conduire
Shutterstock.com
Actualisé il y a 3 semaines

Il faut avoir un permis de conduire valide pour pouvoir conduire au Maroc. Cet article revient sur l’obtention ou l’échange du permis de conduire dans ce pays.

Conduire à son arrivée au Maroc

Vous pouvez prendre le volant au Maroc dès votre arrivée, ceci pour une période d’un an, à condition de pouvoir présenter un permis international. Si vous avez l’intention de vivre à long terme au sein du Royaume, pourquoi ne pas demander un permis de conduire marocain ?

Échange de permis de conduire au Maroc

Les étrangers ont le droit d’échanger leur permis de conduire original contre une équivalence marocaine, à condition que leur pays de provenance ait signé un accord de reconnaissance en ce sens le Maroc.

Pour échanger son permis de conduire étranger contre un permis de conduire marocain, le demandeur devra produire les documents suivants :

  •  une demande faite en complétant et en signant le formulaire « Formule IIIa » (formulaire blanc)
  • une copie certifiée du passeport national ou d'une carte d'identité valide pour les citoyens marocains, ou une carte d'enregistrement pour les étrangers vivant au Maroc
  • un certificat médical délivré moins de trois mois avant votre demande, par un médecin agréé par le ministre de l'Infrastructure et des Transports et le ministre de la Santé
  • quatre photos d'identité récentes (format 35 x 45 mm)
  • une preuve de paiement du droit de timbre et une taxe de 450 MAD
  • le permis de conduire étranger valide original
  • un certificat d'authenticité de la licence

Les demandes doivent être déposées au centre d'inscription le plus proche de votre lieu de résidence au Maroc. Pour plus d'informations, veuillez contacter l'ambassade ou le consulat de votre pays au Maroc.

Obtenir un nouveau permis de conduire au Maroc

Si vous n'avez pas encore de permis de conduire valide, vous pouvez également apprendre à conduire et passer le test en vue d’obtenir le permis pendant votre séjour au Maroc.

En premier lieu, vous devrez suivre des cours au sein d’une auto-école, où vous apprendrez le Code de la route local. Les cours se déroulent aussi bien en français qu'en arabe marocain. S’en suit le test de conduite.

 Bon à savoir :

Au Maroc, les règles de circulation ne sont pas toujours strictement respectées et les accidents sont assez fréquents : soyez vigilant !

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.