Close

la paradis dans un peu plus de trois ans.....

Bonjour,
il ne se passe pas une seule semaine sans que mon épouse et moi évoquions notre départ de France.
je serais à la retraite en juillet 2017.
nous n'avons pas encore déterminé l'endroit ou nous souhaitons aller, c'est tributaire de plusieurs critères :
notre fille en 2017 aura 5 ans ( et oui, je suis un vieux jeune papa   :) ), il faudra donc que nous nous installions près d'un école, entre 5 et 10 kms maxi.
si c'est près de la mer, 5 kms maximum, ça sera parfait.
l'année prochaine, nous allons y passer une quinzaine de jours pour avoir une idée plus précise de l'endroit ou nous passerons notre douce retraite.
il n'y a qu'un seul détail pour lequel je n'arrive pas à voir d'information précise. c'est au sujet de la fiscalité.
je serais retraité de la fonction publique, par conséquent, je payerai mes impôts en France.
j'ai l'intention de vendre mes biens immobiliers français, une maison et un studio, et peut être acheter en Crète si l'occasion se présente. quand on est complètement expatrié, je ne sais pas si le quotient familial, assez avantageux dans mon cas ( deux parts et demi ) sert au calcul du montant de l'impôt ou pas. la différence est de 1 à 7. auquel cas, il m'est possible de garder une adresse en france par le biais de mon studio.
mon but n'est pas de frauder le fisc mais de trouver la solution la plus avantageuse pour moi en toute légalité.

au plaisir de vous lire et ravi de faire parti de votre communauté.

amitiés de Provence.

Vu l'évolution des lois fiscales en Grèce on ne sait pas ce qu'il en sera dans trois ans. En ce moment ça change tous les mois ou presque!!
Actuellement il est plus économique de payer ses impots en France. Mais de toutes façons si vous êtes propriétaires en Grèce vous paierez aussi des impots en Grèce.

Bonjour,
oui, quand on vit dans un pays, on paye l'équivalent d'une taxe d'habitation et c'est normal.
j'ai vu que la première démarche à faire était d'aller prendre son numéro d'afimi. c'est ce qui permet par la suite de pouvoir accéder à tous les services nécessaires à son installation : eau, électricité, téléphone, télévision etc... j'ai lu que la taxe d'habitation était payée par le biais de la facture d'électricité. ça me parait très pratique.
par contre pour l'impôt sur le revenu, il y a des conventions signées entre les pays pour éviter la double imposition.
la convention existe entre la Grèce et la France.
ma future pension sera imposable en France par conséquent, elle ne peut pas l'être en Grèce.
l'objet de ma question était de savoir si au niveau de l'impôt sur le revenu, il fallait que je garde une résidence en France pour bénéficier du quotient familial ou si cela n'était pas nécessaire et que même avec le statut d'expatrié je pouvais aussi en bénéficier.

cordialement.

Puisque vous avez une fille je vous conseille de rester proche d'Heraklio (a 15 km max). Vous pourrez ainsi choisir entre mer "montagne" et campagne tout en profitant de tous les avantages de la capitale. Avec mon compagnon nous vivons a 10min de la mer 10 min de la capitale 10 min de l'hopital et nous travaillons en bord de mer, notre fille ira a la creche pres de la boutique puis a l'ecole juste a cote c'est a dire 1 km de la plage si vous voulez des conseils n'esitez pas.
Dans tous les cas je vous conseille de louer pendant une certaine duree afin de ne pas vous faire avoir sur le pirx ou la qualite d'une maison choisie trop rapidement

pytheas :

par contre pour l'impôt sur le revenu, il y a des conventions signées entre les pays pour éviter la double imposition.
la convention existe entre la Grèce et la France.
ma future pension sera imposable en France par conséquent, elle ne peut pas l'être en Grèce.
l'objet de ma question était de savoir si au niveau de l'impôt sur le revenu, il fallait que je garde une résidence en France pour bénéficier du quotient familial ou si cela n'était pas nécessaire et que même avec le statut d'expatrié je pouvais aussi en bénéficier.

cordialement.

