Les 7 meilleurs pays pour créer une entreprise

  • entreprises
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 7 mois

Si vous avez en tête un projet innovant que vous souhaitez développer à l’étranger, quelle serait la destination idéale pour donner forme à vos idées dans les meilleures conditions possibles ? Expat.com vous présente les pays les plus attractifs pour créer son entreprise en 2018 selon le magazine Forbes.

Royaume-Uni

Londres, Royaume-Uni
Shutterstock.com

Plate-forme commerciale et financière de premier plan, le Royaume-Uni demeure la 3e puissance économique européenne après l'Allemagne et la France en dépit des zones d'ombre l'entourant depuis l'annonce du Brexit. Riche en ressources naturelles telles que le charbon, le gaz naturel et le pétrole, bien que celles-ci soient en baisse, le Royaume-Uni possède une économie très diversifiée. Les services, y compris le secteur bancaire, les services aux entreprises et les assurances, apportent une contribution significative à son Produit intérieur brut (PIB) estimé à 2,629 milliards de dollars à décembre 2017. Le pays affiche également une performance notable sur le plan de la liberté individuelle et se classe en 4e position sur le plan de la technologie et en 12e position en ce qui concerne l'innovation. Il s'agit également de l'un des pays ayant le plus faible taux de corruption au monde. Rappelons que le taux de chômage tourne aujourd'hui autour de 4,9%. Vous n'aurez donc aucune difficulté à puiser de ses ressources humaines une fois que y avez crée votre entreprise. Qui plus est, le Royaume-Uni s'est engagé à ramener le taux d’impôt sur les sociétés de 20% à 17% d'ici 2020.

Nouvelle-Zélande

Auckland, Nouvelle-Zelande
mrcmos / Shutterstock.com

La Nouvelle-Zélande a transitionné, au cours des dernières décennies, d'une économie agraire en une économie de marché libre tournée vers l'industrie. Aujourd'hui, l’économie néo-zélandaise dépend essentiellement des capacités technologiques du secteur industriel. De 2011 à 2016, le pays a ainsi enregistré une croissance de 2% à 3% bien que le commerce, l'un de ses piliers économiques, soit particulièrement vulnérable à la baisse des prix et à une faible demande depuis l’extérieur. Le gouvernement poursuit toutefois ses efforts en ce qui concerne le développement des marchés financiers et de l'exportation, mettant également un accent particulier sur l'innovation. L'expansion de son réseau d'accords de libre-échange demeure, par ailleurs, l'une de ses priorités, sans oublier le développement des infrastructures et l'assouplissement de son austérité budgétaire. La Nouvelle-Zélande accorde ainsi une grande protection aux investisseurs tout en garantissant la liberté individuelle. La charge fiscale y est également moins importante par rapport à d'autres pays, d'autant que pratiquement toutes les procédures sont simplifiées.

Pays-Bas

Amsterdam, Pays-Bas
Shutterstock.com

Sixième puissance économique de l'Union européenne, les Pays-Bas sont un centre névralgique en ce qui concerne le transport international. Le pays peut se targuer de profiter de très bonnes relations industrielles et d'un excédent commercial élevé. Qui plus est, le taux de chômage y est très faible par rapport à de nombreux pays européens, tournant autour de 5,9%. Le secteur financier reste l'un des moteurs économiques des Pays-Bas, suivi de l'industrie, regroupant la transformation des aliments, les produits chimiques, les machines électriques et le raffinage du pétrole. Le PIB des Pays-Bas a atteint, en 2017, quelque 778 milliards de dollars grâce à une série de réformes structurelles. Si c'est aux Pays-Bas qui vous avez choisi de créer votre entreprise, sachez que le pays profite d'une très bonne réputation sur le plan de la technologie, de l'innovation, de la propriété intellectuelle et de la liberté individuelle. Le taux de corruption y est également très faible.

Suède

Stockholm, Suede
Shutterstock.com

La Suède est un pays nordique qui n'est plus à présenter : le niveau de vie dont profitent ses habitants fait parler de lui-même. Grâce à son capitalisme de marché libre et à l'expansion de ses prestations sociales, et bien qu'elle ne fasse pas partie de la zone euro, la Suède possède un PIB élevé, atteignant les 551 milliards de dollars fin 2017, à un taux de croissance de 3,2%. Avec une économie principalement orientée vers le commerce extérieur, la Suède peut surtout compter sur ses ressources naturelles telles que le minerai de fer, le bois et électricité. Le pays est également réputé pour l'importance qu'il accorde à la technologie et à l'innovation, sans oublier la propriété intellectuelle. Le taux de corruption, par ailleurs, y est très faible.

