Gérer la solitude au Brésil

Bonjour à tous et à toutes,

Une expatriation au Brésil est une expérience enrichissante, mais qui peut aussi s'accompagner de moments de solitude.

Quels sont les facteurs potentiels de solitude lors d'une expatriation au Brésil ?

Comment s'y préparer et comment contrer ce sentiment ?

Quels sont vos conseils pour briser la solitude et bien s'intégrer dans votre nouvel environnement ? Est-il facile de faire de nouvelles connaissances, existe-t-il des activités ou événements pour rencontrer du monde ?

Racontez-nous si vous avez fait face à ce sentiment lors de votre expatriation et comment cela s'est passé pour vous.

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bonjour, la solitude peut effectivement peser, mais aujourd'hui, l'expatrié peut la briser de différentes façons, car l'internet permet d'y palier grandement.

Il suffit d'utiliser Skype ou Messenger  pour entrer en communication avec ses proches par visio-conférence pour se remonter le moral.

Ensuite en se baladant sur la "Toile", on peut avoir accès à toute  l'information souhaitée et donc passer son temps libre, un soucis technique pour un problème spécifique, Youtube regorge de tutoriel mis en ligne, une envie d'écouter de la musique idem , du temps à tuer,  visionnage  de reportages  ou de films etc...

Moi personnellement, ma TV était branché sur ma "Box internet" et je visualisais tous les reportages mis en ligne sur youtube des émissions Françaises.

Hormis les connexions internets, on peut se rendre dans des alliances Françaises pour rencontrer du "monde"....

l'internet a rapproché grandement les personnes depuis 20 ans, quand j'ai commencé à voyager, on ne passait qu'un coup de téléphone de 2 mn à sa famille pour donner des nouvelles, et 1 fois tous les 15 jours car cela coûtait un "bras" et sur un mois à l'étranger, on n'avais aucunes nouvelles de son pays ce qui n'est plus le cas aujourd'hui

La solitude elle existe forcément quand nous sommes expatriés et surtout dans nos débuts.
Ce qui reste souvent la période d'intégration.

Quand je suis arrivé au Brésil à Rio en 2004, je pouvais communiquer par messenger tous les jours avec mon père et souvent mettre la vidéo durant l'après-midi,
avec mes parents, nous avions l'impression d'être ensemble.
Aujourd'hui Whatsapp l'application a pris le relais. Cette même app qui est la plus utilisée au brésil.

Au Brésil un peuple chaleureux et accueillant on peut difficilement imaginer ressentir de la solitude. Et pourtant l'intégration n'est pas si simple.
C'est tout un paradoxe. Souvent inimaginable et incompréhensible aux vues du meilleur qui nous sont offerts.
Cette solitude elle va se définir en fonction du notre statue professionnelle. Et surtout en fonction des activités sportives et culturelles et sorties nocturnes...
Et plus en fonction de nos attentes.

La solitude et en principe uniquement des petites périodes de calme car l'intégration et accessible, le plus souvent les bras sont ouverts et la petite tape
dans le dos, nous rassure et nous met plus qu'alaises.
Au début de notre expatriation, on pourrait imaginer que la solitude et derrière nous ou ici tous simplement elle n'existe pas.

À Rio, le soleil brille presque tous les jours, les baignades même en hiver nous rappellent que nous sommes des privilégiés, la garrota d'Ipanema se multiplie
par milliers et il en a pour tout le monde et tous les gouts...

Pour conclure peut-on sentir de la solitude au Brésil en expatriation, la réponse et oui, juste au début, ensuite il faut vraiment le vouloir.

Nouvelle discussion