Oui mais non!! Justement la nouvelle loi grecque dit que, convention ou pas, quand on vit en Grèce on paie des imptos en Grèce et on paie la différence si on paie dans un autre pays. Je sais de quoi je parle c'est mon cas!! Par exemple si en France vous devez payer 2000 euros d'impots sur le revenu et qu'en Grèce pour la meme somme vous auriez du payer 3000 et bien vous payez vos 2000 en France et 1000 en Grèce.. c'est ce qui m'arrive et c'est le cas de tous les Français que je connais et qui avaient choisi de payer des impots en France (quand on travaille pour son Ambassade à l'étranger on a le droit de choisir où payer ses impots, en France ou en Grèce) pour payer moins et qui finalement se retrouvent à payer autant.. C'est pour ça que je dis que les lois changent très vite car cette loi vient de passer en janvier dernier.

Prenez conseil auprès d'un comptable.

En ce qui concerne la taxe d'habitation oui c'est prélevé sur la facture d'électricité. Mais depuis 3 ans il existe une nouvelle taxe "charatsi" qui est aussi prise sur la facture d'électricité mais cette taxe est assez élevée, suivant la région où vous habitez. Pour moi 150 euros par facture pour une région banlieue d'Athènes. ça fait mal.

Bonjour,
ah oui. j'avoue que je n'étais pas au courant de ces changements. c'est assez inattendu et dans tous les cas, la fiscalité en Grèce est très défavorable. elle risque d'avoir des effets économiques négatifs dans la mesure ou ça peut être un repoussoir pour ceux qui veulent s'y installer et faire fuir ceux qui l'ont déjà fait.
alors la solution de garder mon studio en France et y justifier ma présence 6 mois et 1 jour est toujours envisageable.
la fiscalité grecque est très complexe, je n'ai toujours pas très bien compris comment elle fonctionnait. d'après ce que j'en sais, il n'y a pas de quotient familial mais beaucoup de niches.
corrigez moi si je me trompe. j'ai lu que l'impôt sur le revenu était de 25  % pour les revenus situés entre 12 000 et 30 000 euros annuel. pour 30 000 en France avec une seule part l'impôt s'élève à 2490 euros et en Grèce...... 7 500 ? et quand on prend en compte le quotient familial, on en arrive à 480 euros en France et pour toujours 7500 en Grèce ?
ça me parait tellement énorme que je pense que mon calcul n'est pas bon et qu'il me manque des informations pour savoir à quoi m'attendre quand je m'y installerai.

cordialement.

@elisa

Bonjour,

oui, nous pensions aussi nous installer près d'Héraklion.
pour la première année, nous serons obligés de louer car je ne pourrais mettre en vente notre maison qu'au moment de notre départ. vu la réactivité du marché immobilier en ce moment, on se doute que ça ne va pas se faire rapidement.
ça nous laissera le temps de visiter et de choisir quelque chose qui nous plaît vraiment.

cordialement.

Oui la fiscalité grecque est défavorable et complexe. L'état ne cherche qu'à récupérer des sous dans les caisses, que ça repousse ou fasse fuir les gens il s'en fiche!
Les pourcentages que tu avances sont bons. Mais en Grèce les impôts sont prélevés à la source, directement sur le salaire. Lors de la déclaration d'impots on réajuste et on paie encore un peu (ou pas...)
Pour moi le plus simple ça serait effectivement que tu dises que tu habites en France 6 mois et un jour dans l'année. Car dès qu'on a à faire avec l'administration et les impots grecs c'est le bazar.

Perso ce qui me fout un peu en rogne, c'est de me dire que tout ce que j'aurai travaillé ici en Belgique, à un moment donné de ma vie et vu ma résidence prévue en Grèce, ce sera taxé à la grecque, et donc que je perde beaucoup d'argent au niveau de la taxation grecque qui est tout de même supérieure à la Belgique bien qu'on soit fortement taxé au départ de nos salaires aussi.

L'astuce de rester domicilié en Belgique (ou France) en se justifiant de 6mois et 1jour sur place, n'est pas donné à tout le monde, voir même est impossible pour des personnes encore actives professionnellement.
A moins de prester sur chacun des 2 pays, Belgique et Grèce et facturer ses prestations en fonction de cela.

Quelqu'un peut en dire plus à ce sujet ?