Canada

Toronto, Canada
Shutterstock.com

Véritable terre d'accueil pour les expatriés, le Canada représente également une mine d’opportunités pour les entrepreneurs et investisseurs, avec un PIB de 1,530 milliards de dollars. Si vous souhaitez y développer vos activités commerciales, vous profitez d'une fiscalité plus souple par rapport à de nombreux autres pays, d'une grande liberté commerciale, ainsi que de procédures plus souples. Le Canada accorde également une importance significative à la protection des investisseurs et à la propriété intellectuelle. Si la technologie et l'innovation ont un rôle crucial à jouer au sein de l’économie canadienne, qui présente de nombreuses similarités avec l’économie américaine, celle-ci dépend fortement des secteurs manufacturier, minier et des services. Le Canada non seulement possède d'importantes ressources en pétrole, en gaz naturel et en uranium mais représente également le principal fournisseur d’énergie aux États-Unis. L'on y trouve également un secteur bancaire très développé en raison de sa longue tradition financière de prêts conservatrice et de forte capitalisation.

Hong Kong

Hong Kong
Shutterstock.com

Possédant une économie de marché libre, dépendant fortement du commerce et des finances internationales, Hong Kong est une autre destination idéale pour faire des affaires. Il est intéressant de noter que la valeur du commerce des biens et services est près de quatre fois supérieur au PIB de Hong Kong, atteignant 321 milliards de dollars en 2017. En revanche, Hong Kong s'impose comme le premier marché boursier pour les sociétés chinoises souhaitant s'inscrire à l’étranger. Si le secteur manufacturier de Hong Kong s'est déplacé en Chine continentale, celui des services s'est développé d'une manière surprenante au cours de la dernière décennie. A ceux souhaitant développer leurs activités à l’étranger, Hong Kong offre non seulement une liberté commerciale notable, une fiscalité simple couplée à des procédures plus souples, mais aussi une grande protection en termes d'investissements. Rappelons, par ailleurs, que le taux de chômage y est très faible, tournant autour de 2,7% fin 2017.

Danemark

Copenhague, Danemark
Shutterstock.com

La corruption est presque inexistante au Danemark. C'est d'ailleurs l'une de ses caractéristiques qui y attire davantage les entrepreneurs et investisseurs étrangers. Le Danemark est également un pays qui accorde une grande importance aux technologies et à l'innovation, ce qui accroît son attractivité en tant que destination de choix pour y créer une entreprise. Profitant d'une économie de marché moderne caractérisée par un secteur agricole de haute technologie, une industrie pharmaceutique de pointe, le transport maritime et le développement des énergies renouvelables, le Danemark dépend également du commerce extérieur. Membre de l'Union européenne, le Danemark affiche un PIB de 307 milliards de dollars à un taux de croissance de 1,7%. Les Danois jouissent d'ailleurs d'un niveau de vie élevé grâce aux mesures de protection sociale en place et une répartition équitable des revenus. Aux entrepreneurs, le Danemark offre non seulement une fiscalité souple mais aussi une grande liberté individuelle, même si les formalités peuvent être plutôt complexes.

6 Commentaires
miota
miota
il y a 6 mois

Un pays que vous ne citez pas et auquel on ne pense pas, c'est la Bulgarie. J'y ai monte ma ste et je ne regrette pas. Très très peu de taxes et impôts, Une vie agréable (suis sur la Mer Noire), un accès internet très performant et du personnel (suis dans l'informatique) performant.

Répondre
MirandaD
MirandaD
il y a 6 mois

Je suis très étonnée de ne pas voir Singapour dans cette liste qui a une fiscalité pour les entreprises plus attrayante que HK, il me semble non?

Répondre
Parcy-money
Parcy-money
il y a 7 mois

NON, mais est-ce que vous y êtes allés en Nouvelle-Zélande?? Il faut savoir que votre article est loin de refléter la réalité. Je sais de quoi je parle, j'ai mis 7 ans et beaucoup d'argent pour obtenir la résidence permanente. Le 2ème business de la NZ c'est l'immigration tellement ils font main basse sur votre porte-feuille. Enfin, il y aurait beaucoup à dire et je n'encourage personne à tenter l'expérience s'ils ne remplissent pas tous les critères au départ et croyez-moi, la liste est impressionnante. Salutations. Josy

Répondre
ExpatGG
ExpatGG
il y a 6 mois

merci de votre commentaire, tres claire. j aime pas le pipeau non plus

Répondre
africaneer
africaneer
il y a 6 mois

Parcy Je suis Entièrement d'accord avec toi, ils Applique la Même Politique que l'Australie et il n'y a vraiment pas de Place pour les Francophone, à par exceptionnellement si vous Travailler dans certain Domaine de la Recherche et qu'ils on Besoin de Vos Connaissance

Répondre
Famille koutbi
Famille koutbi
il y a 6 mois

Bonsoir Ji suis depuus 11 ans Avec un budjet de depart de 70.000 euros . Aujourd hui je suis milonnaire... Chacun ca chance ...et comment il l a guide...

Répondre