Actualisé l'année dernière

Il y a au Togo deux universités publiques et 55 universités privées reconnues par l'État. Certaines écoles sont également reconnues par le CAMES (Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur). Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, monsieur Octave Nicoué Broohm, fait des efforts pour que les jeunes puissent étudier dans les meilleures conditions possible.

Étudier dans une université publique au Togo

La plupart des Facultés et des Instituts sont regroupés au sein des deux universités publiques, l'une se trouvant à Lomé, la capitale du pays, et l'autre dans la ville de Kara. Les frais d'inscription étaient jusqu'en 2017 de 22 000 FCFA par an, mais ce montant va être revu à la hausse, car il ne suffit plus à couvrir les exigences énormes des formations pour des étudiants qui sont chaque année plus nombreux.

L'admission dans les universités publiques du Togo et dans de nombreuses écoles privées se fait sur concours. En ce qui concerne l'université de Lomé, les dépôts des dossiers se font au début du mois de septembre et le concours se déroule à la fin du même mois. Il est demandé aux futurs étudiants d'assister à des séances d'information concernant les différents parcours et les modalités d'inscription. Une préinscription en ligne doit ensuite être effectuée. Une fois cette formalité accomplie et le paiement des frais de scolarité effectué, vous pouvez procéder à votre inscription définitive en fournissant les documents suivants :

  • des photocopies légalisées de tous vos bulletins de notes des classes de seconde, première et terminale
  • une photocopie légalisée de votre relevé de notes BAC 1
  • une photocopie légalisée de votre relevé de notes BAC 2
  • une photocopie légalisée de l'attestation de BAC 2
  • un certificat de nationalité togolaise (ou une carte de résident)
  • une photocopie légalisée de votre bulletin de naissance
  • 2 photocopies de la fiche des UE (Unités d'enseignement)
  • 3 photos d'identité de face
  • le bordereau de paiement fourni par la banque
  • la fiche d'inscription remplie.

Pour l'université de Kara, l'admission suit l'étude de votre dossier. Il doit comporter les éléments suivants :

  • la demande d'inscription mentionnant l'établissement et l'option choisie
  • vos relevés de notes de BAC 1 et 2
  • l'attestation du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent
  • tous vos bulletins de notes concernant les classes de seconde, première et terminale
  • une photocopie légalisée de nationalité ou une carte de résident
  • une photocopie légalisée de votre certificat de naissance
  • des attestations justifiant vos occupations depuis que vous avez obtenu votre baccalauréat.

Étudier dans une université privée au Togo

Le gouvernement togolais reconnaît aujourd'hui 55 universités, écoles et instituts privés. Les frais de scolarité dans ces établissements agréés sont variables, et très nettement plus élevés que pour les universités publiques. Dans certaines institutions, il y a un concours d'entrée, mais d'autres vous demandent simplement certains documents pour constituer votre dossier.

L'UCAO (Université catholique de l'Afrique de l'Ouest) existe depuis 2007, et pour l'année 2017, de nouveaux Instituts ont été créés, par exemple l'Institut des Médias et des Technologies de l'information et de la communication (IMETC) ou l'Institut supérieur des Sciences Juridiques (ISJ). Les frais de scolarité pour l'UCAO s'élèvent à 1 300 000 FCFA en L1 et L2, et 1 535 000 FCFA en L3. Ces tarifs vont être revus à la baisse très prochainement.

L'Institut polytechnique DEFITECH est « l'École des battants ». Vous pouvez y obtenir un BTS en deux ans (il y a différentes orientations) et une Licence professionnelle en Sciences économiques et gestion, Sciences et technologies, ou en Sciences de l'homme et de la société. Pour une insertion rapide sur le marché du travail, il est possible de suivre une formation modulaire à deux niveaux. DEFITECH offre également une formation Cisco. Suivant la filiale, les frais de scolarité vont de 310 000 FCFA à 900 000 FCFA. Vous trouverez les conditions d'admission sur ce lien.

L'ESAM propose des Licences et des Masters dans les « métiers du chiffre » (commissaires aux comptes, analystes financiers, directeurs financiers, auditeurs...) et les « métiers du Droit » (avocats, experts judiciaires, attachés parlementaires, notaires...). Une formation d'assistant de direction bilingue (en licence) coûte (pour l'année 2017/2018) 400 000 FCFA. Le concours d'admission se déroule au mois d'août.

L'ESA (École supérieure des affaires) est un établissement reconnu par le CAMES (et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche). Ouverte depuis 2010, cette École vous permet d'obtenir un BTS, une Licence ou un Master dans de nombreux domaines comme le journalisme, le Génie civil, le marketing, le commerce international, la banque et les finances...

Il est impossible de mentionner toutes les institutions dans ce guide, mais vous pouvez consulter la liste de toutes les universités et Écoles agréées par le gouvernement togolais sur ce lien. Vous trouverez également la liste des Écoles reconnues par le CAMES dans la section « Liens utiles », un peu plus bas.

 Attention :

Il est possible d'obtenir une bourse d'études dans la plupart des établissements. Adressez-vous à l'université qui vous intéresse, elle vous fournira tous les détails nécessaires et vous indiquera la démarche à suivre.

 Liens utiles :

L'université publique de Kara
L'université publique de Lomé
L'UCAO
FORMATEC
Liste des Écoles reconnues par le CAMES au Togo
L'ESA
L'ESAM

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.