Si tu es salarié tu n'auras pas le choix, les impots sont pris à la source.
Si tu es travailleur indépendant et que tu peux travailler à distance, tu peux toujours dire que tu résides en Belgique et avoir ton "entreprise" en Belgique et donc être taxée là bas uniquement.

Brrrrr!!! Tout ceci me refroidit

je serai retraité, donc payé en France par ma caisse de retraite.
si je vis en France pendant 183 jours, je ne serai pas un expatrié et la Grèce ne sera plus en mesure de me demander de payer l'impôt sur le revenu chez eux.
je me demande si il y a des contrôles pour vérifier si les résidents étrangers restent 6 mois ou plus sur leur territoire.
j'espère qu'un jour tout rentrera dans l'ordre et que les pays de la communauté européenne iront vers une harmonisation fiscale.

Je ne vois pas comment ils pourraient controler où vous vivez exactement et combien de temps!
Pour moi le mieux reste de garder une adresse en France et faire comme si on y vivait encore et d'etre donc taxés là bas. En Grèce vous verrez que parfois il vaut mieux mentir que d'essayer de se conformer à la loi!

j'imaginais tout simplement garder des justificatifs, des billets d'avion ou de ferry par exemple, des allers simples décalés de plus de 183 jours, pour faire taire des soupçons éventuels de séjour d'une durée supérieure à 6 mois sur le territoire grec.

Si ça peut te rassurer pourquoi pas.. mais je ne vois pas qui pourrait venir chez toi toquer à ta porte pour te demander ça!
Et de toutes façons on peut très bien passer par la route et uniquement par la route pour rentrer en France et dans ces cas là on n'a pas de justificatif! A part peut etre des péages et encore.

je connais mal le degré de zèle des fonctionnaires grecs....
de toute façon, il est certain que je ferai des voyages vers la France en 2018. j' y ai des choses à régler.
ça me laissera le temps de jauger à quel niveau de prudence je devrais me conformer.
est-ce qu'il y a un espoir d'amélioration de la situation grecque à moyenne échéance ?

"Zèle" ne fait surement pas partie du vocabulaire des fonctionnaires grecs. Et au rythme où ça va on ne sait même pas si dans 3 ans il y aura encore des fonctionnaires!
La Grèce est dans l'espace Schengen donc on entre et on sort quand bon nous semble. Il n'y a aucun contrôle. Enfin, sache que tu n'es pas le seul retraité à habiter en Grèce!

Je vous invite à profiter un maximum et de ne pas trop vous inquiétez pour les démarches administratives. Cela vous donne deux ans pour bien préparer votre voyage ;)

je ne suis pas spécialement inquiêt pour les démarches administratives, mais il est bon quand même de savoir à quoi s'attendre. changer de pays n'est pas une démarche anodine.
cette conversation m'aura éclairé sur plusieurs points et pas les moins importants.
je ne savais pas si je devais tout vendre en France, acheter en Grèce et prendre le statut d'expatrié ; finalement, les informations aimablement données par Elenitsa m' incitent plutôt à garder mon studio en France et louer en Crète...

Je pense que quoi qu'il arrive il vaut mieux garder un pied à terre ou au moins une adresse en France.
Par exemple pour une hospitalisation (ce qui n'arrivera pas j'espère) mais moi je préfère me faire soigner en France qu'en Grèce.
Quand au "statut" d'expatrié tu veux parler des impots? JE ne vois pas à qui déclarer ce statut sinon.

Et effectivement la location c'est mieux selon moi car les taxes sur les propriétaires sont énormes. Ou alors déclarer la résidence comme secondaire et non pas principale.

Bref pour toutes ces raisons mieux vaut garder adresse et compte en banque en France également même si rien ne vous interdit d'en ouvrir un en Grèce.

Bonjour Elenitsa,
oui, effectivement, en parcourant de nombreux forums, j'ai eu la plupart des renseignements désirés, sauf le volet fiscal. c'est rarement abordé ou d'une manière trop vague pour s'en faire une idée concrète.
en allant sur le site des droits français, j'en avais retenu deux choses : un retraité du public expatrié est soumis à la fiscalité française et il existe des conventions entre pays pour éviter la double imposition.
partant de cette idée, il ne me semblait plus nécessaire de garder quelque chose en France.
la récente conversation sur ce site m'a fort heureusement fait prendre conscience que j'allais commettre une grosse erreur.
au niveau banquaire, il faudra aussi que je vois si il est possible d'avoir le même service sans payer des surtaxes dues à des opérations en dehors du territoire français. si il le faut, je changerai de banque.

cordialement.

