préfèrent oublier... Si on quitte Athènes ou les grandes villes alors là c' est le paradis !

Athènes, Paris, Marseille... C'est du pareil au même puisque les touristes sont suivi par la délinquance. A Paris ce sont les mafias roumaines et les enfants pickpocket qui mènent le bal. A Marseille les jeunes truands (pour beaucoup issus de l'émigration) qui se disputent le marché de la drogue d'où ces nombreuses morts violentes. Et cerise sur le gâteau, la ministre de la justice veut faire voter une loi au sujet de la récidive et de la double peine qui ne fera qu'augmenter ces formes de délinquance. Pour faire 5 ans de prison en France, il faut maintenant avoir tué père et mère et encore. Les politiques s'en foutent royalement, ces gens là sont plus préoccupés par leur image et la lecture de LEURS comptes en banque.

Alors là Camaret je suis à 200% de ton avis, je peux te dire avec certitude : aux prochaines élections je ne voterai pas pour ces gens qui font creuver la France... y' en a marre.

Il y a en ce moment une pétition mise en circulation par l'"institut pour la justice" qui vise à contrer les projets de loi de Mme Taubira ministre de la justice qui se dit hyper républicaine malgré ses actions pour l'indépendance de la Guyanne.
Si ses textes sont votés, il n'y a plus qu'à fermer boutique, et l'on va tout droit à la création de milices d'auto-défense et à la guerre civile.

Bonjour à tous!

J'habite Le Pirée  mais j'adore me balader dans Athènes. Je prends des cours à l'Institut Français. Obligée de prendre le métro, rien d'extraordinaire pour une fille qui montait tous les jours à Paris.
En aucun cas je ne me suis sentie en insécurité et pourtant je m'y promènes toute seule. Omonia, Monastiraki, Panepistimio, des endroits où il y a énormément de monde à certaines heures et un peu moins à d'autres. Quelques regards car je ne suis pas que grecque et ça se voit mais sinon rien d'oppressant ou quoi que ce soit qui me ferait rester cloitrée chez moi.

Je suis d'accord avec tous les sujets abordés plus haut, surtout en ce qui concerne la dramatisation de la situation à Athènes. Quand je parle avec mes amis en France toujours les mêmes questions "Comment ça se passe en Grèce? Avec ce qu'on entend ici...". Enfin bref rien de bien rassurant pour les personnes qui seraient enchantée de visiter le pays mais qui n'en ont plus trop envie à cause de ce qu'on leur rabâche dans les médias. Bien sur si on cherche on trouve, mais ça c'est partout.
Je trouve bien dommage que l'image de la Grèce soit ainsi détériorée à cause de cons (passez moi ma vulgarité) au pouvoir. Pas un pour rattraper l'autre. Mais bon je m'éloigne du sujet!

Enfin bref, tout cela pour dire que comme partout si on se balade à 2h du matin dans des quartiers peu recommandables on est certain de s'attirer des ennuis. Ne tentons pas le diable j'ai envie de dire.

Pour ma part je continues d'aller et venir dans Athènes car on y découvre toujours quelque chose de nouveau à chaque sortie, un endroit, un monument ou un bâtiment, des petites merveilles qui émoustillent mes papilles et pour pas cher. Athènes c'est un vrai trésor et il faut se donner la peine de le découvrir car ça en vaut vraiment le coup.

Amicalement

Athéna

Καλησπέρα σε όλους,

L’insécurité à Athènes n’est plus grande que dans les autres grandes villes d’Europe ou du monde. Avec votre miséricorde envers mes dires, donc envers moi. Je vais vous rappeler quelque fait d’hivers qui me viennent en mémoire.

Je me rappelle d’une attaque aux explosifs dans un bus des transports en commun londonien, dans le métro de Moscou, dans les chemins de fer espagnoles (je ne fais pas allusion à l’accident du TGV espagnol), les attaques aux armes automatiques dans les écoles au Etats Unies d’Amérique. Tous des actes terroristes avec beaucoup de mort donc leurs seuls erreurs étaient d’être là où ils étaient au mauvais moment, évidement tout autant terroristes sont les actes des groupes terroristes en Grèce, à la seule différence qu’en Grèce les différents groupes terroristes ont des cibles bien précise. Evidement cela n’est une justification en faveur de ses actes, ni un plaidoyer d’armistice en leurs faveurs, ce sont simplement mais constatations.

Les règlements de comptes sont je croix une pratique dans le milieu de la pègre qui malheureusement est vrai dans tous les pays, maintenant si certain gouvernements baptise acte terroriste un règlement de compte entre différents groupes de la pègre internationale, cela les aides a mieux «gouverné» ou plutôt à devenir moins démocrate (je rappelle demos=peuple cratos=Etat).

Avec votre indulgences, je vais vous rappeler les résultats du règlement de Dublin II, malheureusement nous les HELLENES ne sommes pas comme nos voisins, quand un HOMME est à la mer, qu’il soit blanc, noir, rouge, jaune, vert, d’ici, de la, malheureusement nous le recueillons. Ensuite suivant ses meurs, il se comportera envers nous comme son éducation le lui permettra et comme la plus part de ses émigrés illégaux proviennent de pays ou les rites sont différents des nôtres, ils se moquent de l’hospitalité et veulent dans leurs illégalités nous imposer leurs façons de voir les choses, je vais encore une foi rappeler les propos tenue par le premier ministre australien «tous émigrés est tenue de respecter les coutumes du pays qui les accueilles en l’occurrence les coutumes CHRETIENNES de l’AUSTRALIE».

Oui, il y a quelque quartier a Athènes a ne pas fréquenté surtout la nuit, mais personnellement j’en connais beaucoup plus à Bruxelles et je juge par l’état de chose que j’ai vue il y a trois ans quand je me suis retrouvé à Bruxelles, la situation c’est plutôt aggraver pour la capitale de l’Europe.

De mon expérience personnelle Athènes reste une grande ville où chacun peut se déplacer de jour comme de nuit. Il faut simplement éviter quatre quartiers ou du moins n’aller pas flâner dans ces quartiers, les ruelles d’Omonia, platia Bathis (rebaptiser platia Aneksartisias), le quartier d’Aghios Panteleimonas et la place de Kipseli, la grande Athènes est composé de 35 communes (mairies). Athènes, la Grèce est un très beaux pays, nous respectons les meurs de chaque homme sur cette Terre et je pense qu’il soit évident nous demandons que les autres quel qui soit nous respecte. Tous simplement, crise ou pas nous restons fidèles aux enseignements de nos ancêtres.

ellinida86 :

'peur de me faire renverser par une moto, un scooter !! L'anarchie totale du code de la route'

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on est un peu en mode stress quand on doit traverser Athènes... ici une certaine 'discipline' est présente.

Incroyable de relire ce message !!   J'en ai des frissons..

J'explique rapidement.  Cet automne 2014, un proche s'est fait mortellement renverser par une moto.

Doit-on penser que c'est le destin ?  Que croire suite à cela ?
Bref.  Ce n'est pas un débat / une discussion à créer ici.
Et cela aurait pu se produire partout, hors Grèce.

Bonjour

Juste pour info, prudence dans les transports en communs et les lieux touristiques, des ROM sevisssent en ce moment dans le centre d'Athenes, ils vous font tres discretement les poches pendant qu'ils vous demandent un renseignement ou un itineraire dans le bus et le metro.

Sinon en effet c'est cool, la securite a Athenes n'est pas pire qu'ailleurs et les vigiles qui font des rondes en moto par groupe de 2 sont  presents et rassurants.

Kalo kalokairi :)

Nouvelle discussion