Close

Travailler au Togo

Recommander

Le Code du travail du Togo stipule qu'un employeur doit impérativement fournir un contrat de travail écrit avec un exposé des conditions d'emploi aux travailleurs. La création d'une entreprise se fait auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises).

Les conditions de travail au Togo

Pour travailler au Togo, il vous faut un permis de travail en relation avec le poste qui vous est proposé. Le recrutement d'un travailleur étranger suit impérativement une autorisation d'embauche et fait l'objet d'un contrat de travail rédigé et validé par le directeur du travail. La demande de visa de travail et l'autorisation d'embauche incombent à l'employeur et doivent être faites par lettre recommandée.

Un visa de travail a une durée maximale de deux ans et peut être renouvelé une fois. Il est possible de bénéficier de dérogations qui sont accordées par le ministre du Travail sur la demande de l'employeur. Une sollicitation de renouvellement doit parvenir au ministère deux mois (au moins) avant l'expiration du visa en cours. Le contrat de travail est visé par l'autorité compétente sous certaines conditions :

  • le travailleur doit avoir un certificat spécifiant qu'il est apte pour le poste
  • il est libre de tout engagement préalable et il satisfait aux conditions requises par le Règlement de l'immigration
  • son identité doit être confirmée et le contrat doit être en conformité avec les dispositions législatives, conventionnelles et réglementaires du Togo
  • le contrat sera lu aux parties concernées et traduit si nécessaire ; dans le cas d'un refus, le contrat est caduc. Si le travailleur a été recruté hors du Togo, son rapatriement est à la charge de l'employeur.

La durée du travail est de 40 heures hebdomadaires avec une limite fixée à 2 400 heures par an dans les exploitations agricoles. Dans certains cas (circonstances exceptionnelles ou urgences), les employés peuvent avoir à travailler le jour de repos ou les jours fériés, et il n'existe aucune disposition compensatoire clairement établie. Il n'existe pas d'avantage salarial pour le travail de nuit (de 22 h à 5 h), mais des primes sont versées pour les heures supplémentaires.

Les salaires au Togo

Au Togo, il existe un salaire mensuel minimum interprofessionnel qui est garanti pour toutes les catégories professionnelles (hors agents de la fonction publique). Il est fixé à 35 000 FCFA (environ 50 euros). Il a été établi par la Convention collective interprofessionnelle en 2012 et approuvé par le ministre du Travail. Ce salaire minimum augmente en fonction du poste pour atteindre 230 000 FCFA pour un cadre ou assimilé.

Si par exemple vous êtes agent de sécurité, manutentionnaire, agent d'entretien ou gardien, votre salaire minimum est de 40 à 45 000 FCFA par mois. Pour un vendeur, ouvrier spécialisé (électricien, peintre, maçon, cuisinier), concierge, employé de bureau, standardiste, aide-soignant ou conducteur de véhicules (entre autres), le salaire va de 55 à 62 000 FCFA. Le titulaire d'un bac 3 ayant une formation académique (licence) ou un diplôme équivalent perçoit un salaire allant de 120 à 135 000 FCFA (180 à 205 euros).

Dans la fonction publique, les employés de l'éducation nationale classés dans la catégorie A1 (ils sont titulaires d'une maîtrise) ont un salaire annuel allant de 200 000 FCFA en début de carrière à presque 450 000 FCFA en fin de carrière. Il existe des primes comme les primes de rentrée ou de bibliothèque.

Trouver un emploi au Togo

Le recrutement d'étrangers au Togo se fait dans la plupart des cas depuis leur pays d'origine. Le marché du travail offre peu de possibilités dans un pays où le chômage est au-dessus de 10 % chez les jeunes. Il est plutôt difficile de trouver un emploi au Togo car les offres sont rarement visibles, le recrutement limité, et l'embauche manque souvent de clarté.

Certains domaines ont cependant un potentiel élevé, c'est le cas du tourisme, de la restauration, de l'hôtellerie, des activités portuaires, du commerce, du secteur bancaire, de l'agronomie, et de l'extraction (cette dernière activité est en cours d'examen en 2017). Le marché des télécommunications n'est pour l'instant pas ouvert et l'industrie manufacturière est saturée. Certaines professions sont réglementées : médecins, avocats, pharmaciens, courtiers en assurance, notaires, huissiers de justice...

Commencez par contacter les entreprises locales en envoyant des e-mails et rendez vous sur les sites de petites annonces sur internet. Il y a par exemple Emploi.tg ou la Fédération des ONG de coopération au développement. Dans les ONG, de nombreux postes font appel à des bénévoles. Effectuer au préalable un court séjour au Togo est une bonne idée, car vous aurez une image précise de la situation économique du pays.