Pytheas.

Concernant la banque normalement on ne doit pas vous prélever de taxes supplémentaires car la Grèce et dans l'UE et sa monnaie est l'euro donc c'est comme si vous retiriez en France.
Perso avec ma CB française, je fais des retraits et je paie dans les magasins et aucun frais supplémentaire ne m'est prélevé.

il faudrait que je consulte de nouveau mes relevés de comptes de mes voyages passés.
il me semble que j'avais des frais lorsque j'utilisais ma CB en dehors de la France.
même en France, nous avons des frais lorsque par exemple on retire plusieurs fois dans un certain laps de temps, dans un distributeur d'une banque concurrente.
Elenitsa, il y a une chose que je relève dans un de tes posts précédents.
il y a une différence de fiscalité entre une résidence principale et une résidence secondaire en Grèce ? 
elle est de quel ordre ?

Oui mais par définition à l'étranger on retire uniquement dans des DAB qui ne sont pas de notre banque!
Je retire de l'argent 3 fois par semaine et je ne paie rien..

Quant à la différence entre résidence principale et secondaire je sais qu'il y a une différence mais je ne saurai dire laquelle! Il faut demander à un comptable. Je pense aussi que dans ce cas là tu dis que tu es résident à l'étranger et que tu as une maison en Grèce et donc les impots ne t'embetent pas. Il faut quand meme bien sur faire une déclaration pour ta maison et prouver que tu as les moyens de l'entretenir.

Bonjour à tous,
Bisou amical à toi Elenitsa,

Et dire que de France, que de Belgique, que de Grèce, nous sommes tous dans l'UE.
Et pourtant que de différences au niveau paperasses, administrations, retraites, imposition...

Je lis aussi avec grand intérêt tous ces échanges et je réalise qu'il y va de mon intérêt aussi à garder une adresse ici en Belgique, du moins pendant les premiers mois d'office. (je pense que nous avons tous droit légalement à 6 mois comme 'statut de touriste' avec toutes nos couvertures légales de notre pays pour un séjour ailleurs)

Mais cela ne facilitera qu'un éventuel retour obligé en Belgique si notre projet de vie en Grèce ne tient pas la route au bout des 6 mois.
En effet, dans notre cas, nous voulons vraiment nous installer et vivre à part entière en Grèce, travail, écoles pour les enfants, donc évidemment taxation etc.
On est fou pour certains mais bon, voilà, la Grèce coule dans mon sang et j'y suis née.

Bonjour à tous,

Les impôts... les taxes... Nous partons dans la nuit de mardi à mercredi pour Ermioni. Nous ne gardons pas d'adresse en France mais restons propriétaires de notre maison que notre fille va occuper. Donc nous continuons à payer l'impôt foncier. Par contre c'est  Mlle qui va payer la taxe d'habitation qui est égale 800€ par an. Etant retraité du privé, je paierai l'impôt sur le revenu en Grèce. Je préfère payer cet impôt dans le pays où je vis ce qui est un peu normal et surtout ne pas fatiguer mes neurones vieillissants à faire des calculs d'apothicaire pour gagner 2 francs et 6 sous.
Sur ce bonne continuation à tous dans vos divers projet et à bientôt de GRECE

Bonjour Camaret, le départ approche!

Je te conseille de trouver un bon comptable alors si tu souhaites payer tes impots ici en Grèce et surtout bon courage pour les méandres de l'administration grecque. J'espère que tu ne le regretteras pas mais perso je ne pense pas que ce soit une bonne idée de vouloir faire ça.
Pour info les impots sont 10 fois plus élevés ici par rapport à la France, enfin pour mes revenus et mon cas en tout cas.

Profite de ton installation et bon courage dans cette nouvelle vie! J'espère que tu nous raconteras ton arrivée et ton installation

Bonjour Elenitsa,

Le fait n'est pas que je veuille particulièrement payer mes impôts en Grèce, mais que c'est la loi qui m'y oblige et que je n'ai pas le choix. Il s'agit des accords franco-grec et vu que ma prochaine déclaration sera faite auprès services des impôts des non résidents en France, je suis marron.
Nous louons une maison: Donc s'ils me déplument de trop, je quitterai la Grèce à regret pour un autre pays.
A bientôt

bonjour
je suis aussi retraité et doit m'installer en grece début 2015
je viens de passer 6 mois en grece en hiver
après cela et renseignements pris, ma réflexion est la suivante :
on paie les impôts dans le pays qui nous rénumére par défaut
*il est plus intéressant de louer que d'acheter en gréce (vu le prix des loyers et pas d'obligation d'assurance pour la maison comme en france)
mieux vaux garder une adresse fiscale en france sinon cela implique les frais suivants :
* immatriculation du véhicule en plaque grecque avec frais
* prendre une assurance santé (dans ce cas, les sur cotisations ne sont plus prélevées sur notre retraite)
* en cas de besoins médicaux pointus, mieux vaut se faire soigner en france

Par contre j'ignore les incidences sur la scolarité...s'il faut justifier d'une adresse en grece
Le site de l'ambassade et celui de AMELI vous apporte également quelques réponses et éclaircissement
Mais quelle que soit la solution, il fait bon vivre en grece
cordialement

Bonjour Camaret

Bon voyage vers Ermioni. Portez-vous bien et bonne installation. Au plaisir de continuer à partager votre expérience et installation....et de se rencontrer cet été (nous c'est la région de Voula, banlieue sud d'Athènes)
Pour moi, le grand départ est fin juin...tout un programme à peaufiner fin mai lors de notre prochain séjour d'une semaine pour visiter des locations et prendre un max d'infos paperasses pour la scolarité des enfants dès septembre prochain, boulot, Afimi, etc...

Bonjour Kostas_MRS,
Bonne chance à vous aussi.

Bonjour Mouchettebel, Camaret et Kostas_MRS ,

je vois que  vous allez prendre de l'avance sur moi. ;)
heureusement que j'irai en vacances l'année prochaine, il me faut au moins ça pour supporter l'attente du départ définitif qui me parait de plus en plus longue.
Kostas_MRS, j'ai lu que tu abordais le thème de la scolarité.
j'ai moi même un fille qui aura 5 ans en 2017. elle ira donc à l'école publique grecque et ça sera le bon age pour apprendre une nouvelle langue.
puisque ma résidence principale sera française et ma secondaire grecque, je ne suis pas au fait des subtilités administratives, mais je pense qu'on doit être libre de mettre son enfant dans la ville de son choix, la secondaire plutôt que la principale.
si quelqu'un peut m'apporter un témoignage qui me confirme cela, ça me rassurerait.
c'est peut être la dernière incertitude que je peux avoir pour partir l'esprit tranquille.

kalispera.

Non non vous serez obligés de la mettre dans une école dans le Var et de faire l'aller retour tous les jours depuis la Crète!!

Bien sur que vous la mettez où vous voulez, par contre je vous conseille de lui faire faire le CNED aussi car le niveau des écoles publiques grecques est assez faible. Les profs viennent un peu quand ils veulent et préfèrent donner des cours particuliers et donc payant l'apres midi.
Il ne faut pas croire que la Grèce fonctionne comme la France. Vous verrez que l'administration grecque est un fardeau inextricable et compliqué mais aussi parfois paradoxalement plus simple qu'en France.

Bonjour Pytheas,
Coucou Elenitsa,

Oui des cours à distance, pour ainsi dire obligatoire pour nous (enfin pour nos enfants).
Perso, en Belgique c'est via l'EAD (Enseignement A Distance), avec le Jury centrale, et renseignement pris, en cas de retour en Belgique en cours d'année scolaire, l'enfant ne perd pas sa scolarité prise par correspondance, il peut réintégrer sa scolarité en classe.

Pytheas, j'ai aussi une fille de 5ans, et j'ai un garçon de 13ans. Nous devons leur assurer un avenir scolaire correcte avec des moyens financiers ne nous permettant pas de les inscrire dans un Lycée français ou autre école privée internationale !!