La France entretenant des liens assez étroits avec le Togo, contactez l'Institut français. Même s'ils n'ont pas d'emploi à vous proposer, ils peuvent vous fournir des contacts et ils sont au courant de la vie locale et des opportunités qui se présentent. L'Institut français est un opérateur du ministère des Affaires étrangères et européennes. Il est chargé de la promotion de la culture et de la langue française dans le monde.

Créer une entreprise au Togo

Pour exercer une activité commerciale, vous pouvez vous associer en constituant une Société à responsabilité limitée (SARL) ou une Société anonyme (SA), mais vous pouvez aussi monter une entreprise individuelle en vous déclarant entrepreneur ou commerçant. À la fin de vos démarches, vous obtiendrez une carte unique de création d'entreprise qui comporte votre numéro de Caisse nationale de sécurité sociale, votre numéro d'identification fiscale et votre numéro du Registre du Commerce et du Crédit mobilier (RCCM).

Pour créer une entreprise individuelle de commerçant, rendez-vous à la CCIT (Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo) avec les documents suivants :

  • le questionnaire fourni par le CFE rempli
  • une photocopie de votre carte de séjour, certificat de résidence ou visa
  • une photocopie de votre passeport ou de votre carte consulaire si vous êtes ressortissant de l'un des pays de la CEDEAO
  • une copie légalisée de votre diplôme ou une attestation de votre diplôme (pour les professions libérales)
  • 2 photos d'identité du directeur ou du gérant de l'entreprise
  • une déclaration de non-condamnation
  • un plan de situation de votre entreprise à main levée.

Vous déposerez ensuite ce dossier au CFE (dans une chemise à rabat) et il sera soumis à un contrôle de conformité. Le coût de la procédure est d'environ 36 000 FCFA (55 euros) ou de 31 000 FCFA pour les ressortissants de l'un des pays de la CEDEAO. Le versement se fait au CFE ou à la caisse de la BTCI (Banque togolaise du commerce et de l'industrie). Au CFE, un reçu vous sera remis. Vous recevrez enfin un récépissé de dépôt de votre déclaration comportant la date du retrait du dossier. Si tous les documents sont conformes, la procédure dure 24 heures après avoir fait le dépôt définitif.

Pour créer une SARL, vous devez fournir les mêmes documents, mais également trois expéditions des statuts de la société après avoir effectué la demande des statuts notariés, les avoir signés, enregistrés, et retirés. Le capital social est délivré chez le notaire, et ensuite, vous procédez à l'ouverture d'un compte société. Le coût de la procédure s'élève à approximativement 210 000 FCFA en comptant les frais de notaire, de TVA (2 % du montant du capital), l'immatriculation, les prestations du centre de formalités, et l'enregistrement des statuts. Le tout peut être réalisé en une semaine.

La CCIT et le CFE se trouvent à l'angle de l'avenue Georges Pompidou et de l'avenue de la Présidence - BP 360 - Lomé.

Il est également possible de créer une succursale n'ayant pas d'identité juridique autonome, car elle appartient à une autre personne physique ou morale. Elle est soumise au Droit qui est en vigueur dans le pays, même si elle peut être la propriété d'une entité domiciliée à l'étranger.

 Attention :

Si vous êtes intéressé par un travail au sein d'une ONG, sachez que la plupart des postes font appel à des bénévoles. Une ONG sérieuse consacre son budget à l'aide des personnes dans le besoin. Il ne doit pas vous être demandé de l'argent si vous participez activement à un projet, mais un salaire est généralement une utopie.

  Liens utiles :
France diplomatie – Le marché du travail au Togo
Votre salaire au Togo
Trouver un emploi au Togo
Procédures de création d'entreprise au Togo
Togo eRegulations – Création d'entreprise
La CCI du Togo
Liste des ONG au Togo
L'Institut français au Togo

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

La scolarité de vos enfants sera l'une de vos priorités si vous vous expatriez en famille au Togo. Voici un aperçu du système scolaire togolais.
Le Togo est un pays naturellement et culturellement riche. Voici tout ce que vous devez savoir sur les loisirs et activités disponibles au Togo.
Le marché des télécommunications du Togo est en plein essor depuis les quelques dernières années. Expat.com vous donne un aperçu des services disponibles.
Déménager au Togo est une étape qui se prépare en amont. Retrouvez les conseils d'Expat.com pour un déménagement serein au Togo.
Pour vous aider à vous déplacer lors de votre séjour au Togo, Expat.com vous donne un aperçu des différents moyens de transport disponibles.