Dès septembre 2014, ce sera donc pour eux une rentrée en école publique grecque...avec apprentissage du grec en immersion totale....et avec l'aide et l'appui de ma famille paternelle grecque sur place. (pour mon mari et moi aussi vu que nous ne maitrisons que qqes mots en grec)

Nous sommes impatients de constater à titre personnel cette magnifique qualité d'apprentissage d'une langue chez une jeune enfant et de voir si le + grand et nous adultes pourront suivre facilement aussi.

Bonjour, je rêve d'aller travailler soit à Athènes ou en Crête, je travaille en France dans le domaine de l'architecture et je me demandais s'il était facile de s'installer et chercher un poste dans mon domaine, en Crête ? Merci par avance
Marie

C'est génial pour les enfants,, ils apprendront facilement le grec, Etant espagnole, à l'origine, j'ai appris le français à l'école et c'est incroyable la capacité d'adaptation à la langue que possède un enfant,  Actuellement habitant sur Nice, ma nièce à 3 ans parlait l'italien avec mes voisins italiens et elle comprenait tout, en fait appréhender une nouvelle langue est comme naturel et ce qu'il faut savoir c'est que l'enfant ne confond pas les langues, en fait c'est comme s'il s'agissait d'une seule langue à chaque langue c'est une immersion totale, Ils en apprendrait plusieurs à la fois que ce serait pareil.
Pour ma part j'ai appris le grec avec la méthode Assimil (15mn par jour)....et ça marche !! qd je suis allée à Athènes je me suis étonnée de voir que ce que j'avais appris me venait facilement, et j'ai vu que les gens appréciaient mes "efforts" pour parler !! ;)

kalispéra   yassas

bon j'ai le meme projet ,mais seul ,je rentre d'un séjour et y retourne  très bientot.
(2 voyages prevus avant la fin de l'année ).
si tu  souhaites correspondre pour infos pas de problème

Kalispéra Yorgos,

je ne sais pas si tu t'es adressé à moi, mais je suis partante pour échange d'infos  :top:

né oui pas de pb
par ecrit ici ou sur skype:  trois-c-64, car dès fois par ecrit cela peut etre long

bye

Il sera facile de justifier que tu vis, à quelques jours près, plus en France qu'en Crète, en conservant tes billets
d'avion ou cartes d'embarquement. Pendant la durée ou tu résides en France, tu pourras trouver un locataire
pour ta maison. Il y a de la demande. Adresse toi à un agent immobilier, ils sont réceptifs pour le sf.

Kalimera,

et bien voila, j'en reviens.
j'ai passé deux semaines merveilleuses la-bas pour faire connaître à ma femme la Crête. elle est conquise et est décidée de s'y installer à l'heure de notre retraite, dans deux petites années.
nous étions à Gerani, à 5 mns de Rethymnon et entre flânerie et visites, la courte période ne nous a permis de découvrir qu'un nombre de sites limités. Nous avons fait les 3 plus grandes villes de la côte nord plus quelques petites villes côtières très agréables. Georgiopoulis nous a enchanté.
La première idée qui nous est venu, c'est que nous ne souhaitons pas vivre à Heraklion. pourtant natif tous les deux grandes métropoles mais retirés depuis des années à la campagne, nous supportons mal le bruit, la circulation et la foule des grandes villes. notre choix ira vers une ville moyenne.
par contre au niveau de l'habitât, les agences dans la zone que nous avons visité, ne publient pas un grand nombre d'annonces et nous n'avons pas pu déterminer avec précision le coût d'une location.     
nous étions un peu frustrés de ne pas avoir pu voir plus de l'île et nous avons décidé dans la semaine d'y retourner fin aout pour voir la partie est de l'île. les prix pratiqués par ryanair nous ont fortement aidé dans notre décision.
cette fois nous allons prospecter vers agios nikolaos, ierapetra et sitia.
j'espère que d'ici là, les choses vont s'arranger pour les grecs.
le jour ou nous sommes partis était celui de l'annonce de l'organisation du référendum et arrivés en france, nous avons vu les scènes des gens inquiets pour l'argent qu'ils ont en banque faire la queue devant les guichets ( en ce qui nous concerne, nous n'avons pas été témoins de ça. nous étions à Héraklion ce jour là, et tout était calme ).

yassas.

Marc.

Nouvelle discussion